Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

830767670 antifa%20protesters chipsomodevilla%20getty

Chip Somodevilla/Getty Images

Violence de Charlottesville—Le danger réel est invisible

Les événements récents en Virginie révèlent une division irréconciliable en Amérique. Une force spirituelle sombre est derrière l'agitation.

La violence et les émeutes à Charlottesville, en Virginie, le 12 août ont entraîné trois décès et plus de 30 personnes blessées. Le président Donald Trump s'est prononcé contre la violence en disant : « Nous condamnons, dans les termes les plus forts possibles, cette représentation flagrante de la haine, de la bigoterie et de la violence de plusieurs côtés ». Mais les médias ont vivement critiqué le président en disant que son refus de dénoncer spécifiquement les suprématistes blancs, et sa critique des groupes qui les protestaient, a effectivement enflammé la situation. Le maire de Charlottesville a blâmé le président directement à la télévision nationale.

Toute personne dans le monde peut regarder des événements comme ceux-ci et voir que l'Amérique est profondément divisée. La division nationale est un grave danger.

Mais il y a un danger beaucoup plus grand—et il est invisible.

Une maison divisée

Le 16 juin 1858, Abraham Lincoln a dit dans un discours : « Une maison divisée contre elle-même ne peut subsister. » C'était une citation directe de Jésus-Christ que Lincoln a appliquée aux États-Unis d'Amérique très divisés. Ce discours a galvanisé les républicains et est devenu l'un des discours les plus connus de sa carrière. L’associé en droit de Lincoln à l'époque, William Herndon, croyait que ce discours avait finalement permis à Lincoln de gagner la présidence.

Lincoln prévoyait un grand danger pour l'Amérique. Il savait qu'il faudrait une crise pour que la nation apprenne qu’une « maison divisée contre elle-même ne peut subsister. »

Cette crise est venue. La tension et la division en Amérique au milieu du 19ème siècle ont éclaté dans un long conflit sanglant qui dura plus de quatre ans. La guerre civile a coûté 620,000 vies américaines—plus de morts que toutes les autres guerres américaines combinées.

La division amère en Amérique aujourd'hui conduit à une autre guerre civile qui sera 10,000 fois pire !

Voici le passage que Lincoln a cité : « Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. » (Matthieu 12 : 25).

Lincoln prévoyait un grand danger pour l'Amérique. Il savait qu'il faudrait une crise pour que la nation apprenne qu’une « maison divisée contre elle-même ne peut subsister. »

L'Amérique ignore cet avertissement à son péril ! Les républicains et les démocrates sont divisés comme jamais auparavant. Plutôt que d'essayer de résoudre les problèmes de la nation, la gauche radicale les remues. Certaines personnes croient qu'elles font tomber le président Donald Trump, mais sont-elles plutôt en train de faire tomber l'Amérique elle-même ?

« Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister ; et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. » (Marc 3 : 24-25). Dieu a souligné ce point en canonisant la déclaration du Christ dans trois récits évangéliques séparés.

« Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et une maison s'écroule sur une autre. » (Luc 11 : 17). Christ connaissait leurs pensées. Il n'était pas un homme normal ; Il était Dieu dans la chair ! Lorsque l'Autorité ultime met en garde contre le même danger à trois reprises, nous devrions écouter !

Avant la guerre civile, des gens méchants répandaient des mensonges que même un enfant ne croirait pas normalement ! Est-ce que cette même tendance a lieu aujourd'hui ? Les médias étaient-ils honnêtes dans leur couverture des émeutes de Charlottesville et de la réponse du président ?

Les conditions en Amérique sont maintenant bien pires qu'elles ne l'étaient dans l'époque de Lincoln.

Tournez-vous vers Dieu

Au milieu de la guerre civile, Abraham Lincoln a demandé aux Américains de prier et de jeûner. Voici une partie de ce qu'il a écrit dans une proclamation qu'il a signée le 30 mars 1863 :

« Nous avons été les récipiendaires des meilleures bénédictions du ciel. Nous avons été préservés, ces nombreuses années, dans la paix et la prospérité. Nous avons grandi en nombre, en richesse et en puissance, comme aucune autre nation n'a jamais grandi. Mais nous avons oublié Dieu. Nous avons oublié la main gracieuse qui nous a préservés dans la paix, et qui nous a multipliés, enrichies et renforcés ; et nous avons vainement imaginé, dans la fausseté de nos cœurs, que toutes ces bénédictions ont été produites par notre propre sagesse et vertu supérieures. Intoxiqués avec un succès ininterrompu, nous sommes devenus trop autosuffisants pour ressentir la nécessité de racheter et de préserver la grâce, trop fiers de prier le Dieu qui nous a fait ! » (emphase ajouté).

