British%20monarchy%20paint3

Gary Dorning/La Trompette

La chute de la famille royale britannique

25/08/2017  •  de latrompette.fr
Ce fut une mauvaise année pour la Grande-Bretagne et sa famille royale. Et voici pourquoi cela deviendra bien pire—avant d’aller mieux que vous ne pouvez l’imaginez !
 

« Aujourd'hui est traditionnellement une journée de fête. Cette année, cependant, il est difficile d'échapper à une humeur nationale très sombre.» Ce sont les mots de la Reine Élisabeth II lors de son anniversaire officiel le 17 juin.

Juste trois jours auparavant, 80 personnes avaient perdu la vie lors d’un incendie dans un complexe immobilier de logements sociaux dans l’ouest de Londres. Deux semaines plus tôt, le pont de Londres avait été le théâtre d'une attaque terroriste qui a tué 11 personnes et blessé 48. Cela fit suite à une attaque terroriste du 22 mai à Manchester qui a tué 23 adultes et enfants, et une attaque du 22 mars sur le pont de Westminster qui a tué 5 personnes et a blessé 50 autres.

Ce fut vraiment une année difficile pour le Royaume-Uni.

Beaucoup de gens au Royaume-Uni étaient optimistes quant à l'avenir l'année dernière lorsque les électeurs avaient choisi de quitter l'Union européenne. Mais les choses se sont compliquées. Dans une élection rapide en juin qui devait renforcer la position du parti au pouvoir dans les négociations pour le Brexit, le Parti travailliste, dirigé par le marxiste radical Jeremy Corbyn, a obtenu un incroyable 40 pour cent du vote et a gagné 30 sièges parlementaires supplémentaires. Une semaine plus tard, le chef des démocrates libéraux a démissionné, affirmant qu'il était impossible d’être à la tête d’un parti politique et de rester fidèle à ses croyances chrétiennes. Voilà comment la Grande Bretagne et la politique britannique sont devenues hostiles aux valeurs qu'elles ont historiquement défendues !

Il a fallu quelques générations pour que le magnifique Empire britannique chute d'être le plus grand empire de l'histoire. Mais 2017 a été inhabituellement mauvais. Pourquoi ?

Il semble que la famille royale elle-même ait suivi un parcours similaire. En 1952, quand Élizabeth prit le trône, l'Empire britannique commençait sa descente comme puissance mondiale. Elle a été témoin au rétrécissement passant d’un Empire à un Commonwealth, à une puissance de second ordre de moins en moins importante. Certains commentateurs disent que cette année pourrait marquer « le début de la fin » pour la monarchie.

La Reine est âgée de 91 ans et son mari a annoncé en mai qu'il se retirerait des fonctions royales cet automne. Dans son édition du 30 juin, Newsweek a publié un article sur le Prince Harry, dans lequel il a déclaré que lorsque sa grand-mère mourra, personne ne voudra assumer le trône. « Y a-t-il quelqu'un de la famille royale qui veut être roi ou reine ? Je ne le pense pas, mais nous assumerons nos fonctions en temps opportun », a-t-il déclaré.

Le Canada et l'Australie ont tous deux des mouvements forts et grandissant dans le but de se séparer eux-mêmes de la couronne britannique. L'Écosse continue de faire pression pour quitter le Royaume-Uni.

Qu'est-ce qui ne va pas avec la Grande-Bretagne et la famille royale ? Cette question est beaucoup plus importante que les gens en général ne réalisent.

« Moderniser la monarchie »

L'article du Newsweek est sorti après qu'un journaliste ait reçu un libre accès au prince Harry pour la majeure partie de l'année—en partie grâce à l’initiative de la famille royale visant à mettre à jour son image publique. L'article témoigne de l’orientation inquiétante que prend la monarchie.

« Nous sommes impliqués dans la modernisation de la monarchie britannique », a déclaré le prince Harry. La royauté est en train de rompre avec de nombreuses traditions passées. Ils défendent les causes sociales populaires. Ils essaient de s’identifier au public en montrant qu'ils sont des gens « ordinaires ». Ils travaillent à accroître leur popularité en côtoyant des célébrités immorales et autres façons qui dégradent le trône. Ils sapent aussi les enseignements bibliques.

La plupart des gens semblent appuyer ce qu'ils font, s’ils prêtent une attention quelconque. Mais c'est une grosse erreur ! Cet effort malavisé est terrible pour la royauté et profondément troublant pour la Grande-Bretagne.

