180314 putin%20card%20image gettyimages 154214223
Le Premier ministre Vladimir Poutine prononce un discours durant un rassemblement de ses partisans au stade de Luzhniki à Moscou le 23 février, 2012.

YURI KADOBNOV/AFP/Getty Images

Un homme fort russe dominant l’Asie

07/05/2018  •  de latrompette.fr
Une prophétie biblique écrite il y a plus de 2 500 ans mentionne spécifiquement un ‘prince’ de la Russie. Ce dirigeant est maintenant sur la scène.
 

Il est un maître de judo, un prodige du KGB, et probablement l'homme le plus riche du monde. Il est le sauveur de la Russie moderne—l'homme responsable de rendre à la grande nation son statut de grande puissance. Il est le pionnier du retour mondial actuel à l'autoritarisme, l’homme fort le plus rusé sur scène, et le dirigeant mondial le mieux équipé que tout autre pour tenir tête aux États-Unis.

Ce genre de faits et de déclarations reviennent généralement dans des discussions au sujet du président russe Vladimir Poutine.

Mais il y a quelque chose de beaucoup plus important au sujet de Poutine que peu d’observateurs du Kremlin reconnaissent : la Bible prophétise que Vladimir Poutine jouera un rôle majeur dans les événements du temps de la fin qui conduiront au retour de Jésus-Christ. Et il accomplit déjà les premières phases de son rôle prophétisé.

Ceci est au cœur de la raison pour laquelle la Trompette surveille Vladimir Poutine.

Il joue à présent un rôle central dans les tendances prophétisées du temps de la fin, et ce rôle deviendra plus critique dans les mois et les années à venir. La Bible montre que le pire conflit jamais vu dans l’histoire humaine approche rapidement, et que Poutine sera à la tête de l’un des puissants blocs principaux de ce conflit.

C’est pourquoi nous surveillons et faisons des reportages sur l'ascension de Poutine et sur son contrôle croissant non seulement sur la Russie, mais aussi sur les nations d’Asie et ailleurs dans la périphérie russe.

Les rois de l’Orient

Vers l’an 90 de notre ère, l’apôtre Jean a écrit une étonnante prophétie au sujet d’une force militaire qui émergerait dans le temps de la fin : « Le nombre des cavaliers de l'armée était de deux myriades de myriades : j'en entendis le nombre » (Apocalypse 9:16).

Cela décrit une force militaire stupéfiante de 200 millions d’hommes.

C’est encore plus étonnant quand nous envisageons combien de gens vivaient à l'époque où cette prophétie fut écrite. Les évaluations démographiques de l’historien John Tanton montrent qu’au total un peu plus de 150 millions de personnes vivaient sur Terre à cette époque. C'est une preuve irréfutable que cette prophétie vient de l’esprit d’un Dieu Tout-puissant qui est capable de prédire l’avenir (par exemple, Ésaïe 55:11)—et que cette prophétie est pour l’ère moderne. Après tout, ce n’est que récemment que les populations sont devenues suffisamment importantes pour permettre qu'une force militaire de cette grandeur soit possible.

Même dans cette ère d’explosion démographique, d’où pourrait venir une armée aussi nombreuse ?

Les données historiques montrent que les nations peuvent déployer environ un combattant pour chaque 15 adultes dans sa population. Dans les cas extrêmes, un adulte sur 10 pourrait devenir un soldat.

Aux États-Unis aujourd’hui, il y a environ 250 millions d’adultes. Cela veut dire, que dans les périodes de contrainte extrême, l’Amérique pourrait éventuellement déployer une armée de 25 millions de soldats. (C’est plus de 15 fois le nombre actuel).

Selon cette formule, la grande population de l’Union européenne pourrait déployer une force d’environ 40 millions ; les pays d’Amérique latine rassemblés pourraient assembler une armée de 48 millions ; ceux d’Afrique, 90 millions.

Ces chiffres impressionnants sont encore très loin de la force de 200 millions d’hommes qu’Apocalypse 9:16 prophétise qui se lèvera dans ce temps de la fin.

Getty Images 912443366
Les soldats de l’Armée populaire de libération répètent pour un grand défilé militaire pour marquer le 90 ème anniversaire de la fondation de l’Armée populaire de libération de la Chine à la base d’entraînement de Zhurihe, le 13 juillet, 2017.

