Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

New%20cover%20

Observez-vous le bon jour d’adoration?

La plupart des chrétiens n'ont jamais étudié pourquoi le dimanche est leur jour d'adoration. Si vous êtes l'un d'eux, vous vous privez des bénédictions spéciales de Dieu !

La plupart de ceux qui se déclarent chrétiens observent le dimanche en tant que leur jour de culte hebdomadaire. En connaissez-vous la raison ? Avez-vous déjà examiné la question ? La plupart des gens ne l’ont pas fait.

S'ils le faisaient, ils pourraient être surpris par ce qu'ils trouveraient.

Tout au long de l'histoire humaine, le dimanche a été considéré comme le premier jour de la semaine. Pourtant, la Bible commande le sabbat du septième jour. Jésus-Christ, d'où le christianisme tire son nom, observait le sabbat du septième jour.

Devez-vous observer le samedi ? Devez-vous observer le dimanche ? Pouvez-vous observer n'importe quel jour que vous choisissez ? Quelle est l'origine du sabbat ?

La Bible nous donne les réponses vraies et inspirantes. Faire une étude honnête et impartiale de ce sujet pourrait transformer radicalement votre vie. Elle peut libérer des bénédictions spéciales de Dieu !

Suivez-vous le Christ ?

Luc 4 : 16 nous dit que Jésus observait le jour du Sabbat « selon sa coutume ». Le mot coutume signifie « votre pratique régulière ou votre habitude ; votre routine habituelle ». C'était Son habitude régulière d’observer le sabbat du septième jour ; cela faisait partie de Sa routine.

Un chrétien est celui qui suit le Christ. Jésus-Christ a donné l'exemple parfait en toutes choses, y compris son observance du sabbat. N'est-il donc pas étonnant que la plupart des gens qui se considèrent comme « chrétiens » observent un autre jour de culte que celui que le Christ observait ? Un vrai chrétien ne devrait-il pas chercher à suivre l'exemple que le Christ a établi dans ce domaine ?

Les Juifs observent le septième jour, et beaucoup de personnes croient que le sabbat du septième jour est une observance juive. Pourtant, Jésus a dit que le sabbat a été fait pour l'homme (Marc 2 : 27), pour tous les êtres humains. Le sabbat n'a pas été fait seulement pour les Juifs ou pour les anciens Israélites. Dieu a créé ce jour d’adoration pour toute l'humanité. Puis Jésus dit : « de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat » (verset 28). Jésus-Christ règne sur le sabbat.

Christ a enseigné que nous devons vivre de toute parole de Dieu (Matthieu 4 : 4). Est-il vraiment possible que tant de chrétiens puissent être trompés en observant le dimanche—et qu’ils soient même induits en erreur à ce sujet ?

Les Dix Commandements

Le sabbat est l'un des Dix Commandements. Vous pouvez les lire vous-même dans Exode 20. Les versets 8-11 disent : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage,... Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. »

Dieu a clairement observé le septième jour. Et les Dix Commandements nous disent clairement de suivre son exemple.

Qui est à la source des Dix Commandements ? La plupart des gens croient que c'est Moïse. C'est une grosse erreur. Nous devons tous reconnaître la véritable source des Dix Commandements !

Bien que les commandements soient énumérés dans Exode 20, le chapitre précédent nous en donne le cadre.

Là, au pied du Mont Sinaï, Dieu ordonna à Moïse de rassembler le peuple d'Israël. Une fois qu'ils se sont assemblés, « il y eut des tonnerres, des éclairs, et une épaisse nuée sur la montagne ; le son de la trompette retentit fortement ; et tout le peuple qui était dans le camp fut saisi d'épouvante » (Exode 19 : 16). Quel spectacle magnifique, terrifiant, impressionnant et surnaturel ! Le verset 18 dit que « la montagne de Sinaï était tout en fumée, parce que l'Éternel y était descendu au milieu du feu ; cette fumée s'élevait comme la fumée d'une fournaise, et toute la montagne tremblait avec violence. »

« Imaginez cette vaste mer de gens—des millions d'entre eux—s'étendant à perte de vue ! » écrivait Herbert W. Armstrong dans sa brochure Quel est le jour du Sabbat chrétien ? « Ensuite des éclairs terrifiants, de la foudre aveuglante et des éclats de tonnerre qui pouvaient presque briser les tympans ! Et le grand Dieu Lui-même au milieu de cet étalage aveuglant et déchirant, se préparait à tonner Sa grande loi à l'auditoire de ce vaste rassemblement ! …

Commandments

« Pensez-y ! Toute une nation de millions de personnes réunies dans un vaste et formidable ensemble historique ! Et Dieu Lui-même qui parle à travers le feu et les éclairs, et le tonnerre assourdissant, ainsi qu'une grande voix surnaturelle qui ne nécessitait, ni microphones, ni haut-parleurs, ni systèmes de sonorisation pour être entendu par des millions. » (Nous vous enverrons volontiers une copie gratuite de la brochure de M. Armstrong à votre demande.)

