Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Noah silliman ebb45rcsjru unsplash

Noah Sillimans/Unsplash

Le mystère du royaume de Dieu (troisième partie)

Le Mystère Des Siècles – Chapitre 7

La suite provenant de Le mystère du royaume de Dieu (deuxième partie)

Le Christ va gouverner toutes les nations

Le Christ, à Son retour, sera le Roi des rois. Il va gouverner toute la Terre (Apocalypse 19 : 11-16). Son royaumele ROYAUME DE DIEU—va, selon Daniel, « anéantir » tous les royaumes du monde.

Dans Apocalypse 11 : 15, nous lisons : « Les royaumes [le royaume, selon certaines versions] du monde sont remis à notre Seigneur et à Son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles ! »

Il s’agit du royaume de Dieu. C’est la fin des gouvernements actuels y compris ceux des Anglo-Saxons. Ces gouvernements seront remis au Seigneur Jésus-Christ qui sera alors le Roi de tous les rois de la Terre.

Ces passages prouvent, sans l’ombre d’un doute, que le royaume de Dieu est un gouvernement dans toute la force du terme. De même que l’Empire chaldéen était un royaume—et que l’Empire romain était un royaume—le royaume de Dieu est un gouvernement. Il va prendre le gouvernement des nations du monde.

Jésus-Christ est pour être Roi—pour être Souverain !

Lorsque Jésus comparut devant Pilate pour être jugé, « Pilate lui dit : « Tu es donc roi ? Jésus répondit : Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité » (Jean 18 : 37). Toutefois, Jésus dit aussi à Pilate : « Mon royaume n’est pas de ce monde » (verset 36). Ce qui est triste, c’est que dans les assemblées religieuses, ou lorsqu’on prêche aujourd’hui « l’Évangile », on ne nous dit presque jamais que le Christ sera un roi et un dirigeant mondial. Les esprits méchants et les princes des ténèbres (Éphésiens 6 : 12) dirigent le monde, aujourd’hui. Ce sont ces gouvernements terrestres de Satan qui vont être détruits et remplacés par le Christ lors de Son Second avènement. Le royaume du Christ, c’est le monde à venir !

N’avez-vous pas lu ce que l’ange déclara à Marie, avant la naissance de Jésus ? Jésus dit à Pilate qu’Il était pour être Roi. L’ange de Dieu dit à Marie : « Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin » (Luc 1 : 31-33).

Comment se fait-il que les églises de ce monde ne mentionnent jamais ces versets ? Des millions de gens ont été « à l’église » toute leur vie, mais ils n’ont jamais entendu une de ces écritures sur le Christ qui va être roi, ou sur le royaume de Dieu à venir.

Ces écritures disent clairement que Dieu est le Souverain suprême. Elles disent, en termes sans équivoque, que Jésus est né pour être ROI, qu’Il va régner sur toutes les nations, et que Son Royaume gouvernera éternellement.

Tout cela n’est qu’une partie de l’extraordinaire et stupéfiante vérité, propre à provoquer un choc, concernant le royaume de Dieu.

Le royaume de Dieu va régner sur les peuples et sur les nations de la Terre. Néanmoins, ces nations et ces peuples mortels NE SERONT PAS le royaume, pas plus qu’ils ne seront dans le royaume de Dieu. Ils seront seulement gouvernés par lui !

Comment l’utopie s’installera

Soyons plus précis.

Voyons comment sera inaugurée l’utopie à venir. Dites-vous bien que cette merveilleuse situation mondiale n’apparaîtra pas du jour au lendemain.

Chaque étape principale dans ces événements proches est exposée pour nous dans les prophéties bibliques.

Ce Jésus, qui parcourait les vallées et les collines de la Terre Sainte et les rues de Jérusalem, il y a plus de mille neuf cents ans, va revenir. Il a promis de revenir. Après qu’Il fut crucifié, Dieu le ressuscita au bout de trois jours et trois nuits (Matthieu 12 : 40 ; Actes 2 : 32 ; 1 Corinthiens 15 : 3-4). Il monta au trône de Dieu, au Siège central du gouvernement de l’univers (Actes 1 : 9-11 ; Hébreux 1 : 3 ; 8 : 1 ; 10 : 12 ; Apocalypse 3 : 21).

C’est Lui « l’homme de haute naissance » de la parabole, qui est allé au trône de Dieu—le « pays lointain »—pour être couronné comme Roi des rois sur toutes les nations, et pour revenir sur la Terre (Luc 19 : 12-27).

