Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Clouds

周 辰曦 \Unsplash

Pourquoi Israël a perdu son identité (cinquième partie)

Les Anglo-Saxons selon la prophétie (chapitre onze)

La suite provenant de  Pourquoi Israël a perdu son identité (quatrième partie)

L

es Juifs furent avertis

Les Juifs n’avaient pas d’excuse. Les prophètes les avaient avertis. Remarquez l’avertissement que leur donna l’Éternel, par la bouche de Jérémie: «Ainsi parle l’Éternel: Prenez garde à vos âmes; ne portez point de fardeau le jour du sabbat … ne faites aucun ouvrage; mais sanctifiez le jour du sabbat, comme je l’ai ordonné à vos pères … Mais si vous n’écoutez pas quand je vous ordonne de sanctifier le jour du sabbat, de ne porter aucun fardeau, de ne point en introduire par les portes de Jérusalem le jour du sabbat, alors j’allumerai un feu aux portes de la ville, et il dévorera les palais de Jérusalem et ne s’éteindra point» (Jérémie 17:21-22, 27).

Tel était l’avertissement. Les Juifs le dédaignèrent. Maintenant, voyons ce qui s’est passé!

«Le dixième jour du cinquième mois,—c’était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar, roi de Babylone,—Nebuzaradan, chef des gardes [aujourd’hui, on l’appellerait général en chef ou maréchal des armées], au service du roi de Babylone, vint à Jérusalem. Il brûla la maison de l’Éternel, la maison du roi, et toutes les maisons de Jérusalem; il livra au feu toutes les maisons de quelque importance» (Jérémie 52:12-13).

Lorsque Dieu lance un avertissement, le châtiment est certain!

Pourquoi Israël fut-il vaincu?

Souvenez-vous de ce qui s’est passé avec les autres nations israélites, le royaume d’Israël, 117 ans avant la captivité de Juda!

Dieu avait averti Son peuple des conséquences apportées par le choix qu’il ferait à l’époque de Moïse, bien longtemps avant qu’il ne se scinda en deux nations. Nous l’avons vu en détail dans le chapitre précédent, en utilisant le vingt-sixième chapitre du livre du Lévitique. Maintenant, voyons ce que Dieu a dit à ce sujet par le prophète Ézékiel.

Ézéchiel reçut un message de la part de Dieu à l’intention de la maison d’Israël (pas de la Maison de Juda—les Juifs). Ézéchiel se trouvait alors parmi les captifs juifs après leur captivité, qui eut lieu plus de cent ans après la captivité de la Maison d’Israël. À l’époque, les Assyriens avaient émigré depuis longtemps; ils avaient quitté l’Assyrie sur la rive sud de la mer Caspienne et avaient émigré en direction du nord-ouest, pour s’installer définitivement dans le territoire connu aujourd’hui sous le nom d’Allemagne.

La Maison d’Israël avait émigré également vers le nord-ouest, à travers l’Europe. Cependant, elle ne s’arrêta pas en Allemagne. Elle continua son chemin vers le nord-ouest—vers l’Europe occidentale—et elle alla s’installer en France, en Belgique, en Hollande, dans les pays scandinaves et dans les îles Britanniques—où elle se trouve encore actuellement, à l’exception de Manassé, qui émigra plus tard en Amérique du Nord et qui devint les États-Unis.

Le prophète Ézéchiel reçut pour mission d’aller d’où il était, parmi les Juifs, vers la maison d’Israël: «… va, parle à la maison d’Israël», déclara Dieu (Ézéchiel 3:1), et Il dit encore: «Va vers la maison d’Israël» (verset 4).

Mais Ézéchiel ne communiqua jamais ce message aux Tribus perdues de la Maison d’Israël. Il en était incapable. Il était esclave parmi les Juifs.

Mais il adresse son message à Israël, aujourd’hui, car ce message, sous sa forme écrite, fait partie de la Bible—il s’adresse aux descendants modernes d’Israël par l’intermédiaire des différentes versions de La Pure Vérité en plusieurs langues et des émissions du Monde à Venir!

C’est une prophétie! Ce message est pour nos peuples actuels! Vous êtes en train de le lire maintenant! Puisse Dieu vous aider à y prêter l’oreille!

Une prophétie pour notre époque

À l’intention, surtout, de l’ancien Israël, Dieu déclare dans Ézéchiel 20: «Et je le fis sortir du pays d’Égypte, et je les conduisis dans le désert. Je leur donnai mes lois et leur fis connaître mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles. Je leur donnai aussi mes sabbats comme un signe entre moi et eux pour qu’ils connussent que je suis l’Éternel qui les sanctifie» (versets 10-12).

Avez-vous remarqué que ce passage réitère presque mot pour mot, l’alliance perpétuelle concernant le sabbat qui apparaît dans Exode 31:12-17? Poursuivons notre lecture; «Et la maison d’Israël se révolta contre moi dans le désert. Ils ne suivirent point mes lois, et ils rejetèrent mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique afin de vivre par elles, et ils profanèrent à l’excès mes sabbats» (Ézéchiel 20:13).

