Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Hwa%20portrait%20final%202%20copy

Gary Dorning/Trompette

Un appel à se souvenir

Il vient un moment où l'on se souvient des réalisations et des contributions spéciales des personnes qui ont eu un impact considérable sur la vie des autres. Dans les temps modernes, il est de coutume de reconnaître la date de naissance du défunt. Cependant, la Sainte Bible établit la coutume de rappeler la date de la mort, car comme elle le dit dans les Psaumes 116 : 15 : «Précieuse aux yeux de l'Éternel, est la mort de ses saints».

Il convient de rappeler la date du 16 janvier, qui a marqué non seulement la mort d'un important éducateur et dirigeant, mais aussi le début d'une nouvelle et dernière phase de la saga de «l’autorité de l'homme sur l'homme».

Le 16 janvier 1986, Herbert W. Armstrong, le Pasteur général de l'Église universelle de Dieu de l'époque, mourut à Pasadena, en Californie, peu avant 6 heures du matin, heure du Pacifique. Il avait 93 ans et avait mené une vie entière d'enseignement et de service à l'humanité. Au moment de sa mort, il était reconnu et respecté au niveau international par les chefs d'État, les industriels, les éducateurs et les responsables gouvernementaux.

Parmi les honneurs qu'il a reçus, on peut citer des doctorats honorifiques de l'Université Iloilo et de l'Université Angeles aux Philippines, un professeur émérite de droit constitutionnel de l'Université de Californie du Sud, le titre de Commandeur de notre très noble Ordre de la Couronne de Thaïlande, la montre commémorative du Roi Albert 1er de Belgique pour sa contribution la plus significative à la paix mondiale et l'Ordre du Trésor sacré du gouvernement japonais. Au cours de sa longue vie, M. Armstrong a visité plus de 70 pays et a proclamé le message du Royaume de Dieu, pour lequel il a reçu de grands honneurs.

En 1934, M. Armstrong a créé un magazine mensuel à orientation prophétique, The Plain Truth (La Pure Vérité), qui a été publié jusqu'à sa mort. Le magazine a atteint une circulation de plus de 8 millions d'abonnés et a été publié en 7 langues en plus de l'anglais.

Il a fondé l'Ambassador College à Pasadena, en Californie, en 1947. Cette institution a finalement compté 3 campus, dont un au Texas et un en Angleterre. En 1975, il a créé la Fondation culturelle internationale Ambassador qui a sponsorisé de multiples opérations culturelles et humanitaires dans divers pays du monde. M. Armstrong était reconnu internationalement comme un «Ambassadeur pour la paix mondiale» et a reçu des invitations pour rencontrer de nombreux chefs d'État éminents dans le monde entier.

De plus, il a été présentateur de l'émission de télévision, The World Tomorrow (Le monde à venir), qui a été diffusée sur plus de 300 chaînes de télévision américaines et plus de 30 chaînes internationales. M. Armstrong était également un auteur prolifique et a écrit de nombreux articles, brochures et livres. Son dernier ouvrage de synthèse, un chef-d'œuvre publié dans la dernière année de sa vie, était Le mystère des siècles . Ce livre vous est offert gratuitement dans le même esprit de don qui caractérisait M. Armstrong.

Pour en savoir plus sur la vie et les enseignements de M. Armstrong, veuillez également écrire pour le livre gratuit, Autobiography of Herbert W. Armstrong , actuellement disponible seulement en anglais. Ce service de «don gratuit» est l'héritage de M. Armstrong, un héritage qui est rappelé et suivi par le rédacteur en chef de la revue, the Trumpet (la Trompette), le présentateur de l'émission La clef de David, et le Pasteur général de l'Église de Philadelphie de Dieu, M. Gerald Flurry.

Fr Moa