Ce n’est qu'à partir d’une association des nations asiatiques qu’une force de cette grandeur stupéfiante pourrait être assemblée. En fonction des pays Orientaux que vous y incluez, il n’est pas difficile d’atteindre des populations combinées de 2,5 milliards à 4 milliards de personnes. Même en partant au plus bas de cette estimation, assembler une armée de 200 millions d’hommes est démographiquement réaliste !

La Bible donne beaucoup de détails importants sur cette plus grande armée jamais rassemblée sur Terre. Des Écritures telles que Daniel 11:44, 12:1 et Mathieu 24:21-22 font comprendre clairement que cette force orientale colossale sera l’un des acteurs principaux d'une Troisième Guerre mondiale nucléaire.

Apocalypse 16:12 révèle que cette méga-armée est rassemblée par les « rois de l’Orient », ce qui montre qu’il s’agit d’une confédération de plusieurs nations asiatiques ou orientales.

Un autre passage détaillé dans le livre d'Ézéchiel indique quels sont les pays spécifiques qui fourniront des soldats à cette méga-armée, et montre également qu'il y aura un pays qui l’a dirigera—et un seul homme—à sa tête.

Le ‘Prince de la Russie’

Ézéchiel 38:8 parle de « la suite des années ». Cette expression décrit l'époque dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Ce chapitre d’Ézéchiel est au sujet du temps dans lequel nous vivons maintenant et les mois et les années justes devant nous. Et cela inclut des informations ahurissantes sur qui dirigera l’armée de 200 millions d’hommes des « rois de l’Orient » pendant ces temps tumultueux.

Les versets 1 et 2 disent : « La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots : Fils de l'homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, et prophétise contre lui ! »

Qui est le « prince » mentionné ici ? Les détails de ce passage donnent une image claire.

Les érudits bibliques sont généralement d’accord de dire que « Gog » se réfère à la Russie et « le pays de Magog » inclut la vaste région où la Chine moderne est située.

Meshech est un peuple dont le nom apparaît à travers l'histoire dans plusieurs variantes : Musku, Muski ou Mushki. Ces noms sont tous liés à l'orthographe russe moderne de Moscou: Москва.

Tubal se réfère à une autre région de la Russie. À l'Est des montagnes de l'Oural en Russie se trouve la ville de Tobolsk, nommée d'après la rivière Tobol, une appellation dérivée de l’ancien nom Tubal. Tobolsk était autrefois le siège du gouvernement russe sur la Sibérie et fonctionnait essentiellement comme la capitale asiatique de la Russie.

Cependant un autre nom pour toute la Russie se trouve quelque peu caché dans ce passage. Il y a une controverse sur la façon dont le mot hébreu rosh devrait être traduit en anglais dans ce verset. La version King James mentionnée plus haut le traduit comme l’adjectif « chef ». Mais la bonne traduction—utilisée par la Moffatt, l’American Standard Version, la Young’s Literal Translation et d’autres—le traduit non comme un adjectif, mais comme un nom propre : Rosh.

Traduit correctement, ce verset devrait se lire, « le Prince de Rosh, Méschec et Tubal ».

Rosh était un ancien nom pour la Russie, autrefois appelée Rus. Beaucoup de livres d’histoire et de commentaires—incluant Gill’s Exposition of the Entire Bible [L’exposition de Gill de toute la Bible]—reconnaissent ceci.

Donc, l’identité de ce « prince » de la Russie, Moscou et Tobolsk commence à devenir claire : la liste de ces trois noms confirme qu'il s'agit d'un individu régnant sur les différents peuples de la Russie—de Kaliningrad à l’Ouest, jusqu’à Vladivostok dans l’Est.

Et la mention de Magog montre que le leadership de cet homme s’étend au-delà des frontières de la Russie et jusqu’en Chine. Les versets 5 et 6 montrent que les peuples de nations telles que l’Inde, le Japon, les Corées, le Cambodge, la Thaïlande, le Myanmar, le Laos et le Vietnam viendront aussi sous l’influence russe et offriront leurs forces militaires et leurs soldats à ce bloc mené par Moscou.

20576689 3 De
Déjà, Vladimir Poutine fait alliance avec les nations asiatiques. À partir de la gauche, Poutine rencontre le président japonais Shinzo Abe, le Premier ministre Indien Narenda Modi et le président chinois Xi Jinping.  (Mikhail Svetlov/Getty Images (2), GREG BAKER/AFP/Getty Images)

Néanmoins d’autres détails au sujet de cette armée asiatique sont révélés dans des passages tels que Jérémie 50 et Joël 2.