En avril, le prince William est apparu dans une vidéo intitulée « Heads Together » [Têtes ensemble] avec Lady Gaga visant à normaliser les problèmes de santé mentale comme la dépression, l'anxiété et les pensées suicidaires. Le prince William a poursuivi un magazine français pour 1,3 million de £ pour avoir publié des photos de son épouse, torse nu. Sa sœur, Pippa, s'est récemment mariée avec le frère d'une vedette de la télé réalité, mélangeant encore plus la royauté avec le monde du spectacle. Le prince Harry semble également sur le point de se marier avec une actrice. Le Spectator britannique a qualifié la royauté de « la plus grande émission de télé réalité en Grande-Bretagne ».

Est-ce que Lady Gaga est le genre de compagnie que la famille royale de la Grande-Bretagne devrait garder ?

Le 12 mai, le prince William a été nommé « l’allié hétéro de l'année » lors de la remise des prix lgbt britanniques. « C’est si important d'être fier de la personne que vous êtes », a-t-il déclaré dans une vidéo en acceptant le prix.

Cet article de Newsweek a beaucoup parlé des efforts du Prince Harry pour vivre une vie « normale ». « Il me dit à plusieurs reprises qu'il souffre d’être ‘autre chose que le prince Harry’ », écrit l'auteur. Elle a décrit diverses manières qu’il a essentiellement essayé afin d’échapper à être une royauté.

« La détermination de Harry à être ordinaire semble se refléter dans sa vie amoureuse », dit l'article. « Sa petite amie, Meghan Markle, peut être une actrice bien connue, mais elle est aussi une divorcée, une féministe fervente et une américaine, dont aucun n'est conforme au stéréotype d'une conjointe royale ».

Est-ce qu’ils ont la moindre idée combien de dégâts leurs agissements causent ? La Grande-Bretagne est devenue un cloaque immoral, et la famille royale est en accord avec cela.

« Les jeunes membres de la famille royale s'intéressent trop au monde clinquant de la célébrité et à la popularisation de leur propre image », a écrit le Spectator. « On nous dit qu'ils réinventent le concept de la monarchie pour l'ère numérique, et ainsi de suite. Mais cela ne veut pas dire que c'est une bonne idée. ... Dans 30 ans, les historiens royaux pourraient jeter un regard en arrière, vers la campagne des « Heads Together » [Têtes ensemble], à leur association fervente avec les vedettes populaires, et l’idylle romantique entre le prince Harry et Mlle Markle, et demander : Était-ce le moment quand tout a commencé à aller de travers ? » (13 mai).

Oui, quelque chose a très mal tourné avec la famille royale.

La Grande-Bretagne a oublié Dieu

L'année dernière, le bbc a produit une magnifique brochure célébrant le 90e anniversaire de la Reine Élizabeth—« Reine Élizabeth : 90 années glorieuses ». En commentant la mort du roi George VI, les rédacteurs du bbc ont écrit : « Il y a 64 ans, la Grande-Bretagne était un pays presque incroyablement différent en ce qui a trait aux perspectives, aux attitudes, à la morale et l'éthique qu'aujourd'hui, sans parler de la technologie. Les sondages d'opinion au début des années 1960 ont montré que jusqu'à un tiers des répondants croyaient que la Reine avait été choisie par Dieu plutôt que par droit de succession de son père ».

La cérémonie du couronnement pour la reine Élizabeth II en 1953 était saturée de références bibliques et de signification spirituelle. Une chorale a interprété l'hymne de couronnement de Haendel « Tsadok le sacrificateur », à partir du récit de 1 Rois 1 : 38-40, à propos de Salomon ayant reçu l’onction du roi avec de l’huile. Un documentaire sur le couronnement a dit ceci au sujet d’Élizabeth lorsqu’elle fut ointe avec de l'huile : « C'est une cérémonie si ancienne, l'histoire ne peut guère aller suffisamment en arrière pour la retracer ».

Les prêtres ont présenté à la nouvelle reine une Bible, qu'ils appelaient « le cadeau le plus précieux que ce monde offre », et lisez Deutéronome 17 : 18-19. « Ce sont les oracles vivants de Dieu », a déclaré l'archevêque.

