Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Plane

Les forces aériennes israéliennes et allemandes s'entraînent ensemble en Allemagne

Pour la première fois, des pilotes israéliens s'entraînent dans l'espace aérien allemand. Cela fait suite à l'entraînement des pilotes allemands en Israël en novembre 2017 et novembre 2019 lors des exercices militaires multinationaux bisannuels « Blue Flag ». Où mène ce partenariat historique approfondi entre Israël et l'Allemagne ?

Les jeux de guerre « Blue Wings 2020 » du 17 au 28 août ont une énorme importance symbolique pour de nombreux pilotes israéliens. Un officier, qui est le petit-fils d'un survivant de l'Holocauste, a déclaré à l'Agence France-Presse (AFP) que c'est « un événement très émouvant pour tous ». L'officier a déclaré que certains des autres pilotes qui y participent sont également des descendants de victimes de l'Holocauste.

Le général Amikam Norkin, commandant de l'armée de l'air israélienne, a pénétré dans l'espace aérien allemand, où il a été accueilli par trois avions de chasse allemands Eurofighter et escorté jusqu'à la base aérienne de Nörvenich. Il y a été reçu par un inspecteur de l'armée de l'air allemande, le lieutenant général Ingo Gerhartz. L'officier cité par l'AFP a qualifié la cérémonie de bienvenue de « l'accolade la plus chaleureuse que l'on puisse donner ».

En plus des vols prévus au-dessus des sites historiques, une formation germano-israélienne a survolé la base aérienne de Fürstenfeldbruck pour commémorer le massacre des athlètes israéliens par des terroristes palestiniens lors des Jeux Olympiques de 1972 à Munich. Le vol est revenu en passant par la périphérie de Dachau, le site de l'un des principaux camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale utilisé pour confiner les Juifs et d'autres personnes visées par le régime nazi. Une délégation germano-israélienne a déposé une couronne au mémorial du camp de concentration pour commémorer les victimes de l'Holocauste et de la tyrannie nazie.

« Après la Shoah, un crime contre l'humanité, c'est un signe émouvant de notre amitié aujourd'hui que nous volons côte à côte avec l'armée de l'air israélienne pour la première fois de notre histoire », a déclaré Gerhartz, reconnaissant que l'Holocauste est « le chapitre le plus sombre de notre histoire » et disant que les Allemands ont pour mission de lutter contre l'antisémitisme.

Pourtant, l'antisémitisme est à nouveau en hausse en Allemagne. Le gouvernement allemand a signalé une augmentation de 13 % des crimes antisémites en 2019, le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer ayant déclaré : « La plus grande menace vient toujours des extrémistes de droite. »

Pourtant, au cours des cinq dernières années, des exercices militaires et d'autres exemples de coopération ont montré que la confiance entre l'Allemagne et Israël s'accroît considérablement.

La nation juive est connue pour avoir une histoire avec Dieu, pourtant, au lieu d'apprendre de cette histoire pour faire face aux nombreuses menaces auxquelles elle est confrontée, les Israéliens ne mettent toujours pas leur confiance en Dieu.

Gerald Flurry, rédacteur en chef de la revue la Trompette, met en garde dans Jérusalem selon la prophétie : « IL SEMBLE QUE LES ISRAÉLIENS PEUVENT FAIRE CONFIANCE À LEUR PIRE ENNEMI, MAIS ILS NE PEUVENT PAS FAIRE CONFIANCE À DIEU POUR LES PROTÉGER ! Et Dieu est leur seule véritable source d'aide. »

De nombreuses prophéties avertissent que l'Allemagne est sur le point de trahir Israël. Pour en savoir plus sur cette triste réalité, sur la direction que prennent ces événements et sur l'espoir qu'ils suscitent, demandez votre exemplaire gratuit de Jérusalem selon la prophétie.

Fr Jip