Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Memorial day%2c mar%c3%a9chal p%c3%a9tain%2c cimeti%c3%a8re am%c3%a9ricain de suresnes

PHOTOGRAPHIES DE L'AGENCE ROL/WIKIMEDIA COMMONS (CC BY-SA 4.0)

L'appel à la lutte

Le jeudi 18 juin marque le 80e anniversaire d'un cri historique de résistance contre la tyrannie et la défaite. Il s'agit de « L'appel du 18 juin » lancé en 1940 par le général de Gaulle pour encourager les soldats et les travailleurs français situés sur le territoire britannique à se joindre à lui dans la résistance contre la prise de contrôle de la France par les Allemands.

La veille, le maréchal Pétain, nouveau chef du gouvernement français, avait fait une annonce officielle à la radio pour demander l'arrêt de tous les combats. Il avait l'intention de signer un armistice avec l'Allemagne et d'accepter la capitulation de la France face aux nazis.

De Gaulle, exilé à Londres, a prononcé son discours sur la BBC avec l'autorisation spéciale de Winston Churchill, alors Premier ministre. « L'appel du 18 juin » est considéré comme l'un des discours les plus importants de l'histoire française. Le général de Gaulle a rappelé aux Français qu'ils n'étaient pas seuls. Il a également indiqué dans son discours qu'avec le soutien de l'Empire britannique et des États-Unis, la France serait libérée des nazis.

Enfin, il a déclaré : « Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. » L'appel de De Gaulle à poursuivre le combat contre les forces de la tyrannie et de la trahison est considéré comme l'origine de la résistance française à l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il y a eu une capitulation traîtresse similaire aux forces du mal qui a eu lieu il y a un peu plus de 34 ans. Après la mort de M. Herbert W. Armstrong en 1986, l'Église universelle de Dieu (EUD) a été décimée par des dirigeants perfides qui ont rejeté les enseignements de M. Armstrong. Ces dirigeants comme le maréchal Pétain et d'autres voulaient apaiser l'ennemi et abandonner la liberté à l'esclavage, la vérité au mensonge.

Puis, face au désastre, un appel à la résistance a été lancé à tous ceux qui avaient appris la vérité par le biais de l'émission  Le monde à venir, du magazine La Pure Vérité et des nombreux écrits de M. Armstrong dont le point culminant est le Mystère des siècles . Cet appel a été lancé sous la forme du Message de Malachie par l'actuel rédacteur en chef de la Trompette, M. Gerald Flurry.

Aujourd'hui encore, les mots qui rappellent Charles de Gaulle restent vrais : « Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance ... ne s'éteindra pas. »

Pour en savoir plus sur cette histoire, écrivez-nous pour recevoir votre exemplaire gratuit du Message de Malachie et visionnez la courte vidéo intitulée « Qui était Herbert W. Armstrong ? ».