Dieu parla avec Israël face à face (Deutéronome 5 : 4). Dieu atteignit des millions de personnes ! Pensez au Super Bowl, auquel environ 100,000 personnes assistent. Ce n'est rien en comparaison à ce qui se passa au Mont Sinaï ! Dieu parlait à environ 3 à 4 millions de personnes.

Ce n'était pas la voix de Moïse. C'était la voix de Dieu qui sortait d'une montagne ardente et tremblante !

Ce qu'Israël a vécu ce jour-là n'était pas une occasion ordinaire. Dieu parlait d'une manière que ces gens n'avaient jamais vécue auparavant pour faire comprendre que c'était spécial et important—quelque chose qu'ils ne devraient jamais oublier. Dieu soulignait dramatiquement et passionnément l'importance de Sa loi ! Et le jour du Sabbat est un aspect central de cette loi sainte.

Aujourd'hui, la plupart des chrétiens apprennent que Moïse donna la loi à Israël. Moïse n'a rien fait de tel. C'était trop important, trop extraordinaire, pour qu’un homme s'en acquitte !

Les Dix Commandements sont la base de l'Ancienne Alliance. Mais saviez-vous qu'ils sont aussi la base de la Nouvelle Alliance ? Dieu ne dit pas que la Nouvelle Alliance fait disparaître la loi—Il dit : « Mais voici la [nouvelle] alliance que je ferai... dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » (Hébreux 8 :10). Dieu le fait aujourd'hui ! Il écrit Sa loi merveilleuse dans le cœur de son peuple ! Et cette loi inclut le commandement du sabbat !

Ne pas observer le sabbat de Dieu c'est transgresser la loi de Dieu. C'est ainsi que Dieu définit le péché (1 Jean 3 : 4). Et l'apôtre Paul écrivit que « le salaire du péché, c'est la mort » (Romains 6 : 23). Le salut éternel est en jeu ! Nous devrions donc sûrement connaître le sabbat et le jour où Dieu dit que nous devrions « nous souvenir » et durant lequel nous ne devrions « faire aucun travail ».

S'il n'y avait pas de Dieu, pas de Créateur suprême, aimant tout le monde, alors cela n'aurait aucune importance de connaître quel jour observer, ou s'il faut oui ou non obéir à l'ordonnance du sabbat. Mais il y a un Dieu, et Il se soucie de Son sabbat. L'observance du sabbat est importante—pour toute l'éternité !

Qui peut sanctifier le temps ?

Dans son livre de 1876, La foi de nos pères, James Gibbons, un cardinal catholique, a écrit quelque chose qui pourrait vous choquer. Mais vous devez le considérer profondément parce que votre salut éternel est en jeu. Il a écrit : « À présent, les Écritures seules ne contiennent pas toutes les vérités qu'un chrétien est tenu de croire, et elles ne lui prescrivent pas explicitement tous les devoirs qu'il est obligé de pratiquer. Sans parler d'autres exemples, tous les chrétiens ne sont-ils pas obligés de sanctifier le dimanche et de s'abstenir ce jour-là d'un travail servile et inutile ? N'est-ce pas de respecter cette loi parmi les plus importantes de nos devoirs sacrés ? Mais vous pouvez lire la Bible de la Genèse à l'Apocalypse et vous ne trouverez pas une seule ligne autorisant la sanctification du dimanche. Les Écritures imposent l'observance religieuse du samedi, un jour que nous ne sanctifions jamais » (l'accent est le mien tout au long).

Le cardinal Gibbons admet que les catholiques observent le dimanche, mais la Bible ordonne l'observance du septième jour. Mais il ne croyait pas que cela prouvait qu'ils désobéissaient à Dieu—il disait que cela prouvait que la Bible est insuffisante ! « Nous devons donc conclure que les Écritures seules ne peuvent être un guide suffisant et une règle de foi », écrivait-il.

Cela a-t-il du sens pour vous ?

