Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

9d1eamby5j

Gerbrand van den Eeckhout

Qui est le Jéroboam d’aujourd’hui?

La prophétie biblique révèle qui il est et quel pays il gouverne aujourd'hui ! Vous avez désespérément besoin de prouver cette révélation.

La victoire de Donald Trump aux élections présidentielles des États-Unis nous donne une indication claire d’où nous en sommes dans la prophétie biblique.

Dans les semaines qui ont précédé les élections, Hillary Clinton détenait une avance considérable dans les sondages (sept points à l'époque). Mais dans un sermon au même moment, j'ai commenté que je penchais du coté de M. Trump pour être le gagnant. Pourquoi ? À cause d'une prophétie de la fin des temps dans le livre d'Amos.

Il semble évident que Dieu nous dit que nous sommes maintenant entrés dans la période de temps d'Amos chapitre 7. Que signifie cette période de temps pour l'Amérique et pour vous ? Dieu m’a révélé plus de compréhension à propos d’Amos 7.

Le livre d'Amos contient quelques-unes des plus puissantes prophéties de la Bible, avec peu d'accent sur le message positif. Mais il y a un grand espoir dans ce livre prophétique.

Le temps de Jéroboam

« Il m'envoya cette vision. Voici, le Seigneur se tenait sur un mur tiré au cordeau, et il avait un niveau dans la main. » (Amos 7 :7) Un niveau est habituellement utilisé dans la mesure d'un bâtiment ou dans la construction. Mais Dieu l'utilise différemment ici : Il s'agit de mesurer la destruction qui doit venir sur les nations d'Israël. Cette destruction n'est pas au hasard ; Dieu la mesure soigneusement et précisément. Et cela apportera les plus merveilleux résultats imaginables.

« L'Éternel me dit : Que vois-tu, Amos ? Je répondis : Un niveau. Et le Seigneur dit : Je mettrai le niveau au milieu de mon peuple d'Israël, Je ne lui pardonnerai plus »  (verset 8). C'est Dieu qui parle ! Il a averti ces nations plusieurs fois, essayant de les réveiller, mais ils ont ignoré ces avertissements. Alors, dit-Il, Je vais avertir une dernière fois ! (Notre livre gratuit Les Anglo-Saxons selon la prophétie, explique qui sont les nations d'Israël aujourd'hui.)

Nous entrons dans la dernière fois que Dieu passe par le peuple d'Israël avant qu'ils ne soient détruits ! Ceci est un moment d'extrême urgence !

Et notez : Ceci est dans le contexte d’un Jéroboam du temps de la fin. Le verset 9 continue : « Les hauts lieux d'Isaac seront ravagés; les sanctuaires d'Israël seront détruits, et je me lèverai contre la maison de Jéroboam avec l'épée. » 

Quand Dieu dit : « Je ne lui pardonnerai plus, » Il parle à propos de ne plus leur pardonner au temps de Jéroboam.

Qui est Jéroboam ? Qui est cet homme spécifique dont parle la Bible dans la période de la dernière fois que Dieu passe pour montrer aux nations d’Israël du temps de la fin comment résoudre leurs problèmes et leurs difficultés, et les avertir des conséquences de leur incapacité à le faire ?

Ce passage indique fortement que Dieu va se lever avec l'épée au temps de Jéroboam. La traduction Moffatt rend la fin du verset 9 comme, « Je vais attaquer la maison de Jéroboam ». Il y a quelque chose de très choquant pour Dieu à propos de la maison de Jéroboam. C'est pourquoi il veut que nous le comprenions et pourquoi cela est si offensant pour Lui !

Dieu met l’accent sur la superpuissance des États-Unis, le chef des nations d'Israël. Les États-Unis sont dirigés par un Jéroboam des temps moderne. Quand il y a un type de Jéroboam sur la scène, alors Dieu enverra l'épée sur Son peuple à cause de tous leurs péchés. C'est à cause des péchés de l'Amérique qu'il doit souffrir !

Cela donne à réfléchir. Voici une prophétie sévère de la fin des temps, et Dieu parle d’un individu. Dieu nomme des noms ! Nous devons comprendre ces noms et les rôles que ces hommes représentent si nous voulons comprendre ces prophéties des temps de la fin ! Il est essentiel que nous sachions qui sont ces individus.

Dieu nous donne des points de contrôles dans la prophétie biblique : la fin des temps, la « dernière fin, » et la « dernière heure. » Cette prophétie se produit au temps de Jéroboam—ou, nous pourrions dire, la fin de Jéroboam la dernière fois que Dieu passera avec Son message ! Dieu n'apportera plus cet avertissement à Son peuple ; le temps de Jéroboam va être le dernier temps !

