Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

190418 bundeswehr gettyimages 1135909890

Getty Images

L’Allemagne débat comment renouveler la puissance de son armée

Un expert militaire allemand exige un changement radical de leadership ; la prophétie biblique dit que le changement arrivera.

Le Général de brigade allemand à la retraite, Erich Vad, estime que les récents échecs militaires de l'Allemagne sont dus à la présence de « lâches et de bureaucrates » en charge de l'armée. À la mi-avril, Vad a fait appel au peuple allemand, préconisant un changement radical de leadership en commençant au sommet de l'organisation.

Vad, qui a été conseiller en chef de la politique militaire de la chancelière Angela Merkel de 2006 à 2013, a adressé ses critiques à la ministre de la Défense, Ursula von der Leyen. Il croit que la direction de l'armée est fondamentalement dépourvue d'une mentalité militariste.

Bild am Sonntag, le journal le plus populaire d'Allemagne, a publié la critique de Vad en première page du 14 avril. L'attaque contre von der Leyen ajoute à sa honte devant le public allemand. Une enquête récente a montré que seulement 23% des Allemands croient qu'elle devrait diriger l'armée allemande.

Von der Leyen a promis d’inverser plusieurs tendances dans le personnel et l'équipement de la Bundeswehr. Mais le public allemand, les médias et les officiers de l'armée ne sont pas convaincus que ses efforts seront suffisants.

Le problème de l'Armée

Certains estiment que la Bundeswehr doit augmenter considérablement son budget. Mais comme Vad l’a souligné, l’argent n’est pas le problème. Israël opère une armée hautement fonctionnelle avec un tiers du budget de l’Allemagne. La Russie menace le monde entier avec un budget comparable à celui de l’Allemagne. Mais l’armée allemande semble impotente.

Si ce n'est pas l'argent, alors quel est le problème ? Est-ce la faute de l'industrie d'armement allemande ? Dans l’article « Pas assez de soldats, des chars d'assaut et des avions défectueux : Est-ce que notre Bundeswehr est une armée inutile ? » Bild a écrit (traduction de la Trompette tout au long) :

Comment se pourrait-il que les exportations d'armements allemands existent si notre matériel est supposément inutile ?

Nos armes sont demandées dans le monde entier : L'armée américaine tire avec des pistolets fabriqués par l'usine d'armes allemande Sig Sauer ; l'armée française utilise des fusils HK-416 « fabriqués en Allemagne ». Mais notre Bundeswehr utilise des armes beaucoup plus anciennes.

Les Israéliens préfèrent les sous-marins allemands (la marine allemande n'a actuellement que trois sous-marins opérationnels). L'Arabie Saoudite utilisent le Tornado et l'Eurofighter pour bombarder les forces rebelles au Yémen―ces deux avions de combat sont développés et construits, entre autres, par l'Allemagne.

L'industrie allemande fabrique de l’équipement de niveau mondial. Alors, qu'est-ce qui ne va pas avec l'armée allemande ? Le problème, selon Vad, réside dans sa gestion : « La Bundeswehr est une agence mammouth trop bureaucratique ou une ‘entreprise’―comme le nouvel inspecteur général [Eberhard] Zorn a autrefois décrit notre Bundeswehr. » Vad a écrit :

La Bundeswehr a en réalité un problème de leadership ! La culture du leadership militaire est loin de l'objectif réel des forces armées : sa mission de combat. …

Tous les aspects militaires dans ce pays sont de toute façon sous la suspicion générale. L'accent est mis davantage, plus sur l'égalité des sexes, les garderies, les écrans plats et d'autres accessoires de la société civile dans la Bundeswehr. Les médias se réjouissent des scandales occasionnels dans la Bundeswehr. La haine et la joie sont indéniables. Et la ministre de la Défense défend surtout elle-même et sa survie politique.

Le leadership militaire de l'Allemagne fait tout pour ne pas paraître militariste. Vad se plaint que dans un effort pour devenir acceptable, l'armée se démonte. Ce n'est que si elle revient à une mentalité militariste qu'elle pourra devenir puissante à nouveau. Quoique, actuellement, c'est presque impossible ; un tel état d'esprit est fortement restreint et considéré avec « suspicion ».

C'est exactement cette suspicion qui a empêché l'armée allemande de marcher sur les traces de ses prédécesseurs. Il est dangereux d'exiger le retrait de « l'agence mammouth trop bureaucratique », parce qu'elle pourrait être remplacée par une autorité dictatoriale.

M. Zorn, qui a aussi déploré la structure bureaucratique de la Bundeswehr, a annoncé le 11 mars que les rapports sur l'état de préparation de l'armée allemande seront, dans l'avenir, classifiés secret. Mais au moment où la nouvelle a été annoncée, personne ne semblait même être inquiet ou suspicieux. Les réseaux des médias, les politiciens et le public plaisantaient disant que la Bundeswehr voulait apparemment cacher ses échecs. Mais si vous comprenez ce que Zorn et Vad exigent, cette décision devrait vous alarmer.

Les dirigeants militaires de haut rang en Allemagne connaissent le potentiel terrifiant de l'armée. Ils veulent un changement de direction qui leur permettra de rendre leur armée puissante à nouveau. Notre article d'avril 2019  « Forger une superpuissance » explique comment l'armée allemande se lèvera soudainement, une fois que ce leadership sera en place. Sous les informations superficielles des rapports d'une armée allemande faible, il y a des soldats et des officiers qui gémissent pour le pouvoir ! 