Une génération après, Dieu plaida avec leurs enfants: «Je dis à leurs fils dans le désert: Ne suivez pas les préceptes de vos pères, n’observez pas leurs coutumes, et ne vous souillez pas par leurs idoles! Je suis l’Éternel, votre Dieu. Suivez mes préceptes, observez mes ordonnances, et mettez-les en pratique. Sanctifiez mes sabbats, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Éternel, votre Dieu» (versets 18-20).

Dieu insiste ici sur l’énorme différence qui existe entre les lois, les ordonnances et les sabbats de Dieu, d’une part, et les lois, les ordonnances et les sabbats de leurs pères. Le royaume d’Israël observait un autre jour que le sabbat de Dieu! Ils avaient adopté le jour païen consacré au soleil, le dimanche—le jour du soleil, consacré à l’adoration du soleil!

«Et les fils se révoltèrent contre moi … » Dieu dit, par le prophète Ézéchiel «… ils profanèrent mes sabbats» (versets 21).

Que fit alors Dieu—plusieurs générations plus tard?

Il les dispersa lors d’une captivité à l’échelle nationale, et les réduisit à l’esclavage (verset 23). Et pourquoi?

«Parce qu’ils ne mirent pas en pratique mes ordonnances, parce qu’ils rejetèrent mes préceptes, profanèrent mes sabbats, et tournèrent leurs yeux vers les idoles de leurs pères» (verset 24). Voila pourquoi! Cette captivité eut-elle pour effet de les faire changer d’avis?

Poursuivons la lecture de cette prophétie étonnante! Remarquez ce qui est écrit, por nous, pour notre époque!

Dieu déclare à nos peuples actuels: «Je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, je régnerai sur vous, à main forte et à bras étendu, et en répandant ma fureur» (verset 33).

L’expression «en répandant ma fureur» concerne les sept derniers fléaux qui vont se déverser sur l’humanité lors du second Avènement du Christ (comparer avec Apocalypse 16:1). L’époque à laquelle le Christ régnera sur nous est celle de Son retour, et de l’établissement de Son Royaume sur la terre. Par conséquent, c’est une prophétie pour notre époque!

Toutes les prophéties bibliques indiquent se trouveront nos peuples (Israël) lors du second Avènement du Christ; elles dépeignent le gigantesque exode qui va avoir lieu, lorsque les Israélites retourneront en Palestine. Nos peuples se trouveront en captivité et, une fois encore, ils seront réduits à l’esclavage.

Poursuivons: «Je vous ferai sortir du milieu des peuples, et je vous rassemblerai des pays où vous êtes dispersés … et en répandant ma fureur. Je vous amènerai dans le désert des peuples [exode à venir—Jérémie 23:7-8], et là je vous jugerai face à face» (versets 34-35).

Notez-le bien! C’est La Parole qui parle—le Christ! En ce temps-là, Il sera à nouveau sur la Terre, en personne! Il va plaider avec nos peuples face à face.

Il importe que nous discernions l’imminence de ces événements et que nous convenions de leur gravité!

Peut-être ne se trouve-t-il qu’une voix pour vous avertir! A l’époque du Déluge, il ne se trouva que Noé pour avertir le monde. Élie fut la seule voix qui s’éleva à son époque, pour avertir le peuple. Jean-Baptiste fut la seule voix qui s’éleva avant la venue du Christ. Et le Christ, à l’époque, fut la seule voix qui s’éleva après que Jean fut livré! Si vous suivez la voie des pécheurs, vous devrez subir les mêmes malheurs qu’eux!

Voyez comment le Christ entrera en jugement avec le peuple!

«Comme je suis entré en jugement avec vos pères dans le désert du pays d’Égypte, ainsi j’entrerai en jugement avec vous, dit le Seigneur, l’Éternel … Je séparerai de vous les rebelles et ceux qui me sont infidèles … Et vous saurez que je suis l’Éternel» (versets 36-38).

Comment Dieu plaida-t-Il avec eux? Il leur déclara: «Sanctifiez mes sabbats», «ne suivez pas les préceptes et les ordonnances de vos pères», «et vous saurez que je suis l’Éternel»! Et ceux d’entre vous qui iront bientôt en Palestine sauront qui est l’Éternel!

Comment saurons-nous?

Grâce au signe que constitue le sabbat!

Lisez les versets 42-44 dans votre Bible! L’Éternel y déclare que nos peuples, lorsqu’ils ne seront plus rebelles et lorsqu’ils recommenceront à observer Son sabbat, se souviendront de leurs mauvaises voies, et ils se prendront eux-mêmes en dégoût pour avoir transgressé le sabbat! Que cet enseignement est fort! Ce que vous lisez, c’est la parole de Dieu qui vous est adressée! 

La suite sur...

Usbp Ad Fr