1 gettyimages 542977350b
Le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi-Jinping.

MIKHAIL SVETLOV/GETTY IMAGES

La Russie s’allie avec la Chine

18/05/2018  •  de latrompette.fr
Un nouvel axe en développement de deux géants asiatiques change l’ordre mondial. Nous avons prédit le développement de ce partenariat invraisemblable depuis plus d'un demi-siècle.
 

Un nouvel axe s’est formé sur la scène mondiale. Il est tellement colossal, que la planète pourrait presque pivoter sur lui. La Trompette et la revue qui l’a précédée, la Pure Vérité , ont prédit la formation de cet axe depuis plus de cinquante ans . Maintenant le monde découvre cette tendance indéniable et réalise ses implications énormes.

Les genres de manchettes qui auraient semblé impossibles il y a 50, 15 ou même 10 ans ; sont maintenant devenus la norme :

• « Un tandem Russie-Chine change le monde » (Consortium News, 23 octobre, 2017)

• « Le plus grand cauchemar de Trump ? L'amitié retrouvée de la Russie et la Chine » (CNN, 1er août, 2017)

• « Le meilleur moment de l'histoire pour les relations Chine-Russie » (CNBC, 4 juillet, 2017)

• « Une alliance sino-russe ? » (National Interest, 25 avril, 2017)

Depuis plus d’un demi-siècle la Trompette et la Pure Vérité surveillaient cet événement géopolitique sismique. Nous nous attendions à ce que la Russie et la Chine deviennent des partenaires car la prophétie biblique dit qu’au « temps de la fin », l’axe Russie-Chine conduirait une alliance militaire asiatique qui aura une armée plus grande―en ordre de grandeur―qu'aucune autre que le monde ait déjà vu.

Les Écritures disent que ce bloc asiatique jouera un rôle central dans la Troisième Guerre mondiale nucléaire, un conflit tout juste à l’horizon et qui sera plus dévastateur qu'aucun autre que l’humanité n’ait jamais souffert.

Le fait que l’axe Russie-Chine soit maintenant arrivé soudainement signifie que l’accomplissement de ces prophéties bibliques est étonnamment proche.

Un homme l’a vu venir

Une partie de ce qui rend le partenariat Russie-Chine si significatif, est qu’il contraste de façon importante avec leur récente histoire de conflits. Dans les années 1950, la Chine et ce qui était alors l’Union Soviétique, ont commencé à se disputer leur frontière commune et à se quereller sur « quelle nuance de rouge » serait idéale pour le communisme. En 1969, ces querelles ont tourné en guerre sanglante. Le conflit devint si sérieux qu’il menaçait de se transformer en altercation nucléaire.

Le bouton nucléaire n’a jamais été pressé. Mais plus de deux décennies d’amertume mutuelle ont suivi.

Cependant même durant ce temps de conflits et de méfiance entre la Russie et la Chine, un analyste a prédit à maintes fois que ces deux-là formeraient un partenariat.

Même pendant ces premières années de Guerre Froide, quand les seules interactions entre l’ours russe et le dragon chinois étaient des arguments, à savoir comment mettre en place correctement les politiques communistes, cet expert seul disait que Moscou et Pékin mettraient de côté leurs divergences et entreraient dans une ère de proche coopération.

Même après que ces tensions aient explosé en une guerre frontalière en 1969, poussant la Russie et la Chine à couper leurs relations durant des décennies, ce prévisionniste non conformiste s’en tenait à sa prédiction avec ténacité.

L’analyste était Herbert W. Armstrong, le rédacteur en chef de la revue la Pure Vérité.

M. Armstrong a d’abord écrit au sujet de l’axe Russie-Chine dans le numéro de juin-juillet 1934 de la Pure Vérité, l’une de ses premières éditions : « Deux grandes puissances militaires se lèveront dans les derniers jours―l’une est la renaissance de l’Empire romain en une fédération de 10 pays dans le territoire de l’ancien Empire romain ; l’autre … la Russie, avec ses alliés … possiblement la Chine ou le Japon, » écrivait-il.

