Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

191225 guy%20in%20clouds istock 1151822408%20copy

ISTOCK.COM/ORLA

Une forme de gouvernement qui fonctionne !

Basé sur une loi parfaite, administré par des dirigeants de caractère parfait

Les gens à travers l’histoire ont réalisé que la société a besoin d’un gouvernement—sinon, c’est chacun pour soi. Le fort s’attaque au faible ; le mal prend avantage des autres. La société sombre dans le chaos. Mais le problème est que les gouvernements humains apportent leurs propres problèmes.

La principale raison de l'échec des systèmes de gouvernement de ce monde est qu'ils sont concoctés et administrés par des êtres humains sous l'emprise de Satan le diable, un être maléfique qui déteste passionnément Dieu—et déteste le gouvernement de Dieu. Non seulement Satan a soumis l'humanité à des gouvernements oppressifs, incompétents et égoïstes pendant des millénaires, il nous trompe en haïssant et en rejetant toutes formes d'autorité—particulièrement le gouvernement de Dieu. Regardez autour de vous : La société de Satan diffuse sans cesse des messages effrontément anti-gouvernementaux : dans les médias, le mari et le père sont décrits comme des mauviettes immatures ; au travail, le patron est décrit comme un idiot ; dans le gouvernement, les fonctionnaires sont sauvagement ridiculisés. Nous devons réaliser à quel point toutes ces idées sur le gouvernement sont vraiment anti-Dieu !

Il est également important que nous réalisions à quel point le gouvernement de Dieu est différent de tout autre. Dieu a un système de gouvernance parfait, révélé dans les Écritures. Et très bientôt, il sera l'autorité partout sur la Terre.

L'Auteur du gouvernement

Dans son livre Le mystère des siècles , Herbert W. Armstrong a appelé Dieu « l'Auteur du gouvernement ». Dieu est le suprême et le seul parfait Législateur (Jacques 4 : 12), et « le fait même qu’une loi existe sous-entend la présence d’un gouvernement », a écrit M. Armstrong. « Ce gouvernement représente l’administration et la mise en application de la loi, par un souverain investi d’autorité. Cela nécessite un dirigeant autoritaire—un commandant en charge » (Le mystère des siècles). Même entre Dieu le Père et Jésus-Christ, le Fils a clairement parlé de la façon dont le Père détient une autorité supérieure (par ex. Jean 14 : 28).

Le gouvernement est simplement un système organisé d'administration et d'application de la loi. La loi vous dit comment vivre ; le gouvernement administre et applique cette loi. Les gouvernements des hommes administrent les lois des hommes ; le gouvernement de Dieu administre la loi de Dieu. Un gouvernement qui n'applique pas la loi de Dieu n'est pas le gouvernement de Dieu.

« Le gouvernement de Dieu est nécessairement un gouvernement de haut en bas », a poursuivi M. Armstrong. « Ca ne peut pas être un ‘gouvernement par le consentement des administrés’. Ses lois proviennent et sont transmises de Dieu—jamais légiférées par le peuple—jamais dictées par les gouvernés, comment le gouvernement devrait les gouverner…

« Le gouvernement de Dieu s’appuie sur la loi de Dieu, qui est la voie de l’amour débordant ou de l’altruisme suprême, de la coopération, d’un réel souci pour le bien-être de ceux qui sont gouvernés. Et cette loi de Dieu produit la paix, le bonheur et la coopération dans l’obéissance. » La Bible révèle que cette loi peut être résumée par le seul mot amour—subdivisé en amour envers Dieu et amour envers le prochain (Matthieu 22 : 36-40). « Jésus a magnifié cette loi en montrant comment son principe s'étend pour couvrir pratiquement toutes les infractions humaines possibles. Il est si parfait qu'en appliquant son principe, c'est une loi complète » (ibid.).

Lorsque Jésus-Christ reviendra sur cette Terre avec une puissance et une gloire suprêmes, cette loi sera enseignée et appliquée dans le monde entier (Ésaïe 2 : 2-4). Les résultats seront un monde avec des familles fortes et heureuses, un monde sans meurtre ni haine, un monde d'honnêteté et de vérité, de donner et de contentement, de prospérité et d'harmonie, un monde uni dans la connaissance et l'adoration du seul vrai Dieu.