Lors du serment du couronnement, l'archevêque a demandé à Élisabeth : « Allez-vous, au maximum de votre pouvoir, maintenir les lois de Dieu et la véritable profession de l'Évangile ? Allez-vous, au maximum de votre pouvoir, maintenir dans le Royaume-Uni la religion protestante réformée établie par la loi ? Allez-vous maintenir et préserver de manière inviolable l’établissement de l'Église d'Angleterre et la doctrine, le culte, la discipline et le gouvernement, comme le prévoit la loi en Angleterre ? Et allez-vous préserver aux évêques et au clergé d'Angleterre, et aux églises confiées à leur charge, tous ces droits et privilèges, que par la loi ils appartiennent ou appartiendront à eux ou à l'un d'entre eux ? » Et elle a répondu : « Tout cela, je promets de le faire ».

La Grande-Bretagne n'a plus ce genre de respect pour la Bible, ou pour Dieu ! Il y a une connexion indiscutable entre la Grande-Bretagne qui a perdu sa foi en Dieu et Son lien avec la monarchie—et les énormes changements pour le pire dans les « perspectives, les attitudes, les mœurs et l'éthique » de la Grande-Bretagne. La Grande-Bretagne a perdu sa foi en Dieu et roi, et a perdu sa stabilité morale en même temps !

La reine Élizabeth a juré de maintenir la religion britannique. Ce qu'elle n'a pas fait. Cela ne veut pas dire que la religion protestante réformée est la seule véritable religion. Mais dans la mesure qu’elle suivait la Bible, la Grande-Bretagne fut bénie pour la maintenir. Aujourd'hui, cependant, la Grande-Bretagne est un marasme de laïcité, de confusion religieuse multiculturelle dangereuse, et de soumission à la religion de l’Europe à laquelle elle s’est déjà fermement opposée. La Reine a fait des gestes sans précédent pour se réconcilier avec le Vatican : visitant le pape Jean-Paul II à Rome ; accueillant sa visite en Grande-Bretagne en 1982—le premier pape à le faire depuis la Réforme ; lui permettant de tenir des services communs avec l'archevêque de Canterbury ; et nommer un catholique comme son aumônier.

Le prince Charles est encore plus engagé envers les religions étrangères que sa mère. En 1999, il a déclaré que s'il devait succéder au trône, il voudrait assumer le titre officiel non pas comme « défenseur de la foi » comme des générations de monarques ont fait avant lui, mais « défenseur des fois »—protégeant toutes les croyances en Grande-Bretagne.

Cela semble juste à beaucoup de gens aujourd'hui. La société moderne a pratiquement avalé en entier le mensonge selon lequel « la diversité est notre force ». Mais regardez simplement les résultats désastreux de cette façon de penser. Cela a laissé la Grande-Bretagne sans foi, matérialiste, divisée et vulnérable aux extrémistes étrangers. L'Église d'Angleterre a perdu son autorité morale, relâchant ses normes sur tous les sujets brûlant du jour—les femmes dans le clergé, le sexe avant le mariage, l'homosexualité. La monarchie, plutôt que de s'efforcer de prévenir la glissade morale et de respecter les normes pieuses, a simplement regardé ces choses se produire et les a même acceptés. La société britannique a souffert incommensurablement en conséquence.

L'importance de la famille

Lorsque la mère de William et Harry, Lady Diana, a épousé le prince Charles en 1981, le monde a été hypnotisé. Ce mariage avait été l'événement télévisé le plus regardé de l'histoire jusque-là. Plus de 750 millions de personnes ont regardé le somptueux événement sur les téléviseurs à travers le monde. C'était un spectaculaire conte de fées moderne.

Pourtant, dans le magazine la Pure Vérité, Herbert W. Armstrong avait nommé le mariage « La dernière exclamation de joie et de splendeur de la Grande-Bretagne ».

M. Armstrong avait noté que la Grande-Bretagne était un royaume en déclin. Il était en Grande-Bretagne à l'époque, et il a noté en privé lors de la cérémonie de mariage, que les références à la femme obéissant à son mari—basées sur des écritures comme Éphésiens 5 : 22-24, Colossiens 3 : 18 et Tite 2 : 5—avaient été enlevées. Il a commenté : « Eh bien, regardons et voyons si cela durera ou pas ».

Cela n'a pas duré ! Tous les deux, Charles et Diana, ont fini par avoir des affaires adultères. Les deux se sont séparés en 1992. Ils ont officiellement divorcés en 1996. Le monde entier s'est concentré sur le « conte de fées » romantique et le mariage. Et ce qu'ils ont eu était un exemple clair d'infidélité, d'immoralité et de trahison !

