Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

170822 west%20africa gettyimages 805582858

BOUREIMA HAMA/AFP/Getty Images, CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP/Getty Images

L'Allemagne et la France arment les Africains de l'Ouest

L'Europe coopère avec le G5 Sahel pour lutter contre le terrorisme à ses racines.

Le mois d'août a connu une autre augmentation drastique du terrorisme en Afrique de l'Ouest. Le Mali et le Burkina Faso ont tous deux été touchés par des attaques majeures. En réponse à la violence, les deux pays se sont joints à la Mauritanie, au Niger et au Tchad pour former une nouvelle force pour lutter contre l'extrémisme islamique dans la région. Le groupe reçoit un soutien de l'Europe, et un document interne du Service européen pour l'action extérieure montre maintenant que l'Allemagne et la France fourniront au groupe de l’équipement létal.

Le 13 août, au moins 18 personnes ont été tuées et 20 autres ont été blessées lors d’une fusillade à l'extérieur d'un restaurant à Ouagadougou, au Burkina Faso. Cette ville avait subi son attaque terroriste le plus sanglant à ce jour l'an dernier, le 15 janvier, lorsque 30 personnes ont été assassinées dans un hôtel. En dépit des efforts accrus de la police et de la sécurité, le pays s'est révélé incapable d'empêcher la propagation du terrorisme. La vie des Occidentaux courent un risque particulier, alors que les habitants vivent sous l’intimidation et la terreur. L'activité terroriste est en train d’éprouver les entreprises et de faire fuir certaines personnes pour des raisons de sécurité.

Le 14 août, des terroristes ont tué sept personnes dans une attaque contre la Mission multidimensionnelle de stabilisation intégrée des Nations Unies au Mali. Depuis que la mission au Mali a commencé en 2013, elle a été la mission la plus meurtrière de l'ONU dans le monde. En 2012, des extrémistes islamiques se répandaient dans les principales villes du nord du Mali. La France, qui a contrôlé le Mali dans le cadre du Soudan français dans les années 1800, est intervenue dans son ancienne colonie au début de 2013. Les forces françaises ont réussi à chasser de nombreux groupes islamistes, mais les attaques terroristes ont continué.

Le Mali et le Burkina Faso font partie de la région du Sahel en Afrique de l’Ouest et du centre-nord, un lieu où des groupes terroristes comme Boko Haram et Al-Qaïda au Maghreb islamique ont prospéré. Récemment, un autre groupe appelé Ansarul Islam (Défenseurs de l’Islam) s’est soulevé au Burkina Faso, tuant des troupes et des civils.

Pour lutter contre la violence, les cinq nations de la région du Sahel ont convenu de former une force conjointe de 5,000 soldats qui sera connu sous le nom « G5 Sahel ». La force devrait être pleinement opérationnelle en septembre. Plus tôt cette année, les pays africains ont demandé une aide financière européenne pour soutenir leur mission.

La France a promis son soutien au début de juillet et a promu les efforts des nations africaines auprès d'autres membres européens. La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, a également promis un soutien pour la nouvelle force militaire multinationale lors de son récent voyage au Niger. Elle et la ministre des Forces armées française, Florence Parly, ont déclaré qu'elles croient que la force du Sahel est le meilleur espoir de l'Afrique de l'Ouest pour vaincre les militants.

« Nous sommes convaincus que la force du G5 Sahel trouvera les solutions aux problèmes de la région », a déclaré Parly.

Alors que les deux ont visité Niamey, Niger, von der Leyen, a dit que la France et l'Allemagne aideront les pays africains à « défendre leur sécurité et leur stabilité et à lutter contre la terreur et le crime organisé » (traduction de la Trompette tout au long). L'Union européenne prévoit de fournir 50 millions d'euros (59 millions de dollars us) pour soutenir les troupes.

Après l'attaque terroriste du 13 août au Burkina Faso, le pays a également accepté l'offre de l'Allemagne de former ses soldats dans des camps d’entraînement militaire allemands.

Un document interne du Service européen pour l'action extérieure montre que les gouvernements de Berlin et de Paris ont l'intention non seulement de fournir une formation et une infrastructure à la force du G5 Sahel, mais aussi de fournir des armes, des munitions et des véhicules militaires, a fait savoir Spiegel Online le 17 août. Il a fait référence à un échange entre le service extérieur de l'UE et le Comité sur la politique et la sécurité à Bruxelles.

La France et l'Allemagne ont également annoncé le projet parmi d'autres membres européens. Von der Leyen a dit que l'Italie et l'Espagne avaient exprimé leur intérêt. Ces deux pays ont été sévèrement touchés par la récente crise des réfugiés.

« L'Afrique du Nord se transforme en champ de bataille avec des implications prophétiques énormément importantes », a écrit le rédacteur en chef Gerald Flurry dans le numéro de la Trompette d'avril 2013. Il a discuté de la propagation des groupes terroristes soutenus par l'Iran, mais il a également prévenu que « l'Iran n'est pas le seul intéressé en l’Afrique. L'Allemagne fait de forts progrès aussi. Ces deux puissances sont en compétition pour obtenir autant de contrôle sur l'Afrique du Nord qu'elles le peuvent. Elles vont inévitablement s'affronter les uns avec les autres. »

Depuis que M. Flurry a écrit cet article, l'Allemagne a envoyé près de 1,000 soldats au Mali dans l'un de ses déploiements militaires les plus importants de l'après-guerre. La France a également déployé des troupes au Mali, et elle a un déploiement encore plus important dans la République centrafricaine.

Pourquoi ? L'Europe dépend de l'Afrique pour de nombreuses ressources, en particulier le pétrole. Comme le montre la crise des migrants, les événements dans cette région ont un effet très direct sur l'Europe.

Mais ces événements font également partie d'un conflit plus large. L'islam radical est en hausse et se confronte à l'Europe. L'Afrique n'est qu'un des théâtres où l'Europe commence à se battre.

La Bible décrit l'affrontement exact que nous voyons maintenant jouer dans les nouvelles du monde. Elle décrit également son résultat ultime dans Daniel 11 : 40. C'est ainsi que M. Flurry a réussi à prévoir l'importance croissante de l'Afrique du Nord il y a quatre ans. Dans son article, M. Flurry a écrit :

Qui est finalement derrière toutes ces attaques terroristes? Le roi du sud—l’Iran. Mais il est opposé maintenant par l'Allemagne sur de nombreux fronts. Vous allez voir ces deux puissances se heurter très bientôt—comme dans un ou deux ou trois ans. L'affrontement de Daniel 11 : 40 entre le roi du sud et le roi du nord est sur le point d'être accompli ! Toute cette violence en Afrique n'est qu'un prélude à l'accomplissement de cette prophétie.

Surveillez ces événements de près et voyez si ce que nous vous disons ne se réalise pas. Tant de prophéties se sont déjà réalisées. Jamais dans l'histoire de l'humanité, tant de prophéties n'ont été accomplies si vite ! Les événements se déroulent rapidement. Ce n'est pas le monde que vous connaissiez 10 ou même cinq ans passés. Il est très différent.

Peu de gens veulent prêter attention à la prophétie biblique. Mais les événements mondiaux rendent difficile de nier que ces déclarations ont été prophétiques. Avec le G5 Sahel, l'Allemagne continue d'approfondir sa présence militaire en Afrique du Nord. Pour plus d'informations sur ce conflit croissant avec l'Iran, lisez l'article de M. Flurry intitulé « Watch Algeria ! » [Surveillez l’Algérie—pas encore disponible en français] et son livret Le roi du sud

Kos Fr Bo