Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Calvin hanson 671278 unsplash

Calvin Hanson/Unsplash

Pourquoi Israël a perdu son identité (quatrième partie)

Les Anglo-Saxons selon la prophétie (chapitre onze)

La suite provenant de  Pourquoi Israël a perdu son identité (troisième partie)

N

ous sommes israël

2) Voici la deuxième réponse à l’argument exposé plus haut: Les peuples des États-Unis, des nations du Commonwealth Britannique et des nations au nord-ouest de l’Europe sont, en effet, les descendants des dix tribus de la maison d’Israël. Le peuple juif représente la Maison de Juda.

Mais si le sabbat est le signe par lequel Dieu identifie Son peuple Israël, pourquoi nos nations ne l’observent-elles pas aujourd’hui?

La réponse à cette question constitue également celle à une autre question: Pourquoi appelle-t-on les Dix Tribus de la maison d’Israël «les Dix Tribus perdues»? Et pourquoi nos nations pensent-elles être du groupe des «Gentils»? Pourquoi ne connaissent-elles pas leur véritable identité?

Il est temps que cette vérité stupéfiante, fascinante et incroyable, soit révélée! Il s’agit d’une vérité époustouflante, plus étrange qu’un roman de science fiction!

Voici des faits, passés sous silence à travers les siècles, et qui sont plus mystérieux que le plus mystérieux des romans! Pourquoi tant de gens parlent-ils du sabbat en des termes moqueurs et irrespectueux, comme étant «le sabbat des Juifs»? Pourquoi le monde pense-t-il que tous les Israélites sont des Juifs, et que les Juifs sont ce qu’il reste des Israélites?

Ceux qui se sont forgé une telle opinion seront surpris d’apprendre que les Juifs ne représentent qu’une infime minorité des Israélites!

Israël perd son signe

La Bible ne parle nulle part des Juifs comme étant l’une des Dix Tribus d’Israël. Le surnom—juifs—s’applique seulement au royaume de Juda. Les Juifs sont véritablement des Israélites—mais seulement une partie des Israélites sont des Juifs!

À peine nommé roi, Jéroboam craignit que le peuple, en se rendant à Jérusalem pour observer les Jours Saints annuels, ne soit tenté de retourner avec Roboam. Donc, Jéroboam prit des mesures draconiennes afin de protéger son trône.

La tribu de Lévi représentait le sacerdoce. Les Lévites avaient formé jusque-là la classe dirigeante, les leaders—c’étaient les gens les plus éduqués. Du fait qu’ils avaient vécu grâce aux dîmes, leur revenu avait été de deux à trois fois supérieur à celui des autres tribus. Jéroboam s’empressa de destituer les Lévites, désignant pour la prêtrise les plus ignorants et les plus démunis. De cette façon, il pouvait en faire ce qu’il voulait! Il pouvait désormais contrôler la religion de la même façon que les rois païens sur leurs nations. À la suite de cette mesure, la plupart, pour ne pas dire l’ensemble, des Lévites retournèrent dans le Royaume de Juda—et passèrent désormais pour des juifs.

Donc, Jéroboam fit ériger, immédiatement, deux grandes idoles pour l’adoration du peuple. Puis il commanda que la fête automnale ait lieu le huitième mois, à un site de son choix au nord de la Palestine—au lieu du septième mois, à Jérusalem, selon le commandement de Dieu (1 Rois 12:28-32). En plus de cela, Jéroboam changea le sabbat hebdomadaire en remplaçant le septième jour avec le huitième jour—c’est-à-dire, le jour suivant le septième jour, qui, en réalité, est le premier jour de la semaine. C’est ainsi qu’il fit coïncider le repos hebdomadaire avec le jour païen dédié à l’adoration du soleil, le dimanche!

Durant le règne de chacun des dix-neuf rois et sept dynasties différentes qui se succédèrent sur les Dix Tribus de la Maison d’Israël, la décadence s’accentua et les deux plus graves péchés qu’avait commis Jéroboam, contre Dieu, furent perpétués. Ces deux graves péchés étaient l’idolâtrie et la transgression du sabbat. Plusieurs d’entre les 19 rois, qui régnèrent sur le royaume d’Israël, y ajoutèrent d’autres pratiques iniques et abominables.

