Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

President%20obama

U.S. Navy/Kevin S. O'Brien/Wikimedia

Les ténèbres terrifiantes avant l’aube éternelle

L’Amérique se dirige rapidement vers son heure la plus sombre. Mais cette heure remplie de ténèbres mène immédiatement à une joie éternelle !

c’est la plus grande ère d’espoir dans l’histoire de l’humanité.

Il y a des raisons de craindre

Que pouvons-nous nous attendre à voir en Amérique au cours de ce deuxième mandat présidentiel ? Je crois que beaucoup de ceux qui ont voté pour M. Obama sous-estiment sérieusement la sévérité des crises et des menaces dont font face ce pays et le monde aujourd’hui. Nous devons honnêtement regarder les dangers.

Voici comment Melanie Phillips, un excellent commentateur britannique, a réagi à la réélection du président : « Avec quatre ans supplémentaires de Obama à la Maison Blanche, l’Iran peut maintenant être sûr qu’il pourra achever sa construction infernale d’une bombe génocidaire destinée à être utilisée contre les Juifs et l’Occident. La Troisième Guerre mondiale est maintenant beaucoup plus proche » (7 novembre 2012).

C’est le point de vue de beaucoup de personnes influentes, à l’intérieur et à l’extérieur des États-Unis. Dans son article, « L’Amérique entre dans les ténèbres », M. Phillips poursuit : « Il est dit que, avec le gros embouteillage probable du Congrès avec des questions intérieures, Obama se concentrera sur la politique étrangère. Nous devrions tous frissonner. Jusqu’ici, Obama a autorisé l’Iran à déstabiliser la région ; a soutenu la prise de contrôle de l’Égypte et de la Libye par les islamistes ; soutient des filiales de Al-Qaeda en Syrie ; a refusé de venir à l’aide d’Américains attaqués par Al-Qaeda à Benghazi ce qui a entraîné l’assassinat de quatre fonctionnaires américains ; et a abandonné Israël contre ses attaquants palestiniens génocidaires ».

Il y a beaucoup d’évidences qui vont dans le sens des déclarations de Mme Phillips. Le premier mandat présidentiel a vu une montée en puissance de beaucoup d’ennemis des États-Unis, tandis que la puissance et l’influence de l’Amérique déclinaient. Ce président a beaucoup parlé sur la façon dont il améliorerait la réputation de l’Amérique dans le monde. Mais les faits montrent que cela ne s’est pas produit. De plus en plus, d’autres nations travaillent ouvertement contre les intérêts de l’Amérique sans la moindre crainte de contrecoup. La réputation de l’Amérique est ruinée.

L’Amérique est entrée dans les ténèbres depuis maintes années. Le président Obama et la gauche radicale mènent ce pays dans les pires ténèbres, et beaucoup plus rapidement qu’à n’importe quel autre moment de son histoire.

Mitt Romney aurait-il été meilleur ?

L’Amérique a 16 trillions [16 milliards de milliards] de dollars de dette — plus de dette qu’aucune autre nation — mais ce n’est que le début. L’Amérique a promis aux gens des dizaines de trillions supplémentaires en Sécurité sociale, en assurance maladie et autres avantages médicaux. Laurence Kotlikoff, professeur d’économie à l’Université de Boston, dit que la dette totale de l’Amérique est en réalité de 222 trillions de dollars !

En attendant, le taux de chômage est élevé, la productivité est stagnante et l’inflation croît. Cependant tous les efforts du gouvernement pour limiter la crise économique ont visé à essayer d’adoucir ses effets plutôt que de résoudre ses causes. Cela ne fait que rendre les choses pires. Même sous ces conditions accablantes, le gouvernement continue de dépenser de plus en plus d’argent. Cette administration a accru la dette nationale au rythme de un trillion de dollars par an au cours des quatre ans passés. Aucune nation n’a jamais emprunté et imprimé de l’argent comme l’Amérique. Une étude, faite en 2010, par John Kichen du Trésor américain et Menzie Chinn de l’Université du Wisconsin, a montré que si la tendance continue, avant 2020, le financement de la dette de l’Amérique équivaudrait à 19 pour cent du produit intérieur brut du monde entier !