En décembre 1959, quand les tensions entre la Russie et la Chine étaient des plus tendues, la revue de M. Armstrong prédisait que les deux formeraient une coalition :

« Le programme de la Russie … parle premièrement de saisir l’Asie, » écrivait la Pure Vérité. Elle disait que la Chine se soumettrait volontairement au leadership russe dans un bloc asiatique comme une étape vers l’accomplissement des buts à long terme de Pékin : « Le rêve constant de la Chine depuis des siècles a été la conquête finale du monde ! … La Chine sait cependant, que dans cet âge hautement industrialisé, elle ne peut accomplir ce rêve seulement qu’en étant alliée de la Russie. … La Chine est maintenant en mesure de commencer à dévorer le reste de l’Asie avec l’appui militaire secret de la Russie. »

Ce ne sont ici que quelques douzaines de déclarations que M. Armstrong et sa revue ont faites de 1934 jusqu’à sa mort en 1986, prédisant que la Russie et la Chine passeraient d’adversaires à camarades.

À l’époque de la mort de M. Armstrong, les relations entre Moscou et Pékin demeuraient glaciales. Mais des événements depuis lors―spécialement dans la dernière décennie―ont prouvé que les prédictions impopulaires et apparemment farfelues de M. Armstrong, étaient en réalité, précises.

Comment a-t-il pu prédire la réalité que nous voyons maintenant avec une telle précision ?

Une source remarquable de renseignements

La raison pour laquelle M. Armstrong pouvait voir ce que d’autres observateurs et prévisionnistes à cette époque ne pouvaient voir, est que sa source de renseignements était différente de celle des autres analystes. C’était la parole certaine de la prophétie biblique. Sa confiance dans les Écritures permettait à M. Armstrong de prophétiser longtemps à l’avance des événements qui sont maintenant en train de s’accomplir.

La Pure Vérité de décembre 1962 révélait quelques-unes des Écritures bibliques spécifiques qui informaient les prévisions de M. Armstrong concernant l’Asie :

De temps en temps, les commentateurs de nouvelles―en décrivant les batailles militaires catastrophiques à venir pour le contrôle du monde―utilisent l’expression biblique Armageddon, trouvée dans Apocalypse 16:16. Mais ce qu’ils ne mentionnent pas, c'est une prophétie frappante au sujet « d’Armageddon » trouvée dans Apocalypse 16:12. Dans ce verset nous lisons que « le chemin des rois de l’Orient » sera préparé.

Qui sont ces « rois de l’Orient » ? Il est essentiel de connaître leur identité si nous voulons comprendre plusieurs des prophéties bibliques réservées pour notre époque.

Après le grand déluge, Dieu dit à Noé et à sa famille d’aller et de multiplier sur la Terre (Genèse 8:15-18). Noé avait trois fils : Sem, Cham et Japhet. Chaque fils était le commencement d’une race distincte. Sem fut le père des peuples blancs, Cham des peuples noirs et Japhet des peuples jaunes. M. Armstrong a expliqué dans son livre Le mystère des siècles que ceci fut accompli par le mariage de Cham avec une femme noire et de Japhet avec une femme jaune.

Genèse 10 : 2 nomment les sept fils de Japhet : « Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méschec et Tiras. »

M. Armstrong et son équipe éditoriale identifièrent Méschec et Tubal comme étant les pères de ceux qui sont compris dans la grande Russie aujourd’hui, et Magog comme le père des principaux peuples de la Chine et de Mongolie. Se référant à Ézéchiel 38:2, M. Armstrong écrivit dans la Pure Vérité d’avril 1981 :

Il y a une entente générale parmi les étudiants de la prophétie que « Gog » dans le pays de « Magog » représente la grande région de l’Eurasie du Nord s’étendant à partir de la Baltique jusqu’au Pacifique [la Russie et la Chine actuelles]. « Méschec » est Moscou ; « Tubal » est Tobolsk. La marge biblique dit « le prince de Rosh », lequel est la Russie.

Le chapitre 38 d’Ézéchiel montre que la Russie sera la nation dirigeante dans le puissant bloc asiatique des temps de la fin.

Il est aussi essentiel de noter le pluriel du mot « roi » dans la mention des « rois de l’Orient » d’Apocalypse 16:12. Ceci différencie la coalition asiatique de celle de « roi du Nord » et du « roi du Sud », qui sont aussi prophétisés de se lever au temps de la fin (Daniel 11:40). Quand le pluriel est placé dans Ézéchiel 38:2, il devient clair que, bien que Moscou sera à la tête de ce bloc, la Russie sera aussi dépendante de cette alliance avec d’autres pays asiatiques―en particulier un qui est beaucoup plus peuplé : la Chine.