Jésus est au ciel jusqu’au temps du « rétablissement de toutes choses » (Actes 3 : 19-21). Rétablissement signifie retour à un état antérieur ou à une condition antérieure. Dans le cas présent, il s’agit de restaurer le gouvernement de Dieu sur la Terre et, par conséquent, la paix universelle et les conditions utopiques.

Le chaos qui règne dans le monde, les guerres et les conflits qui s’enveniment et s’accroissent atteindront leur paroxysme, lors d’une crise mondiale tellement terrible que si Dieu n’intervenait pas, il n’y aurait plus aucun être humain vivant (Matthieu 24 : 22). Lorsque la situation mondiale sera à son paroxysme, au point de provoquer la destruction totale de toute forme de vie sur cette planète, Jésus-Christ reviendra. Cette fois-ci, Il va venir en tant que Dieu. Il sera investi de toute la puissance et de toute la gloire du Créateur de l’univers (Matthieu 24 : 30 ; 25 : 31). Il viendra en tant que « Roi des rois et Seigneur des seigneurs » (Apocalypse 19 : 16), pour établir un super-gouvernement mondial, et pour régner sur toutes les nations « avec une verge de fer » (Apocalypse 19 : 15 ; 12 : 5). Pourquoi les églises dites « chrétiennes » omettent-elles de mentionner ces versets bibliques au sujet du retour du Christ et de Son règne futur sur la Terre ? L’Évangile que Jésus prêcha, c’était l’Évangile du royaume de Dieu qu’Il va établir ici-bas. Les millions de personnes qui vont « à l’église » n’ont jamais entendu ces passages, pas plus que le véritable Évangile de Jésus-Christ.

Songez-y ! Le Christ glorifié va revenir dans toute la splendeur, la puissance surnaturelle et la gloire de Dieu Tout-Puissant. Il va venir pour sauver l’humanité, pour mettre fin à l’escalade des guerres, à la destruction nucléaire des masses, aux souffrances des hommes. Il va venir pour instaurer la paix, le bien-être dans l’abondance, le bonheur et la joie pour tous. Or, sera-t-Il bien accueilli par les nations ?

Des savants de renommée mondiale disent maintenant, en toute franchise, que le seul espoir de survie sur cette planète c’est d’instaurer un gouvernement mondial, suprême, contrôlant toute puissance militaire. Ils reconnaissent que l’homme en est incapable. Or, c’est précisément ce que le Christ va faire.

L’accueillera-t-on à bras ouverts ?

Un grand hebdomadaire américain donna une surprenante appréciation du seul espoir de l’homme. L’optimisme passé des Américains, disait l’article, pour un ordre et une stabilité, à l’échelle mondiale, s’est évanoui. Des dépenses proches du milliard de dollars n’ont pas réussi à mener à la stabilité. Les conditions ont plutôt empiré. Cette appréciation indiquait que, parmi les responsables, le point de vue qui prévalait c’était d’accepter l’idée que les tensions et les problèmes du monde deviennent trop profonds pour être résolus « sauf par une main forte venant de quelque part ».

« Une main forte venant de quelque part. » Dieu Tout-Puissant est sur le point d’envoyer une Main très forte venant de « quelque part » pour sauver l’humanité !

Le Christ sera-t-Il acclamé à Son retour ?

L’humanité sautera-t-elle de joie, et accueillera-t-elle le Christ avec un grand enthousiasme ? Les églises du christianisme traditionnel réagiront-elles, elles-mêmes, de cette façon ?

Pas le moins du monde ! Elles croiront, séduites qu’elles sont par les faux ministres de Satan (2 Corinthiens 11 : 13-15), que le Christ est l’antéchrist. Les églises et les nations seront en colère lors de Sa venue (Apocalypse 11 : 15 et 11 : 18), et les armées se dresseront contre Lui pour essayer de le détruire (Apocalypse 17 : 14).

Les nations seront engagées dans la bataille la plus décisive de la IIIe Guerre mondiale, dont les premières lignes se trouveront à Jérusalem (Zacharie 14 : 1-2). C’est à ce moment-là que le Christ reviendra. De Son pouvoir surnaturel, Il « combattra ces nations » qui s’attaquent à Lui (verset 3). Il les vaincra complètement (Apocalypse 17 : 14) ! « Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem » (Zacharie 14 : 4).

La suite sur...

Fr Moa