Ce cardinal catholique a admis que pas une seule ligne de la Bible de Dieu n'autorise la sanctification du dimanche. Certaines personnes peuvent être en désaccord avec cela—mais qu'est-ce que Dieu dit ? Dieu est d'accord avec cet homme : Nulle part est-il dit dans la Bible, que le jour d’adoration est le dimanche ! Quel jour Dieu autorise-t-il l'observance sainte ? Si le sabbat fait partie de la loi de Dieu, et que notre salut éternel est en jeu, alors nous devons connaître la réponse !

Est-ce qu'un homme ou une église est autorisé à changer la loi de Dieu ? Un homme peut-il sanctifier ou mettre un jour à part ? Un homme peut-il rendre un jour saint ?

Comment un jour peut-il être sanctifié ? Le premier livre de la Bible nous le dit ! Il est dit que le sixième jour de la création, Dieu créa l'homme. Mais la création ne s'arrêta pas là. « Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant » (Genèse 2 : 2-3).

Il y avait un double miracle ici. Dieu a « sanctifié » le septième jour, ce qui signifie qu'Il l'a mis à part pour un usage sacré—pour tous les temps, pour toujours. Mais cela dit aussi : « Dieu bénit le septième jour. » Dieu verse toutes sortes de bénédictions dans ce jour-là ! Le septième jour est vraiment un jour béni !

Le septième jour nous rappelle la création. Cela nous rappelle que Dieu est notre Créateur. Il a créé physiquement, et Il travaille à la création spirituelle de Sa Famille aujourd'hui. Aucun autre jour est un mémorial de la création.

Le dimanche est le premier jour de la semaine. Ce n'est pas le jour que Dieu a béni et sanctifié. La présence divine et sainte de Dieu, est dans le septième jour. Ce n'est pas le cas de tout autre jour de la semaine—pas le dimanche, le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi ou le vendredi. Aucun autre jour est saint.

Quand Moïse vit Dieu dans un buisson ardent, Dieu lui dit de retirer ses chaussures, « car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte» (Exode 3 : 5). Le sol n'était pas saint à un kilomètre. C'était le lieu où Dieu était présent qui était saint. La présence de Dieu rend le sabbat saint, et nous devons symboliquement « enlever nos chaussures » par révérence. Nous ferions mieux de marcher prudemment en présence de Dieu.

Dieu nous ordonne de « se souvenir » du jour du Sabbat. Quand Dieu dit de se souvenir de quelque chose, trop souvent l'homme à l'esprit charnel oublie. Par exemple, Jésus-Christ a dit que nous devons observer la loi : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. » (Matthieu 5 : 17-19). Les chrétiens d'aujourd'hui croient et enseignent que le Christ a aboli la loi. Mais c'est l'opposé de ce que le Christ Lui-même a dit !

Nous devons respecter la sainteté du jour du Sabbat. Dieu a sanctifié le septième jour, et nous devons le garder de cette façon par une observance appropriée. Nous ne pouvons pas observer un jour saint qui n'était pas déjà rendu saint par le Créateur ! Vous ne pouvez pas garder l'eau glacée chaude ; elle doit déjà être chaude pour la garder chaude. Un seul jour a été mis à part et porte la présence de Dieu. Vous pouvez être en désaccord avec cela, mais vous feriez mieux de le prouver vous-même parce que l'enjeu est énorme.

Une alliance du sabbat

Quelque temps après que Dieu eut donné les Dix Commandements, Il insista sur le commandement du sabbat en créant une alliance spéciale pour le sabbat.

Lisez-le dans Exode 31 : 12-13 : « L'Éternel parla à Moïse, et dit : Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur : Vous ne manquerez pas d'observer mes sabbats, car ce sera entre moi et vous, et parmi vos descendants, un signe auquel on connaîtra que je suis l'Éternel qui vous sanctifie. » Cette alliance spéciale nous montre pourquoi le sabbat : C’est un signe entre Dieu et son peuple.

Un signe à l'extérieur d'un lieu commercial identifie l'entreprise. Dieu dit que l'observance appropriée du sabbat identifie où Dieu est et qui est Son peuple.

Remarquez, Dieu dit : « Je suis l’Éternel qui vous sanctifie. » Comme Il le fait avec le septième jour, Dieu met à part pour l'usage saint, Son peuple qui observe le sabbat !

Cela peut vous sembler étrange que Dieu fit un signe pour identifier Son peuple. N'est-il pas vrai que tous les chrétiens sont le peuple de Dieu et connaissent Dieu ?

Eh bien, est-ce ce que Dieu enseigne dans sa Bible ?

