Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

170407 hre rev17 0001

Gary Dorning/La Trompette

L’Allemagne et le dernier Saint Empire romain

Cette combinaison Église-État a causé plus de destruction que n'importe quel royaume dans l'histoire. Pourquoi est-ce un mystère pour le monde?

À la fin des années 1970, l'Allemagne était considérée comme l'un des meilleurs amis de l'Amérique. Pourtant, ces dernières années, la vision de nombreux Allemands envers les États-Unis est devenue tout à fait négative. Un sondage de 2014 par Pew Research montre que 47 pour cent des Allemands ont une vision défavorable de l'Amérique. Il semble que leur antagonisme est devenu encore pire depuis que Donald Trump a été élu président de l'Amérique. Parmi les nations du monde, l'Allemagne est maintenant l'un des 10 plus grands critiques des États-Unis.

Peu de gens le reconnaissent, mais une prophétie dans la Bible décrit précisément la relation entre les États-Unis et l'Allemagne de nos jours. Il dit que l'Allemagne est « l'amant » prépondérant de l'Amérique. Cette relation « amoureuse » a commencé à se développer après la Seconde Guerre mondiale, où l'Amérique a battu les nazis et a ensuite dépensé des milliards de dollars pour reconstruire l'Allemagne et la ramener dans le monde civilisé.

Mais la confiance en Allemagne est-elle une bonne idée? L'Allemagne a commencé deux guerres mondiales. Votre Bible dit qu'elle commencera également la Troisième guerre mondiale. Cette guerre sera si destructrice qu'elle entraînera le Second avènement—Jésus-Christ devra retourner sur Terre pour empêcher l'humanité de s'annihiler avec des armes de destruction massive !

Depuis l'aube du Saint Empire romain en A.D 554, l'Allemagne a été une malédiction sur ce monde de plusieurs façons. La plupart du temps, l'Allemagne a dirigé cette combinaison sanglante d'église-état. Cette horrible machine de guerre deviendra un grand ennemi de l'Amérique, de la Grande-Bretagne et de l'État juif au Moyen-Orient—une dernière fois.

L'héritage de Charlemagne

Certains dirigeants allemands et européens célèbrent l'histoire du Saint Empire romain. Il existe de fortes preuves que certains se préparent en fait pour une autre résurrection finale de cet empire !

Le parlementaire européen décédé, Otto von Habsbourg, a déclaré : « La Communauté [européenne] vit en grande partie par l'héritage du Saint Empire romain, bien que la grande majorité des gens qui la vivent ne sachent pas par quel patrimoine ils vivent. » Cela signifie que nos historiens, politiciens et médias sont endormis et dangereusement trompés à propos de cet empire.

M. Habsbourg était un descendant de la dynastie des Habsbourg qui a dominé le Saint Empire romain depuis 400 ans. Il a été l'un des nombreux leaders qui ont reconnu le pouvoir symbolique de cet empire. En se référant à la couronne qui réside dans un musée à Vienne, en Autriche, il a déclaré : « Nous possédons un symbole européen qui appartient à toutes les nations d'Europe de façon égale ; c’est la couronne du Saint Empire romain, qui incarne la tradition de Charlemagne. »

Vous allez voir que cette couronne prendra plus qu'une simple signification symbolique. Cet empire est prophétisé à se relever ! Il est prêt à éclater sur la scène mondiale bientôt—peut-être même en 2017 ! Et à la tête de cet empire sera un roi avec une couronne ! Il régnera sur toute l'Europe dans la tradition de Charlemagne.

Quelle est la tradition de Charlemagne ? Le roi franc Charlemagne traversa des fleuves de sang pour convertir les Européens au catholicisme. S'ils ne se convertissaient pas, ils mourraient ! Vous pouvez en savoir plus sur cette histoire dans notre brochure gratuite The Holy Roman Empire in Prophecy [Le Saint Empire romain selon la prophétie—pour le moment, cette littérature est seulement disponible en Anglais].

Charlemagne était la deuxième tête du Saint Empire romain ; Adolf Hitler était la sixième. Hitler a également régné dans l'esprit de Charlemagne, son héro. Le royaume de Charlemagne était le premier Reich; le royaume d’Hitler était le Troisième Reich. Pourtant, aujourd'hui, les allemands sont fiers de l’héritage de Charlemagne !