Entre 721 et 718 avant notre ère, Dieu fit en sorte que la Maison d’Israël soit envahie et conquise par le royaume d’Assyrie. Ces Israélites furent expulsés de leurs fermes et de leurs villes et ils furent emmenés captifs en Assyrie, sur la rive sud de la mer Caspienne, en tant qu’esclaves. La Maison de Juda—les Juifs, une nation séparée et différente—ne fut pas envahie avant 604 avant notre ère.

Par contre, deux ou trois générations après la captivité de la Maison d’Israël, les Chaldéens devinrent une puissance mondiale et formèrent le premier empire mondial. Ces Chaldéens (de Babylone), sous Nebucadnetsar, envahirent Juda (604-585 avant notre ère).

Les Assyriens—avant l’an 604—avaient quitté leur territoire au nord de Babylone et émigrèrent vers le nord-ouest—en passant par les pays connus aujourd’hui sous le nom d’Ukraine, de Pologne et de Géorgie, pour s’installer, tout compte fait, dans le pays connu de nos jours sous le nom d’Allemagne. Aujourd’hui, les descendants du peuple assyrien sont les Allemands.

Les Dix Tribus de la Maison d’Israël suivirent les Assyriens dans leurs déplacements vers le nord-ouest. Peu à peu, le joug des Assyriens se relâcha et ils rendirent leur liberté aux Israélites qui émigrèrent avec eux. La plupart des enfants d’Israël continuèrent leur migration au-delà du territoire allemand—ils allèrent s’installer en Europe occidentale, sur la péninsule scandinave et dans les îles Britanniques!

Pourquoi étaient-ils devenus «les Dix Tribus Perdues»? Parce qu’ils avaient perdu le signe qui les identifiait en tant que nation.

Le roi Jéroboam avait changé leur jour d’adoration en remplaçant le septième jour par le premier jour de la semaine—le jour choisi par les païens pour adorer le soleil—le dimanche! Tous les rois qui succédèrent à Jéroboam continuèrent à faire de même et se livrèrent à l’idolâtrie!

Tant qu’ils étaient dans le pays d’Israël et qu’ils s’appelaient «le royaume d’Israël» possédant leur propre territoire, les Israélites conservèrent leur identité. Mais lorsqu’ils furent emmenés en Assyrie, ils cessèrent d’être un royaume. Désormais, ils n’avaient plus un gouvernement qui leur soit propre, et ils n’avaient plus de roi. Ils étaient devenus des esclaves. À mesure que les générations s’écoulaient, ils se mirent à parler la langue des Assyriens. Ils perdirent leur langage—l’hébreu—conformément à ce qu’avaient annoncé les prophéties bibliques. Ils perdirent totalement leur identité en tant que nation.

Après plusieurs générations, la tribu de Joseph, composée des deux tribus d’Ephraïm et de Manassé, commença à porter le nom de «British». Elle continua à se servir d’un certain nombre de mots hébreux communs comme Berith ou b’rith (équivalent hébreu pour «alliance») et ish (équivalent hébreu pour «homme»), soit British, en hébreu, qui signifie «homme de l’alliance». C’est précisément le peuple de l’Alliance qu’elle représente.

La tribu de Ruben s’installa dans le pays connu, aujourd’hui, sous le nom de France. Elle avait aussi perdu son identité. Mais les Français ont les mêmes caractéristiques que leur ancêtre Ruben.

Les dix tribus, connues en tant que la Maison d’Israël, perdirent leur marque d’identification—le sabbat de Dieu.

C’est pourquoi ils ont perdu leur identité nationale!

Pourquoi reconnaît-on les Juifs?

Mais Juda continua à observer le sabbat! Les Juifs ne l’observèrent pas longtemps comme ils l’auraient dû, en tant que jour «saint», comme Dieu le voulait—cependant, ils le reconnaissaient, comme ils le font aujourd’hui, en tant que jour de repos. Résultat? Le monde pense que les Juifs sont le seul peuple élu de Dieu! Le monde pense qu’ils sont Israël—pas seulement la tribu de Juda!