Si vous comprenez ceci, cela rend vraiment la prophétie biblique vivante pour vous. Dieu révèle l'identité d'individus significatifs dans la prophétie biblique en particulier en ce temps de la fin—je crois comme Il ne l'a jamais fait auparavant. Il veut que nous comprenions ceci parce que cela mène directement à la Grande Tribulation et ensuite à la venue du Messie ! Bien que ce soit des nouvelles extrêmement inquiétantes à court terme, cela mène à de bonnes nouvelles !

Une accusation de trahison !

La prophétie d’Amos continue : « Alors Amatsia, prêtre de Béthel, fit dire à Jéroboam, roi d’Israël : Amos conspire contre toi au milieu de la maison d’Israël ; le pays ne peut supporter toutes ses paroles. » (Amos 7 :10) 

Qui est ce « prêtre de Béthel » ? « Béthel » signifie maison de Dieu. « Amatsia, le prêtre de Béthel » est un langage prophétique qui se réfère à un homme qui est venu de l'intérieur de l'Église de Dieu en ce temps de la fin. Vous pouvez voir à partir de la prophétie d’Apocalypse 3 commençant au verset 14 que la dernière ère de la vraie Église de Dieu avant le retour de Christ—l’époque même où nous sommes en ce moment—est l'ère Laodicéenne, une église tiède qui a tourné le dos à Dieu. Amatsia est un ministre Laodicéen très rebelle.

Ici Amatsia accuse Amos, le vrai prophète de Dieu, de trahison ! Amos est un type de l'homme en ce temps de la fin qui proclame le message d'avertissement de Dieu à Israël aujourd'hui. Alors, il s’agit d’une prophétie à propos d'un véritable affrontement entre un faux ministre et un vrai prophète de Dieu.

Je crois qu’Amatsia le prêtre est le même homme que le dirigeant de l'Église de Dieu avec qui nous avons combattu pour les droits d'auteur pour la vérité et le message de Dieu (Amos 9 : 1, 11-12). Amatsia déteste notre message. Il est presque certainement l'individu qui a mené une bataille judiciaire de six ans essayant de supprimer la vérité de Dieu de sortir dans ce monde ! (Vous pouvez en lire plus sur cette bataille judiciaire d'Amos 9 dans notre livret gratuit The Lion has Roared [Le lion a rugit—pas encore disponible en Français]). Satan n'aime pas que nous ayons gagné cette bataille et que nous l’ayons fait mal paraître. Il n'abandonne jamais quand quelque chose comme ça arrive. Nous sommes au milieu de la pire colère de Satan.

Le prêtre Amatsia envoie ce message à propos d'Amos à Jéroboam. Cela indique fortement que ce Jéroboam du temps de la fin a un suivi religieux ! Il dirige les gens d'une façon qu’ils ne devraient pas être menés.

Regardez encore Amos 7 : 9, et vous voyez plus d’images religieuses. Comme notre livret sur Amos, The Lion Has Roared, explique, « Les hauts lieux d'Isaac » font référence à l'Église Laodicéenne. « Les sanctuaires d’Israël » sont les religions de ce monde, comme les évangéliques.

M. Trump a reçu plus de 80 pour cent du vote évangélique et une grande partie du vote catholique. Il dirige vraiment la plupart des gens « religieux » de l'Amérique. mais où les mènent-ils ?

Le pays ne peut supporter toutes ses paroles

Le message d’Amatsia à Jéroboam est, « Le pays ne peut supporter toutes ses paroles. » Quelles « paroles » sont si difficiles à supporter ? Amatsia explique : « Car voici ce que dit Amos : Jéroboam mourra par l'épée, et Israël sera emmené captif loin de son pays » (Amos 7 :11).

À court terme, ce sont de mauvaises nouvelles. Mais c'est un message de Dieu qui doit être livré ! Ce faux prêtre ira devant Jéroboam et dira, « C’est ce que dit amos ». Il ne dit pas que c'est un message de Dieu ! Mais quand Amos parle, il dit, « Écoute la parole de l’Éternel ... voici ce que dit l’Éternel » ! (Versets 16-17). Amos est venu avec un message de « voici ce que dit l’Éternel ! » Amos est seulement le messager. Dieu donne au messager Son message et dit : Va et livre ceci à mon peuple.

Le monde ne veut pas croire que cela vient de Dieu. Ils le regardent presque toujours comme le message d'un homme. Mais ce n'est pas le cas ! Ceci est ce que Dieu dit ! C'est un message si puissant que vous ne pouvez pas nier qu'il vient de Dieu—mais le monde essaie toujours.

Nous avons tous la nature humaine, mais nous devons la surmonter ou nous aussi penserons, Eh bien ce n'est que l'opinion d'un homme ; Je ne pense pas que ce soit de Dieu. Nous devons rester concentrés sur « voici ce que dit l’Éternel ! » Ceci est un message de Dieu !