L'édition 2002 de l’Encyclopédie Britannica offre cette déclaration inquiétante à propos de la conversion forcée des Saxons par Charlemagne : « Mais les méthodes violentes par lesquelles cette mission missionnaire a été menée étaient inconnues au début du Moyen Âge et les punitions sanguinaires [ou sanglantes] infligé à ceux qui avaient enfreint le droit Canon ou qui continuaient à se livrer à des pratiques païennes suscitaient des critiques dans le propre cercle de Charles ... » Même les conseillers les plus près de Charlemagne ont été alarmés pas ses punitions sanglantes envers ceux qui brisaient sa loi Canon ou qui se livraient aux pratiques païennes ! Ceux qui se livraient aux «pratiques païennes» étaient des personnes qui refusaient de pratiquer sa religion catholique, qui est remplie de pratiques païennes, selon la Bible.

Malgré la nature barbare de son histoire, l’Europe veut encore ressusciter le Saint Empire romain dans la tradition de Charlemagne ! Alors, méfiez-vous de ce que cet Empire est sur le point d’infliger sur ce monde !

Dans son livre The Rotten Heart of Europe [Le cœur pourri de l’Europe] de 1995, l'économiste britannique Bernard Connolly a écrit concernant un accord signé en septembre 1978 entre le président français Valéry Giscard d'Estaing et le chancelier allemand Helmut Schmidt. La cérémonie de signature a eu lieu à Aachen, en Allemagne, « le siège principal et lieu de sépulture de Charlemagne », a écrit Connolly. « Le symbolisme a été fortement souligné en France et en Allemagne ; les deux chefs ont fait une visite spéciale au trône de Charlemagne et un service spécial a eu lieu dans la cathédrale ; à la fin du sommet, Giscard remarqua : « ‘Peut-être quand nous discutions des problèmes monétaires, l’esprit de Charlemagne couvait sur nous’ » (c’est moi qui place l’emphase).

M. Connolly a également appelé l'Union européenne une « voile pour cacher les ambitions allemandes ! » Les initiés ne veulent pas que les gens connaissent le véritable motif derrière l'UE.

L'historien Paul Johnson a écrit dans A History of Christianity [Une histoire du christianisme] : « Nous sommes en droit de considérer le christianisme total de l'époque carolingienne comme l'une des grandes phases formatives de l'histoire humaine ». Le Saint Empire romain a laissé une marque permanente sur l'histoire. Nous pouvons nous attendre à ce que la résurrection finale de ce royaume fasse plus de la même chose.

Les mémoires d'Hitler

L'esprit de Charlemagne est vivant de façon alarmante en Allemagne aujourd'hui.

Saviez-vous que le livre d’Hitler, Mein Kampf, est devenu un best-seller ? Dans son manifeste, il a expliqué sa philosophie antisémite, ses points de vue politiques et sa vision de l'avenir de l'Allemagne, y compris l'annexe des pays voisins. Il décrit l'idéologie qui l'a inspiré à essayer d’exterminer le peuple juif—un objectif qu'il a presque accompli en Europe ! Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, 12,4 millions d'exemplaires du livre ont été publiés. Le gouvernement allemand a même donné des copies aux nouveaux mariés comme cadeau de mariage.

En 1945, après la défaite d'Hitler, les Alliés ont donné le contrôle de la principale maison d'édition nazie à la Bavière, ainsi que les droits sur le livre. « Pour 70 ans, ils ont refusé d'autoriser de republier les extraits inflammatoires pour le respect des victimes des nazis et de prévenir l'incitation à la haine », a déclaré l'Agence France-Presse (le 3 janvier). Récemment, cependant, un éditeur a eu le droit de réimprimer le livre. Il a d'abord prévu d'imprimer seulement 4000 exemplaires, mais en raison de la forte demande, le livre est maintenant sur sa sixième édition. Mein Kampf vole des étagères. Depuis sa sortie en janvier de l'année dernière, 85 000 exemplaires ont été vendus !

Ceci est un signe de choses horribles à venir. L'Allemagne et le Saint Empire romain se relèvent sur la scène mondiale. C'est pourquoi le livre Mein Kampf a tant de succès.

