Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Istock 895042142

ISTOCK.COM/FLYMINT AGENCY

Quelles menaces sont réelles—Et lesquelles sont fausses?

Si vous ne pouvez pas les distinguer, vous combattrez pour les mauvaises causes.

La plupart des gens s'accordent pour dire que notre monde est confronté à des menaces majeures, mais ils ne sont absolument pas d'accord sur ce que ces menaces sont.

Après deux fusillades en masse aux États-Unis les 3 et 4 août, les journalistes et les politiciens de gauche se sont immédiatement concentrés sur la « vraie » menace sous-jacente de telles atrocités : le manque de contrôle des armes à feu et le nationalisme blanc.

Ils ont vanté cette menace en utilisant non seulement une logique déformée, mais aussi de faux faits. Le meurtrier d'El Paso, âgé de 21 ans, n'est pas un conservateur ni même un acolyte de Trump. Le manifeste qu'il semble avoir affiché considère les immigrants hispaniques comme une menace pour les États-Unis, non pas parce qu'ils sont racialement inférieurs, mais parce que leur nombre compromettra la gratuité des soins de santé universels, du revenu de base universel et de l'environnement. Pourtant, les journalistes et les politiciens ont transformé cet éco-terroriste socialiste dérangé, profitant d’un gouvernement généreux, en un « nationaliste blanc », et ont pontifié et prêché comme si les fusillades en masse et la haine en général cesseraient si le président cessait d'encourager la suprématie blanche.

Toutes les fusillades en masse sont tragiques, quel que soit le motif. Mais entre 1989 et 2014, toutes les fusillades à grande échelle ont représenté 0.13% des décès par balle aux États-Unis, dont la plupart ne peuvent même pas être liés au nationalisme blanc. Mais un tiers des 33,000 décès par arme à feu chaque année aux États-Unis sont des homicides—dont une proportion démesurée est des hommes noirs tuant d’autres hommes noirs. Les deux autres tiers sont des suicides. Il y a plus de 500 suicides pour chaque mort provenant d’une fusillade en masse. Et ces chiffres ne peuvent être comparés à un million d'avortements pratiqués chaque année en moyenne en Amérique au cours de cette même période.

Mathématiquement, ce sont de véritables menaces. Mais les gauchistes ne pleurent pas, ne râlent pas et ne jurent pas à propos de ces menaces-là, comme ils le font à propos du « nationalisme blanc ».

Pendant ce temps, l'immigration clandestine est une autre menace réelle. Un nombre considérable d'immigrants, notamment d'adultes désespérés, d'enfants vulnérables, de trafiquants de drogue, de terroristes et d'autres criminels, traversent la frontière illégalement. Il est mathématiquement impossible pour des millions de personnes démunies qui affluent dans le pays de ne pas mettre à rude épreuve les économies dans lesquelles elles entrent. Il leur est impossible pour eux de ne pas changer la société et, si les démocrates réussissent à leur donner le droit de vote, ils pourraient même changer le gouvernement.

Ce sont des menaces objectivement graves. Mais si vous en parlez, les libéraux disent que vous êtes un nationaliste blanc. Si vous voulez faire face aux fusillades ou à l'immigration en appliquant la loi, alors vous êtes raciste. La menace réelle posée par les nationalistes blancs est à peine un point sur le radar par rapport à la menace de frontières ouvertes. Certains membres de gauche crient au racisme et au danger d'un nouvel holocauste—tout en insistant sur le fait que la solution consiste à éliminer l’Agence fédérale de l'Immigration et des douanes chargée de l’application de la loi des États-Unis et à offrir à ces « demandeurs d'asile sans papiers » des soins de santé gratuits.

Vous pouvez avoir un problème de termites touchant, disons, moins de 1% de votre maison. Mais si votre maison est en feu, vous vous occupez du feu ! Vous ne tournez pas le dos aux flammes et commencez à déchirer les murs pour résoudre le problème des termites.

En réalité, les gauchistes américains essaient de résoudre le problème des termites en mettant le feu à leur maison.

Le tireur d’El Paso soutient les soins de santé gratuits et le revenu de base universel. Celles-ci constituent deux des « solutions » proposées par les candidats démocrates à la présidence pour résoudre la crise de l’inégalité économique. Leurs autres propositions comprennent l’impôt sur la fortune, l’augmentation du salaire minimum, la gratuité des études collégiales, la distribution d’argent gratuit et même la réparation de l’esclavage. Dans le même temps, la dette américaine est de 22,000 milliards de dollars et augmente rapidement. C'est une menace existentielle non seulement pour notre économie, mais pour notre sécurité nationale.

Les exemples d'ignorer les menaces réelles abondent. Qu'en est-il des familles dévastées vivant sans Dieu qui produisent ces tireurs de masse, des membres de gangs et d’autres criminels ? Qu'en est-il des turbulences dangereuses en Chine, en Russie, en Corée, en Turquie, en Inde et au Pakistan ? Qu'en est-il de la corrosion de la démocratie européenne ? Ou le Brexit ? Ou comment ces situations volatiles pourraient affecter les marchés et les économies nationales ? C’est tout un bruit de fond comparé aux menaces du nationalisme blanc, des fusillades par la police, de la masculinité toxique, des émissions de carbone, des statues confédérés, des restrictions sur l’avortement, des désavantages pour les LGBTQ et des « méprises » d’un homme qui se dit femme.

Lorsque vous regardez tout à travers une lentille déformée, les fausses menaces semblent énormes—et vous ne voyez jamais les vraies menaces qui approchent.

Si vous entendez un mensonge assez souvent, vous finirez par le croire—à moins que vous ne le combattiez constamment et ayez une vérité claire et solide à laquelle le comparer. Dieu vous dit d’éprouver toutes choses et de retenir ce qui est bon (1 Thessaloniciens 5 : 21).

Voici comment évaluer le niveau de menace réel sur un sujet donné : Regardez ce que dit la prophétie biblique. Cela vous aidera à distinguer les crises réelles, des fausses crises. Consultez notre page Tendances (l atrompette.fr/articles/categories/trends ). Cela divise les nouvelles en quatre domaines principaux qui traitent des prophéties bibliques. Ce sont les véritables menaces, fondées non sur l'idéologie ou la rhétorique, mais sur la prophétie biblique révélée par Dieu. Cela vous aidera à garder votre perspective, à éviter d’être trompé et entraîné dans la lutte contre les fausses menaces—et à demeurer fondé dans la vérité.

Tb Ad Fr