Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Soldiers

11 US Air Force C-130 and Troops at Quonset Point in North Kingston Rhode Island https://www.flickr.com/photos/51331471@N03/11826081615 by Bravehardt on flickr/[CC BY-NC 2.0] https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/?ref=ccsearch&atype=rich

Un nouvel ordre mondial sans les États-Unis

Nous avons grandi en ayant la certitude que les États-Unis voulaient être une puissance mondiale », a prévenu la chancelière allemande Angela Merkel dans une interview accordée à un groupe de journaux européens. « Si les États-Unis souhaitaient maintenant se retirer de ce rôle de leur propre gré, nous devrions y réfléchir très profondément. »

Le monde s'est en effet habitué à ce que les historiens appellent Pax America, qui décrit la période de paix relative qui a débuté à la fin de la Seconde Guerre mondiale et qui dure encore aujourd'hui.

De nombreux agitateurs ont menacé cette paix dans le passé. Plus récemment, nous avons vu l'Iran poursuivre ses bombes nucléaires, l'annexion de la Crimée par la Russie et les menaces de la Corée du Nord. La chancelière Merkel est en désaccord à divers égards avec la manière dont le président Trump gère ces conflits, mais ses récents commentaires sont probablement venus en réponse à la décision du président américain de réduire le nombre de troupes américaines en Allemagne.

Mme Merkel a mis en garde : « Les troupes américaines en Allemagne contribuent à protéger non seulement l'Allemagne et la partie européenne de l'OTAN, mais aussi les intérêts des États-Unis d'Amérique. »

Les États-Unis sont de plus en plus réticents à assurer la paix dans le monde. Mais l'Allemagne n'a certainement pas non plus apporté sa juste part à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

Il y a certainement une variété de causes qui ont conduit au retrait progressif des États-Unis de la scène mondiale. Mais la question est la suivante : à quoi ressemblera un monde sans suprématie américaine ? Sera-t-il encore un temps de paix ?

Comme l'explique feu le théologien Herbert W. Armstrong dans Les Anglo-Saxons selon la prophétie , la raison de la paix relative que l'Amérique et la Grande-Bretagne ont apportée au monde n'est pas due à leur propre grandeur nationale. Elle était en fait due à l'intervention de Dieu. Cette intervention a été prophétisée dans la Bible. M. Armstrong explique que lorsque l'ancien Israël est parti en captivité en 721-718 avant J.-C., Dieu a promis qu'Il rétablirait Ses bénédictions sur eux 2520 ans plus tard, ce qui nous amène à 1800-1803 après J.-C. ou à l'époque où les Américains et les Britanniques ont commencé leur ascension vers la grandeur. Ces deux nations font partie des descendants modernes de l'ancien Israël. Pour plus de détails, demandez un exemplaire gratuit du livre de M. Armstrong, Les Anglo-Saxons selon la prophétie.

Mais Dieu a également prophétisé qu'en raison de la rébellion d'Israël contre Lui, cette résurgence serait suivie par le « temps des nations » (Luc 21 : 24). La Bible révèle que ce temps ne serait pas un temps de paix mondiale mais plutôt d'instabilité et de guerre sans précédent. Pour comprendre cette époque dans laquelle nous vivons, lisez « Les temps des nations » et demandez également votre exemplaire gratuit de Les Anglo-Saxons selon la prophétie .

Usbp Fr