« Le contraste entre les beaux résultats du gouvernement de Dieu et les résultats misérables des gouvernements du monde de Satan ne pourrait être plus frappant ! », a écrit le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, dans un récent numéro de notre magazine qui va de pair, Royal Vision [La vision royale]. « Pourtant, la nature humaine, sous l'influence de Satan, se rebelle contre et rejette la loi de Dieu. Heureusement, cela changera lorsque le Christ reviendra. Le diable sera emprisonné et sa diffusion anti-Dieu cessera (Apocalypse 20 : 1-3). Les yeux des hommes seront ouverts aux avantages glorieux d'être gouvernés par Dieu, et ils l'adopteront. » Il a ensuite fait référence à la prophétie dans Actes 3 : 20-21 à propos de cette époque appelée « le rétablissement de toutes choses ». « Dieu désire restaurer Son gouvernement sur Terre », écrit-il. « C’est l’aspect le plus important de ce ‘rétablissement de toutes choses’ à venir. »

Nous examinerons davantage les résultats que ce « rétablissement de toutes choses » accomplira plus tard dans l'article. Mais d'abord, étudions certaines des spécificités que la Bible nous enseigne sur la forme du gouvernement de Dieu. La loi de Dieu montre non seulement comment aimer Dieu et son prochain, mais elle comprend également de nombreuses dispositions qui expliquent comment administrer et appliquer correctement cette loi. Elle indique aux dirigeants comment diriger d'une manière divine. Elle indique également aux pratiquants la façon de la suivre parfaitement. Lorsque la loi spirituelle éternelle de Dieu est respectée, elle produit une belle relation harmonieuse entre le dirigeant et le partisan, le gouvernement et les gouvernés.

Le leadership divin

Le principe du gouvernement de Dieu est basé sur le fait que Dieu est au sommet. C'est un gouvernement pour le peuple, mais ce n'est pas par le peuple. L'autorité émane de Dieu, et Il la délègue à qui Il choisit pour administrer et appliquer Sa loi.

Dans les quatre premiers chapitres du Deutéronome, Moïse a prononcé un sermon aux Israélites à propos de leur histoire. Deutéronome 1 : 9-10 montre comment Moïse agissait en tant que seul représentant de Dieu, administrant son gouvernement, mais le travail était trop grand pour lui. La solution de Dieu a été de créer un système organisé de dirigeants travaillant sous la direction de Moïse dans une structure pyramidale (versets 13-15). C'est le modèle du gouvernement de Dieu dans toute la Bible. C'est le gouvernement de haut en bas, avec Dieu au sommet, travaillant par l'intermédiaire d'un seul homme, et les gens occupant divers postes sous la direction de cet homme. La structure gouvernementale pyramidale à elle seule n’en fait pas le gouvernement de Dieu—de nombreuses organisations du monde l’utilisent. Ce qui la qualifie comme étant le gouvernement de Dieu, c'est que Dieu est au sommet !

Dans une lettre aux membres du 2 mai 1974, M. Armstrong a parlé de cette administration d'un gouvernement divin : « Voici le gouvernement du haut (Dieu) vers le bas… Sous la direction de l'Éternel Dieu, Moïse était en autorité. Sous la direction de Moïse, il y avait un certain nombre de dirigeants, chacun gouvernant des milliers (il aurait pu y en avoir plusieurs milliers sous chaque dirigeant). Sous la direction de chaque dirigeant de mille, il y avait des dirigeants gouvernant des centaines. Sous la direction de chaque dirigeant de cent, il y avait des dirigeants de cinquantaine, et sous la direction de chacun d'eux, il y avait des dirigeants de dix. C'était dirigé de haut en bas—c'est-à-dire de Dieu—c'était le gouvernement de Dieu ! »

Pour mettre en œuvre ce gouvernement, chaque personne en poste doit être une personne juste qui fait preuve du caractère divin. Beaucoup de gens en sont venus à croire que le caractère d'un dirigeant n'a pas d'importance—ce qui compte, c'est qu'il ou elle sache comment diriger. Pour Dieu, cette notion est ridicule.

