Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Abhay%20vyas unsplash

Abhay Vyas/Unsplash

Le Cheval Roux (troisième partie)

Les quatre cavaliers de L’Apocalypse: chapitre deux

La suite provenant de Le Cheval Roux (deuxième partie)

U

n taux de mortalité jamais
atteint auparavant

La polarisation politique, religieuse, militaire et économique de ces blocs a été, et est en voie de réalisation en ce moment même. Une grande partie de l’organisation de ces alliances eut lieu à huis clos hors de la vue d’un monde qui ne soupçonne rien de la chose. Très bientôt, peut-être dans quelques années seulement, ces géants s’affronteront dans la bataille la plus meurtrière de toute l’histoire ancienne et moderne. D’une puissance dévastatrice si grande qu’on peut à peine se l’imaginer, cette guerre sera tellement destructrice que, si Dieu n’intervient pas énergiquement, l’humanité entière périra.

Jérémie déclara: “…Tes villes seront ruinées, il n’y aura plus d’habitants” (Jérémie 4:7). Imaginez New York, Los Angeles, Londres et Sydney vaporisés par une attaque nucléaire et des dizaines de millions de personnes mourant instantanément, en un clin d’oeil.

Les experts militaires estiment qu’approximativement un tiers d’une nation telle que les Etats-Unis serait tué lors du premier assaut d’une attaque nucléaire menée à l’échelle du pays. Ce ne sont que des estimations parce que cela ne s’est évidemment jamais encore produit.

Mais Jésus Christ dit que cela se produira! La Bible révèle même quel sera le pourcentage des gens qui mourront! Remarquez la “proportion des morts” prédite il y a presque 1900 ans: “Et ainsi je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d’hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée, et du soufre. Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre qui sortaient de leurs bouches” (Apocalypse 9:17-18). Nous pouvons faire des suppositions sur la façon précise dont les armes nucléaires seront utilisées et sur les effets de la radiation, mais le résultat sera le même—un tiers de l’humanité périt!

Le prophète Joël nous brosse également un tableau horrible de notre avenir immédiat. “Jour de ténèbres et d’obscurité, jour de nuées et de brouillards, il vient comme l’aurore se répand sur les montagnes. Voici un peuple nombreux et puissant, tel qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais dans la suite des âges. Devant lui est un feu dévorant, et derrière lui une flamme brûlante; le pays était auparavant comme un jardin d’Eden, et depuis, c’est un désert affreux: rien ne lui échappe. A les voir, on dirait des chevaux, et ils courent comme des cavaliers. A les entendre, on dirait un bruit de chars sur le sommet des montagnes où ils bondissent, on dirait un pétillement de la flamme du feu, quand elle consume le chaume. C’est comme une armée puissante qui se prépare au combat. Devant eux les peuples tremblent, tous les visages pâlissent” (Joel 2:2-6).

Il n’est pas étonnant que le prophète Jérémie se soit exclamé: “Malheur! car ce jour est grand; il n’y en a point eu de semblable. C’est un temps d’angoisse pour Jacob; mais il en sera délivré” (Jérémie 30:7).

Ces événements affreux et effrayants ne seraient pas nécessaires SI seulement l’homme voulait se détourner de ses voies méchantes de guerre, de désobéissance à Dieu, de fausse religion, de vanité, de cupidité et de tout ce qui cause l’aggravation constante de la détérioration de l’homme. Si l’humanité démontrait un repentir profond, déchirant, envers son Créateur, le second cavalier n’aurait plus jamais besoin de chevaucher le cheval roux! Mais les nations ont démontré qu’elles ne veulent pas se repentir et se tourner vers Dieu.

Le deuxième cavalier de l’Apocalypse doit passer sur le corps de l’humanité afin de lui apprendre une leçon douloureuse mais nécessaire. Les “élus de Dieu” n’ont aucune raison d’être excessivement alarmés ou effrayés. “Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais” (Matthieu 24:21). Nous pouvons tirer espoir du fait que cette démence mondiale n’ira pas jusqu’au bout. “Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé [perte de la vie physique , version Moffat]; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés” (Matthieu 24:22).

Le Christ déclara à ses véritables disciples: “Gardez-vous d’être troublés”(Matthieu 24:6). Un lieu sûr sera mis à la disposition des élus de Dieu pour les protéger de ces événements terribles. Nous pouvons considérer ces promesses comme nous appartenant si nous nous qualifions comme les véritables élus de Dieu. Les véritables élus ne seront pas dupés par le premier cavalier (la tromperie spirituelle) comme le sont les Laodicéens (Apocalypse 3:14-19).

La Dernière Bataille

L’intervention de Dieu pour sauver le monde du résultat de ses propres actions, et qui se produit au point culminant et au dernier instant de la bataille finale décisive, est annoncée par la septième et dernière trompette dans Apocalypse 11:15: “Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles.” Le gouvernement du monde sera transféré à Jésus Christ de façon dramatique.

