1 gettyimages 897118172

MAHMOUD ZAYYAT/AFP/GETTY IMAGES

Profondes divisions au sujet d’Israël

29/12/2017  •  de latrompette.fr
L'hostilité contre la Bible et l'hostilité envers les Juifs et leur présence à Jérusalem sont étroitement liées. Et ils viennent fondamentalement de la même source.
 

Il y a deux semaines, le président américain Donald Trump annonçait que l’Amérique reconnait Jérusalem comme la capitale d’Israël. Le Conseil national de sécurité des Nations-Unies a répondu en proposant une résolution qui l’obligerait à rescinder sa déclaration. Lundi, les États-Unis ont apposé leur véto à cette résolution.

Il y a une division profonde au sujet de Jérusalem.

Cette ville est la capitale d’Israël. Elle a été tout au cœur de la présence des Juifs dans cette région depuis 3 000 ans.

Chaque pays place son ambassade dans les capitales des autres pays, mais ils ont peur de le faire dans Jérusalem. Les trois derniers présidents Américains ont promis qu’ils déménageraient l’Ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem parce que c’est irréfutablement la capitale. Mais ils n’ont jamais rempli leur promesse parce qu’ils étaient intimidés par les Arabes.

Cependant, le Président Trump est allé de l’avant avec cette promesse. Il n’a pas laissé les Arabes ou personne d’autre l’intimider. Il devra peut-être avoir à payer un prix pour cela.

Partout dans le monde, la réponse la plus commune à son annonce fut probablement que cela prouvait que l’Amérique ne pouvait plus être le médiateur du processus de paix arabo-juif. Ils ont dit que la reconnaissance de la capitale israélienne dans Jérusalem-Ouest trahit un préjugé contre les Palestiniens—même si le contrôle d’Israël sur Jérusalem-Ouest n’a jamais été un sujet de débat. Seuls les dirigeants arabes qui disent qu’Israël ne devrait pas exister du tout contestent la revendication des Juifs sur la zone où les États-Unis projettent de déplacer leur ambassade !

D'autres pays disent maintenant que les États-Unis ne peuvent pas faire de médiation au Moyen-Orient. Les Européens se présentent comme leur remplaçant naturel. C'est exactement ce que la prophétie biblique a prédit. Et la prophétie biblique nous dit aussi l'horreur qui découlera de l'implication de l'Europe ! Vous pouvez lire tout à ce sujet dans ma brochure gratuite Jérusalem selon la prophétie .

Les médias allemands avaient beaucoup à dire sur l'annonce du président Trump. « Donald Trump a fait une erreur historique », a écrit Spiegel Online. « La paix au Moyen-Orient ne peut être réalisée par une partie qui dicte les conditions » (7 décembre). Leur opinion générale est que les Juifs sont des occupants et que les Palestiniens sont des victimes. Est-ce là une vue impartiale ?

Quiconque pense que l'Allemagne et l'Europe seraient un médiateur impartial dans ce conflit doit voir la réalité. Il y a une forte vague de haine pour les Juifs en Europe. Les rapports sur l'antisémitisme en Allemagne sont habituels. Durant la fin de semaine de l'annonce du président Trump, des milliers de personnes ont manifesté à Berlin. Les sondages démontrent beaucoup de haine grandissante pour les Juifs dans cette nation aujourd'hui. Nous voyons cela dans leur position sur Jérusalem.

Dans un article intitulé « Dispute de Jérusalem : l'UE rejette Netanyahou », Spiegel Online a rapporté que « Benjamin Netanyahu demande aux Européens de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, mais les ministres des Affaires étrangères de l'UE reçoivent froidement le premier ministre à Bruxelles » (11 décembre).

« Jérusalem est la capitale du peuple juif », a déclaré Netanyahou lors d'une réunion à Bruxelles. Il a dit que cela a été le cas « depuis sa fondation par le roi David il y a 3 000 ans. Ceci est bien documenté dans la Bible. »

En réponse à cette déclaration, Spiegel Online a cité un professeur d'histoire et de culture du judaïsme ancien et du christianisme disant : « Je ne sais pas quelle édition de la Bible possède M. Netanyahu. » Cet érudit n'aurait pas pu faire une déclaration plus ignorante ! A-t-il même déjà lu la Bible ?

Spiegel a poursuivi en disant : « Même parmi les chercheurs israélites, il est controversé de savoir si David était le roi d'un empire avec des temples et des palais, ou s’il a gouverné comme un chef de clan sur quelques huttes de boue. De plus, il y a 3 000 ans, il n'y avait pas de peuple juif dans le sens actuel. » C'est abominablement faux ! Il y a une abondance de preuves archéologiques et historiques pour prouver que le récit biblique du roi David est exact ! Ce que Netanyahu a dit est vrai ! Mais malheureusement, personne ne croit ce que dit la Bible.

L'hostilité contre la Bible et l'hostilité envers les Juifs et leur présence à Jérusalem sont étroitement liées. Et ils proviennent fondamentalement de la même source.

Cette hostilité fera éclater la violence. La prophétie biblique montre que Jérusalem sera au centre de cette explosion—et que cela sera en fait un déclencheur pour les événements du temps de la fin. (Ceci est également expliqué dans Jérusalem selon la prophétie).

L'annonce par l'administration Trump concernant Jérusalem pourrait accélérer cette violence. Nous devons surveiller de près l'accomplissement de ces prophéties urgentes du temps de la fin.

Israël est dans une position précaire. S’éloigner de l'Amérique et vers l'Europe en tant que courtier de la paix ne va pas améliorer sa sécurité. Cela signale en fait l’approche de la chute de l'État juif ! Les Juifs ne devraient jamais faire confiance à d'autres nations pour leur propre protection—en particulier à ceux qui ont perpétré l'Holocauste dans l'histoire récente !

Surveillez de près cette querelle sur Jérusalem. Si vous comprenez la prophétie biblique, vous savez que ce qui se passe dans cette ville est le signal le plus puissant de l’imminence de la venue du Messie ! 

Jip Fr Bo