Pouvons-nous vraiment prétendre que cela n'a pas eu d'effet sur la société britannique ?

La famille est la relation la plus importante qui existe ! Si vous l'étudiez dans la Bible, vous voyez que c'est un type de relation du niveau de Dieu—elle nous enseigne des vérités spirituelles à propos de Dieu Lui-même. Éphésiens 5, par exemple, montre que le mariage est un type de relation entre Jésus-Christ et l'Église. Dieu a créé le mariage pour nous enseigner cela. C’est pourquoi le mariage existe.

Combien précieuse est une famille forte, produisant des enfants divins ! N'importe qui peut examiner cela et reconnaître que c’est quelque chose de merveilleux et magnifique. Il n'y a rien d'autre comme ça ! (Si vous voulez en savoir plus sur cette vérité, demandez une copie gratuite de la brochure de M. Armstrong, Why Marriage—Soon Obsolete? Pas encore disponible en français.)

C'est pourquoi cela est si tragique quand on détruit ce que Dieu a créé. Regardez ce qui s'est passé avec le tout premier mariage—Adam et Ève—quand ils ont rejeté les instructions de Dieu. Ils ont fini par avoir l'un de leur fils assassiner l'autre ! Sûrement que cela aurait dû les réveiller face à l’erreur qu’ils ont faites ! Mais malheureusement cela n’a pas été le cas. Les gens regardent trop rarement les fruits réels de leurs décisions.

Aujourd'hui, le prince de Galles est marié à la femme pour laquelle il a quitté sa femme. Avaient-ils une relation selon le niveau de Dieu ? Tout le monde savait de quoi il s’agissait dans la presse à scandale !

Maintenant, regardez les fruits de cette relation. Regardez les manchettes. Regardez ce qui arrive à cette famille. Faut-il s’étonner que nous voyions de tels problèmes majeurs ?

Le couple royal dont beaucoup de gens sont tellement épris aujourd’hui, William et Kate, ont vécu ensemble pendant un certain temps avant de se marier. Et maintenant, il défend les droits transgenres. Ils sont censés être un exemple pour leur peuple !

L'article du Newsweek déclarait : « Lorsqu'on lui a posé des questions sur sa famille, Harry parle volontiers de la Reine ... et de sa défunte mère ... Il en dit moins sur William et Kate, et presque rien sur son père ou sa belle-mère. Le monde sait maintenant combien malheureuse cette relation a rendu sa mère, et ses fils ».

Quel genre de famille va-t-il avoir ?

Newsweek dit que le Prince Harry essaie de perpétuer l’héritage de sa mère. « Il y a vingt ans, lorsque la peur irrationnelle d'être infecté par le vih/sida était à son apogée, Diana a été photographiée en touchant un homme séropositif, et ce seul geste a modifié les attitudes du public. (« Je voudrais être une reine des cœurs des gens », avait raconté Diana à un intervieweur de télé, le surnom est resté, surtout après sa mort.) En décembre dernier, Harry a subi un test de dépistage du hiv à la Barbade devant un grand nombre de photographes ».

Qu'essaient-ils d'accomplir en s’associant à ce type de causes ? La société adopte des perversions terribles qui détruisent la famille comme la fluidité des genres, le « mariage » du même sexe et le transgendérisme. La famille royale donne son appui derrière ce mouvement. Même Diana, il y a une génération, faisait la promotion de cette cause. Est-ce un héritage que vous voulez soutenir ? La famille royale ne promeut pas le mariage selon le niveau de Dieu. En même temps, cela soutient ce que Dieu et Sa Bible étiquette comme étant abominable, une relation du niveau de Sodome !

Sodome et Gomorrhe

« S'il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemple aux impies à venir » (2 Pierre 2 : 6, version Louis Segond). Selon la concordance de Strong, le mot exemple signifie « une exposition pour imitation ou avertissement ».

Dieu a inspiré Pierre avec ce message de la fin des temps afin d'impressionner nos esprits que ce monde malade, de Sodome-et-Gomorrhe est sur le point de périr par le feule feu nucléaire !

Dieu nous donne un exemple spécifique du Nouveau Testament à travers Pierre de ce qui arrive si une ville ou une nation est polluée par l'homosexualité. Elle va être détruite de la même manière que les villes dépravées de Sodome et de Gomorrhe l’ont été—de grandes villes seront laissées en cendres !

