Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Beirut

Beirut, Lebanon by Stephen Downes using CC BY-NC-SA 2.0

Qu'est-il arrivé au «Paris du Moyen-Orient»?

En 1923, le mandat pour la Syrie et le Liban a été attribué à la France selon le système du mandat de la Société des Nations. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Liban a proclamé son indépendance et à la fin de 1946, les troupes françaises s'étaient retirées du pays, et le Liban était devenu un État totalement indépendant.

Dans les années qui ont suivi, le Liban a développé sa puissance et sa stabilité financières grâce au tourisme et au secteur bancaire pour être connu comme la « Suisse du Moyen-Orient ». Sa capitale, Beyrouth, connue pour ses hôtels confortables, ses excellents restaurants, son attrait culturel et historique, ainsi que pour la sécurité et le calme général au sein d'une société diversifiée, était appelée le « Paris du Moyen-Orient ».

Puis, la guerre civile de 1975 - 1990 a éclaté, ce qui a ravagé ce petit pays. Plus de 100 000 personnes ont été tuées, plus d'un million ont été déplacées et les dommages matériels se sont élevés à des milliards de dollars. Depuis les années 1990, les tensions entre le Hezbollah, la Syrie et Israël ont conduit à une instabilité accrue et à la destruction de biens dans tout le pays.

Plus récemment, une crise financière a frappé le pays, entraînant un défaut de paiement de la dette en mars pour la première fois dans l'histoire du pays. La livre libanaise a perdu plus de 80 % de sa valeur depuis octobre, ce qui a fait monter en flèche les prix des denrées alimentaires et des biens essentiels. De plus, la pandémie de coronavirus et le confinement total en vigueur depuis mai ont exacerbé les problèmes économiques et sociaux.

Puis est arrivé le mardi 4 août ! Un entrepôt portuaire contenant 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium a explosé à Beyrouth et a causé une destruction généralisée dans la moitié de la ville. On estime qu'il y a eu au moins 220 morts, 7000 blessés, 300 000 sans-abri et 10 à 15 milliards de dollars de dégâts.

Suite à ces destructions et au chaos, des protestations ont éclaté dans tout le pays contre le gouvernement libanais pour son incapacité à assurer le bien-être de sa population. Le lundi 10 août, le cabinet et le Premier ministre libanais ont démissionné sous la pression croissante de toutes les parties. Les émeutes de rue et les protestations de colère se sont poursuivies depuis la démission.

Comment est-il possible qu'un pays qui a connu une paix et une prospérité relatives à un certain moment de son histoire puisse se transformer en un chaudron de troubles et de misère ? La corruption des gouvernements, les conflits internes et les guerres externes, la mauvaise gestion financière et le mépris du bien-être d'autrui sont autant de caractéristiques de l'histoire de l'homme. Les excès d'une nature humaine débridée, influencée par un monde d'esprits malfaisants, sont présents partout dans le monde et deviendront encore plus évidents dans les jours à venir.

L'Apôtre Paul a déclaré dans II Timothée 3 : 1-2 : « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes... » Il poursuit en expliquant dans les quelques versets suivants les caractéristiques humaines qui conduisent à toute la misère que nous voyons dans le monde aujourd'hui.

Cependant, un jour bientôt, le Liban deviendra une terre de paix et de prospérité telle qu'il n'en a jamais connu dans son histoire. Ce sera une époque où la nature humaine sera transformée de la manière de « prendre » à la manière de « donner ». Les gouvernements seront dirigés par des dirigeants qui feront ce qui est le mieux pour leur peuple.

L'éducateur et ambassadeur de la paix mondiale Herbert W. Armstrong a proclamé ce nouveau monde futuriste. Veuillez demander ou télécharger la leçon 4 du cours de Bible par correspondance du Collège Herbert W. Armstrong intitulée : « L'utopie future - le merveilleux monde à venir ! ». Il expliquera l'espoir qui transcende le désespoir de ce monde maléfique actuel.

Fr Moa