Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

478d1066%21h.426%2cid.2588%2cm.fit%2cw.640

Vous souvenez-vous de Herbert W. Armstrong ?

Herbert W. Armstrong était le principal télévangéliste du monde et un des chefs religieux les plus éminents du 20ème siècle. En 1953, son émission radio, Le monde à venir, a commencé à être diffusée sur Radio Luxembourg. Elle a marqué le début d’une œuvre significative en Grande-

Bretagne et en Europe.

En automne 1954, M. Armstrong a conduit sa première campagne publique en Grande-Bretagne pour parler directement à ses auditeurs de la radio. Environ 3 000 personnes ont voyagé pour l’entendre parler. En 1955, à Londres, il a ouvert le premier bureau de l’Église universelle de Dieu hors de l’Amérique. En 1956, après deux semaines de réunions publiques, la première congrégation de l’eud à l’intérieur des Îles britanniques s’est réunie à Londres.

M. Armstrong était mécontent de l’horaire de diffusion du Monde à venir : la meilleure heure que Radio Luxembourg offrait, c’était 23h30, le lundi soir, une mauvaise heure pour attirer des auditeurs réguliers. Le signal de Radio Luxembourg était, également, faible et mauvais sur une grande partie de la Grande-Bretagne. La croissance de l’Église était régulière, mais lente.

Puis, en 1959, l’Église a acheté un bâtiment pour un petit collège à Bricket Wood, près de Watford, juste au nord de Londres. Alors l’Œuvre a enflé. M. Armstrong a fait de la publicité dans le Reader’s Digest, et l’Œuvre a engagé trois employés supplémentaires pour s’occuper du courrier. Les conférences publiques ont ajouté beaucoup de nouveaux membres à l’Église. En automne 1960, l’Ambassador College de Bricket Wood, s’ouvrait avec 33 étudiants. L’année scolaire suivante, 67 étudiants étaient inscrits. L’année d’après, le corps étudiant excédait 100 membres.

Finalement, en 1965, une porte s’est ouverte pour diffuser l’émission tous les jours, dans une bonne tranche horaire, et sur une radio facilement accessible par une grande partie du pays. M. Armstrong a appelé cela « les plus grandes nouvelles de l’histoire de cette œuvre ». La diffusion a commencé sur Radio Londres, une station de radio « pirate », au large de la côte sud-est de l’Angleterre. Davantage de ces stations « pirates » ont vite été ajoutées. M. Armstrong estimait que 7 à 8 millions de personnes écoutaient l’émission par ces stations.

Le collège a aidé l’Œuvre à se développer en Europe. Pendant les années 1960, des bureaux se sont ouverts dans plusieurs pays, dont l’Allemagne, la France et la Suisse, avec du personnel en grande partie formé des diplômés de Bricket Wood. Des campagnes de publicité ont été faites à travers l’Europe.

Mais le temps de M. Armstrong sur la radio quotidienne a été court, durant seulement 2 ans et demi. En 1967, le Parlement britannique a rendu illégales ces stations de radio « pirates », et la diffusion du Monde à venir s’est arrêtée.

En juillet 1971, l’EUD a commencé le programme kiosque à journaux. Les numéros de la Plain Truth [Pure vérité] étaient rangés sur des présentoirs pour que les gens les prennent pour lire, d’abord en Angleterre, et ensuite dans le monde entier. Vers l’été 1972, 70 000 exemplaires de la Plain Truth étaient posés chaque mois sur des présentoirs. En 1973, plus de 400 000 personnes, au Royaume-Uni, recevaient la Plain Truth.

En raison des coûts et d’autres considérations, cependant, le collège de Bricket Wood devait être fermé. La dernière remise de diplômes, à Bricket Wood, s’est faite en mai 1974. Le programme de présentoirs à travers la Grande-Bretagne et l’Europe a été annulé. La disparition soudaine de la Plain Truth des kiosques, à travers le pays, a été si dramatique que la presse britannique a écrit à ce sujet.

Plus tard, cependant, M. Armstrong a ravivé l’Œuvre, en Grande-Bretagne. L’abonnement à la Plain Truth a atteint un nouveau pic, en 1984.

Vous souvenez-vous de l’œuvre de Herbert W. Armstrong ? L’Église de Philadelphie de Dieu a relevé le manteau qui était tombé après sa mort, en 1986. La Trompette parle des nouvelles mondiales à la lumière de la prophétie biblique, en utilisant la Pure Vérité comme modèle—mais avec une plus grande urgence à cause de la brièveté du temps. Dans l’émission, La clé de David, le présentateur Gerald Flurry suit les traces de M. Armstrong (visitez keyofdavid.com). Le Collège Herbert W. Armstrong vient d’ouvrir un nouveau campus, en Angleterre, pour reprendre la tâche qui a cessé avec la fermeture de l’Ambassador College de Bricket Wood. Il y a beaucoup à faire dans un court laps de temps !