6.000 ans de mauvais gouvernement par l’homme, d’intolérance, de mésentente et de souffrances arriveront finalement à leur fin. Au cours de l’histoire de l’homme, plus

de 1.400 guerres ont été livrées, dont presque 100 depuis la Deuxième Guerre mondiale. Ce qui est étonnant, c’est que les nations ne voudront absolument pas de la nouvelle paix

qui leur sera imposée lors de l’Avènement du Christ! Plutôt que de mettre bas leurs armes, ils les reprendront pour livrer bataille à Dieu. En fait, c’est Satan lui-même qui sera derrière tout cela. Conscient d’être sur le point d’être détrôné (2 Corinthiens 4:4), Satan se lance dans un dernier combat désespéré, où il fait utilisation de toutes ses ressources contre son successeur qui s’est déjà qualifié, Jésus Christ.

Jean écrivit au sujet de ce moment-là: “Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu toutpuissant ….Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon” (Apocalypse 16:13-14, 16).

La vallée de Megiddo, ou Harmaguédon comme elle est habituellement appelée, est située dans un endroit stratégique près de trois défilés clés entre les montagnes débouchant sur de nombreuses voies d’accès rapide vers la Palestine. Elle fournit un lieu de rassemblement très propice d’où les armées de toutes les nations peuvent marcher contre Jérusalem. Ce fut le lieu où plusieurs batailles fameuses se livrèrent autrefois. Le vertueux roi Josias y trouva la mort lorsqu’il tenta de bloquer le passage du pharaon égyptien Néco qui se dirigeait vers le nord pour attaquer les Babyloniens. Gédéon et Barak, tous deux, gagnèrent d’importantes batailles à cet endroit durant la période des Judges Les forces armées du général Allenby prirent les armées turques par surprise à cet endroit en 1918.

“Et je vis la bête, et les rois de la terre, et leurs armées rassemblées pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval et à son armée” (Apocalypse 19:19). Et quel en sera le résultat final? Heureusement, cette fois-ci, il n’y aura aucune bataille à proprement parler. “Ils combattront contre l’agneau, et l’agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi” (Apocalypse 17:14).

Une description encore plus vivante nous est donnée dans Zacharie 14:2, 12: “Je rassemblerai toutes les nations pour u’elles attaquent Jérusalem; la ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées; la moitié de la ville ira en captivité, mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville ….Voici la plaie dont l’Eternel frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem: leur chair tombera en pourriture tandis qu’ils seront sur leurs pieds, leurs yeux tomberont en pourriture dans leurs orbites, et leur langue tombera en pourriture dans leur bouche” (Zacharie 14:2, 12).

Heureusement de vraies bonnes nouvelles suivent les mauvaises—tout comme un ciel s’éclaircissant après une tempête. Avec Satan lié (Apocalypse 20:2), son système diabolique où l’état et l’église font cause commune détruit, les nations n’étant plus sous son influence, des événements remarquables vont commencer à se produire tout comme le décrit Esaïe: “Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Eternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Eternel. Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes; une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre” (Esaie 2:2-4; voir également Michée 4:1-4).

Pouvons-nous comprendre un monde où il n’y aurait plus de guerre? Cela ne se réalisera que lorsque la grande majorité de tous ceux qui ont jamais vécu (plus de 40 milliards), apprendront finalement de Dieu et de Ses fils, récemment nés de nouveau, comment vivre selon les lois de Dieu. Une lumière luit au bout du tunnel, et pour le plus grand bien de l’humanité, plus vite nous y arriverons, mieux ce sera.

Entre temps, un Saint Empire romain ressuscité (l’abomination de la désolation) détruira toute personne prise par surprise sur son chemin. Seul un petit reste réussira à lui échapper. La majorité, incluant les Laodicéens, seront massacrés ou réduits en esclavage durant la Grande Tribulation. Ceux qui échapperont seront ceux qui, aujourd’hui, donnent un avertissement de la même façon que le faisait Herbert W. Armstrong (Ezéchiel 3 et 33). Nous n’avons d’autre choix que d’avertir ceux que nous aimons.

L’Alternative

Harrison Brown, un scientifique de premier plan de Cal Tech (Institut de technologie de la Californie), et James Real décrivent ce qui arriverait si des bombes à hydrogène à haut rendement étaient explosées très haut au-dessus de l’atmosphère: “Si n’existait pas le fait qu’une partie importante de notre pays est constamment couverte de nuages, un ennemi pourrait complètement roussir notre territoire en faisant exploser quelque 600 bombes de 10 mega-tonnes chacune, réparties également les unes par rapport aux autres, à une altitude de 48 kilomètres. Par un jour sans nuages, les forêts, les prairies et les récoltes s’enflammeraient ou se flétriraient, comme le feraient toutes les structures inflammables dans les villes, les villages et la campagne. Toutes les créatures vivantes à découvert, sauf celles vivant dans l’eau, périraient. Une proportion importante des êtres humains qui auraient été protégés du flash thermique initial périrait dans l’holocauste thermique qui suivrait.” 

La suite sur...

Four Ad Fr