Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

John towner 159744 unsplash

John Towner/Unsplash

Le mystère des anges et des esprits méchants (troisième partie)

La suite provenant de Le mystère des anges et des esprits méchants (deuxième partie)

La création parfaite

Les mots hébreux originaux (ceux écrits par Moïse) indiquent que la Création était parfaite. Dieu Se révèle comme un Créateur de perfection, de lumière et de beauté. Chaque référence biblique décrit l’état des choses créées par Dieu comme « très bon » — parfait.

Ce premier verset de la Bible, en réalité, fait allusion à la Création physique de tout l’univers — y compris la terre, il y a peut-être des millions d’années — comme une création parfaite, belle et parfaite, achevée et complète. Dieu est un perfectionniste !

Dans Job 38 : 4, 7, Dieu parle de façon spécifique de la création de la terre. Il déclare que tous les anges (les « fils créés de Dieu » ) poussaient des cris de joie à cette occasion. Cela prouve bien que les anges ont été créés avant la terre, et probablement avant l’univers matériel. Les soleils, les planètes et les astres se composent de substances matérielles. Les anges, eux, sont des êtres spirituels, créés un par un, et composés uniquement d’esprit.

Beaucoup seront étonnés d’apprendre que les anges habitaient la terre avant l’apparition de l’homme. Les versets ci-dessus, tirés de Job, le suggèrent.

Les anges placés sur la terre ont péché

D’autres passages font allusion à des anges, habitant la terre avant l’apparition de l’homme.

Notez 2 Pierre 2 : 4-6. Chronologiquement, il y a eu sur la terre des « anges qui ont péché » ; puis le monde antédiluvien qui a commencé avec Adam, et qui a pris fin avec le Déluge ; et ensuite, Sodome et Gomorrhe.

Ce « Livre des livres », contenant la connaissance révélée du Créateur Dieu, nous dit que le Tout-Puissant a créé les anges, composés d’esprit. Pouvez-vous concevoir que les anges pèchent ? Ces derniers ont été créés avec le pouvoir de penser, de décider et de choisir, autrement ils n’auraient aucune individualité de caractère. Étant donné que le péché est la transgression de la loi, ces anges-là se sont rebellés contre la loi divine, fondement du Gouvernement divin.

Quand et comment ces anges ont-ils péché ?

Notez ce qui est écrit dans 2 Pierre 2 : 4-5 : « Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché, mais s’il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement ; s’il n’a pas épargné l’ancien monde, mais s’il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu’il fit venir le déluge sur un monde d’impies … »

L’expression « abîmes de ténèbres » dans le verset ci-dessus a été traduite du grec tartaroo, tartaros, qui n’apparaît nulle part ailleurs, dans les Écritures. Le terme « tartaros » désigne un lieu, ou une condition, de contrainte.

Ces versets montrent que le péché universel entraîne la destruction universelle de la terre. Le péché antédiluvien qui finit par provoquer le Déluge, était un péché universel — mondial. Notez bien ceci : « La terre était pleine de violence … car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre …  car ils ont rempli la terre de violence » (Genèse 6 : 11-13). « Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel … Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu » (versets 8-9). Toute chair avait péché, partout sur la terre. Seul Noé « marchait avec Dieu ». Aussi le Déluge détruisit-il toute la terre — à la seule exception de Noé et de sa famille.

L’homosexualité et les autres péchés de Sodome et de Gomorrhe s’étendirent sur tout le territoire de ces deux cités. La destruction physique s’abattit sur toute la région. Le péché des anges était universel ; la destruction du monde physique fut à l’échelle universelle. (Il y a des raisons de croire, comme cela est expliqué dans le chapitre sept, que cette destruction s’est abattue sur tout l’univers.)

Les versets cités plus haut font remonter le péché des anges à une époque antérieure aux péchés antédiluviens qui débutèrent avec Adam, et antérieure à la création de l’homme. Cette vérité surprenante révèle une partie du mystère. Des anges habitaient la terre avant la création de l’homme.

Le 14e chapitre d’Ésaïe et le 28e chapitre d’Ézéchiel nous révèlent que Dieu plaça l’archange Lucifer, un chérubin, sur un trône sur la terre. Il y fut placé en tant que souverain sur toute la terre. Dieu voulait qu’il gouverne cette dernière en y administrant le Gouvernement divin. Ce Gouvernement fut administré ici-bas jusqu’à la rébellion des anges qui ont péché.

Il ne nous est pas révélé combien de temps les anges ont habité la terre avant la création de l’homme. Il est possible que des millions —  voire des milliards — d’années se soient écoulées. Nous reviendrons là-dessus un peu plus loin. Quoi qu’il en soit, ces anges ont péché. Or, le péché constitue la transgression de la loi divine (1 Jean 3 : 4), et la loi divine est le fondement du Gouvernement de Dieu. Nous savons donc que ces anges — apparemment un tiers de tous les anges (Apocalypse 12 : 4) — ont péché ; ils se sont rebellés contre le Gouvernement de Dieu. Tout péché provoque une amende. L’amende encourue par le péché des anges n’est pas la mort, comme c’est le cas pour l’homme. Les anges sont des êtres spirituels immortels qui ne peuvent mourir. Ces êtres spirituels avaient reçu la domination de la terre en tant que leur propriété et leur demeure.

Le péché universel des anges provoqua la destruction de toute la surface terrestre. 

La suite sur Le mystère des anges et des esprits méchants (quatrième partie)

Fr Moa