Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Euros

Two Euros by Domiriel is licensed under CC BY-NC 2.0

Pourquoi l’Allemagne arme-t-elle le Moyen-Orient ?

L'année dernière, le gouvernement allemand a approuvé des exportations d'une valeur de 1,16 milliard d'euros vers des pays qui sont impliqués dans la guerre civile au Yémen ou en Libye, comme l'a rapporté l'agence de presse dpa en citant le ministère allemand de l'économie. Pourquoi une nation prospère comme l'Allemagne serait-elle intéressée à alimenter les guerres au Moyen-Orient ?

Les exportations d'armes allemandes autorisées ont atteint un nouveau record. Comme l'a révélé le ministère fédéral de l'économie, 752 millions d'euros d'exportations d'armes et d'équipements militaires ont été approuvés pour la seule Égypte l'année dernière. Des montants importants ont également été approuvés pour le Qatar (305,1 millions d'euros), les Émirats arabes unis (EAU, 51,3 millions d'euros), le Koweït (23,4 millions d'euros) et la Turquie (22,9 millions d'euros). En outre, des permis ont été délivrés à la Jordanie (1,7 million d'euros) et au Bahreïn (1,5 million d'euros).

Tous ces pays sont impliqués dans l'un des deux conflits de longue date au Moyen-Orient, la guerre du Yémen et la guerre civile libyenne. L'Allemagne soutient une alliance dirigée par l'Arabie saoudite qui s'oppose aux rebelles houthis soutenus par l'Iran au Yémen. Cette alliance comprend les Émirats arabes unis, l'Égypte, le Koweït, la Jordanie et le Bahreïn. Dans le conflit libyen, le Qatar et la Turquie soutiennent le Premier ministre Fayez al-Sarraj contre son adversaire, le maréchal Khalifa Haftar, soutenu par les EAU et l'Égypte.

Dans « Surveillez l’Algérie ! » Gerald Flurry, rédacteur en chef de la Trompette, a écrit : « L'Iran a l'intention d'être la plus grande puissance de la région et étend son influence à toute l'Afrique du Nord. » À l'époque, en 2013, M. Flurry a déclaré que l'Iran faisait tout ce qu'il pouvait « pour encourager la radicalisation de l'Égypte et sa propagation en Libye ».

L'Allemagne s'efforce de s'opposer à l'influence de l'Iran.

Depuis le renversement de Mouammar Kadhafi en Libye en 2011, l'Allemagne cherche à jouer un rôle de médiateur entre les parties en conflit. Si les efforts diplomatiques de l'Allemagne semblent souvent pacifiques, ses exportations d'armes montrent qu'elle ne craint pas d'alimenter les conflits militaires. Selon l'Allemagne, tout doit être fait pour arrêter la prise de pouvoir de l'Iran.

La Bible révèle que l'Allemagne elle-même affrontera l'Iran militairement. « Mais l'Iran n'est pas le seul à s'intéresser à l'Afrique », a noté M. Flurry. « L'Allemagne fait aussi de fortes avancées. Ces deux puissances s'affrontent pour obtenir le plus de contrôle possible sur l'Afrique du Nord. Elles vont inévitablement s'affronter l'une l'autre. »

Alors que les conflits s'intensifient, nous nous rapprochons chaque jour un peu plus de cet affrontement prophétisé qui marquera le début d'un conflit si grand que nul homme ne serait sauvé vivant sans l'intervention de Dieu (Matthieu 24 : 22). Ces prophéties sont expliquées en détail dans la brochure de M. Flurry, Le roi du sud. N'oubliez pas de demander votre exemplaire gratuit dès aujourd'hui, afin de comprendre où se dirigent les conflits dans ce monde et d'apprendre spécifiquement quel rôle y jouent l'Allemagne et l'Iran.

Fr Kos