Quand ces passages bibliques sont examinés à côté des événements actuels montrant la direction expansionniste que prend la Russie moderne sous la direction de Poutine, l’identité de ce « prince de la Russie » devient plus claire.

Rebâtir l’Empire, dominer les voisins

En août 2008, la Russie a envahi l’ancienne république soviétique de la Géorgie. Le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, a écrit dans le numéro d’octobre de cette année-là, « L’attaque de la Russie contre la Géorgie marque le début d’une nouvelle ère dangereuse de l’histoire. Il s'agissait de la première frappe militaire d’une superpuissance asiatique émergente—et il y en aura d’autres ! … Une crise éclatera-t-elle au sujet de l’Ukraine ? Cette région est le grenier à pain de la Russie, et elle est certainement décidée à faire la guerre pour elle aussi. »

Le temps a démontré que cette prévision était remarquablement précise. En mars 2014, l’armée de Poutine a furtivement envahi la péninsule de Crimée en Ukraine et l’a annexée à la Mère Russie. Poutine avait littéralement redessiné les frontières de l’Europe. « Le fait qu’un homme—un homme—soit responsable de cet énorme changement géopolitique est profondément significatif », a écrit M. Flurry.

Depuis lors, Poutine a continué à exercer son pouvoir pour empêcher la Géorgie, l’Ukraine et d’autres anciens pays soviétiques de développer des liens plus étroits avec l’Europe. Il transforme également l’armée russe en une formidable force moderne du 21ème siècle et renforce considérablement l’influence de la Russie avec la Chine, l’Inde, le Japon et de nombreux autres pays asiatiques.

Tous ces événements montrent que les prophéties concernant ce « prince » sont en cours d’accomplissement. Dans le numéro de septembre 2014 de la Trompette Philadelphienne, M. Flurry a écrit :

Je crois fermement que Vladimir Poutine va diriger cette armée de 200 millions d’hommes. Voyez la puissance qu’il a déjà. Pouvez-vous penser à un autre politicien russe qui puisse devenir si puissant et avoir la volonté de diriger la Russie dans la crise des crises ? Je ne vois personne d’autre à l’horizon qui pourrait faire cela. Et il ne reste que très peu d’années avant que le Prince de Rosh n’apparaisse !

Un tel homme n’apparaît pas en une nuit. Il faut des années pour que même un dirigeant ayant une forte volonté gagne un tel contrôle. Vladimir Poutine a déjà le pouvoir—et la volonté de s’en servir. Je crois qu’il n’y a pas assez de temps pour qu’un concurrent émerge et le défie. Plus de 80 pour cent de son peuple soutient son leadership.

Ceci est absolument certain : La restauration de la puissance de la Russie par Vladimir Poutine—le prince de la Russie—était prophétisé ! Il a déjà allié solidement la Russie avec la Chine. Cette prophétie au sujet du prince de la Russie inclus cette alliance principale.

Dans sa brochure ‘Le prince prophétisé de la Russie’ (pas encore disponible en français), M. Flurry examine minutieusement le rôle que la Fédération de Russie et Poutine jouent dans la prophétie biblique du temps de la fin. Il écrit que le fait que Poutine est maintenant sur la scène prouve que l’événement le plus prometteur d’espoir dans l’histoire de l’humanité est maintenant très proche : « Vladimir Poutine est un signe, littéralement un signe, que Jésus-Christ est sur le point de revenir ! » écrit-il. « C’est un des messages les plus inspirants de la Bible. »

M. Flurry continue :

Ce que nous voyons en Russie mènera finalement à la transition de l’homme régnant sur l’homme à celle de Dieu régnant sur l’homme ! Et c’est presque arrivé ! Il ne reste que quelques années.

Nous devons surveiller étroitement Vladimir Poutine. Je crois qu’il est presque certainement le « prince de Rosh » que Dieu, il y a 2 500 ans, inspira à Ézéchiel d’écrire. Nous devons surveiller ce qui se passe en Russie et quelle sera la réponse de l’Europe. … La résurgence de la Russie—que nous voyons souvent rapportée dans les grands-titres—montre que les prophéties bibliques du temps de la fin sont en train de s’accomplir rapidement !

À court terme, la montée en puissance de la Russie de Poutine est un avant-goût d’un terrible tumulte mondial. Mais ce développement est intimement lié aux meilleures nouvelles imaginables : Jésus-Christ va revenir sur la Terre et introduira une ère de paix et de prospérité pour les peuples de la Russie, d’Asie et du monde entier ! 

No Fr