L'Amérique a des messages différents venant des républicains et des démocrates, mais le seul message qui prévaudra est « Voici ce que dit l’Éternel ! » rien d'autre ne réussira. Ce monde doit comprendre cela.

Dans quelle mesure comprenez-vous bien que Dieu envoie Sa parole aujourd’hui ? Le message que vous lisez en ce moment vient de Sa bouche, non pas d’un homme ! C’est une compréhension critique qui devrait réveiller n’importe qui.

Pendant des décennies, nous avons averti Israël à propos de ce qui va arriver, mais les gens ont méprisé ce message et l'ont repoussé. Pourtant, il arrivera un moment où les gens ne pourront plus le supporter.

Ce sont nos paroles que la nation ne pourra plus supporter ! Cela indique fortement qu'il y a des problèmes sérieux qui affligent la nation ou bien ils ne se soucieraient pas de ce que nous disons. Mais nous avons un message qu'ils ne peuvent pas supporter parce que c’est à propos de leur destruction ! Ils veulent fermer leur esprit à ce qui s’en vient sur eux—au lieu de se repentir de leurs péchés.

Pourtant, le message est enveloppé dans de bonnes nouvelles merveilleuses. Bien qu'il y ait de mauvaises nouvelles à court terme, c'est le début d’Israël commençant à connaitre Dieu ! Il y aura des temps difficiles à venir, mais nous laissons Dieu nous utiliser pour aider Israël à le connaître ! Nous devons voir la destruction dans le contexte du plan de Dieu. Cette vision nous gardera positifs. Quand vous pensez au résultat final, qu’est-ce qui peut être plus inspirant ?

Au temps de la fin, Jéroboam va être confronté avec des problèmes et des difficultés, mais son plus grand problème va être le message de Dieu qui provient de cette organisation ! Notre message va le tourmenter ! C'est ce que les gens dans ce pays vont craindre le plus—pas l'anarchie à l’intérieure ou le chaos national. Dieu les oblige à faire face au message d'avertissement de leur propre destruction ! C'est un problème que Jéroboam n'a jamais vu venir.

Le sanctuaire du roi

Anciennement, Dieu a permis la division de la nation d'Israël à cause de ses péchés et a donné le contrôle sur les tribus du nord à Jéroboam. «Jéroboam était fort et vaillant» (1 Roi 11 : 28). Mais il a fini par être un désastre pour Israël, détournant le peuple de Dieu en institutionnalisant une fausse religion (1 Roi 12). Dans Amos 7, l'accent mis sur la « maison de Jéroboam » pourrait signifier que le chef de l'Amérique dans le temps de la fin est un descendant de ce Jéroboam d’autrefois.

Il semble logique que Dieu ait un dirigeant israélite, un type de Jéroboam dont les ancêtres provenaient de l’ancien Israël, en ce temps de la fin, parce que notre message est d'avertir Israël, ou spécifiquement l'Amérique des temps modernes, la Grande-Bretagne et la nation juive. Nous devons avertir les gens que c'est de leurs péchés que Dieu est préoccupé ! Il y a des Gentils dans ce pays, et ils souffriront avec Israël. Mais Dieu attribue la faute à Israël, la maison de Jéroboam. C'est là où l'épée est visée. Vous n'auriez probablement pas un Antiochus, un dirigeant païen, au pouvoir lorsque Dieu punit la maison de Jéroboam (Je donne des explications sur Antiochus dans mon livret Great Again [Grande à nouveau—pas encore disponible en Français]. Demandez une copie gratuite).

L'Amérique est l'une des nations d'Israël possédant le droit d’aînesse. Dieu a béni cette terre abondamment. Peut-être le plus grand péché de l'Amérique est l'ingratitude pour ce que Dieu lui a donné.

Le président américain dit : « Je rendrais l’Amérique grande à nouveau ». Notez le gros « JE » : Je rendrais l’Amérique grande à nouveau—pas Dieu—comme je me suis fait grand. Ce sera le désastre ultime. Les hommes pensent en vain qu'ils peuvent faire des choses magnifiques. C'est l'une des pensées les plus trompeuses que l'on puisse avoir ! Pourtant, c'est à cela que nous faisons face en ce temps de Jéroboam.

L'Amérique, les peuples britanniques (incluant le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud) et la nation juive font face à des problèmes horribles. Seul Dieu peut sauver ces nations.

Cela signifie que nos gens doivent se repentir pour que cela se produise. Voyez-vous des preuves que cela se produit ? Je n’en vois pas. nous avons besoin d’un dirigeant qui fera en sorte que notre peuple se tourne vers le Dieu vivant—pas un insignifiant petit homme impuissant !