Dieu nous dit que Satan le diable séduit le monde entier (Apocalypse 12 : 9). L'apôtre Paul l'appelle « le dieu de ce monde », puis avertit que « Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. » (2 Corinthiens 4 : 4 ; 11 : 14-15).

Croyez-vous que certains qui ressemblent à des ministres de la justice sont en fait des ministres de Satan ? C'est une vérité difficile à accepter pour la plupart des gens. Mais le fait est que Satan est un grand contrefacteur.

Qu'ils le réalisent ou non, les gens qui disent qu'ils sont chrétiens—disciples du Christ—mais célèbrent un jour de culte différent que le Christ Lui-même observait, pratiquent une forme de contrefaçon du christianisme ! Nous devons être honnêtes à ce sujet.

Nous devons apprendre à connaître le vrai Dieu. Le Dieu de la Bible donna le sabbat à l'homme dans le but de nous garder dans le véritable culte de Dieu.

Le Christ s'est référé à son corps de croyants—ceux qui Lui restent fidèles et à ce qu'Il enseigne—en tant qu’un « petit troupeau » (Luc 12 : 32). Et les Écritures disent que vous pouvez reconnaître ces personnes à cause d'un signe : le jour du Sabbat de Dieu.

Remarquez le reste de cette alliance du sabbat : « Vous observerez le sabbat, car il sera pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera, sera puni de mort ; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple. On travaillera six jours ; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l'Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort. » (Exode 31 : 14-15). Lorsque Dieu, au départ, prononça ce commandement à l'ancien Israël, c’était au niveau physique. Il ne travaillait pas avec eux spirituellement. Mais aujourd'hui, si nous transgressons le sabbat, nous devons nous repentir ou nous subirons la mort éternelle ! C'est aussi sérieux que cela !

Une journée pour croître spirituellement

« Les enfants d'Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d'Israël un signe qui devra durer à perpétuité ; car en six jours l'Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son œuvre et il s'est reposé » (Exode 31 : 16-17). Ce commandement n'était pas seulement un signe jusqu'à la Première venue de Jésus-Christ. Il est perpétuel ! C'est pour toujours.

Le sabbat est un jour qui ravive Dieu. Il revigore tous ceux qui l'observent ! Il élève votre esprit. Il est rempli de bénédictions. Pourquoi les gens ne le gardent-ils pas comme Dieu l'ordonne ? Il vient avec d'impressionnantes et prodigieuses bénédictions que nous ne recevons pas autrement.

Dieu a créé ce jour-là pour un but merveilleux et inspirant. C'est pour aider l'homme à bâtir un caractère spirituel juste. Le sabbat est un temps sacré mis à part pour que nous puissions croître spirituellement et édifier la même sainteté de Dieu ! Bien sûr, nous devrions édifier le caractère de Dieu les autres jours aussi. Mais le sabbat est très différent de tous les autres jours parce que la présence de Dieu est en ce jour. Nous pouvons fraterniser avec Dieu le Père et Jésus-Christ d'une manière spéciale le jour du Sabbat à travers l'esprit de Dieu (1 Jean 1 : 3).

« Si tu retiens ton pied pendant le sabbat, pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour, si tu fais du sabbat tes délices, pour sanctifier l'Éternel en le glorifiant, et si tu l'honores en ne suivant point tes voies, en ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours, » (Ésaïe 58 : 13). Le sabbat n'est pas pour faire nos propres actions, rechercher nos propres plaisirs ou même parler nos propres paroles. C'est un jour spécial—le jour saint de Dieu ! Nous devons l'honorer par notre observance. Si nous le faisons, nous pouvons nous attendre à des bénédictions.

« Alors tu mettras ton plaisir en l'Éternel, et je te ferai monter sur les hauteurs du pays, je te ferai jouir de l'héritage de Jacob, ton père ; car la bouche de l'Éternel a parlé. » (verset 14). C'est vraiment une promesse incroyable à tous ceux qui observeront le jour du Sabbat de Dieu !

Nous devons nous donner complètement à Dieu le jour du Sabbat. Si nous le faisons, il dit que nous monterons sur les hauts lieux de la Terre ! Les plus grandes bénédictions nous seront données. « L'héritage de Jacob » c'est la prospérité sans limite ! C'est la promesse que Dieu nous a faite. C'est la vérité contenue dans Sa Parole. C'est la grande abondance qui découle de l'observance appropriée du véritable jour du Sabbat de Dieu ! 

Fr Sabb