Pourquoi les gens ne sont-ils pas plus concernés ?

L'Allemagne et le Saint Empire romain sont un grand mystère à ce monde. Les gens ne comprennent pas la vérité sur ce conglomérat. Il y a eu six résurrections de cet empire jusqu'à présent, avec une septième qui approche. Pourquoi les gens ne savent-ils pas plus sur un empire qui a été l'une des plus grandes puissances mondiales de l'histoire, surtout durant les dernières centaines d'années ?

Deux femmes

Savez-vous ce que la cible numéro un du Saint Empire romain a été au cours des siècles ? La vérité de l'Histoire est décrite d’une manière spectaculaire dans la prophétie biblique.

Le livre de l'Apocalypse décrit le Saint Empire romain comme une union d'Église et d'État en utilisant un symbole puissant : une femme chevauchant une bête.

« Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. » (Apocalypse 17: 3). Beaucoup de prophéties utilisent une femme comme symbole d'une Église. Cette femme est une « grande prostituée » (verset 1)—une grande fausse  Église qui a des relations politiques impies avec les gouvernements partout dans le monde.

Une puissante bête est la meilleure description de cette terrible et destructrice machine militaire-politique que le Saint Empire romain a été à travers l'histoire. Cet empire a sept têtessept périodes distinctes de domination sur une durée de 1500 ans. Vous pouvez suivre ces sept têtes tout au long de l'histoire ! Il existe un énorme pouvoir destructeur ici, et l'Église l'a guidé et l'a conduite. Nous expliquons tout cela dans The Holy Roman Empire in Prophecy [Le Saint Empire romain selon la prophétie—pour le moment, cette littérature est seulement disponible en anglais].

« Et l'ange me dit : Pourquoi t'étonnes-tu ? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes » (verset 7). Cette femme est un mystère. Dieu révèle les profondeurs de ses méchancetés !

Cette bête puissante « doit monter de l'abîme », ou sortir de sa cachette, choquant tout le monde (verset 8). Cette fois, le Saint Empire romain sera plus létal que jamais !

Maintenant, notez ce détail dans la description prophétique de Jean : « Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement » (verset 6). Cette femme est devenue ivre sur le sang du peuple de Dieu tout au long des siècles ! Je vous exhorte vivement à connaître ce sujet vital en demandant une copie gratuite de mon livre The True History of God’s True Church—And Its 2,000-Year War With the Great False Church. [La vraie histoire de la véritable Église de Dieu—et sa guerre de 2000 ans avec la grande fausse Église—pour le moment, cette littérature est seulement disponible en anglais].

Ce livre explique le vrai pouvoir spirituel derrière cette fausse Église et cet empire impie : Satan le diable. Il déteste le peuple de Dieu et les poursuit plus que tout.

Contrastez la femme dans Apocalypse 17 avec celle qui est décrite dans Apocalypse 12. « Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête » (Apocalypse 12: 1). Cette femme—également un symbole d'une Église—est brillante et belle !

Voilà la vraie Église de Dieu. Sa couronne de 12 étoiles symbolise les 12 tribus d'Israël. Elle est vêtue du soleil. Le soleil produit plus d'énergie en une seule seconde que toute l'espèce humaine a consommée dans son histoire ! Cela montre le pouvoir de Dieu derrière sa petite Église, un reste de saints loyaux.

Mais voyez ce qui arrive à cette femme: « Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l'enfantement. Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c'était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes » (versets 2-3).

Le diable est représenté comme un dragon. Dans cette prophétie, le symbole est réellement exprimé en termes du Saint Empire romain, que Satan inspire, contrôle et utilise comme son instrument ! Il y a ces sept têtes—sept périodes de la domination de cet empire—et Satan a gouverné chacune d'entre elles !

Ici vous voyez l'attaque du Saint Empire romain contre la vraie Église de Dieu en plus de détails : « Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours » (verset 6). Les « jours » dont il est question ici sont en fait des années d'accomplissement prophétique. (Vous pouvez voir le principe de la prophétie « un jour pour une année » dans des écritures comme Ézéchiel 4:6). L'Église de Dieu a été forcée de fuir le Saint Empire romain pendant 1260 ans !