Tout au long de la Bible, Dieu se préoccupe du caractère avant tout—pas du talent, pas du charisme, pas de l'ambition, pas de la « capacité magique à diriger ». Étudiez, par exemple, les qualifications pour le ministère dont l'apôtre Paul discute dans 1 Timothée 3 : 1-7 et Tite 1 : 5-9. À quoi servent les autres qualités de leadership si ce dirigeant égare les gens avec un exemple personnel corrompu ?

La solution à tous les gouvernements humains influencés par Satan qui ont échoués, est le Royaume de Dieu. Ce gouvernement divin consistera en des membres de la Famille Dieu ayant un caractère parfait et qui sont soumis à Dieu. Rien d'autre ne fonctionnera ! Les gouvernements humains agissent souvent dans leur propre intérêt. C’est pourquoi ils ont tendance à devenir de plus en plus gros, exigeant de plus en plus de ressources humaines. Le gouvernement de Dieu est différent : il n'agit pas dans son propre intérêt parce que Dieu est au sommet, et Dieu est amour ! Dieu est toujours soucieux pour le bien de ceux qui se soumettent à Son autorité.

Lorsque Jésus-Christ entraînait Ses disciples à des postes au gouvernement, à au moins une occasion, ils ont commencé à se chamailler politiquement pour savoir qui devrait avoir un poste supérieur. Jésus en a profité pour leur montrer à quel point le gouvernement de Dieu est totalement différent et entièrement désintéressé. Il a dit : « Dans ce monde, les rois et les grands hommes dominent sur leur peuple, pourtant, ils sont appelés ‘amis du peuple’. Mais parmi vous, ce sera différent. Ceux qui sont les plus grands parmi vous devraient prendre le rang le plus bas, et le chef devrait être comme un serviteur. Qui est le plus important, celui qui est assis à la table ou celui qui sert ? Celui qui est assis à table, bien sûr. Mais pas ici ! Car je suis parmi vous comme celui qui sert » (Luc 22 : 24-27 ; traduction selon la New Living Translation). Le leadership divin est le service. Ceux qui l'appliquent vivent et gouvernent selon la loi d'amour de Dieu. S'ils priorisent leurs propres intérêts, ils enfreignent cette loi (Matthieu 22 : 36-40).

Dans Deutéronome 17 : 14-20, Dieu a donné des lois pour la monarchie d'Israël. Le verset 15 montre que le roi devait être le choix de Dieu. Dieu n’a pas institué quelque chose comme la démocratie—c’était toujours le gouvernement de Dieu. Ce verset montre également que Dieu ne veut pas que les Israélites soient gouvernés par des non-Israélites. Au verset 16, Dieu ordonne au roi de ne pas faire confiance à ses militaires. L'Amérique a violé ces deux lois ces derniers temps.

Le verset 17 souligne l'inquiétude de Dieu concernant le caractère du souverain. Il voulait que le roi tourne son cœur vers Lui—Il ne voulait pas qu’il soit détourné du droit chemin par une convoitise pour les femmes ou les richesses. Encore une fois, cela réfère vers son équivalent du Nouveau Testament où Dieu exige qu'un ministre soit « le mari d'une seule femme… n’aimant pas l’argent » (1 Timothée 3 : 2-3). Un dirigeant avide d'argent est susceptible de corruption, susceptible d'abuser de sa position aux dépens du peuple. Une telle faiblesse disqualifie un individu à diriger, aux yeux de Dieu.

Aux versets 18-20, Dieu a ordonné que le roi soit un étudiant assidu de Sa loi. Cela est parfaitement logique lorsque vous vous souvenez que le gouvernement de Dieu est un système d'administration et d'application de la loi de Dieu. Cela est vrai partout où ce gouvernement est administré, que ce soit au sein d'une famille, d'une église ou d'une nation. Bientôt, ce sera vrai partout sur la Terre.

