Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Présidentielle en Iran : victoire de l’ultraconservateur Ebrahim Raïssi, grand favori du scrutin

«

Ebrahim Raïssi, l'actuel chef de l'Autorité judiciaire, a remporté l'élection présidentielle du 18 juin en Iran avec 61,95 % des voix. Ce religieux traditionaliste de 60 ans est un proche du Guide suprême, dont il a acquis la confiance au fil des ans en se retrouvant à des postes clés du pouvoir.

Homme de confiance du Guide, Ebrahim Raïssi est lui aussi originaire de la ville sainte de Mashhad, dans le nord-est de l'Iran. Aussi, ce n'est pas un hasard s’il est propulsé en 2016 par Ali Khamenei à la direction de la puissante fondation religieuse Astan Qods Razavi, gestionnaire du mausolée de l’imam Reza – huitième successeur du prophète selon les chiites duodécimains –, situé dans cette même ville de Mashhad.

»