Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

211216 hunter%20biden gettyimages 119583341

MOSES ROBINSON/GETTY IMAGES FOR USHER’S NEW LOOK FOUNDATION

La société de Hunter Biden vend 44 pour cent du cobalt mondial à la Chine communiste

Des oligarques corrompus vendent les richesses en ressources naturelles de l'Amérique pour en tirer profit.

Une société d'investissement cofondée par Hunter Biden, le fils de Joe Biden, a aidé une société chinoise à acheter d’une société américaine la mine de cobalt la plus riche au monde. Il s'agit d'un développement sérieux. Le cobalt est un ingrédient vital pour la fabrication de produits électroniques de pointe, et le Parti communiste chinois contrôle la majeure partie de l'offre mondiale. Compte tenu du rôle de Hillary Clinton dans la vente de 20% des avoirs américains en uranium à la Russie en 2013, il semble que la gauche radicale vend les richesses en ressources naturelles de l'Amérique à des fins lucratives.

Dans son livre Secret Empires [Empires secrets], le journaliste d'investigation Peter Schweizer révèle que Hunter Biden a créé une société de capital-investissement après l'élection de son père à la vice-présidence. Cette société, Rosemont Capital, a travaillé avec la Banque de Chine pour créer un fonds d'investissement appelé Bohai Harvest RST. L'une des premières opérations de ce fonds a été de financer un producteur de charbon australien contrôlé par le parti communiste chinois. Une autre opération consista à aider un conglomérat de défense chinois à acheter un fabricant américain de pièces automobiles ayant des applications militaires.

Pendant que Joe Biden faisait campagne pour la fermeture des centrales au charbon en Amérique, son fils s'enrichissait grâce à l'industrie du charbon en Chine. Pourtant, un nouveau rapport du New York Times montre que ces transactions sur le charbon n'étaient que le début de l'hypocrisie de la famille Biden. En 2016, China Molybdenum voulait payer 2,7 milliards de dollars pour acheter une mine de cobalt et de cuivre en République démocratique du Congo de la société américaine Freeport-McMoRan. Mais China Molybdenum avait besoin d'un partenaire pour racheter la participation minoritaire de la société canadienne Lundin Mining. La société de Hunter Biden vint à la rescousse et racheta Lundin Mining en utilisant 1,1 milliard de dollars de fonds reçus de sociétés soutenues par l'État chinois.

Un examen par le Daily Caller des transactions commerciales chinoises, ukrainiennes et américaines de Hunter Biden a révélé qu'il avait reçu plus de 700,000 dollars pour son travail avec Rosemont Capital. Pendant que Joe Biden faisait campagne pour que chaque Américain ait un véhicule électrique « respectueux de l'environnement », son fils vendait des millions de tonnes de cobalt—nécessaire à la fabrication des véhicules électriques—au Parti communiste chinois.

La mine de Tenke Fungurume contient 3,4 millions de tonnes de cobalt. Cela représente 86% du cobalt de la République démocratique du Congo et 44% du cobalt de la planète. La révolution verte de Joe Biden est sur le point de donner du pouvoir au parti communiste chinois en augmentant la demande de minéraux produits dans les mines que l'Amérique a récemment vendues à la Chine. Comme indiqué précédemment, cette situation est similaire au scandale d'Uranium One, dans lequel Hillary Clinton a vendu 20% des avoirs américains en uranium à la Russie de Vladimir Poutine.

Dans son livre Fallout [Retombées radioactives], John Solomon note comment les Russes firent des dons importants à la Fondation Clinton juste avant que la secrétaire d'État Hillary Clinton n'approuve la vente d'une société basée au Canada qui contrôle 20% des réserves d'uranium américaines à l'agence russe de l'énergie nucléaire. Il explique ensuite comment des agents infiltrés par le FBI au sein de l'agence russe de l'énergie atomique informèrent l'administration Obama des plans de Poutine pour monopoliser la production d'uranium, mais que Clinton et les responsables de huit autres agences gouvernementales signèrent tout de même l'achat d'uranium.

Ce n'est pas un hasard si la société de Hunter Biden a fini par vendre 44% du cobalt mondial à la Chine, tandis que le département d'État de Clinton a fini par vendre 20% de l'uranium américain à la Russie. Il s'agit de décisions préméditées par des politiciens corrompus déterminés à s'enrichir aux dépens de la nation.

Le rédacteur en chef de la Trompette, Gerald Flurry, a expliqué dans son article important « Qui est le Jéroboam d'aujourd'hui ? » que Donald Trump est un type de l'ancien roi israélite Jéroboam II. À l'époque de Jéroboam, Israël étendit ses frontières et prit le contrôle des routes commerciales reliant l'Assyrie et l'Égypte. Mais pendant que Jéroboam faisait la guerre, une nouvelle classe d'élites s'enrichissait en faisant le commerce de l'huile d'olive, du vin et des chevaux de guerre. Ils utilisèrent leurs richesses pour exploiter leur propre peuple (Amos 6 : 1-7), si bien que Dieu envoya le prophète Amos pour condamner ces élites, en disant qu'elles « [dévorent] l’indigent, et [ruinent] les malheureux du pays ! » (Amos 8 : 4-7).

Les dynasties politiques corrompues comme les Biden et les Clinton aiment se présenter comme les champions des pauvres, mais elles ne sont pas très différentes de l'aristocratie qui gouvernait Israël à l'époque de Jéroboam. Leur objectif est d'utiliser des crises artificielles comme la pandémie de coronavirus pour s'enrichir et maintenir les masses dans la dépendance du gouvernement en bloquant toute tentative d'indépendance économique. Et pendant ce temps-là, ils continuent à s'enrichir en vendant les ressources naturelles vitales dont l'Amérique a besoin pour se défendre !

Pour une explication scripturale détaillée du mauvais esprit qui se cache derrière de tels scandales, veuillez lire « Ce n'est pas de l’incompétence. C'est de la trahison !  », par Gerald Flurry.

Atk Fr