C'est essentiellement l'étendue de ce que fera le gouvernement de Dieu dans le monde à venir : 1) éduquer les gens à la loi de Dieu ; enseigner aux gens comment mener une vie heureuse et comment prospérer et être bénis—individuellement, dans leurs familles, avec leurs voisins et dans leurs nations ; et 2) administrer et appliquer la loi de Dieu, assurant la justice parmi le peuple en jugeant selon cette loi. (Cela implique de traduire les criminels en jugement et de protéger le peuple des agresseurs étrangers. Au sein de la nation de Dieu, cela comprend en fin de compte la destruction de tout agresseur étranger.) Au sein d'une église ou d'une nation, le gouvernement de Dieu opère également un système centralisé d'adoration.

Le but du gouvernement de Dieu est extraordinaire pour sa belle simplicité. Nous devons réaliser à quel point il est révolutionnaire comparé à toutes les variétés de gouvernement dans le monde de Satan.

Ce que le gouvernement de Dieu ne fait pas

Autrefois, lorsque les Israélites exigeaient un roi, Dieu a donné à Samuel des informations importantes sur les pièges des gouvernements humains, que Samuel a transmis au peuple (1 Samuel 8 : 10-18). Dieu a averti qu'un gouvernement dirigé par l'homme serait oppressif. Il introduirait des taxes lourdes, devenant gonflées et centralisées. C'est ce que les gouvernements dirigés par les humains ont tendance à faire : ils grossissent à mesure qu'ils accumulent le pouvoir, la propriété et la richesse—une richesse qui devrait rester entre les mains des citoyens.

Le gouvernement de Dieu est beaucoup plus généreux, beaucoup moins intrusif et beaucoup plus intéressé dans la prospérité et le bonheur des gens. Considérez certaines choses que le gouvernement de Dieu ne fait pas—des choses qui deviennent très problématiques lorsque les gouvernements les font.

Le gouvernement de Dieu ne gère pas l'argent des gens—ni pour les soins de santé ni pour la retraite. (Ces programmes font tomber l'Amérique et de nombreux autres pays occidentaux. La mentalité socialiste—voulant que le gouvernement subvienne à vos besoins—contrevient à la loi de Dieu. C'est pourquoi cela échoue.) Le gouvernement de Dieu ne possède ni n’exploite des entreprises qui concurrencent avec des entreprises gérées par l’industrie privée. Le gouvernement de Dieu facilite la création de richesse plutôt que d’interférer avec elle.

Le gouvernement de Dieu ne légifère pas de nouvelles lois. Dieu n'a que 600 lois environ. Les gouvernements des hommes, en revanche, créent constamment de nouvelles lois. Dans le système d'administration de Dieu, il n'y a pas de législature. Dans l'ancien Israël, si Moïse avait besoin de conseils dans une affaire qu'il ne pouvait pas discerner de la loi existante, il faisait appel à Dieu, qui lui donnait des jugements conformément à la loi existante. C'était comme ça dans l'ancien Israël—ce sera comme cela dans le monde à venir ! Jacques 4 : 12 dit qu'il y a un Législateur : Dieu. Les postes gouvernementaux sous l'autorité du Législateur sont administratifs—administrant la loi de Dieu qui existe déjà.

Le gouvernement de Dieu est si simple. Il enseigne la loi, et il administre et applique la loi. C’est pourquoi tout le gouvernement de Dieu—qu’il s’agisse d’une église, d’une nation ou du monde entier—peut fonctionner avec un budget aussi limité. Il reste en dehors des affaires des gens alors qu'ils s'efforcent de respecter la loi. Durant le Millénium, les gens donneront la dîme et feront des offrandes de la même manière que le peuple de Dieu le fait dans l'Église de Dieu aujourd'hui. La richesse va croître. La justice, l'équité et la paix se répandront !

Tandis que le gouvernement de Dieu enseigne, administre et applique la loi de Dieu—Son mode de vie—le monde entier sera en mesure de jouir de l'affection et de l'amour, de la coopération, de l'harmonie, du mode de vie de service et d’aide—de la manière dont Dieu et la Parole ont bénéficié depuis toujours !

