Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Liban : la monnaie nationale n’en finit plus de chuter, le pays avec

«

Au Liban, la monnaie nationale poursuit sa dégringolade. La livre libanaise est à nouveau au plus bas sur le marché noir, frôlant les 15 500 livres pour un dollar, alors que le taux officiel, lui, reste toujours fixé à 1 507 livres pour un dollar. Depuis le début de la crise, fin 2019, l'une des pires depuis la seconde moitié de XIX siècle, la livre libanaise a perdu 90% de sa valeur face au billet vert sur le marché noir.

Le Liban souffre par ailleurs de graves pénuries d'essence et de médicaments, ayant contraint la majorité des stations essence et des pharmacies, qui ont décrété vendredi une grève de deux jours, à la fermeture. Le pays est toujours sans gouvernement depuis dix mois, faute d'entente entre les partis au pouvoir, accusés par la rue de laisser couler le pays. Outre la dégringolade monétaire et les pénuries, le pays connaît une explosion du chômage et une paupérisation à grande échelle.

»