Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

14697129583 25ca57963f b

Von der Leyen : L'heure est venue pour l'Europe d'unir ses forces militaires

« L'Europe peut—et devrait vraiment—être capable et désireuse d'en faire plus sous sa propre responsabilité », a déclaré Ursula von der Leyen devant le Parlement européen à Strasbourg dans un appel à une Union de défense européenne. La présidente de la Commission européenne a profité de son discours sur l'état de l'Union pour appeler à une plus grande coopération militaire. Alors que la crise afghane est toujours présente dans les esprits de tous, elle a déclaré que le moment était venu de renforcer la coopération en matière de politique de défense au niveau européen. Elle a indiqué que des détails supplémentaires seraient discutés lors d'un sommet l'année prochaine.

Elle a également déclaré que le renforcement de l'Europe sur le plan militaire se ferait en étroite collaboration avec l'OTAN et qu'elle travaillait à une déclaration commune avec l'alliance transatlantique.

Le sommet européen de l'année prochaine se tiendra pendant la présidence française du Conseil de l'UE, au premier semestre 2022. Le président français Emmanuel Macron est un fervent partisan d'une armée européenne, mais il s'est heurté jusqu'à présent à beaucoup de résistance dans la poursuite de ses objectifs. L'urgence de l'heure et le manque de leadership américain pourraient donner à l'Europe une opportunité sans précédent de s'unir plus fortement.

Dans un résumé du discours de Mme von der Leyen, n-tv.de note : « Il ne fait aucun doute que l'Europe a la capacité militaire pour plus d'indépendance, mais ce qui a manqué jusqu'à présent, c'est la volonté politique. »

À mesure que les crises s'intensifient, la volonté politique des principales nations européennes de s'unir militairement deviendra de plus en plus forte.

Le défunt théologien et auteur Herbert W. Armstrong a mis en garde contre cette union militaire pendant des décennies. En mai 1953, il a écrit que « dix puissantes nations européennes uniront leurs forces armées ». En août 1978, il a prévenu : « Les Européens sont beaucoup plus préoccupés par leur sécurité, qui dépend de la puissance militaire des Etats-Unis, que ne le réalisent les Américains ! ... Les Européens veulent leur propre puissance militaire ! Ils savent que l'union politique de l'Europe produira une troisième grande puissance mondiale qui sera aussi forte que les États-Unis ou l'URSS—peut-être même plus forte !

Nombreux sont ceux qui croient que l'unification militaire de l'Europe sera une force du bien. Mais le sera-t-elle ? M. Armstrong a basé ses prévisions sur la prophétie et l'histoire de la Bible et est arrivé à une conclusion entièrement différente. Pour apprendre quelle était cette conclusion, lisez : « La poussée de l'Europe vers une armée unifiée ».

Fr Wwb