Putin
Le président russe Vladimir Poutine prononce un discours lors du défilé du Jour de la marine à Saint-Pétersbourg, le 29 juillet 2018.

KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP/GETTY IMAGES

Poutine crée une aile politique pour l’armée russe, un écho effrayant de l’ère soviétique

31/08/2018  •  de latrompette.fr
‘Tout cela rappelle un retour graduel à l'URSS.’
 

Le 30 juillet, le président russe Vladimir Poutine a créé une nouvelle aile politique au sein de l’armée, destinée à inculquer le patriotisme à des soldats en ces temps de tensions croissantes avec l’Occident. Cette décision est un écho effrayant d’une politique soviétique qui voyait jadis les troupes endoctrinées dans les principes du communisme pour assurer leur loyauté envers le parti.

« Le rôle de l'unité morale et politique de l'armée et de la société augmente énormément au moment de la confrontation informatique et psychologique mondiale (avec l'Occident) », a déclaré plus tôt cette année, Alexander Kanshin, vice-président du Conseil public au ministère russe de la Défense.

« Il est nécessaire », a poursuivi M. Kanshin, de « réformer fondamentalement et de renforcer de manière significative toute la structure [politique] des forces armées, qui organisera, conduira et sera responsable de l'aspect moral et idéologique de l'armée russe ».

Certains craignent que la création de la nouvelle aile politique ne marque le début d’une renaissance plus large de l’éducation idéologique qui pourrait s’infiltrer dans les écoles et les universités, et que le programme pourrait être utilisé pour dénoncer les individus considérés comme trop pro-occidentaux. « Tout cela rappelle un retour graduel à l’URSS », écrit Dmitry Drize, rédacteur en chef adjoint du quotidien Kommersant.

La crainte de Drize d'un retour aux pratiques soviétiques est bien fondée. En retournant à 2005, Vladimir Poutine déclara : « La disparition de l'Union soviétique a été la plus grande catastrophe géopolitique du siècle. » Et il a travaillé depuis à rétablir le pouvoir russe à ses niveaux soviétiques. Le projet de restauration de Poutine a inclus la résurrection des reliques des « jours de gloire » soviétiques, tels que le prix du Héros socialiste du travail, un programme de conditionnement physique public de l'ère stalinienne, l'hymne soviétique et une loi de style soviétique contre la dissidence.

En 2008, Poutine montra à son peuple et au monde qu'il était même prêt à utiliser la force pour recréer la géographie de l'Union soviétique.

Au mois d’août, ses forces armées ont envahi l’ancienne république soviétique de Géorgie, éliminant facilement toute résistance. Moscou prit le contrôle de 20% du territoire géorgien et reste maître de la situation à ce jour.

Cet événement géopolitique majeur provoqua des ondes de choc dans le monde entier. Le rédacteur en chef de la Trompette, Gérald Flurry, a évoqué son importance dans le numéro d'octobre 2008 : « L'attaque de la Russie contre la Géorgie en août marque le début d'une nouvelle ère dangereuse dans l'histoire. C'était la première frappe militaire d'une superpuissance asiatique en plein essor—et il y en aura d’autres ! »

M. Flurry a ensuite précisé le nom de l'autre ancienne nation soviétique qui pourrait être ciblée prochainement : « Une crise se produira-t-elle en Ukraine ? Cette région est le grenier de la Russie, et elle est certainement prête à faire la guerre à ce sujet également. »

Le temps a prouvé que cette prévision était exacte. En mars 2014, les forces russes envahirent furtivement la péninsule de Crimée en Ukraine et l'annexèrent à la mère Russie. Poutine avait littéralement redessiné les frontières de l'Europe—deux fois.

M. Flurry a écrit : « Le fait qu’un homme—un homme—est responsable de cet énorme changement géopolitique est extrêmement significatif » (mars 2014).

Depuis lors, Poutine a continué d'utiliser son pouvoir pour empêcher la Géorgie, l'Ukraine et d'autres anciens pays soviétiques de nouer des liens plus étroits avec l'Europe. Il transforme également l'armée russe en une force moderne et plus meurtrière du 21ème siècle. Il poussa l’Amérique hors de son arrière-cour en 2014 en persuadant le Kirghizistan d’évincer les Américains de la base aérienne de Manas. Plus récemment, Moscou s’est impliquée profondément au Moyen-Orient, mettant l’Amérique à l’écart, aidant le régime syrien brutal à rester au pouvoir, et permettant à l’Iran de continuer sa poursuite des armes nucléaires.

Il est clair que Poutine a fait des progrès importants dans sa quête pour restaurer à ses niveaux soviétiques, le pouvoir de la Russie et son importance sur le plan internationale. Et les prophéties bibliques montrent qu’à l’avenir, il mènera la Russie dans une direction encore plus dangereuse et agressive.

Dans son livret « Le prince prophétisé de la Russie », M. Flurry explique que Poutine est mentionné personnellement dans les anciennes prophéties bibliques, et que son règne indique que « Nous entrons dans la pire crise jamais dans l’histoire de l’homme ». Mais M. Flurry ajoute que ces prophéties sont « super inspirantes en même temps ».

Pour comprendre les détails du rôle de Poutine dans la prophétie biblique, et ce que ce rôle signifie pour votre vie, commandez un exemplaire gratuit de la brochure importante de M. Flurry, Il avait raison

Fr Hwr