Un autre passage biblique important est Apocalypse 9:16, qui informait les prédictions de M. Armstrong que la Russie et la Chine formeraient une alliance, et que l’apôtre Jean fut inspiré d’écrire aux environs des années 90 après J.-C. : « Le nombre des cavaliers de l'armée était de deux myriades de myriades : j'en entendis le nombre … »

2 Getty Images 824422814b
Parade militaire chinoise sur la Base d’entrainement de tactiques combinées à Zhurihe. (Cui Nan/CHINA NEWS SERVICE/VCG/Getty Images.)

Ce verset montre que cette force asiatique aura une armée de 200 millions d’hommes ! C’est une armée beaucoup plus grande que tout ce que le monde n’a jamais vu, et beaucoup plus importante que la Russie actuelle, avec sa population totale de 144 millions, pourrait réunir par elle-même. C’est plus de gens qu’il y en avait vivant sur toute la Terre quand Jean écrivit cette prophétie ! Ce nombre montre clairement que ceci est une prophétie du temps de la fin qui ne pouvait être accomplie que dans cette ère actuelle de croissance explosive de la population. C’est une prophétie que nous sommes certains de voir s’accomplir très prochainement.

Avec sa compréhension de ces détails des Écritures et des anciens noms que la prophétie biblique donne aux nations asiatiques actuelles, M. Armstrong pouvait prédire de façon précise que la Russie et la Chine mettraient de côté leurs différences et formeraient une alliance.

Jusqu’au moment de sa mort en 1986, il continua à prédire que ces deux pays bâtiraient un partenariat qui changerait l’histoire. Et la Trompette a continué là où M. Armstrong s'était arrêté. Nous utilisons les mêmes Écritures bibliques qu’il utilisait pour continuer à surveiller la Russie de Poutine et la Chine de Xi alors qu’ils travaillent à l’unisson pour refaçonner l’ordre mondial.

Nous devons continuer à surveiller l’axe Russie-Chine !

En octobre 2008, juste après que la Russie ait envahi l’ancienne République soviétique de la Géorgie, le rédacteur en chef de la Trompette, Gérald Flurry écrivait :

L’attaque de la Russie sur la Géorgie en août marque le commencement d’une nouvelle ère dangereuse de l’histoire. Ceci était la première frappe militaire d’une superpuissance asiatique émergente―et il y en aura d’autres ! ... Une crise surviendra-t-elle en Ukraine ? Cette région est le panier à pain de la Russie, et elle est certainement désireuse de faire aussi la guerre à ce sujet.

Le temps a prouvé que ces prévisions étaient exactes. En 2014, les forces de Poutine ont secrètement envahi la Péninsule de Crimée de l’Ukraine et l’ont furtivement greffée à la mère Russie. Et tandis que l’Occident et la plus grande partie du monde ont boudé la Russie pour ses gestes expansionnistes, une nation a démontré de façon claire qu’elle supportait les actions de Moscou : la Chine !

Après que la Chine ait dit qu’elle appuyait l’annexion illégale d’une partie de l’Ukraine par la Russie, M. Flurry a dit que ce support était « un accomplissement étonnant d’une prophétie biblique ! »

Il écrivait : « En fait nous avons proclamé depuis plus de 50 ans que la Russie, la Chine et d’autres nations asiatiques s’allieraient ensembles dans le temps de la fin. Et nous sommes dans ce temps de la fin maintenant. … Quand ces nations asiatiques―des nations extrêmement puissantes en armements nucléaires―commencent à montrer leur solidarité l’une pour l’autre en ce qui a trait à de tels actes, qu’est-ce que cela préfigure pour le monde ? Je vous le dis, c’est un malheur pour le monde. Cela causera beaucoup de problèmes sérieux. »

Un passage remarquable dans Daniel 11 donne une certaine indication comment exactement l’axe des « rois de l’Orient » conduit par la Russie « causera beaucoup de problèmes sérieux » à l’avenir. Les versets 40 à 44 disent :

Au temps de la fin, le roi du midi (Sud) [ceci est une puissance radicale Islamique du Moyen-Orient, conduite par l’Iran] se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion (Nord) [un Saint Empire romain renaissant, conduit par l’Allemagne] fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires ; il s'avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera. Il entrera dans le plus beau des pays, et plusieurs succomberont ; … Des nouvelles de l'orient et du septentrion viendront l'effrayer, et il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes. 

