Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Pope%20francis

General Audience with Pope Francis by Catholic Church is licensed under CC BY-NC-SA 2.0/Cropped from original

Macron et le pape jésuite François partagent une vision commune pour le Moyen-Orient

À la suite de la visite historique de quatre jours du pape François en Irak au début du mois de mars, il a eu une discussion de 40 minutes avec le président français Emmanuel Macron par téléphone. « L'appel, qui a été demandé par le Pape, marque la cinquième fois que les deux dirigeants mondiaux se sont exprimés depuis l'élection de Macron en 2017 », a rapporté le Vatican News le 22 mars. En effet, Macron et le pape François sont des dirigeants mondiaux à part entière, et leur vision du Moyen-Orient doit être soigneusement examinée.

Macron et le pape François partagent une expérience jésuite. À 12 ans, Macron a poursuivi le baptême catholique et a ensuite fréquenté un collège jésuite. François est le premier pape jésuite. Ensemble, ils veulent transformer le Moyen-Orient.

Le bureau de presse de l'Élysée a déclaré que lors de la conversation du 21 mars, les deux avaient longuement parlé du récent voyage apostolique du pape François en Irak. Macron a déclaré que cette visite marquait « un véritable tournant » pour la région du Moyen-Orient. « Les deux hommes ont également exprimé leurs ‘pensées et préoccupations’ concernant plusieurs crises affectant diverses régions du globe », a rapporté le Vatican News. « Celles-ci comprenaient ‘l’expansion du djihadisme en Afrique—à la fois dans la région du Sahel et sur la côte Est du continent’, ainsi que la situation critique au Liban. »

Sous Macron, la France s'intéresse également de plus en plus à la région. En août dernier, après l’explosion de la capitale libanaise, Beyrouth, Macron s’est rendu dans l’ancienne colonie française en promettant une aide financière à la condition d’un changement politique. La France a également renforcé son implication militaire et sa contribution financière dans la région du Sahel.

Le pape François et Macron sont tous deux préoccupés par « l'expansion du djihadisme en Afrique ». Divers pays de la région qui promeuvent les mouvements islamiques militants sont alliés à l'Iran—le principal parrain du terrorisme. L’Europe cherche à s’opposer à l’influence de l’Iran par sa force militaire et financière—soutenue par l’Église catholique.

Faisant référence au « temps de la fin »—le temps dans lequel nous vivons maintenant—Daniel 11 décrit une confrontation entre un « roi du nord » et « le roi du sud ». Comme le rédacteur en chef de la Trompette Gerald Flurry le note dans son livret, le roi du nord fait référence à une Europe catholique dirigée par l'Allemagne ; l'Islam radical dirigé par l'Iran est le roi du sud. Sur la base de ces prophéties bibliques et d'autres, M. Flurry a averti que nous allions assister à un affrontement entre ces deux forces opposées qui mènera directement au début de la « Grande Tribulation » prophétisée.

« [Daniel 11 : 40] décrit une époque où l’empire catholique d’Allemagne mènera une guerre totale, jetant tout ce qu’il a contre l’Islam radical—et le dominant comme une violente inondation ! », écrit M. Flurry. Dans son livret, Le roi du sud, il explique en détail comment ce conflit millénaire prendra fin. En plus du Roi du Sud, demandez également un exemplaire gratuit de la brochure de M. Flurry, Jérusalem selon la prophétie, pour comprendre tout le contexte de ces prophéties et l’espoir qui est au-delà.

Fr Jip