Lincoln a compris que l'abondance inégalée de l'Amérique était le résultat des miracles de Dieu. (Pour apprendre comment et pourquoi Dieu a béni l'Amérique si abondamment, lisez le livre d’Herbert W. Armstrong, Les Anglo-Saxons selon la prophétie.) Il a émis de fortes corrections aux Américains parce qu'ils avaient oublié Dieu et se sont crédités eux-mêmes de la grandeur de la nation ! Ce même message s'applique à nous aujourd'hui, y compris les personnes religieuses. Si nous ne réalisons pas d'où proviennent nos bénédictions, ils seront enlevés.

La proclamation de Lincoln a également dit : « Et, d’autant que nous savons que, par Sa loi divine, les nations comme les individus sont soumises à des punitions et à des châtiments dans ce monde, peut-on ne pas craindre avec raison que la terrible calamité de la guerre civile, qui désole maintenant le pays, ne pourrait être qu'une punition, infligée sur nous, pour nos péchés présomptueux, pour la fin nécessaire de notre réforme nationale en tant que peuple entier ? »

Ce pourrait-il que Dieu punit l'Amérique pour nos péchés abominables aujourd'hui ? Votre Bible dit que c'est exactement ce qu’Il fait !

« À cause de cela, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'en veux à toi [ou Je suis contre toi], et j'exécuterai au milieu de toi mes jugements sous les yeux des nations. » (Ézéchiel 5 : 8). Dieu est contre l'Amérique ! Le monde entier sera témoin de la dure punition que Dieu infligera sur cette nation à cause de ses péchés flagrants !

« Il nous incombe alors de nous humilier devant le pouvoir offensé, de confesser nos péchés nationaux, et de prier pour la clémence et le pardon », Lincoln déclara dans sa proclamation. Est-ce que n'importe quel président américain de cette époque—libéral ou conservateur—dirait au peuple de se repentir ? Nous sommes tombés de la falaise morale ! Nous avons tous péché (Romains 3 : 23).

La proclamation du président Lincoln en 1863 pour un jour de prière et de jeûne nationale ne venait pas seulement de lui. La Chambre des représentants et le Sénat lui ont demandé de faire cette proclamation. Est-ce que notre congrès aujourd'hui irait devant Dieu et Lui demanderait de guérir la nation ?

À peine deux mois après la proclamation du président Lincoln, l'armée de l'Union a subi une perte terrible à Chancellorsville et à Fredericksburg, en Virginie. Cela a été considéré comme la plus grande victoire du général confédéré Robert E. Lee, préparant la voie pour sa deuxième invasion du Nord et la bataille de Gettysburg.

Le résultat de la guerre fut sérieusement mis en doute. En entendant parler de la défaite de l'Union à Chancellorsville, Lincoln entra dans sa chambre, ferma la porte et pria Dieu. Selon le biographe Wayne Whipple, Lincoln a dit : « Je Lui ai dit que c'était Sa guerre, et notre cause, Sa cause, mais que nous ne pouvions pas supporter un autre Fredericksburg ou Chancellorsville. Et j'ai alors fait un vœu solennel envers le Dieu Tout-Puissant que, s'Il supporterait nos garçons à Gettysburg, je Le supporterais » (The Story-life of Lincoln—[L’histoire et la vie de Lincoln]).

Que s’est-il passé après que le Congrès et le président ont fait une proclamation encourageant la prière et le jeûne, et après que le président a humblement prié un vœu solennel envers Dieu Tout-Puissant ? La marée de la guerre civile a changé à cause de cette prière mémorable !

Du 1er au 3 juillet, les forces de l'Union ont combattu les forces confédérées en Pennsylvanie dans le conflit le plus sanglant de toute la guerre : la bataille de Gettysburg. Environ 51,000 hommes ont été tués ou blessés, mais l'Union a réussi à vaincre Lee. Le lendemain, l’Union a gagné le siège de Vicksburg. Ce fut le point tournant de la guerre. Ce fut le moment où l'Union a commencé à prendre de l'ampleur, et cela a conduit à éteindre le mal de l'esclavage et à préserver le pays !

Le danger invisible

Aujourd'hui, l'Amérique est profondément divisée encore une fois, et tout le monde peut le voir. Cependant, le pouvoir derrière cette division ne peut pas être vu.

Regardez la déclaration de « la maison divisée » du Christ dans son contexte. « Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait. Toute la foule étonnée disait: N'est-ce point là le Fils de David ? Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. » (Matthieu 12 : 22-28).