Le chef du Saint Empire romain renaissant entendra des nouvelles troublantes de l'orient et du nord. Ces nouvelles lui parviennent après que le « roi du Sud » ait été détruit, et elles arrivent de l’axe asiatique, conduit par la Russie et la Chine ! L’empereur du Saint Empire romain sera inquiété par ce que les russes et les chinois font ou menacent de faire avec leur puissance militaire stupéfiante.

3 Getty Images 680584458b
Le système de missiles balistiques intercontinental Yars RS-24 russe se déplace sur la Place Rouge à Moscou le 9 mai, 2017. (NATALIA KOLESNIKOVA/AFP/Getty Images)

Avant ceci, lorsque la Grande Tribulation commencera d'abord, cette puissance européenne sera déjà en train de coopérer avec l’axe asiatique conduit par la Russie pour assiéger économiquement les nations Anglo-saxonnes. Mais peut-être que les Européens entendront des rumeurs disant que l’axe asiatique planifie d’envahir l’Amérique du Nord et de la conquérir pour eux-mêmes. Quelques soient les « nouvelles » exactes, la Bible est claire sur le fait que ces nouvelles venant de l’axe asiatique conduit par la Russie provoquera la puissance européenne à « partir avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes » !

Ceci décrit une Troisième Guerre mondiale nucléaire.

Les Écritures disent que cette guerre à venir sera un temps de destruction et de dévastation sans précédent, combattu avec des armes ayant le potentiel de tuer tous les êtres humains vivants (Daniel 12:1; Mathieu 24:21-22). 

C’est à cause de ces passages bibliques d'une importance vitale que la Trompette continue là où M. Armstrong s'est arrêté, observant avec vigilance et rapportant au sujet du partenariat Russie-Chine bourgeonnant aujourd’hui.

Les événements mondiaux aujourd’hui datent les prophéties bibliques. Les grands titres actuels nous donnent une indication sérieuse où nous en sommes dans le tableau général des prophéties du temps de la fin. Un axe Russie-Chine est maintenant sur la scène, et vous devez savoir où cela va mener. Cette puissance Orientale pourra défier l’Europe à une époque où personne d’autre ne le pourra―y compris les États-Unis.

Nous ne devrions pas nous attendre à ce que le partenariat Russe-Chine disparaisse des manchettes. En fait, nous devrions nous attendre à ce que l’ours et le dragon forgent des liens encore plus forts l’un avec l’autre et avec les autres nations asiatiques. Le 4 juillet, 2017, quand le président chinois Xi Jinping a serré la main du président russe Vladimir Poutine à Moscou et qu’il déclara que les relations entre leurs deux pays étaient à leur « meilleur dans l’histoire », il n’exagérait pas ce lien. Et nous devrions nous attendre à ce que les deux deviennent de plus en plus influents dans les affaires mondiales et encore plus puissants et agressifs militairement.

À court terme, cette tendance indique un avenir sombre et violent. Mais la Bible rend clair que la Troisième Guerre mondiale sera écourtée. Avant que l’humanité fasse exploser suffisamment de bombes nucléaires pour annihiler tous les humains, Jésus-Christ interrompra ce conflit. Il introduira une nouvelle ère de paix et de prospérité. C’est la nouvelle la plus merveilleuse que l’on puisse imaginer. Le Christ va gouverner la Terre en tant que Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Il introduira une époque de paix mondiale pour les peuples de Russie et de Chine et pour toutes les nations du monde.

Comprendre combien cet avenir radieux est proche peut nous donner une perspective qui nous rempli d’espoir ! 

 

Les rois de l’Orient

Le statut de l’Amérique en tant que la seule superpuissance mondiale passe rapidement. D’autres nations et groupes de nations s’installent pour remplir le vide. À l’Orient, un puissant bloc émerge avec un potentiel incroyableen main d’œuvre, en importance économique et en puissance militaire. Sa présence croissante intensifie la compétition mondiale pour les ressources et l’influence géopolitique.

Il y a deux grandes nations à la tête de cette alliance asiatique : la Russie et la Chine. D’autres nations asiatiques ressentent l’énorme pression pour se joindre à cette alliance pour sécuriser leur avenir. Vous devez comprendre où ces tendances conduisent, et la Bible fournit cette compréhension. Pour en apprendre plus au sujet de ses prophéties sur cette région, demandez un exemplaire gratuit de Il avait raison .

Hwr Fr Bo