Ces faits devraient choquer les Américains, mais la plupart des gens sont trop adonnés à leur sport et à leurs plaisirs pour les remarquer. La dette ne les dérange pas. En fait, la façon dont les gens ont voté dans cette élection montre qu’ils en veulent plus. Déjà le coût total des programmes d’assistance sociale au niveau fédéral et des États a presque atteint 1 trillion de dollars en 2011 — presque un tiers du budget annuel de l’Amérique. Un record de 47 millions d’Américains — un sur sept — reçoit des bons de nourriture, et le gouvernement, à vrai dire, encourage davantage de gens à en obtenir.

Je vous garantis que les problèmes financiers de l’Amérique s’intensifieront jusqu’à ce qu’ils obtiennent la pleine attention de ses habitants !

Le dollar va s’effondrer. Je crois que les risques sont assez élevés pour que cela arrive dans les quatre prochaines années.

L’Amérique aurait-elle résolu ce problème sous une présidence Romney ? Il n’a proposé aucun plan pour régler la dette — et le plan de Paul Ryan n’aurait pas équilibré le budget pendant 28 autres années !

Cette crise est beaucoup trop grande pour un candidat ou un parti politique.

Un expert du Conseil allemand pour les relations extérieures, Josef Braml, a dit ceci avant les élections : « Le poids de la dette totale des États-Unis est devenu insupportable tant économiquement que politiquement ». Cette réalité a beaucoup de conséquences cruciales ; une que J. Braml a mentionnée, c’est que le pays ne peut plus maintenir, au niveau mondial, sa « stratégie de présence militaire massive pour sécuriser des ressources d’énergie et des itinéraires commerciaux ». Associez cette faiblesse avec le fait que l’Amérique ne veuille pas faire de manœuvres, et vous aurez une catastrophe.

Est-elle disposée à écouter les critiques ?

Cet homme étudie les États-Unis et, récemment, a publié un livre intitulé The American Patient [Le patient américain]. La perception que l’on a de l’Amérique a beaucoup changé depuis l’époque où elle était une superpuissance. Maintenant elle est considérée comme un malade sur son lit de mort.

Le problème réel

Dans le passé, beaucoup de nations comptaient sur les États-Unis pour avoir de la protection. Mais cette confiance disparaît rapidement. Des nations comme la Chine savent que les Américains sont trop craintifs pour se battre. Ils font tout leur possible pour éviter des pertes humaines. Ils font cela au point d’être devenus une nation de lâches.

Adolf Hitler a chassé cette sorte de faiblesse avant la Deuxième Guerre mondiale. En fait, Winston Churchill croyait que cette faiblesse a causé la Deuxième Guerre mondiale ! Tellement peu de nations se sont opposées à Hitler qu’il pensait pouvoir conquérir le monde. Il y a presque réussi ! La faiblesse ne fait qu’encourager des dirigeants forts et dictatoriaux.

Comment peut-elle corriger cette maladie mortelle de la volonté brisée ? L’Amérique a acquis sa liberté au travers de beaucoup d’effusion de sang et de courage. Et sa liberté ne peut être soutenue par des lâches. Elle peut facilement se leurrer. Mais ses ennemis connaissent la vérité, et un jour, bientôt, la mettront à l’épreuve !

Plus elle s’éloigne de Dieu, plus elle devient lâche. Ce problème est sérieux ! Les conséquences seront pires que ce qu’elle pourrait imaginer.

Nous en avons appris beaucoup sur l’Amérique, au cours de cette dernière élection. Par exemple, pour la première fois dans l’histoire américaine, les gens ont voté pour légaliser le « mariage » homosexuel. Ils l’ont rejeté les 32 fois précédentes, mais cette fois-ci, des lois permettant des unions homosexuelles sont passées dans les États du Maryland, de Washington et du Maine. Le Minnesota a rejeté une mesure définissant constitutionnellement le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme. Le Wisconsin a également élu une lesbienne au Sénat, le premier sénateur ouvertement homosexuel du pays.

L’état moral de l’Amérique n’a jamais été aussi bas.

Pour ce qui est de l’avortement, un récent sondage de Rasmussen a montré que 54 pour cent des Américains se disent en faveur de l’avortement, tandis que seulement 38 pour cent se disent opposés. La fornication est acceptée ; l’adultère est courant. La pornographie est traditionnelle — elle est même étudiée académiquement dans les universités !

