Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

200309 coronavirus gettyimages 1210191766

Eduardo MunozAlvarez / VIEWpress via Getty Images

Un besoin d'humilité

Depuis décembre 2019, le monde a été confronté à une perturbation inattendue de la vie quotidienne, caractérisée par des arrêts de travail, le confinement, la maladie, la mort et la peur de l'inconnu. Des experts dans les domaines de la santé, de la virologie, de l'économie, de la psychologie et des relations internationales ont partagé leurs conseils et leurs opinions sur ce qui est connu et ce qui ne l'est pas.

En fin de compte, il semble toutefois qu’il y ait beaucoup plus de choses que nous ne savons pas sur le coronavirus, ses effets et notre réaction à son égard.

Il faudrait des pages de texte pour citer les experts qui ont prédit, d'une part, des développements catastrophiques et, d'autre part, ceux qui ont caractérisé la crise comme étant quelque chose d'apparenté au « simple rhume ». Les pronostics concernant à la fois le virus et notre réaction à celui-ci ont couvert tout l'éventail des possibilités parmi les plus de 200 pays du monde qui ont été touchés.

Il serait peut-être bon pour nous, dans nos états respectifs d’isolement, de considérer le besoin de l'humanité de faire preuve d'une certaine humilité. Avec nos légions d’« experts » dans tant de domaines, une telle crise nous rappelle qu'il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas encore. Si c'est le cas sur une base collective, combien plus est-ce le cas sur une base personnelle ?

Nos vies peuvent être soudainement mises hors orbite par des événements qui dépassent notre routine habituelle. De tels événements se produisent au niveau international, comme dans le cas du coronavirus, ou peuvent également se produire à un niveau uniquement personnel.

La réaction est souvent la même : incertitude, peur, voire panique, et un sentiment d'impuissance face à des événements qui nous dépassent. Bien que de tels événements puissent être désagréables, ils nous donnent l'occasion de réfléchir à la fragilité de la vie humaine et de contempler notre besoin personnel de chercher des réponses aux questions fondamentales de la vie.

Pour entamer ce processus, il faut faire preuve d'humilité. Les crises peuvent nous aider à embrasser cette humilité. Les réponses à toutes les grandes questions de la vie ne se trouvent pas dans la philosophie, ni dans la science, ni même dans la religion traditionnelle.

La compréhension et la révélation viennent d'une source surnaturelle avec laquelle résident les réponses à toutes les questions importantes de la vie. Il peut être nécessaire de faire preuve d'une certaine humilité pour admettre que nous n'avons pas toutes les réponses et que nous devons consulter notre Créateur.

Si le coronavirus sert à injecter une certaine humilité dans notre considération de la fragilité du monde qui nous entoure et informe de notre incapacité à fournir les réponses, alors il y a quelque chose de positif dans cette crise. Considérez l'étape suivante pour obtenir des réponses aux vraies questions de la vie. Demandez votre exemplaire gratuit de l'ouvrage L’incroyable potentialité de l’homme d'Herbert W. Armstrong.

Fr Ihp