Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Pierre herman fw 2kaqzc90 unsplash

Pierre Herman/Unsplash

Liberté, égalité, fraternité

On peut ajouter un pays de plus à la liste des nations en agitation sociale : la France. Au cours des derniers mois, des manifestations populaires et des grèves ont touché la Bolivie, le Chili, la Colombie, l'Équateur, Hong Kong, l'Irak, le Liban et l'Espagne. Aujourd'hui, la France peut être ajoutée à la liste avec des grèves qui ont pratiquement paralysé les transports et certains secteurs du système éducatif. L'agitation en France est due aux changements proposés par le gouvernement au système de retraite avec 69% des personnes interrogées dans un sondage Harris en faveur de la protestation publique.

Ces manifestations et grèves de masse dans tous ces pays sont le reflet d'une agitation publique et d'une colère dirigée contre les politiques et les responsables gouvernementaux sur des questions qui affectent la vie des citoyens ordinaires. Qui a raison ? Les gouvernements, en particulier les gouvernements librement élus, sont-ils justifiés de prendre les mesures qu'ils prennent ? Les citoyens qui se sentent opprimés et désavantagés par les décisions gouvernementales sont-ils justifiés de descendre dans la rue ?

Les livres d'histoire sont remplis de tels récits d’actions et de réactions nationales, sociales et ethniques, d'individus et de sociétés en quête de justice et d'égalité. Certains l'appellent la recherche de la liberté ou de la fraternité. Le problème, bien sûr, c'est que la définition de ces vertus est différente d'une personne à l'autre et dépend de facteurs comme l'âge, l'éducation, la religion, le statut socioéconomique ou l'affiliation politique.

Mais pourquoi la société idéale est-elle si hors d’atteinte ? Nous semblons tous la vouloir, mais l'humanité n'y est jamais parvenue. Quelles sont les origines de la civilisation humaine ? Et pourquoi, malgré tous les progrès technologiques que l'humanité a réalisés au cours des siècles, nous semblons toujours incapables d'établir des sociétés qui favorisent les vertus sociales apparemment simples de l'égalité et de la justice pour tous, associées à la liberté dans un système juridique vertueux.

Il y a un livre qui explique ce dilemme et révèle une fin positive. Veuillez commander votre exemplaire gratuit du Mystère des siècles .

Fr Moa