Les Juifs n’ont pas perdu leur identité! Étant donné que leur identité, en tant que descendants de la race d’Israël, est connue—tandis que l’identité des dix tribus perdues dont le nombre est bien plus considérable, n’est pas connue—le monde suppose que les Juifs représentent Israël, au lieu de Juda. Les Juifs eux-mêmes pensent ainsi! Encore une fois, le monde entier a été séduit, ne sachant même pas quels sont les peuples héritiers du droit d’aînesse!

Oui, le sabbat, le jour qui appartient à Dieu—le vrai Jour de l’Éternel—est celui que nos peuples devraient observer pour deux raisons. 1) Parce que c’est un jour saint pour tout le peuple de Dieu, y compris les non-Israélites convertis qui appartiennent au Christ. 2) Parce que même pour les descendants d’Israël physique, c’est le jour qui appartient à Dieu et qu’Il donna à nos propres ancêtres, en leur commandant de l’observer d’une façon sainte, à perpétuité!

Pourquoi Israël fut-il réduit à l’esclavage?

Savez-vous pourquoi le royaume d’Israël fut envahi par l’Assyrie, conquis et déporté, réduit à l’esclavage entre 721 et 718 avant notre ère? Pourquoi les Juifs (le royaume de Juda) furent-ils emmenés captifs et éparpillés sur la face de la terre? Les Maisons d’Israël et de Juda durent être châtiées et expulsées de Palestine parce qu’elles transgressaient le sabbat de Dieu!

Quelle différence cela fait-il? Pour Dieu, une grande différence! Lui-même déclare qu’Il ne change pas—«Jésus-Christ [Dieu] est le même hier, aujourd’hui, et éternellement» (Hébreux 13:8).

Il nous importe de savoir, en premier lieu, pourquoi le royaume de Juda fut envahi et conquis par Nebucadnetsar, et pourquoi il dut subir la captivité à Babylone entre 604 et 585 avant notre ère.

Soixante-dix ans après cette captivité, ainsi que l’avait prophétisé Jérémie, un grand nombre de Juifs retournèrent en Palestine pour y rebâtir le temple, et pour y ré-instituer l’adoration (Jérémie 29:10). Le prophète Néhémie nous explique pourquoi ils avaient été emmenés captifs soixante-dix ans plus tôt: «À cette époque, je vis en Juda des hommes fouler au pressoir pendant le sabbat, rentrer des gerbes, charger sur des ânes même du vin, des raisins et des figues, et toutes sortes de choses, et les amener à Jérusalem le jour du sabbat; et je leur donnai des avertissements le jour où ils vendaient leurs denrées … Je fis des réprimandes aux grands de Juda, et je leur dis: Que signifie cette mauvaise action que vous faites, en profanant le jour du sabbat? N’est-ce pas ainsi qu’ont agi vos pères, et n’est-ce pas à cause de cela que notre Dieu a fait venir tous ces malheurs sur nous et sur cette ville? Et vous, vous attirez de nouveau sa colère contre Israël, en profanant le sabbat!»(Néhémie. 13:15-18).

On ne peut être plus clair! Le fait de transgresser le sabbat fut la cause principale de la captivité de Juda! C’était tellement grave, pour Dieu, qu’Il châtia Son peuple élu en lui faisant subir le châtiment le plus sévère. Il leur fit essuyer de cuisantes défaites au combat! Il fit en sorte qu’ils perdissent leurs terres et leurs biens! Il leur permit d’être réduits à l’esclavage, en terre étrangère! Dieu définit le péché comme étant la transgression de Sa loi (1 Jean 3:4). Sa loi dit: «Souviens-toi du jour du repos [sabbat, en hébreu] pour le sanctifier … le septième jour est le jour du repos de l’Éternel ton Dieu.» Travailler le jour du sabbat, le profaner en cherchant à faire ce qui nous plaît, en faisant des affaires, etc., constitue un péché grave dont l’amende est la mort éternelle

La suite sur...

Usbp Ad Fr