Il y aura des conséquences sérieuses pour l’Amérique qui viendront de ce président recevant un deuxième mandat. Mais les Américains ne doivent pas commettre l’erreur de penser que le problème n’est qu’avec cet homme, ou un petit groupe de radicaux, ou avec le Parti démocrate ou la gauche libérale.

L’Amérique connaît des problèmes à cause des péchés de la population !

La cause première

Dieu a révélé, par Herbert W. Armstrong, que les États-Unis et les peuples britanniques sont prophétiquement connus comme les nations d’Israël dans la Bible. D’autres ont compris cette vérité, mais seulement d’une façon peu profonde comparée à M. Armstrong. Dieu a également révélé à M. Armstrong que les Israéliens modernes sont prophétiquement connus comme Juda dans la Bible.

Ce sont les nations de Dieu, appelées à établir un exemple pour le monde. Ces nations ont misérablement échoué, ne réussissant pas à vivre en accord avec les standards de Dieu. Leurs taux de crime sont parmi les plus élevés du monde — et leur morale est la plus basse du monde !

Anciennement, Manassé « a séduit » Israël, l’entraînant à être pire que d’autres nations (2 Rois 21 : 1-3, 9, 16). Il a détruit la justice que son père Ézéchias avait établie. De la même manière, l’Amérique a conduit, aujourd’hui, le reste d’Israël et une bonne partie du monde dans une grande méchanceté également !

C’est ainsi qu’elle a agi avec les énormes bénédictions que Dieu lui a faites. Maintenant, Dieu envoie des malédictions à cause de ses péchés.

Dieu avertit toujours les gens avant qu’Il ne les punisse. Dans Ézéchiel 33, Dieu dit qu’Il envoie une sentinelle pour avertir les nations des États-Unis, de la Grande-Bretagne et d’Israël. (Pour en avoir la démonstration, faites-nous la demande d’un exemplaire du livre de Herbert W. Armstrong, Les Anglo-Saxons selon la prophétie. Nous vous l’enverrons absolument gratuitement.) Au verset 11, Il dit : « Dis-leur : je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il VIVE. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?

Croyez-vous cette Écriture ? Dieu veut que les gens arrêtent de Lui désobéir ! Il ne veut pas que nous souffrions des maux de notre penchant pour les drogues et la pornographie qui détruit les familles. Il ne veut pas que nous ayons à vivre dans la pauvreté à cause de nos systèmes économiques et politiques corrompus. Il ne veut pas que nous soyons abusés par des religions corrompues. Il veut que nous revenions de ces méchancetés — afin que nous puissions réellement vivre !

Beaucoup d’habitants veulent attribuer les problèmes de l’Amérique à la politique erronée de certains politiciens. Mais ce n’est pas la cause première de ses problèmes ! Dieu envoie des malédictions sur elle à cause de ses péchés ! Il veut qu’elle change ses voies et qu’elle se tourne vers Lui. Malheureusement, il va falloir beaucoup de souffrance pour beaucoup de personnes d’abord.

Si certains ont de l’inquiétude au sujet de la direction du pays, c’est en réalité une bonne chose. C’est le début de la bonne sorte de changement, parce qu’ils veulent chercher une solution réelle. Il y a de l’espoir, mais la plupart des gens refusent de le voir.

Les quatre prochaines années

« Le programme d’Obama a été limpide dès le début : augmenter le pouvoir de l’État sur le citoyen et neutraliser la puissance américaine à l’étranger. Encore quatre ans comme cela, et il aura presque certainement réussi », a écrit Melanie Phillips. « L’impact sur la sécurité occidentale pourrait être cataclysmique… Avec la réélection d’Obama, l’Amérique menace de conduire l’Occident dans de terrifiantes ténèbres . »

Je suis pleinement d’accord avec M. Phillips sur ce point. Pourquoi ? Parce que c’est exactement ce qui va se passer, selon la prophétie biblique !

Les dirigeants élus vont contribuer quelque peu à provoquer la pire violence que le monde n’ait jamais connue. La Bible est pleine de prophéties sur ce qui est sur le point d’arriver aux États-Unis. La plupart des gens tourneraient en ridicule cette déclaration, mais le fait, c’est que nous voyons déjà ces prophéties se réaliser.