Christ chassait les démons ! C'était le contexte de cet échange. Les pharisiens ont prononcé une accusation absolument ignorante contre Lui, qu'Il utilisait le pouvoir satanique pour expulser les démons sataniques. Le Christ leur a dit que Satan et les démons ne seraient pas si efficaces pour tromper et blesser les êtres humains s'ils étaient divisés de cette façon.

L'Amérique est profondément divisée encore une fois, et tout le monde peut le voir. Cependant, le pouvoir derrière cette division ne peut pas être vu.

Jésus-Christ, le futur Souverain du Royaume de Dieu à venir bientôt, est venu à ces Juifs, et ils ne savaient même pas qui Il était ! Pire encore, certains savaient mais refusaient de l'obéir.

« Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l'êtes ? » Christ a dit au verset 34. Satan est méchant. Il n'accomplirait jamais une bonne action, comme expulser ses démons d'un être humain. De même, ces pharisiens étaient méchants, et ils racontaient des mensonges à propos de leur Sauveur.

C'est une prophétie condamnante pour le temps de la fin.

Christ a dit dans les versets 43 à 45: « Lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n'en trouve point. Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d'où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. Il s'en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s'y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante. »

Les démons cherchent à influencer ceux qui ont l’esprit vide ! Un esprit humain qui n'est pas rempli de la vérité de Dieu est un terrain fertile pour ces êtres spirituels perverti.

Les démons sont la cause cachée de nombreux problèmes incurables de notre société. Ils ont beaucoup plus de puissance que les humains. La seule façon que nous pouvons combattre est avec la puissance de Dieu.

Mais si nous abandonnons Dieu, Dieu nous abandonne. C'est le point que Christ faisait lorsqu’Il a décrit le démon qui revenait à l'esprit de l'homme et qui avait emmené sept autres démons avec lui.

Vous devez lire ma brochure L’Amérique sous attaque. Un pouvoir méchant invisible est en train de détruire cette nation rapidement et avec fureur ! Charlottesville est la preuve de cette attaque satanique.

Combien de personnes croient-elles même à l'existence de démons ? Il existe des millions de ces êtres spirituels méchants ! Dieu les a chassés hors de l'univers et les a précipités sur la Terre ! (Apocalypse 12 : 9). Cela s'est produit il y a quelques décennies.

Satan manipule les humeurs, les attitudes, les sentiments et les émotions humaines (Éphésiens 2 : 2). Il peut facilement agiter des gens à essayer de se tuer dans des émeutes violentes. Il cible l'Amérique, la Grande-Bretagne et l'État juif au Moyen-Orient au-dessus des autres nations en raison de leur histoire spéciale avec Dieu. Dieu permet cela afin que notre peuple rebelle apprenne une leçon précieuse difficilement—à moins qu'ils ne se repentent profondément comme Abraham Lincoln le conseilla.

Les démons ont perdu une guerre dans le ciel contre les anges de Dieu (Apocalypse 12 : 7-8). Ils ont échoué dans leur tentative d’enlever Dieu de Son trône de l'univers, alors ils sont en colère dans leur « prison » ici sur Terre. Ils attaquent les êtres humains qui n'obéissent pas à Dieu et qui n'ont donc pas Sa protection.

À la bataille de Gettysburg, 51,000 soldats ont été blessés ou tués en seulement trois jours ! Les agriculteurs de la Pennsylvanie ont trébuché sur des bras, des jambes et des têtes saillant du sol ! Cette petite ville s'est transformée en une tombe massive, mais la plupart des cadavres ont été soit légèrement enterrés ou non enterrés du tout.

Pourquoi devons-nous être punis si sévèrement avant que nous apprenions à nous soumettre à Dieu ? Quelle façon extrêmement pénible d'apprendre les conséquences de la division et du péché. Satan pousse les gens à la haine. Dieu nous dit d'aimer nos ennemis, mais nous détestons nos ennemis—et même nos amis qui ne sont pas d'accord avec nous politiquement !

Dieu fournit un moyen d'échapper à la guerre civile à venir, mais seulement pour quelques saints loyaux. « Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu'elle s'envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d'un temps, loin de la face du serpent. » (Apocalypse 12 : 14). La Grande Tribulation est proche ! Seule l'Église de Dieu sera protégée.

La folie à Charlottesville est un précurseur à un temps de paix, de joie et de prospérité durables. Jésus-Christ retournera bientôt pour mettre fin à la haine et aux mensonges pour toujours ! 

No Fr