Ce Jéroboam des temps modernes se bat pour plusieurs bonnes causes. Mais par sa méthode, il amène les gens à le voir comme la solution—et non pas l’omnipotent Dieu Tout-puissant !

C’est une grande tromperie et un grand péché.

« Et Amatsia dit à Amos : Homme à visions, va-t-en, fuis dans le pays de Juda ; manges-y ton pain, et là tu prophétiseras. Mais ne continue pas à prophétiser à Béthel, car c'est un sanctuaire du roi, et c'est une maison royale » (Amos : 12-13). Amatsia est dirigé par Jéroboam sur ce qu'il faut dire. Il dit : Dites-leur de sortir d’ici ! C'est « le sanctuaire du roi », le domaine du président—c'est notre lieu religieux. Sortez de ce pays parce que nous n'aurons aucun de ce message !

Cet homme devient « Jéroboam » parce qu'il combat contre Dieu et l'Œuvre de Dieu—avec Amatsia le prêtre, qui est un Antiochus spirituel. Le Jéroboam moderne commet le même péché que Jéroboam a fait autrefois. Il y a une raison pour laquelle Dieu utilise Jéroboam comme dernier avertissement pour les nations d'Israël. Le Jéroboam original avait commis un grand péché, et le Jéroboam moderne commet le même péché de nouveau. Quel est ce péché ?

Quel était le péché de Jéroboam ?

Le livre de 1 Rois fait partie de ce qui est appelé les anciens prophètes, et c'est de la prophétie, surtout pour ce temps de la fin. (Demandez une copie gratuite de mon livre The Former Prophets—How to Become a King [Les anciens prophètes—Comment devenir un roi—pas encore disponible en Français]. Il explique minutieusement à quel point ces livres bibliques sont pour nous en cette fin des temps.)

Remarquez ce que Jéroboam a fait après avoir reçu le règne des 10 tribus septentrionales d’Israël : « Jéroboam bâtit Sichem sur la montagne d'Éphraïm, et il y demeura ; puis il en sortit, et bâtit Penuel. Jéroboam dit en son cœur : Le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David » (1 Rois 12 : 25-26). Il craignait que le peuple ne retourne à la maison de David. Ils venaient de se séparer, et il voulait les garder séparés du trône du roi David. Dieu avait même expliqué l'importance de la maison de David à Jéroboam (lisez 1 Rois 11 : 29-39), mais il a rejeté l'instruction de Dieu.

Jéroboam voulait garder les 10 tribus d'Israël loin de la maison de David, en niant la promesse éternelle que Dieu avait faite à David. Alors, qu'a-t-il fait ?

« Si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l'Éternel, le cœur de ce peuple retournera à son seigneur, à Roboam, roi de Juda [le fils de Salomon], et ils me tueront et retourneront à Roboam, roi de Juda. Après s'être consulté, le roi fit deux veaux d'or, et il dit au peuple : Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem ; Israël ! voici ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d’Égypte » (1 Rois 12 : 27-28). Jéroboam les ramena de nouveau aux faux dieux qu'ils avaient avant qu'ils connaissent le vrai Dieu !

Jéroboam a alors pollué le sacerdoce en ordonnant des sacrificateurs pris parmi «tout le peuple et n'appartenant point aux fils de Lévi» (verset 31). Puis il a changé les dates des jours sacrés de Dieu afin qu'ils soient différents de ce qu'ils étaient sous David et à Jérusalem (versets 32-33). Il avait son propre plan de jours saints—son propre « plan directeur ». Il a truqué le système pour qu'il puisse diriger le peuple et le garder loin de la maison de David. C'était son grand péché.

Malheureusement, les gens ont simplement continué. Ils se détournèrent de Dieu et adorèrent ces veaux d'or comme ils l'avaient fait dans l'histoire ancienne. Cela a culminé par un terrible désastre !

Ce même péché est commis aujourd’hui ! Ce n'est pas si difficile à comprendre ou à prouver : quelque chose est faux avec la plupart des religions aujourd'hui—même celles qui prétendent de suivre la Bible et comprendre Dieu. le Jéroboam des temps modernes fait en sorte que d’autres religions se tournent vers lui—pas vers le vrai Dieu. Cela se passe de la même manière qu'autrefois, seulement qu’en ce temps de la fin il y a une beaucoup plus grande abondance de la vérité.

Comment pouvons-nous nous assurer que nous ne commettons pas ce péché ?

La Clef de David

Nous devons voir cela spirituellement, comme Dieu le voit. Vous avez besoin de comprendre l'importance du trône de David ! Cela a un sens profond physiquement et spirituellement. Je l'explique en détail dans mon livre The Key of David [La Clef de David—pas encore disponible en Français] que nous vous enverrons sur demande sans frais.