Le « mariage » homosexuel est l'antithèse du vrai espoir ! L'homosexualité est l'exemple même d'un mode de vie sans espoir ! (Demandez notre brochure gratuite The Epistles of Peter : A Living Hope. Pas encore disponible en français.)

La famille est la plus sacrée de toutes les institutions. Les familles fortes sont l'épine dorsale d'une nation. Lorsque les familles s’effondrent, les nations tombent.

Dans Jude 7, cet incroyable balayage de l'histoire se poursuit : « Que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel ».

Même la mention de Jude du peuple de Sodome et de Gomorrhe « qui se livrèrent … à des vices contre nature » est une prophétie pour aujourd'hui. L'homosexualité et le lesbianisme sont aujourd'hui devenus chics parmi les nations d'Israël. Que pense Dieu de cela ?

Avant le fléau de l’homosexualité, il y a l’esprit de fornication, lequel détruit les mariages et déchire les familles ! Beaucoup n'apprennent même pas le concept du mariage et de la famille.

Nous n'aurions pas le problème homosexuel si nous construisions des familles selon le niveau de Dieu. Les familles à l’envers sont la principale cause de l'homosexualité.

Le plan de Dieu est d'agrandir Sa propre famille au moyen des familles humaines. Les grandes nations ne peuvent être bâties qu’au moyen de grandes familles. La famille est au cœur de tout ce qui est essentiel dans cette vie.

Les homosexuels et les lesbiennes témoignent de l’effondrement total des familles au sein de notre société, et sont un signe que de telles nations sont maudites par Dieu et sur le point d’être détruites !

Jude 7 est l’avertissement le plus fort contenu dans la Bible contre les nations concernant l’homosexualité ! Sodome et Gomorrhe ont subi le feu du ciel et ont été réduites en cendres par Dieu. Si nous vivons comme Sodome, nous allons mourir comme Sodome !

Les principaux prophètes discutent des grandes villes d'Amérique et de Grande-Bretagne qui deviennent « sans habitant ». Cela signifie que le feu nucléaire va réduire nos principales villes en cendres !

Souvenez-vous, Jude 7 nous donne un « exemple », ou un avertissement—de gens « subissant la vengeance d’un feu éternel ». Il est maintenant temps de tenir compte de cet avertissement.

Il n'y a pas d'avertissement plus fort que cela dans toute la Bible !

Le mariage et la famille sont des relations selon le niveau de Dieu qui nous préparent à entrer dans notre mariage avec Jésus-Christ, et notre place dans la Famille de Dieu. C’est le seul espoir de l’humanité.

Vous ne pouvez pas comprendre l’ampleur de ce péché à moins que vous compreniez le plan de Dieu pour la famille !

Nous devons comprendre ce à quoi nous avons affaire. Nous assistons à la déformation et à la destruction de l’évangile de Dieu !

L'évangile est la bonne nouvelle de l’avènement de la Famille de Dieu. Satan essaie d'effacer tout espoir de comprendre la bonne nouvelle à propos de la Famille. Il a vendu aux gens l'idée qu'ils peuvent tordre et déformer la famille comme bon leur semble et que cela n’aura pas d’importance.

Ce n'est pas ce que dit notre Créateur ! Il a transformé Sodome et Gomorrhe en cendres—pour nous servir d’exemple—pour nous prévenir de la façon dont Il punirait ce péché !

Y a-t-il un avertissement physique plus important que cela dans la Bible ?

Dieu change déjà la manière dont Il traite la famille royale, ce qui explique pourquoi 2017 a été si tragique jusqu’à présent.

Nous avons préparé un rapport spécial expliquant le changement qui s'est produit cette année. Nous l'imprimons dans l'édition juillet-août de notre magazine bimestriel chrétien, Royal Vision (pas disponible en français) ; nous vous enverrons une copie gratuite sur demande. Ce changement est un signal des choses terribles à venir sur la Grande-Bretagne en particulier—ainsi que sur l'Amérique et la nation juive. Il explique le déclin rapide auquel nous assistons au sein de la famille royale britannique. Il explique aussi comment Dieu garde sa promesse de préserver le trône de David même durant le temps de la grande tribulation à venir bientôt.

En plus de cela, cette édition spéciale du magazine montre à quel point le temps est court avant que Jésus-Christ ne revienne pour prendre Sa place comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs, s’asseyant personnellement sur le trône de David et régnant sur la Terre ! 

No Fr