Niu%20niu

niu niu/Unsplash

Que va-t-il se passer? Des prophéties pour notre époque (deuxième partie)

29/11/2018  •  de latrompette.fr
Les Anglo-Saxons selon la prophétie (chapitre treize)
 

La suite provenant de  Que va-t-il se passer? Des prophéties pour notre époque (première partie)

L

e châtiment est synonyme de correction

Les prophéties ne s’arrêtent pas à révéler l’intensité multipliée du châtiment sans précédent qui commence déjà à s’abattre sur l’Amérique et la Grande-Bretagne. Les prophéties évoquent également le résultat d’un si sévère châtiment. Le résultat sera un peuple corrigé. Le résultat, c’est qu’ils se rendront compte des maux qu’ils se sont attirés. Le châtiment suprême, tout compte fait, permettra à nos nations d’apprendre leur leçon! Le châtiment fera disparaître notre esprit de rébellion! Il nous extirpera de notre cloaque de vice et de pourriture dans lequel nous sommes tombés. Il nous montrera la voie d’une paix glorieuse, de la prospérité et du bonheur dans l’abondance!

Après les terrifiantes calamités qui commencent à s’abattre sur nos nations israélites, viendra une bénédiction de loin plus fantastique que celle apportée par le droit d’aînesse aux descendants de Joseph. 

Nous devons apprendre que les biens physiques et matériels ne constituent pas la source du bonheur. Je parle souvent des gens riches que j’ai rencontrés—des gens au compte en banque bien rempli—dont la vie semble dénuée de sens! La prospérité physique, à n’en pas douter, est souhaitable—mais elle ne représente pas la source du bonheur.

Le vrai bonheur, après tout, c’est un confort spirituel! Le droit d’aînesse ne constituait que l’une des deux promesses essentielles que Dieu fit à Abraham. La promesse relative au «sceptre» n’impliquait pas seulement une dynastie de rois humains. Il n’aurait pas été question d’une promesse relative à un sceptre—si les Israélites n’avaient cessé d’avoir Dieu pour Roi et s’ils Lui avaient obéi. Le sceptre s’appliquait surtout au Christ et au salut spirituel rendu accessible par Lui.

Nos peuples ont encore beaucoup de leçons essentielles à apprendre. Les vraies valeurs sont les valeurs spirituelles. La Loi de Dieu est spirituelle. Elle implique des actes physiques—mais elle s’appuie sur des principes spirituels. Quiconque veut mettre en pratique la Loi de Dieu a besoin de recevoir le Saint-Esprit!

Un châtiment implique de la correction. Toute correction sous-entend un changement de direction. Elle consiste à se repentir—et la repentance signifie un changement complet pour aller dans la direction opposée à celle dans laquelle on allait!

Avant d’étudier ces prophéties sensationnelles, il faut que vous compreniez pourquoi le châtiment doit s’abattre sur nos nations, et qui sont ceux qui ont besoin d’être corrigés! Seuls ceux qui sèment le mal en ont besoin—ceux qui transgressent les voies de Dieu—la Loi de Dieu! Il ne s’agit que de ceux qui s’attirent les maux et les souffrances résultant de la transgression de cette Loi.

Comprenez-le bien! Même si les nations, dans leur ensemble, vont devoir subir ce châtiment sans précédent, les individus qui se soumettent à Dieu pour accepter Sa correction sans le châtiment pourront bénéficier de la protection de Dieu! Personne n’est obligé de souffrir les Jours de détresse à venir!

Un châtiment sept fois plus sévère

Veuillez noter, une fois encore, ce qui est écrit dans Lévitique 26.

Après la suspension du droit d’aînesse pendant 2520 ans, et ensuite, son attribution; après que Dieu a donné aux peuples britanniques et américains une force nationale, et a maintenant brisé l’orgueil de leur force à cause de leur rébellion contre Ses lois; après que Dieu aura puni les nations israélites, en envoyant sur elles la sécheresse et des épidémies, si ces nations persistent à faire le mal—si elles refusent toujours de se repentir et de revenir à leur Créateur—Dieu donne l’avertissement suivant: «… Je vous frapperai de fléaux sept fois plus fort selon vos péchés» (verset 21, selon la version King James).

Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c’est que le péché amène sur le pécheur les conséquences du péché—les fléaux du châtiment. La Bible définit le péché comme étant la transgression de la loi de Dieu (1 Jean 3:4), et la loi de Dieu est une loi spirituelle (Romains 7:14).

Comprenez bien ceci! Je disais que l’argent n’est pas la source du bonheur. L’argent ne peut acheter que des biens matériels ou des services. Le bonheur véritable requiert une «composante» spirituelle en plus des biens physiques. Les biens matériels, à eux seuls, ne procurent pas un bonheur satisfaisant. La Loi de Dieu est spirituelle. En d’autres termes, il s’agit de la voie de la paix, du bonheur et du bien-être dans l’abondance. Marcher dans cette voie, c’est marcher dans la voie de Dieu qui cause le bonheur véritable.

Sommes-nous incapables de comprendre que la transgression de la voie de Dieu ne cause que malheurs, douleurs, souffrances, vide, désillusions, craintes, soucis et frustrations? Tous ces maux sont causés par la transgression de la Loi de Dieu. Tout pécheur est vraiment affligé par ces maux qu’il s’attire.

Relisez une fois encore, le verset 21 de Lévitique 26. Le châtiment est la correction. Afin de nous enseigner la leçon que nous avons été incapables d’apprendre par expérience, Dieu va devoir frapper nos peuples avec une intensité sept fois plus forte que l’affliction déjà causée par leurs péchés habituels—un châtiment sept fois plus sévère que celui que nos péchés ont attiré sur nous!

Certaines versions de la Bible parlent de «sept fois plus de fléaux» ou «de fléaux sept fois plus intenses» selon vos péchés, d’un châtiment—ou d’une correction—sept fois plus intense!

Réduits une fois de plus à l’esclavage

Notez maintenant les versets 23-25: «Si ces châtiments ne vous corrigent point et si vous me résistez, je vous résisterai aussi et je vous frapperai sept fois plus pour vos péchés. Je ferai venir contre vous l’épée … et vous serez livrés aux mains de l’ennemi.»

De nouveau réduits à l’esclavage!

Comprenez bien ce que cela signifie! Nos péchés ont amené le châtiment. Nous avons attiré ce châtiment sur nous-mêmes. Si nous refusons encore d’apprendre notre leçon, et d’être corrigés pour notre propre bien, Dieu déclare: «Je vous frapperai sept fois plus.» Nous avons attiré sur nous-mêmes les conséquences du péché—maintenant Dieu va nous châtier avec une intensité sept fois plus grande—un châtiment correctif!

Lisez maintenant les versets 28-33: «Si, malgré cela, vous ne m’écoutez point et si vous me résistez, je vous résisterai aussi avec fureur [les sept derniers fléaux—Apocalypse 15:1], et je vous châtierai sept fois plus pour vos péchés … Je réduirai vos villes en désert … Je vous disperserai parmi les nations.»

Dieu va multiplier la force de notre châtiment—intensifier Sa correction—sur nos peuples, jusqu’à ce qu’ils se détournent de leurs mauvaises voies—jusqu’à ce qu’ils se mettent à suivre les voies qui causent la paix, le bonheur, la prospérité et tout ce qu’il peut y avoir de bon!

C’est impensable! Notre Créateur va devoir forcer nos peuples à être heureux, à vivre en paix, à goûter à la prospérité, à se soumettre, à accepter—d’eux-mêmes—la vie éternelle dans le bien-être et l’abondance, au milieu d’une joie éternelle!

C’est incroyable! La nature humaine, désirant ces bénédictions, a insisté obstinément à suivre la voie qui les sépare de Dieu et qui cause le châtiment—la correction—et puis, refuse d’être corrigée jusqu’à ce que l’intensité du châtiment soit multiplié au septuple! Oui, au septuple—trois fois de suite!

Que notre Dieu est grand—et quel amour Il témoigne à nos peuples, faisant preuve d’une telle patience, pour nous corriger jusqu’à ce que nous acceptions de recevoir Ses bénédictions infinies! 

La suite sur...

Usbp Ad Fr