Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Rentrée scolaire : Emmanuel Macron rend hommage à Samuel Paty

«

Emmanuel Macron a souhaité une bonne rentrée aux écoliers français ce jeudi 2 septembre. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le président de la République rend notamment hommage à Samuel Paty, l’enseignant qui avait été décapité en octobre 2020 après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. « J’ai une pensée toute particulière pour les parents et les collègues de Samuel Paty », a dit le chef de l’État à la fin d’une courte vidéo enregistrée à Marseille pour marquer la rentrée scolaire.

« Personne n’a oublié » ce drame, qui « nous rappelle combien le beau métier d’enseignant est au cœur de la nation, de notre pacte pour nos enfants et nous tous », a-t-il ajouté. Samuel Paty, 47 ans, avait été décapité le 16 octobre dernier près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par Abdoullakh Anzorov, un jeune réfugié tchétchène qui lui reprochait d’avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Dans la vidéo, Emmanuel Macron affirme que le gouvernement est « en train de faire le maximum pour que cette rentrée soit la plus normale possible » malgré la pandémie de Covid-19, en saluant « la mobilisation exceptionnelle » des enseignants et des parents d’élèves.

»
la Trompette dit...

Lorsque la France est encore une fois visée par la terreur islamique, de gens voient que les grandes communautés de migrants, avec leur culture et leurs valeurs différentes de celles de la France, cause de plus en plus des tensions, des affrontements et même parfois des attaques meurtrières. La Bible avertit que cela mène vers l’affrontement ultime entre deux puissances très spécifiques qui existent sur la scène mondiale d’aujourd’hui : l’Iran, qui sponsorise le terrorisme, et l’Europe, qui s’unira brièvement pour faire face à cette situation.

Commandez ou télécharger votre brochure gratuite « Le roi du sud » pour en savoir plus.