Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

8335

peeterv/iStockphoto

Nous devons avertir

C’est ce qui est ordonné aux disciples du Christ de faire.

Jésus-Christ a commencé Son ministère terrestre en annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu à venir bientôt sur terre (Marc 1 : 14-15). Mais avant que ce Royaume ne puisse être établi, Jésus a dit que les voies des hommes mèneraient ce monde au bord de l’anéantissement. Nous lisons dans Daniel et Apocalypse que le royaume de Dieu sera établi après que les royaumes de ce monde ont été soumis.

Aussi mal que les choses iront, comme nous le savons, avant le retour du Christ, la Bible nous dit que la vaste majorité de l’humanité refusera encore de se repentir. Jésus, évidemment, le savait. Cependant, avant qu’Il ne monte au ciel, au premier siècle, Il a dit à Ses disciples d’être des témoins jusqu’aux aux extrémités de la terre (Actes 1 : 8). Il a ordonné à Ses apôtres d’avertir les nations de la colère à venir sur notre monde désobéissant et entêté.

Pourquoi n’y a-t-il pas davantage de pasteurs et de groupes religieux proclamant ce message ? Pourquoi maintiennent-ils l’espoir que l’homme va résoudre les problèmes de ce monde—alors même que les maux se multiplient et que les malédictions s’intensifient ?

À la fin de l’Évangile de Luc, Jésus a rappelé à Ses disciples que « tout » ce qui est écrit dans la loi de Moïse, les prophètes et les psaumes serait accompli. Tout ce qui est enregistré dans ces livres au sujet des Première et Seconde venues du Christ—et la destruction universelle qui précéderait immédiatement Son retour—sera accompli, a dit Jésus (Luc 24 : 44). Il a ensuite ordonné à Ses disciples de prêcher un message sur la « repentance et le pardon des péchés » à toutes les nations (verset 47).

Pourquoi les Églises de ce monde ne crient-elles pas à nos nations de se tourner vers Dieu avec humilité, et de se repentir de leurs mauvaises voies ? La plupart des personnes religieuses ne saisissent même pas ce qu’est le péché, parce qu’elles ont été amenées à croire, à tort, que la loi spirituelle de Dieu—qui régit toute la conduite humaine—a été clouée à la croix !

La seule chose clouée à ce poteau a été le corps crucifié de Jésus-Christ—avec notre passé coupable, en supposant que nous nous tournons vers Dieu avec repentir ! C’est pourquoi, quand Jésus est venu en Galilée prêcher la bonne nouvelle du royaume de Dieu à venir, Il a dit aux gens de se repentir et de croire (ou d’accepter dans la foi) le véritable Évangile du royaume. Autrement dit, nous devons être disposés à changer nos voies—à nous repentir du péché—si nous voulons entrer dans le royaume de Dieu.

Cela a toujours été le message des véritables serviteurs de Dieu : la repentance et le pardon des péchés. Il a été maintes fois proclamé par tous les prophètes—ces mêmes hommes que Jésus nous a indiqués dans Luc 24.

L’un d’entre eux, Ésaïe, a écrit : « Crie à plein gosier, ne te retiens pas, élève ta voix comme une trompette, et annonce à mon peuple ses iniquités, à la maison de Jacob ses péchés ! » (Ésaïe 58 : 1). De nouveau, Dieu sait que la plupart des gens ne se repentiront pas. Mais Il dit : Témoigne quand même contre eux ! Cela les laissera sans excuse. Si les véritables serviteurs de Dieu font leur travail, alors quand les plaies descendront, les impénitents ne pourront pas dire : Vous auriez dû nous avertir !

Ézéchiel est un autre exemple exceptionnel de quelqu’un qui a proclamé avec vigueur un message de repentance et de pardon des péchés. Tout son livre a trait à l’avertissement qui doit être délivré aux descendants de Jacob des derniers jours. L’ancien Israël était parti en captivité longtemps avant que Ézéchiel n’écrive son livre. Son message est pour nous aujourd’hui.

« Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part » (Ézéchiel 33 : 7). Remarquez, Dieu dit : Tu dois les avertir de ma part. C’est le message de Dieu—alors délivré par Son instrument humain. Sept fois, dans les versets 3 à 9, Dieu dit d’avertir !

« Dis-leur : je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? » (verset 11).

La repentance et le pardon des péchés—c’est ce que Ézéchiel disait. C’est ce que Jésus a ordonné à Ses fidèles de prêcher avant la grande Tribulation et le jour du Seigneur à venir.

« Je réduirai le pays en solitude et en désert ; l’orgueil de sa force prendra fin, les montagnes d’Israël seront désolées, personne n’y passera. Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand je réduirai le pays en solitude et en désert, à cause de toutes les abominations qu’ils ont commises » (versets 28-29).

C’est ce qu’il faut pour que l’humanité en vienne, finalement, à connaître son Créateur. À notre grande honte, nous ne reviendrons pas vers Dieu tant que nous n’aurons pas subi la dévastation et la mort.

Aux versets 30 et 31, Ézéchiel fait allusion aux gens tièdes du peuple de Dieu—ceux qui autrefois délivraient le message d’avertissement de Dieu relatif à la repentance et au pardon des péchés—et qui se mettent encore à l’écoute de l’Œuvre de Dieu aujourd’hui, mais qui ne changeront pas leurs mauvaises voies ! La plupart d’entre eux ne se repentiront pas avant qu’il ne soit trop tard pour sauver leur vie physique.

Cependant, Dieu dit encore d’une voix tonitruante : Avertissez-les quand même ! Dites-leur ce qui arrive !

Le verset 33 nous en donne la raison : « Quand ces choses arriveront,—et voici, elles arrivent !—ils sauront qu’il y avait un prophète au milieu d’eux » . Quand toutes ces prédictions affreuses se dérouleront, alors ils sauront. Ils sauront immédiatement où Dieu travaillait, et que l’avertissement prophétique venant de cette œuvre était une expression de l’amour de Dieu. Il sera peut-être trop tard pour eux pour être sauvés physiquement. Mais sur le plan spirituel, ils pourront encore se tourner vers Dieu avec repentir.

C’est pourquoi nous devons avertir. Les véritables disciples de Dieu aujourd’hui, comme Jésus le dit dans Luc 24, sont témoins de tous ces événements prophétiques !

Ce n’est pas si difficile de trouver où Dieu travaille. Bornez-vous à chercher l’organisation qui remplit fidèlement la mission, confiée par le Christ, consistant à veiller et à avertir—la seule œuvre élevant la voix comme une trompette, montrant aux gens leurs transgressions et prêchant un message sur la repentance et le pardon des péchés.

C’est le message que le Christ a toujours ordonné à Ses serviteurs de délivrer. Et c’est l’Œuvre que les véritables disciples du Christ ont fidèlement soutenue.