Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Larry%20koester%20copy

Larry Koester/flickr (des modifications ont été apportées à l'original)

Le Cheval Blanc (deuxième partie)

Les quatre cavaliers de L’Apocalypse: Chapitre un (deuxième partie)

La suite provenant de Le Cheval Blanc (première partie)

L’Elie du temps de la f in

Voici un verset très révélateur. “Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin” (Matthieu 24:14). Le terme fin ici n’est pas le même terme grec utilisé pour la fin du monde (voir le verset 3). Le Thayer’s Lexicon définit le mot fin du verset 14 de la façon suivante: “En grec, il s’agit toujours de la fin d’un acte ou d’un etat quelconque, mais pas la fin d’une période de temps…afin de déterminer de quelle fin il s’agit, le lecteur doit examiner le contexte.”

Donc, de quelle fin s’agit-il? Lorsque la Bonne Nouvelle fut prêchée à travers le monde pour servir de témoignage, alors ce travail cessa. Ce fut la fin de l’ère philadelphienne et le commencement de l’ère laodicéenne de l’Eglise de Dieu (Apocalypse 3:7-20). Un homme vint et acheva un travail au temps de la fin (Zacharie 4:9). Puis il fut enlevé (2 Thessaloniciens 2:7). Pour plus ample information sur ce sujet, écrivez-nous afin de recevoir gratuitement un exemplaire du Message de Malachie.

Mais qui fut cet homme? Rappelez-vous que Matthieu 24 s’adresse aux propres disciples du Christ. Maintenant nous pouvons voir de façon précise un autre des moyens par lequel les gens sont et ne sont pas trompes par le premier cavalier de l’Apocalypse. “Les disciples lui firent cette question: Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’Elie doit venir premièrement? Il répondit: Il est vrai qu’Elie doit venir, et retablir toutes choses” (Matthieu 17:10-11). Le Christ prophétisa personnellement qu’Il enverrait un Elie au temps de la fin, juste avant Son Deuxième Avènement. Cet homme retablirait toutes choses. De tou s le s dirigeants de Dieu au te mps de la fin, il accomplirait le Travail le plus important. Mais l’Eglise laodicéenne de Dieu du temps de la fin serait trompée quant à l’identité de cette personne—tout comme ils le furent au premier siècle au sujet d’un Elie qui vint a ce moment-la! “Mais je vous dis qu’Elie est déjà venu, qu’ils ne l’ont pas reconnu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part. Les disciples comprirent alors qu’il leur parlait de Jean-Baptiste” (verset 12-13). Seuls les veritables disciples comprirent que Jean-Baptiste remplit le rôle d’Elie au premier siècle. Et seuls les véritables disciples de Dieu de nos jours savent qu’Herbert W. Armstrong fut l’Elie du temps de la fin !

Aucun des Laodicéens ne reconnaît aujourd’hui M.-A rmstrong comme étant cet Elie du temps de la fin. Et c’est à leur plus grande honte!

Souvenez-vous que cette prophétie s’accomplit en deux phases. Ainsi l’a dit le Christ. Il y eut un type d’Elie au premier siècle et un type d’Elie au temps de la fin.

Du premier au dernier siècle, l’Evangile du Royaume de Dieu ne fut pas prêché universellement. Sinon, le Christ n’aurait pas dit ce qu’Il a dit dans Matthieu 24:14! Par conséquent, lorsque nous avons vu la Bonne Nouvelle prêchée à travers le monde, nous aurions dû savoir que nous étions au temps de la fin. Mais lorsque ce travail cessa, nous etions a la fin meme du temps de la fin.

Lorsque M. Armstrong mourut, ce fut un tournant decisif dans le monde et dans l’Eglise de Dieu. Le monde entier doit en arriver a voir cela! Nous sommes entrés dans une période où il n’y a plus de delai. Satan, sans aucun doute, a été précipité sur cette terre (Apocalypse 12:9). La grande colère de Satan causa une très grande augmentation de l’intensité des problèmes de ce monde (verset 12). Puis il persécuta la femme, ou Eglise de Dieu. Seul un reste du peuple de Dieu ne fut pas trompé par Satan, Dieu les protégera donc de la plus grande colère de Satan—la Grande Tribulation (verset 14). Mais il avait été prophétisé dans la Parole de Dieu que beaucoup dans l’Eglise de Dieu seraient trompés et seraient dans l’obligation d’aller dans la Grande Tribulation (verset 17; Apocalypse 11:1-3).

Le premier cavalier de l’Apocalypse a asséné un coup terrible à l’Eglise de Dieu du temps de la fin!

Lorsque M. Armstrong mourut, les nations d’Israël commencèrent à s’effondrer très rapidement. L’abomination de la désolation commença à augmenter en puissance tout aussi rapidement. C’est pourquoi le Christ en fait mention immédiatement après avoir parlé de l’Evangile qui serait prêché à toutes les nations. “Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint,—que celui qui lit fasse attention!”—(Matthieu 24:14-15). L’Evangile prêché à travers le monde contenait également un avertissement au sujet de l’effondrement d’Israël et de la montée du Saint Empire romain—qui est l’abomination de la désolation. Après que l’Evangile eut été prêché à toutes les nations, vous pouvez voir l’abomination de la désolation s’élever rapidement. Bientôt, le peuple de Dieu en Judée (appelée Israël de nos jours) devra fuir lorsqu’il verra cette armée européenne.

Le Christ a prophétisé que Son peuple comprendrait. Comprenez-vous cette prophétie? Si vous ne la comprenez vraiment pas, vous avez alors été trompé par le premier cavalier!

La version de Luc de la prophétie du mont des Oliviers déclare que l’abomination de la désolation est une armée ou des armées. “Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa desolation est proche. Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n’entrent pas dans la ville” (Luc 21:20-21). Encore une fois, il est dit au propre peuple de Dieu de fuir à ce moment-là. Mais les Laodicéens ne fuiront pas, parce qu’ils sont tellement trompés—par le premier cavalier de l’Apocalypse!

Ces armées qui encercleront Jérusalem réduiront bientôt en esclavage la Judée (Israël moderne), la Grande-Bretagne et l’Amérique. Cette abomination laissera de nombreuses nations dans un état de “desolation,” juste avant l’Avènement du Christ.

Si le peuple de Dieu n’a même pas reconnu la grande Oeuvre accomplie par l’Elie de Dieu du temps de la fin, comment pourrait-il jamais savoir quand sera venu le moment de fuir?! Nous reconnaissons l’Elie du temps de la fin par la foi et nous fuyons par la foi. C’est maintenant le moment de bâtir cette foi forte.

Lorsque la Bonne Nouvelle cesse d’être proclamée à travers le monde, nous pouvons commencer à surveiller l’apparition de signes bien precis—tel l’effondrement rapide d’Israël, la montée de l’abomination de la désolation, de sérieux problèmes dans l’Eglise de Dieu, la prolifération hors contrôle de la puissance nucléaire, ainsi que d’autres signes importants dont nous ferons mention plus tard. 

La suite sur...

Four Ad Fr