Apocalypse 3 débutant au verset 7 décrit l’avant-dernière ère de l'Église de Dieu—celle avant l'ère laodicéenne. Et ce message commence : « Écris à l'ange de l'Église de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David …. ». Jésus-Christ a la « clef de David », et Il l'a donnée à cette Église de cette ère.

Entendez-vous des religions aujourd’hui parler de la clef de David ? Combien de croyants de la Bible connaissez-vous qui parlent et comprennent la clef de David ou la maison de David ? Cela leur semble étrange ! La clef de David est beaucoup plus qu’à propos d’un homme. C'est le message le plus important dans la Bible ! C'est la clef qui explique la maison de David. C'est le message ultime—le seul messageque le Christ a donné à Son Église en ce temps de la finpourtant la plupart des gens le rejettent, tout comme Jéroboam l'a fait. N'est-ce pas incroyable ? Ils écoutent beaucoup trop Jéroboam et l'esprit de Jéroboam.

Herbert W. Armstrong était le dirigeant de l'Église de Dieu pendant l'ère de Philadelphie, et il avait cette clef. L'Église de Dieu de Philadelphie, qui publie cette revue d’actualités, est restée fidèle à Dieu durant l'ère laodicéenne, et nous nous sommes accrochés fermement à cette clef ! Le nom de notre programme de télévision est La Clef David. Nous avons produit abondamment de matériel sur les promesses que Dieu a faites à David.

Dans Apocalypse 3 : 7, Dieu dit que pour ceux qui ont cette clef, il ouvrira les portes afin qu'ils puissent livrer ce message ! Nous devons comprendre ceci : La clef de David est le cœur et le noyau même du message de Dieu aujourd'hui et tout au long de la plupart de l'histoire de la Bible ! Mais les Jéroboam continuent à le rejeter. Ils veulent élaborer leurs propres plans et vivre selon leurs propres règles. Cela conduit à une catastrophe après l'autre après l’autre !

Remarquez cette promesse que Dieu fait à Ses fidèles Philadelphiens : «Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre» (verset 10). Une grave épreuve est sur le point de s’abattre sur le monde entier ! Les armes nucléaires prolifèrent, et elles vont être utilisées ! Mais à ceux qui gardent la clef de David et en font la promotion, l'enseignent et ont une œuvre qui la livre, Dieu promet la protection ! C'est une promesse merveilleuse, même juste seulement physiquement—sans parler du spirituel.

Lisez la promesse de Dieu à David dans 2 Samuel 7 : 12-13. C'est aussi dans les anciens prophètes et c'est de la prophétie pour aujourd’hui : « Quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta postérité après toi, celui qui sera sorti de tes entrailles, et j'affermirai son règne. Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et j'affermirai pour toujours le trône de son royaume. » Ceci est une promesse éternelle !

« Ta maison [la maison de David] et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi » (verset 16). Ce trône physique existe encore aujourd'hui. Ce message merveilleux et inspirant est expliqué dans Les Anglo-Saxons selon la Prophétie. Cependant, cette promesse de Dieu parle vraiment de beaucoup plus que la lignée royale d'un homme mortel : Elle parle en fait du trône de Dieu ! C'est le trône de Dieu, et Il va gouverner de ce trône pour toute l’éternité !

Dieu invite les êtres humains à partager ce trône avec Lui ! S’ils sont fidèles à Lui et enseigne le message de la clef de David, alors Il leur donnera la récompense d'être l'Épouse de Christ pour toujours—une offre sans pareil à tout être humain ! Quelle récompense que Dieu donne à ceux qui Lui sont fidèles !

Ceci est ce que Jéroboam a rejeté. Et un Jéroboam des temps modernes détourne Israël loin du message de Dieu et du trône de David. Il s’oppose à la Jérusalem spirituelle, comme Jéroboam a fait envers la Jérusalem physique d’autrefois.

Ésaïe 22 : 20-22 est une prophétie connexe de la fin des temps. Cela débute, « En ce jour-là »—une expression qui signifie toujours le temps de la fin, qui est aujourd'hui. Dieu dit qu’il appellera un homme et Il mettra sur son épaule « La clef de la maison de David ». Il ne s'agit pas seulement de la clef de David, mais précisément de la clef de la maison de David—c'est-à-dire les descendants de David, physiquement et spirituellement.

Dieu dit que nous devons avoir ce message aujourd'hui, mais la plupart des gens l’ont rejeté et ont suivi Jéroboam.

Fuis à Juda !

