Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Universe

Universe John Smith/Flickr

Regarder vers la Nouvelle Jérusalem (deuxième partie)

Jérusalem selon la prophétie : Chapitre 4

La suite provenant de Regarder vers la Nouvelle Jérusalem (première partie)

LA GLOIRE DE JÉRUSALEM

Dieu choisira Jérusalem encore. « Crie de nouveau, et dis : Ainsi parle l’Éternel des armées ; mes villes auront encore des biens en abondance ; et l’Éternel consolera encore Sion, il choisira encore Jérusalem » (Zacharie 1 : 17). Comme nous allons le voir, ce choix s’étendra à la nouvelle Jérusalem, et pour l’éternité. Tout l’univers sera gouverné à partir de Jérusalem. Quand Dieu choisit une ville, attendez-vous à ce que ce soit spectaculaire, au-delà de tout ce que l’homme peut même imaginer !

Une fois le Christ revenu, Il établira Son siège central à Jérusalem. Pendant un millier d’années, cette ville revitalisée et renouvelée servira de siège central pour toute la Terre. « Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel » (Ésaïe 2 : 3).

Il est presque l’heure de commencer à se réjouir. « Réjouissez-vous avec Jérusalem, faites d’elle le sujet de votre allégresse, vous tous qui l’aimez ; tressaillez avec elle de joie, vous tous qui menez deuil sur elle » (Ésaïe 66 : 10). Bientôt tout le monde se réjouira au sujet de Jérusalem. Elle va avoir une « plénitude de … gloire » (verset 11). « Car ainsi parle l’Éternel : Voici, je dirigerai vers elle la paix comme un fleuve, et la gloire des nations comme un torrent débordé, et vous serez allaités ; vous serez portés sur les bras, et caressés sur les genoux » (verset 12). La paix, au lieu du sang, va s’écouler de Jérusalem comme un fleuve ! Jérusalem a ruisselé de sang pendant la plus grande partie des 6 000 dernières années. Quel glorieux changement sommes-nous sur le point de voir ! « Comme un homme que sa mère console, ainsi je vous consolerai ; vous serez consolés dans Jérusalem » (verset 13). Dans ce monde actuel, qui est mauvais, cette ville a connu des souffrances sans précédent. Sous peu, le monde entier se tournera vers Jérusalem pour être consolé. Quel changement !

« Vous le verrez, et votre cœur sera dans la joie, et vos os reprendront de la vigueur comme l’herbe ; l’Éternel manifestera
sa puissance envers ses serviteurs, mais il fera sentir sa colère à ses ennemis. Car voici, l’Éternel arrive dans un feu, et ses chars sont comme un tourbillon ; Il convertit sa colère en un brasier, et ses menaces en flammes de feu. C’est par le feu que l’Éternel exerce ses jugements, C’est par son glaive qu’il châtie toute chair ; et ceux que tuera l’Éternel seront en grand nombre » (versets 14-16). Dieu plaide avec l’homme, maintenant, pour qu’il écoute Sa parole. Bientôt, Il lui fera appel avec une épée—le seul langage que l’homme semble comprendre.

Dieu vous offre, maintenant, une possibilité de vivre et de régner dans cette ville avec Lui, dans un avenir proche ! C’est assez palpitant pour que nous perdions connaissance, si nous comprenons vraiment.

Dieu va intervenir dans la vie de chaque personne repentante sur Terre—à partir de Jérusalem.

« En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda comme un foyer ardent parmi du bois, comme une torche enflammée parmi des gerbes ; ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour, et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. L’Éternel sauvera d’abord les tentes de Juda, afin que la gloire de la maison de David, la gloire des habitants de Jérusalem ne s’élèvent pas au-dessus de Juda. En ce jour-là, l’Éternel protégera les habitants de Jérusalem, et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David ; la maison de David sera comme Dieu, comme l’ange de l’Éternel devant eux » (Zacharie 12 : 6-8). Ces dirigeants à Jérusalem vont alors être « comme Dieu ». Cela signifie que le Christ et tous Ses dirigeants parleront comme Dieu !

« En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, comme le deuil d’Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon. Le pays sera dans le deuil, chaque famille séparément : la famille de la maison de David séparément, et les femmes à part ; la famille de la maison de Nathan séparément, et les femmes à part » (versets 11-12). Le monde entier va tourner les regards vers le Christ crucifié et pleurer comme s’il avait perdu un fils premier-né ! Dieu va corriger toute l’humanité en l’incitant à se concentrer sur Dieu et sur Jérusalem !

On doit connaître profondément quelqu’un avant de pouvoir pleurer sur lui comme cela. Ce monde va enfin apprendre à vraiment connaître Dieu le Père et Jésus-Christ ! Les religions de ce monde ne connaissent pas Dieu. Elles pensent qu’elles le connaissent. Mais voyez avec quelle profondeur et avec quelle intensité elles connaîtront Dieu à ce moment-là ! C’est la plus grande nouvelle que nous ne pourrions jamais entendre !

PARTAGER LE TRÔNE DE DIEU

L’avenir glorieux de Jérusalem ne sera pas fini après les mille ans du Millénium. Dieu nous dit que cette ville va servir un dessein spécial pour toute l’éternité.