Les beaux fruits

Jésus-Christ est sur le point de revenir et de prendre sa place en tant que Roi des rois, gouvernant toute la Terre. Vous pouvez lire à ce sujet dans la merveilleuse prophétie d'Ésaïe 9 : 6 [verset 5 dans la Bible Louis Segond] : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » Quels merveilleux titres ! Quelle merveilleuse image de la bénédiction que sera ce gouvernement.

« Donner à l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l'Éternel des armées » (verset 7—verset 6 dans Louis Segond). Dieu est zélé à ce sujet ! M. Armstrong a déclaré que « la restauration du gouvernement de Dieu est le grand dessein le plus important dans l'esprit de Dieu. »

La Bible est pleine de belles prophéties décrivant les conditions qui se produiront lorsque ce gouvernement sera rétabli.

« Veuillez remarquer de quelle façon fonctionnera le nouveau gouvernement mondial ! », écrit-il dans le chapitre 4, intitulé « Le nouveau gouvernement mondial ». « Tous les responsables seront nommés—et par le Christ Lui-même. Lui qui connaît le cœur des hommes, leur caractère, et leurs capacités ou leurs manques de capacités. Vous trouverez une description de la perspicacité surnaturelle du Christ à propos du caractère des autres dans Ésaïe 11 : 2-5… Pensez-y—aucune somme d’argent ne sera plus gâchée sur des campagnes politiques. Pas de querelles, pas de haine, pas de scissions au sein des partis politiques, puisqu’ils n’existeront pas !

Le Christ et Sa famille dirigeante apporteront cette utopie par le biais de deux actions de base, a poursuivi M. Armstrong: « 1) Toute rébellion et tout crime seront éliminés par la force—par la force divine surnaturelle. 2) Le Christ s’emploiera à rééduquer, et à sauver ou à convertir spirituellement, le monde. »

Sur le premier point, l'étape la plus importante que Christ prendra sera de déposer et d'emprisonner Satan le diable, « le dieu de ce monde [actuel] », dont la mauvaise influence se manifeste dans la nature humaine dans toutes les interactions de l'humanité (2 Corinthiens 4 : 4 ; Apocalypse 20 : 1-2). La fin de sa diffusion malveillante va immédiatement changer le cours du monde. Mais tout ce qui restera de l'entêtement de l’humanité et des gens inéducables, Christ va affronter cela en gouvernant avec une « verge de fer » (Apocalypse 19 : 15).

Quant à la deuxième action, une fois la nature humaine éliminée, Dieu pourra mettre Sa loi dans l'esprit des gens et l'écrire dans leur cœur (Jérémie 31 : 33 ; Hébreux 8 : 10 ; 10 : 16). « Lorsque les lois de Dieu sont dans notre cœur—lorsque nous aimons les voies de Dieu et que dans notre cœur, nous sommes disposés à vivre en nous y conformant, alors la nature humaine aura été domptée—les gens chercheront à vivre selon la voie qui procure la paix, le bonheur, l’abondance et le bien-être dans la joie ! », a poursuivi M. Armstrong.

Avec le Prince de la paix supervisant un gouvernement de dirigeants justes et incorruptibles administrant la loi parfaite de l'amour, avec les émissions sataniques arrêtées et une véritable éducation universelle (Habacuc 2 : 14), avec tous les individus du monde entier développant une relation amoureuse et personnelle avec le seul et unique vrai Dieu, il en résultera un monde vraiment utopique ! Les Écritures décrivent amplement la vie débordante d'eau pure, d'aliments nutritifs, de conditions météorologiques favorables, de déserts fertiles, d'abondance agricole, de santé robuste, de travail satisfaisant, d'économies efficaces, d'alphabétisation universelle, de villes élégantes, d'architecture spectaculaire, d'énergie propre, de familles heureuses et de communautés harmonieuses. Le gouvernement de Dieu produira toutes ces conditions et conduira tous les êtres humains à réaliser pleinement leur incroyable potentiel donné par Dieu !

Fr Ihp