Quand cette nation ne pourra plus supporter notre message, les dirigeants nous diront de sortir : « Et Amatsia dit à Amos : Homme à visions, va-t-en, fuis dans le pays de Juda ; manges-y ton pain, et là tu prophétiseras » (Amos 7 :12). Juda est la terre des Juifs au Moyen-Orient. L'Église de Dieu de Philadelphie a eu des projets et des activités significatifs là-bas, et ceux-ci seront apparemment bien connus. Les gens en sauront beaucoup sur notre travail et notre implication dans Juda. Et quand nous deviendront des exilés, il semble qu'ils nous forceront à aller à Jérusalem, sur notre chemin vers un lieu de refuge.

« L’Israël » dans Amos 7 : 11 inclut les États-Unis et le Royaume-Uni. Le verset 12 inclut Juda dans le portrait. Osée 5 : 5 révèle que ces trois nations tomberont ensemble. Pourquoi Dieu est-il si irrité envers ces trois nations d'Israël ? Parce qu'ils reçurent plus de bénédictions que tous—ils sont les nations du droit d'aînesse et la nation du sceptre—mais sont embourbés dans le péché sans pareil ! De plus, tous les trois ont rejeté le message de Dieu. Ces trois nations ont une histoire avec Dieu—pourtant elles sont totalement ingrates ! L'ingratitude est peut-être leur plus grand péché !

« Éphraïm [Grande-Bretagne] sera dévasté au jour du châtiment ; J'annonce aux tribus d'Israël une chose certaine. Les chefs de Juda sont comme ceux qui déplacent les bornes ; Je répandrai sur eux ma colère comme un torrent. Éphraïm est opprimé, brisé par le jugement, car il a suivi les préceptes [ou le commandement selon la version King James] qui lui plaisaient » (Osée 5 : 9-11). De quel « commandement » s'agit-il ? Le commandement de Jéroboam, qui a changé les jours saints de Dieu, a perverti le culte religieux, et a conduit la nation dans l’idolâtrie !

Les gens en Grande-Bretagne, où le troisième des trois renversements prophétisés du trône de David s'est produit (Ézéchiel 21 : 27, verset 32 dans la Bible Louis Segond), vont être entrainé dans l’égarement par Jéroboam. Ils vont être entrainés plus profondément dans le péché. Maintenant que le Royaume-Uni a décidé de rompre avec l'Europe, il sera plus désespéré de négocier avec les États-Unis. Cela se traduira probablement en désastre à la suite de l’entrainement de Jéroboam.

Quel jour pénible en Israël quand vous regardez ce que son peuple fait. Dieu a été si patient ; Il leur a donné tant d'avertissements—mais c'est le dernier ! Tout gravite autour du temps de Jéroboam.

Un temps d’une extrême urgence

Amos « a averti le peuple que le moment suprême de leur succès n'était que le prélude à leur sort » (commentaire de Soncino). C'est ce que nous envisageons avec Donald Trump assumant la présidence américaine. Certaines personnes croient qu'il y avait de bonnes nouvelles dans cette élection. Le côté républicain était extatique. Juste après l'élection, Rush Limbaugh a dit : «Nous venons de récupérer notre pays !» Mais ils ne l'ont pas fait ! La « bonne nouvelle » est un mirage. C'est un faux espoir.

C'est en fait un prélude de la ruine de l'Amérique. Un homme est sur la scène dont la maison Dieu va détruire par l'épée ! Les conditions en Amérique peuvent s'améliorer pour une courte période. Elles peuvent même aider l'œuvre de Dieu. Mais sa fin ultime est la destruction. Notre peuple va affronter la colère de Dieu jusqu'à ce qu'ils se repentent !

Amos 7 : 7-17 nous montre que notre temps est très limité. Qu’est-ce qui se produira dans les quatre prochaines années ou peut-être même moins ?

C’est l’un des plus forts et plus urgents avertissements de la Bible !

« Amos répondit à Amatsia : Je ne suis ni prophète, ni fils de prophète ; mais je suis berger, et je cultive des sycomores » (verset 14). Amos n'avait pas une formation de séminaire formelle ou collégiale. Dieu lui a simplement donné un emploi. Même sans « diplômes », Dieu a utilisé cet homme !

« Écoute maintenant la parole de l'Éternel, toi qui dis : Ne prophétise pas contre Israël, et ne parle pas contre la maison d'Isaac. À cause de cela, voici ce que dit l’Éternel : Ta femme se prostituera dans la ville, tes fils et tes filles tomberont par l'épée, ton champ sera partagé au cordeau ; et toi, tu mourras sur une terre impure, et Israël sera emmené captif loin de son pays » (versets 16-17). Amos avait une vision très différente d'Amatsia : Il savait que c'était un message de Dieu !

« Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l'Éternel, où j'enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l'eau, mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Éternel » (Amos 8 :11). Comment cette famine de la parole se produira-t-elle ? L'Église de Dieu sera forcée de partir. Personne ne sera là pour livrer le message. Quand ce reste fidèle du peuple de Dieu sera emmené dans un lieu de refuge, le message de Dieu cessera, sauf ce que nous ferons de là. Les nations d'Israël ont eu plus de 80 ans pour prêter attention à ce message, mais bientôt elles ne pourront même pas le trouver.

Le verset 14 parle de gens qui « tomberont, et ne se relèveront plus ». C’est dire que 50 pour cent de la propre église laodicéenne de Dieu, ou de l’église tiède, perdront leur vie éternelle ! Quelle tragédie—la plus grande tragédie en ce temps de la fin !

Le dernier tour de piste

«En ce temps-là, je relèverai de sa chute la maison de David, j'en réparerai les brèches, j'en redresserai les ruines, et je la rebâtirai comme elle était autrefois» (Amos 9 :11). Le reste philadelphien de Dieu a travaillé à reconstruire tout ce que Dieu a construit à travers Herbert W. Armstrong. Nous avons remporté la bataille des droits d'auteurs pour les écrits de M. Armstrong et relevé les ruines comme elles étaient autrefois. La vérité de Dieu continue d'être proclamée dans ce monde—pour l'instant. Mais tout cela est fait par Dieu ; Il donne la victoire (verset 12).

Dieu utilise un petit groupe de personnes humbles pour accomplir ce travail de relèvement des ruines !

Cette élection était prophétique. Nous ne savons pas exactement comment Dieu intervient pour orchestrer les élections et autres événements, Mais nous savons qu'Il met Son peuple droit au milieu de tout cela—«au milieu de mon peuple d'Israël» (Amos 7 :8). Son peuple doit être au centre disant au monde ce qui se passe et ce que tout cela signifie.

Nous avons un temps limité pour faire ce travail. Dieu nous montre que nous sommes extrêmement proches de la fin. Ce pourrait être notre dernier président élu. Cela pourrait être la dernière élection présidentielle de l’Amérique. Quand vous regardez le contexte de ces versets, et vous voyez ce qui se passe dans ce pays, il semble probable que ce président aura un seul terme.

Nous sommes dans le « dernier tour de piste », auquel M. Hebert W. Armstrong a mentionné si souvent. Dans une lettre personnelle dans la Pure Vérité de Mai 1967, M. Armstrong a écrit, « Nous arrivons maintenant à la dernière partie de l'Œuvre. Dans une course d’un ou deux kilomètres, les officiels tirent un coup de revolver en l'air lorsque les coureurs entreprennent le dernier tour. Ils l'appellent le dernier tour de piste ». Cette Œuvre de Dieu, qui conduit à la venue du Christ, est maintenant entrée dans son « dernier tour de piste ». Nous devons maintenant donner un dernier coup d'effort supplémentaire pour les quelques années restantes ! » M. Armstrong n’a jamais atteint le denier tour de piste, mais vous pouvez dire en toute certitude que nous y sommes maintenant ! C'est la dernière fois que Dieu va passer par les nations d'Israël. Ceci est un avertissement au-dessus d’un avertissement à bien des égards !

Quand Dieu aura fini de passer par Son peuple, Il emmènera son fidèle reste à un lieu de refuge. Si quelqu'un va les rejoindre dans ce lieu de protection, c'est leur dernière chance—ou ils feront face au sort de Jéroboam !

Si vous et moi ne surmontons pas Satan, c’est notre dernière chance de le faire ! (Demandez mon livret gratuit How to Be an Overcomer [Comment être un vainqueur—pas encore disponible en Français]. Il vous indiquera clairement comment surmonter vos péchés, Satan et ce monde maléfique.)

Dieu a révélé plus de compréhension de cette prophétie. Il s'adresse directement à Son Église—et à chacun de nous individuellement !

Regardez le contexte d'Amos 7. « Paroles d'Amos, l'un des bergers de Tekoa, visions qu'il eut sur Israël …. Il dit : de Sion l’Éternel rugit, de Jérusalem il fait entendre sa voix … » (Amos 1 :1-2). Qui va être la voix ? Qui seront les personnes qui proclameront la voix de Dieu depuis la Jérusalem spirituelle ? Dieu nous a donné ce message—nous devons le proclamer !

S'il y a des protestataires qui peuvent se lever et s'exprimer si hardiment contre le président Trump, le peuple de Dieu ne devrait-il pas parler hardiment ? Nous devons avertir cette nation ! Le verset 2 conclut, « Les pâturages des bergers sont dans le deuil, et le sommet du Carmel est desséché. » La Anchor Bible dit que le sujet ici est un holocauste cosmique—un holocauste nucléaire ! Dieu est sur le point d’envoyer le feu nucléaire ! (Voir aussi les versets 4, 7, 10, 12, 14 ; 2:2, 5).