Dieu a spécifiquement prédit le déclin de l’Amérique du point de vue d’une forte direction, tant sur le plan national que dans les familles (par exemple Ésaïe 1 : 4-6 ; 3 : 1-12). Il a prophétisé que les perversions sexuelles abonderaient — comparant les sociétés américaine et britannique à l’ancienne Sodome (Ésaïe 3 : 9). Il a prédit la perte de la force et de l’orgueil militaires (Lévitique 26 : 17-20). Plusieurs prophéties parlent de la nation ébranlée par des crises économiques, l’érosion sociale, les haines raciales, l’expansion des crimes, la corruption judiciaire et d’autres problèmes. Il a averti par avance de l’augmentation des inondations, des sécheresses, des tornades, des ouragans, des tremblements de terre et d’autres catastrophes concernant la nature. Il a annoncé la plongée américaine dans le matérialisme, l’avidité, l’impiété, l’idolâtrie caractérisée, l’arrogance et l’autoglorification.

Tant de ces passages de l’Écriture — qui parlent spécifiquement des nations d’Israël du temps de la fin — sont une parfaite description de l’Amérique, aujourd’hui. Mais les prophéties deviennent bien pires et encore plus spécifiques.

Ézéchiel a prophétisé que un tiers des habitants, en Amérique et dans les nations britanniques, mourra dans des violences ou des incendies (c’est ce à quoi fait référence « la peste ») et lors de famine (Ézéchiel 5). Cela pourrait résulter du terrorisme, ou de perturbations économiques qui susciteront des émeutes et de la violence raciale. Ézéchiel dit que les villes vont être « ruinées » et « dévastées » (Ézéchiel 6 : 6). Il parle de grandes villes de l’Amérique et de la Grande-Bretagne qui seront « sans habitants ». Cela signifie que le feu nucléaire va réduire ses grandes villes en cendres ! Il est difficile d’imaginer Dieu lui donnant un avertissement plus fort ! Mais les prophéties continuent avec encore plus de détails.

On se dirige vers de terrifiantes ténèbres, dans ce pays, comme Melanie Phillips l’a dit. Je crois vraiment que les quatre prochaines années pourraient bien voir l’accomplissement des pires de ces prophéties.

Mais ce n’est pas la fin de l’histoire. Dans ces ténèbres réside l’espoir! Ces ténèbres sont la chose même qui, en fin de compte, fera connaître Dieu aux Américains ! « Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand je réduirai le pays en solitude et en désert, à cause de toutes les abominations qu’ils ont commises (Ézéchiel 33 : 29).

Les récentes élections ont montré que des millions d’Américains sont ignorants des dangers qui leur font face — et sont suffisants ou même heureux de la spirale descendante dans laquelle cette nation est entrée. Elles ont montré que des millions d’autres sont amèrement opposés à leurs concitoyens. Mais plus que tout, elles ont démontré qu’aucune idéologie n’a les solutions aux problèmes.

Peut-être êtes-vous un de ceux, comme certains Américains, qui appréhendent les quatre prochaines années. Vous voyez probablement les mêmes dangers que M. Phillips. Ces dangers sont réels — et ils sont bien pires que vous ne le pensez. Cependant, il y a un espoir réel, et il est bien plus grand que vous ne le pensez! Il est, de beaucoup, plus grand que M. Romney ou le Parti républicain. Il est plus grand que le conservatisme. L’espoir réel, c’est la repentance envers Dieu ! Aussi étrange que cela puisse sembler, la même Bible qui a précisément prophétisé le déclin de l’Amérique et son écroulement à venir prophétise, également, un espoir éblouissant !

Il n’y a qu’une réponse. Ce n’est qu’en obéissant à Dieu, qu’en appliquant Ses lois et principes de vie que nous pouvons apporter un espoir réel et de la joie dans notre vie. Nous avons vraiment besoin d’un changement réel pour résoudre nos problèmes. Et même si nous passerons par des temps ténébreux, Dieu les écartera. Il est sur le point d’effectuer une révolution en envoyant Son Fils, Jésus-Christ, pour gouverner cette terre en tant que le Roi des rois et Seigneur des seigneurs. La Bible prophétise également cela — et ces prophéties sont sûres. Nous y sommes presque ! Prenez espoir.