Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Covid%20man

Les prisons COVID en Allemagne

Hier, 1er février, le Land du Schleswig-Holstein est devenu le premier État allemand à ouvrir un centre de détention où les personnes qui ne respectent pas les règles relatives au coronavirus peuvent être détenues. D'autres États envisagent de suivre l'exemple du Schleswig-Holstein.

« Ceux qui ne respectent pas les mesures contre le coronavirus mettent en danger d'autres personnes », a déclaré Sönke Schulz, membre du conseil municipal de Neumünster, Schleswig-Holstein. « La loi sur la protection contre les infections autorise donc, à juste titre, l'isolement dans des installations fermées à clé en dernier recours. »

Bien que l'action se situe dans les limites de la législation allemande, elle constitue une nouveauté dans les temps modernes. Au cours des millénaires, divers virus ont ravagé la terre. La mise en quarantaine des malades a été le moyen le plus efficace et le plus sûr de faire face à de tels foyers. Mais la quarantaine forcée rappelle davantage le Moyen Âge que les temps modernes. À l'époque, il était destiné à isoler les personnes atteintes de maladies graves comme la lèpre.

Aujourd'hui, cependant, il est possible de détenir des personnes qui ne présentent que des symptômes légers ou aucun symptôme du nouveau coronavirus. Certains spéculent sur le fait que les centres de détention sont davantage conçus comme un moyen de dissuasion que comme un moyen efficace d'arrêter la propagation du virus. Mais le fait même que des personnes puissent légalement être privées de leurs libertés après avoir voyagé ou avoir été testées positives au coronavirus est une première.

Les chambres doivent disposer d'un lit confortable et d'un espace pour se promener. « Cela ne devrait pas être différent de la quarantaine à la maison », a déclaré M. Schulz. « Sauf qu'il y a une différence évidente », a noté la Deutsche Welle. « Les gens peuvent y être enfermés contre leur gré et doivent suivre les instructions des gardiens, qui sont une équipe de 40 policiers à la retraite qui se sont portés volontaires pour ce travail. »

Bien que beaucoup considèrent le nouvel arrangement comme quelque chose de positif, les mesures rappellent également l'histoire sombre du pays. Dans l'Allemagne nazie, la liberté était un cadeau précieux accordé uniquement à ceux qui se soumettaient à la dictature. La Bible révèle que, étape par étape, l'Europe va évoluer vers un État de droit strict et d’ordre, puis vers une dictature. Dans « Le coronavirus et le Saint-Empire romain », Gerald Flurry, rédacteur en chef de la Trompette, a noté que la réponse de l'Europe à Covid-19 prépare le terrain pour la montée des dictateurs.

Aussi surréaliste que puisse paraître l'évolution en Europe, elle conduit à des mesures dictatoriales permanentes prophétisées dans la Bible (Daniel 8 et Apocalypse 17). Dans Un dirigeant allemand fort est imminent, M. Flurry explique les prophéties qui révèlent qu'un dictateur est sur le point de se lever en Allemagne. Par exemple, Daniel 8 : 23 dit : « À la fin de leur domination, lorsque les pécheurs seront consumés, il s'élèvera un roi impudent et artificieux. »

Ce roi doit se lever dans les derniers jours et, comme l'explique M. Flurry, nous vivons à cette époque maintenant. Plus l'État allemand devient fort aujourd'hui, plus il sera facile pour le futur dictateur de trouver l'approbation de ses propres mesures dictatoriales - et elles seront bien pires.

Pour une étude détaillée sur ce sujet, lisez l'article de M. Flurry « Le coronavirus et le Saint-Empire romain » et observez comment ces prophéties de la Bible s'accompliront. Demandez également votre exemplaire gratuit de Un dirigeant allemand fort est imminent.