Un leadership différent s'en vient

Vad veut que toute la direction de la Bundeswehr change : « Je vois ici un problème politique fondamental : Au sommet de la Bundeswehr il y a une ministre qui veut diriger mais qui surtout doit se défendre. » Outre ses critiques de von der Leyen, Vad condamne aussi l'ensemble du corps de l'armée qui agit comme si la direction n'avait pas d'importance. Le leadership politique doit travailler « de haut en bas », a-t-il conclu, pour que l'armée fonctionne efficacement.

Le leadership de la Bundeswehr a été durement critiqué en 2017 mais sous un angle assez différent. « L'armée allemande a un problème de posture, et apparemment, un leadership faible à plusieurs niveaux », a déclaré von der Leyen. Elle ne parlait pas d'un problème bureaucratique mais à un problème d'extrémisme de droite. En 2016 et 2017, l'armée était sous une énorme pression, en raison de la réapparition de la mentalité nazie parmi les officiers et des rapports répétés de crimes et de scandales d'extrême droite à tous les niveaux. Se pourrait-il que ceux à qui elle s'opposait cherchent maintenant à l'évincer ? Au cœur du scandale de la droite, Spiegel Online a écrit :

Les armées sont toujours épineuses. Elles ont le pouvoir des armes, le potentiel d'un coup d'État. Elles garantissent la sécurité de l'État, mais sont aussi une menace possible pour l'État. Dans l'âme des soldats, la disponibilité à la violence doit être en même temps libérée, tout en étant apprivoisée, ce qui est bien sûr, un équilibre extrêmement difficile.

L'armée allemande possède le pouvoir de renverser les politiciens et de soudainement devenir une menace pour l'État, comme ce fut le cas dans l'Allemagne nazie. Spiegel Online a laissé entendre que cela pourrait se reproduire.

Le regretté Herbert W. Armstrong, rédacteur en chef de la revue La Pure Vérité, a écrit en 1956 : « Le jour où la guerre a pris fin, l'organisation nazie est entrée dans la clandestinité ! Leurs plans pour revenir commencèrent, discrètement, depuis 1945 ! Déjà les nazis détiennent de nombreuses positions clés―dans l'industrie allemande―dans l'éducation allemande―dans la nouvelle armée allemande ! »

L'armée allemande a des sympathisants nazis. C'est ce que M. Armstrong a averti, environ un an après la reconstitution de l'armée allemande, et c'est ce qui inquiète von der Leyen aujourd'hui !

L'avertissement de M. Armstrong a été lu par des millions de personnes, mais toute la véracité de cette déclaration n'a pas été comprise avant les années 1990. Dans sa brochure gratuite L'Allemagne et le Saint Empire romain, le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, explique comment ce mouvement nazi est devenu clandestin et comment il ré-émerge. Il donne les détails comment ce mouvement s'est préparé activement pour le troisième tour. Jusqu'à maintenant, il a été fortement limité et travaille sous couvert, mais cela va bientôt changer.

À moins que vous ne compreniez la prophétie biblique, vous ne pouvez pas comprendre la véritable signification de ce qui se passe actuellement en Allemagne. Pour en savoir plus sur ce mouvement nazi clandestin dans son contexte prophétique, demandez un exemplaire gratuit de L'Allemagne et le Saint Empire romain et Qui est, ou qu'est-ce que, la bête prophétique ?

La prophétie biblique déclare que le mouvement nazi clandestin va se lever de nouveau. « La bête que tu as vue était, et elle n'est plus. Elle doit monter de l'abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s'étonneront » (Apocalypse 17 : 8).

La bête, l'empire militaire allemand, est prophétisé de se relever à nouveau !

Vad voit la politique gouvernementale faible, alors il suscite la rébellion contre von der Leyen. Pendant ce temps là, il sert en tant qu'expert militaire et conférencier à l'Université de Munich et à Salzbourg. Ses conférences, ses discours publics et ses articles ont contribué au futur virage à droite des futurs chefs militaires, comme German-Foreign-Policy.com le souligne dans son article de 2017 « Des officiers militaires de la droite ».

L'armée allemande est prête à agir dans une nouvelle direction. 

Il est prophétisé qu'un dictateur allemand dirigera l'Allemagne pour qu'elle devienne encore une fois une superpuissance militaire qui jettera ce monde dans la Troisième Guerre mondiale. « À la fin de leur domination, lorsque les pécheurs seront consumés, il s'élèvera un roi impudent et artificieux. Sa puissance s'accroîtra, mais non par sa propre force ; il fera d'incroyables ravages, il réussira dans ses entreprises, il détruira les puissants et le peuple des saints. À cause de sa prospérité et du succès de ses ruses, il aura de l'arrogance dans le cœur, il fera périr beaucoup d'hommes qui vivaient paisiblement, et il s'élèvera contre le Chef des chefs ; mais il sera brisé, sans l'effort d'aucune main. (Daniel 8 : 23-25).

La Trompette croit que cette prophétie pourrait être accomplie par le retour de l'ancien ministre de la Défense Karl-Théodore zu Guttenberg. (Demandez un exemplaire gratuit de Un dirigeant allemand fort est imminent pour en apprendre davantage sur ce dirigeant à venir.)

Le mouvement nazi clandestin n'est jamais mort, et il est sur le point de connaître sa plus grande renaissance jamais vue. Mais tout comme Daniel 8 et Apocalypse 17 exposent ce mouvement nazi clandestin, ils nous montrent aussi le plus grand espoir que ce monde n'ait jamais entendu ! Daniel 8 : 25 et Apocalypse 17 : 14 prophétisent que Jésus-Christ Lui-même va vaincre cet empire ressuscité et mettre un terme à la méchanceté qui sévit dans ce monde. 

Lead Ad Fr