Nous sommes tous faibles et pécheurs, mais Dieu promet de nous fortifier ! Nous aurons des épreuves difficiles au-devant de nous. Mais Dieu a besoins de gens qui ont le désir d’engager la bataille et de se battre pour Lui, sachant qu’ils vaincront ! Avec cette foi, personne ne peut prévaloir sur notre message.

« Le lion rugit-il dans la forêt, sans avoir une proie ? Le lionceau pousse-t-il des cris du fond de sa tanière, sans avoir fait une capture ? » (Amos 3 :4) Dieu rugit—et Il ne le ferait pas à moins que la destruction d'Israël ne soit très proche.

« Sonne-t-on de la trompette dans une ville, sans que le peuple soit dans l'épouvante ? Arrive-t-il un malheur dans une ville, sans que l'Éternel en soit l'auteur ? » (Verset 6). Soncino dit : « La trompette serait-elle soufflée dans une ville, sans que le peuple ne tremble ? » Si nous tremblons correctement devant la Parole de Dieu, nous surmonterons et vaincrons nos problèmes. Dieu bâtit Son caractère en nous, mais nous devons d'abord surmonter nos faiblesses.

« Car le Seigneur, l'Éternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. Le lion rugit : qui ne serait effrayé ? Le Seigneur, l'Éternel, parle : qui ne prophétiserait ? » (Versets 7-8). Nous devons prophétiser ! Nous avons tant de merveilleuses vérités et un message puissant de Dieu qui doit être livré aux nations d'Israël du temps de la fin !

«C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : L'ennemi investira le pays, Il détruira ta force, et tes palais seront pillés. Ainsi parle l’Éternel : Comme le berger arrache de la gueule du lion deux jambes ou un bout d'oreille, ainsi se sauveront les enfants d'Israël qui sont assis dans Samarie à l'angle d'un lit et sur des tapis de damas» (versets 11-12). Encore une fois, c'est un message « ainsi parle le Seigneur ». Ce n'est pas d’Amos ni d’aucun homme. C’est une image de l’attaque d’un lion sur des brebis, mais cela parle d’Israël—pas des brebis ! Dieu va déchirer ces nations en pièces ! C'est ce qu'il faut pour qu'ils apprennent à connaître Dieu et à l'écouter !

Ce message a saturé leurs terres, en particulier l'Amérique et la Grande-Bretagne, mais ils ont refusé d'entendre. Dieu va les renverser, afin qu'ils puissent enfin apprendre à le connaître !

« Le jour où je punirai Israël pour ses transgressions, je frapperai sur les autels de Béthel ; les cornes de l'autel seront brisées, et tomberont à terre » (verset 14). «Autels de Béthel» parle des Laodicéens (La propre Église tiède de Dieu). Anciennement, les gens pouvaient se réfugier dans le temple et saisir les cornes de l'autel. En faisant cela, il y avait de bonnes chances qu'ils soient sauvés de la punition parce qu'ils démontraient à Dieu qu'ils se sont profondément repentis et qu’ils voulaient changer. Souvent, ils recevraient la miséricorde de Dieu. Mais dans le verset 14, Dieu dit que cela n'arrivera plus! Il n'y aura pas de cornes sur l'autel. Ils ne peuvent pas courir et se cacher !

Ceux qui n'ont pas la protection de Dieu qui tentent de fuir une catastrophe seront frappés par une autre ! (Amos 5 :19). Mais si nous cherchons Dieu et nous nous tournons vers Lui, Il nous aidera à vaincre, et nous vivrons ! (Versets 4-9). Dieu nous protégera physiquement et spirituellement (Apocalypse 12 : 14). Même dans un message bourdonnant comme Amos, il y a de bonnes nouvelles !

Quand nous voyons ce monde courir à sa propre destruction devant nos yeux, nous savons qu'un nouveau monde est presque ici ! Oui, il y a des prophéties difficiles à venir, mais ils conduisent toutes au retour du Christ !

« Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où le laboureur suivra de près le moissonneur, et celui qui foule le raisin celui qui répand la semence, où le moût ruissellera des montagnes et coulera de toutes les collines. Je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné, dit L'Éternel, ton Dieu. » (Amos 9 :13-15).

Il y a beaucoup de mauvaises nouvelles dans un proche avenir, mais ce n'est que temporaire. Tout cela est une bonne nouvelle parce que Dieu ouvre la voie à Israël pour le connaître ! Bientôt, tout le monde sera éduqué dans les voies de Dieu, et béni pour leur obéissance ! 

No Fr