Cette prophétie a une contrepartie spécifique pour la fin des temps. Combinez Apocalypse 17 avec d'autres prophéties, et c’est clair qu'il y a un dernier martyr terrifiant à venir. Cette union Église-État, inspirée par Satan, se relève à nouveau, et comme elle l'a fait tant de fois dans le passé, elle va encore persécuter le peuple de Dieu.

Dieu promet de protéger ceux qui Lui sont fidèles dans un lieu de sécurité. « Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme [l'Église des saints fidèles], afin qu'elle s'envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d'un temps, loin de la face du serpent » (Apocalypse 12:14). Cette période de 3 ans et demi est décrite ailleurs comme étant 42 mois (Apocalypse 11: 2; 13: 5) —soit 1260 jours, et non des années.

Mais malheureusement, en cette fin des temps, beaucoup de gens du peuple de Dieu se sont révoltés contre Lui—et ils finiront par être abattus ! (Apocalypse 12:17; 13: 7).

La bonne nouvelle

Pourquoi Dieu a-t-il enregistré tous ces détails dans la prophétie ? C'est parce qu'il veut nous avertir de ce qui est à venir—afin que nous puissions prendre des mesures pour nous repentir et nous tourner vers Lui pour la protection ! Il veut que les gens évitent ces cauchemars indescriptibles. Dieu avertit toujours avant qu'il permet une telle souffrance !

La fenêtre d'opportunité se ferme—mais il est encore temps de prêter attention à l'avertissement de Dieu et de se repentir.

La bête dans Apocalypse 17 est la résurrection finale du Saint Empire romain, et elle a « 10 cornes ». Quels sont ces cornes ? « Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête » (Apocalypse 17: 12-13).

Surveillez l'Europe ! Cette dernière « tête » du Saint Empire romain va avoir 10 rois qui vont se regrouper, avec un qui sera le chef suprême. Même aujourd'hui, l'Europe est à la recherche d'un leader puissant qui puisse résoudre les défis de l'unité européenne et faire avancer le projet. Vous pouvez être sûr que ce roi très puissant sera originaire d'Allemagne. Comme cela a été le cas si souvent dans l'histoire, l'Allemagne présidera et contrôlera tout l'empire.

Il y a plus de 100 prophéties qui confirment ce que vous avez lu dans cet article ! Et les événements mondiaux s'alignent rapidement pour les amener à l’accomplissement !

Aussi redoutable que soit cet empire, la bonne nouvelle est que son règne maléfique de terreur ne durera que peu de temps ! À mesure qu'il saccage à travers ses conquêtes, il fera face à une puissance beaucoup plus grande que lui-même !

« Ceux-ci feront la guerre contre l'Agneau; et l'Agneau les vaincra, car il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et ceux qui sont avec lui sont appelés, choisis et fidèles » (verset 14—selon la Bible King James). Jésus-Christ Lui-même va revenir et écrasera ce royaume destructeur et perverti ! Déjà, Il a un plan génial et inarrêtable en mouvement pour le remplacer par Son propre règne sur la Terre! Et nous sommes très proches de voir la réalisation de Son plan.

Ce qui rend cette prophétie encore plus inspirante est ce qui est dit concernant les saints de Dieu—ceux qui sont « appelés, choisis et fidèles » aujourd'hui. Le Christ sera « Seigneur des seigneurs et Roi des rois ». Qui sont ces autres « seigneurs » et « rois » sur lesquels le Christ va gouverner ? Selon la Bible King James, Apocalypse 1: 6 dit au peuple de Dieu que le Christ « a fait de nous des rois et des sacrificateurs pour Son Dieu et Père ! »

Ceux-ci et beaucoup d'autres passages bibliques montrent que lorsque le Christ établira Son Royaume sur Terre, Il aura un groupe dédié de rois et de sacrificateurs qui Lui serviront—pas des rois et des sacrificateurs humains, mais des individus qui ont été transformés en esprit, comme Dieu ! Ensemble, ces Êtres divins aideront le Christ à écraser le Saint Empire romain et toutes les autres puissances mondiales, et apporteront la paix, la joie et le bonheur à la Terre pour toujours!

Si vous vous consacrez à l’œuvre de Dieu aujourd'hui, voilà la formidable récompense que Dieu vous promet ! 

No Fr