Bombers%20 %20gettyimages 891700362
Les pilotes d'un bombardier Tupolev russe Tu-22M3 rentrent à l'aéroport de Belaya après être revenu d’une mission en Syrie.

VLADIMIR BAIKALSKY\TASS/GETTY IMAGES

La Russie déploie des bombardiers à capacité nucléaire en Crimée

03/05/2019  •  de latrompette.fr
‘La crainte terrible de l'Europe face à Vladimir Poutine―son voisin immédiat―va contribuer à façonner et former, assez soudainement, le Saint Empire romain.’
 

Un officier supérieur a dit que le gouvernement russe a déployé des « escadrons » de bombardiers à capacité nucléaire dans la péninsule de Crimée, que la Russie a illégalement annexée de l'Ukraine en 2014.

Victor Bondarev, dirigeant du Comité pour la défense et la sécurité du Conseil de la Fédération de Russie, a déclaré à l'agence de presse gouvernementale tass le 18 mars, que le déploiement avait eut lieu en réaction au déploiement par les États-Unis de son bouclier de défense anti-missile Aegis Ashore en Europe de l'Est en 2015. « Le déploiement des systèmes de défense anti-missile américain en Roumanie est venu comme un défi majeur, à la suite duquel le ministère de la défense russe a pris la décision de déployer des bombardiers porteurs de missiles longue portée Tupolev Tu-22M23 à la base de Gvardeyskoye », a déclaré Bondarev, selon tass.

Les Tupolev Tu-22M23 sont des bombardiers stratégiques supersoniques conçus pour transporter des armes nucléaires. Moscou n'a pas divulgué si les unités actuellement en Crimée sont présentement équipées d'armes nucléaires. D'une façon ou d'une autre, les bombardiers stratégiques sont maintenant bien à la portée de frappe de plusieurs nations européennes et des groupes aéronavals de la Marine américaine en Méditerranée.

Bondarev a dit que les bombardiers, ainsi que les missiles Iskander que la Russie a récemment stationnés en Crimée, empêchera les autres pays de pouvoir "enfermer" la flotte russe de la Mer Noire hors de la mer Méditerranée.

Les données du renseignement de l'Ukraine disent que depuis que la Russie a annexé la Crimée, elle a renforcé sa puissance militaire dans la région à plus de 32,000 soldats, 680 véhicules blindés, 170 pièces d'artillerie, 100 avions de combat et environ 40 chars d'assaut.

L'accroissement des armements vient à un moment où l'augmentation de l'agression russe dans la région est en hausse. En novembre 2018, la marine russe a illégalement capturé trois navires ukrainiens après avoir ouvert le feu sur eux dans le détroit de Kertch, qui relie la Mer Noire à la Mer d'Azov. L'équipage est toujours détenu en Russie.

Le 25 mars, le ministère de la défense russe a annoncé que 1,500 parachutistes russes et 300 véhicules militaires ont été envoyés dans la péninsule pour rejoindre des milliers de militaire basés en Crimée lors d'exercices offensifs d'envergure.

‘La peur que vous voyez en Europe’

C'était il y a cinq ans ce mois-ci, que la Russie a annexé la péninsule de Crimée de l'Ukraine, faisant de ce territoire une partie illégale de la Fédération de Russie. À cette époque, le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, a écrit un article intitulé « La crise de la Crimée est en train de remodeler l'Europe ! »

Il parlait des prophéties enregistrées dans les livres de Daniel et dans l'Apocalypse, montrant qu'une puissance européenne avec 10 dirigeants de haut rang s'unirait dans le temps de la fin, et formerai un colosse militaire qui jouera un rôle clé dans la Troisième Guerre mondiale. Puis il a mentionné un facteur important qui incitera ces nations européennes à mettre de côté leurs différences et à s'unir militairement :

La crainte que vous voyiez en Europe à cause des événements en Crimée amènera 10 dirigeants en Europe à s'unir de façon soudaine et dramatique―en accord précis avec la description biblique de cet Empire européen ! ...

La crainte terrible de l'Europe face à Vladimir Poutine―son voisin immédiat―aidera à façonner et former, plutôt soudainement, le Saint Empire romain.

Depuis cinq ans, la Russie est devenue plus agressive, militariste et provocatrice, et les européens sont devenus plus craintifs face à ses provocations. En réponse au nouveau déploiement de bombardiers, l'otan a déclaré ; « Nous condamnons le renforcement de l'armée russe en cours en Crimée, et nous nous inquiétons des efforts et des plans déployés par la Russie pour une augmentation militaire plus grande dans la région de la Mer Noire. »

Il est clair que l'inquiétude et la peur s'intensifient parmi les Européens. Et M. Flurry a prédit que cette inquiétude et cette crainte se développeront bientôt en quelque chose de plus significatif. Cela ira bientôt bien au-delà des déclarations et cela explosera en une guerre nucléaire mondiale.

Ces développements qui donnent à réfléchir vont bientôt s'aggraver en un conflit mondial sans précédent. Mais il y a une grande source d'espoir liée à ces tendances.

‘Nous devons nous rendre compte que tout ceci est une bonne nouvelle’

M. Flurry explique la raison de cet espoir dans sa brochure Le ‘Prince de Russie’ prophétisé :

La guerre de M. Poutine va mener directement à la Seconde venue de Jésus-Christ... Ce que nous voyons en Russie conduit finalement à la transition de l'homme dirigeant l'homme à celle de Dieu régnant sur l'homme ! C'est presque arrivé ! Ce n'est qu'à quelques courtes années d'ici... Nous devons réaliser que ceci est une bonne nouvelle parce que Jésus-Christ reviendra sur cette Terre directement à la fin de la prochaine guerre mondiale... Jésus-Christ est sur le point de revenir―la prophétie biblique l'indique clairement.

Pour connaître l'avenir de la Russie et de l'Europe, et pour comprendre l'espoir qui est à la base de ces développements, regardez La Clef de David de Gerald Flurry Le prince prophétisé de la Russie