Le Christ va régner sur le monde, à partir du trône de David. « Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin » (Luc 1 : 32-33). Ce trône est à Londres, en Angleterre, aujourd’hui. La partie physique de ce trône se trouve dans l’abbaye de Westminster. Après le retour du Christ, le trône retournera à Jérusalem. Il y aura une croissance infinie du gouvernement de Dieu. Il va croître éternellement ! Il va s’étendre dans l’univers—à partir du trône de David à Jérusalem ! Il est très difficile pour notre esprit de comprendre un règne éternel et une croissance éternelle !

Aujourd’hui, le peuple de Dieu a cette vision époustouflante de la famille de Dieu qui croît pendant toute l’éternité. Ils reconnaissent que le Père est le Chef de Sa famille. Ils croient et obéissent à leur Père. Ils se soumettent à Lui comme au Chef du gouvernement de la Famille. Cela signifie que Dieu peut leur faire confiance implicitement et les utiliser pour contribuer à étendre ce gouvernement familial éternellement.

Nous avons besoin de cette vision pour endurer les difficultés à venir. « C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait. C’est par la foi qu’il vint s’établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu’Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse » (Hébreux 11 : 8-9). Ces hommes fidèles savaient que notre corps est temporaire—comme une tente. Nous devons avoir une vision qui va au-delà de cette vie et même au-delà du Millénium ! « Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l’architecte
et le constructeur » (verset 10). Abraham a vu la nouvelle Jérusalem et la Famille de Dieu. C’est pourquoi il pouvait sacrifier son fils de l’alliance. Il savait que la tombe ne pouvait retenir Isaac.

Abraham est reconnu comme le père des croyants (Galates 3 : 7). Il a donné l’exemple de l’obéissance du juste. Il espérait en la ville construite par Dieu le Père. Pensez à la profondeur spirituelle de cet homme ! Il a été en mesure de voir au-delà du monde actuel, de regarder au-delà même de toutes les abondantes promesses physiques de Dieu, et de se concentrer sur les extraordinaires promesses spirituelles de la nouvelle Jérusalem. Abraham était motivé par la vision de la Famille de Dieu achevée. Abraham vivait pour le moment où le gouvernement de Dieu se propagerait dans tout l’univers.

Quelle est la portée de votre objectif ? S’étend-il jusqu’à la nouvelle Jérusalem ? Si nos objectifs sont égoïstes, nous allons être misérables et malheureux. Mais cette vision nous remplira de joie.

Lisez Hébreux 11 et voyez comment ces hommes et ces femmes ont vécu et sont morts pour Dieu. C’est parce qu’ils ont eu la vision de la nouvelle Jérusalem !

lA NOUVELLE JÉRUSALEM

Plusieurs versets dans Ésaïe 33 sont la preuve que les justes en Sion, qui forment la véritable Église de Dieu, sont en mesure, comme Abraham, d’avoir une large vision englobant la nouvelle Jérusalem. « Regarde Sion, la cité de nos fêtes ! Tes yeux verront Jérusalem, séjour tranquille, tente qui ne sera plus transportée, dont les pieux ne seront jamais enlevés, et dont les cordages ne seront point détachés. C’est là vraiment que l’Éternel est magnifique pour nous : Il nous tient lieu de fleuves, de vastes rivières, où ne pénètrent point de navires à rames, et que ne traverse aucun grand vaisseau » (Ésaïe 33 : 20-21). Après le Millénium, nous allons voir une nouvelle Jérusalem. La merveilleuse beauté de cette nouvelle Jérusalem est décrite ici.

À cette époque, Jérusalem sera un séjour tranquille. Certains peuvent penser que ces versets font référence à la Jérusalem du Millénium, mais remarquez : Jérusalem est décrite comme une « tente qui ne sera plus transportée ». La Jérusalem du Millénium sera détruite dans un feu final juste avant que le Christ ne remette le Royaume de Dieu au Père (1 Corinthiens 15 : 24 ; 2 Pierre 3 : 10-13 ; Apocalypse 20 : 14-15). L’ensemble de la surface de la Terre sera brûlé, y compris la belle ville du siège central. Mais la Jérusalem décrite dans Ésaïe 33 est une tente qui ne sera plus transportée. Cela ne peut être qu’une référence à la nouvelle Jérusalem, qui durera éternellement.

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux » (Apocalypse 21 : 1-2).

Après que le Christ aura enlevé les péchés de ce monde, le Père viendra pour régner sur Sa famille depuis la nouvelle Jérusalem. « Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. … Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu. … Je ne vis point de temple dans la ville ; car le Seigneur Dieu tout puissant est son temple, ainsi que l’agneau. La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer ; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau » (versets 3, 10, 22-23). Notre Père aspire à être avec Sa famille. Dieu le Père va habiter la nouvelle Jérusalem avec nous.

Dieu nous offre beaucoup. « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau » (Apocalypse 3 : 12). Dieu nous offre la possibilité de régner avec le Christ et le Père, à Jérusalem, pour toujours !

Bien des membres du peuple de Dieu ne parviendront pas à atteindre cet objectif. « Écris à l’ange de l’Église de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu : Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche » (versets 14-16). Dieu les avertit de leur terrible condition spirituelle. « Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (versets 19-20). Ceux qui aident Dieu à « reprendre » ou à avertir, et qui « frappent à la porte » vont partager le trône de Dieu, à Jérusalem, pour toujours !

« Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône » (verset 21). Le peuple de Dieu est en train d’être formé pour régner avec le Christ, à partir de Jérusalem, pour toute l’éternité. Quel avenir fabuleux ! Serez-vous parmi ce groupe ? « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises ! » (verset 22). J’espère que nous écoutons tous l’Esprit de Dieu ! 

Jip Fr Bo