Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Donald%20trump

Nicholas Kamm/AFP via Getty Images

Pourquoi Donald Trump demeurera président de l'Amérique

Les médias et pratiquement le monde entier se sont précipités pour couronner Joe Biden comme président. Mais les prophéties bibliques montrent que Dieu a toujours des plans pour M. Trump.

Le samedi 7 novembre 2020, quatre jours seulement après l'élection présidentielle, les médias américains ont décidé de déclarer Joe Biden vainqueur et président élu des États-Unis.

La gauche radicale en Amérique a fait tout ce qui était en son pouvoir au cours des quatre dernières années pour discréditer et détruire le président Donald Trump. Ils ont espionné. Ils ont menti. Ils ont triché. Ils ont enfreint des lois trop nombreuses pour être comptées. Ils ont commis une trahison, essayant de renverser le gouvernement dûment élu ! Et d'une manière ou d'une autre, le président Trump a résisté à toutes ces tempêtes.

Ce que la gauche fait maintenant—tout ce théâtre visant à intimider les gens pour qu'ils acceptent Joe Biden comme président—est encore accentué. Cela ne devrait pas nous surprendre.

Il semble fortement que Joe Biden sera le prochain président de l’Amérique. Mais je ne crois absolument pas cela. M. Trump surmontera cette tempête aussi. Peu importe la façon dont les choses se présentent actuellement, je suis confiant que Donald Trump demeurera président.

Je suis certain que nous sommes sur le point de voir, exposées au grand jour, quelques-unes des plus grandes fraudes, peut-être de tous les temps !

Pourquoi ? Parce qu'une présidence Biden est contraire à la prophétie biblique.

Prophéties non accomplies

Depuis plus de 30 ans maintenant, j'ai expliqué de nombreuses prophéties bibliques qui décrivent les événements qui précéderont le retour de Jésus-Christ. La plupart d'entre eux tournent directement autour des États-Unis et du Commonwealth britannique, les descendants modernes de l'Israël biblique et de l'État juif. (Connaître l'identité des origines de l'Amérique et de la Grande-Bretagne est fondamental pour comprendre la prophétie biblique ; vous pouvez en apprendre davantage sur cette vérité dans Les Anglo-Saxons selon la prophétie.)

La Bible a beaucoup à dire sur Donald Trump et sa présidence. Les principales prophéties se trouvent dans le livre des Rois et dans Amos 7, et plusieurs autres passages parlent plus généralement de l'Amérique sous sa direction. Dieu ne peut pas mentir ! Ces prophéties de la fin des temps doivent être et seront accomplies !

La prophétie d'Amos 7 est cruciale pour comprendre l'élection de 2020. Il s'agit de M. Trump, et une grande partie n'est pas encore accomplie !

Amos 7 : 7 lit : « Ainsi il me montra : et voici, le Seigneur se tenait sur un mur fait par un fil à plomb, avec un fil à plomb à la main » (Traduction selon la version King James). Un fil à plomb est généralement utilisé pour mesurer un bâtiment ou dans la construction. Mais Dieu l'utilise différemment ici : pour mesurer la destruction qui va s'abattre sur les nations d'Israël, en particulier l'Amérique. Cette destruction n'est pas au hasard. Dieu le mesure avec soin et précision, et à la fin, cela produira les résultats les plus merveilleux imaginables.

« Et l’Éternel me dit : Que vois-tu, Amos ? Et je dis : Un fil à plomb. Et le Seigneur dit : Voici, je mettrai un fil à plomb au milieu de mon peuple d’Israël ; Je ne passerai plus à côté d’eux » (verset 8—selon la King James). C'est Dieu qui parle ! Il a averti ces nations à plusieurs reprises pour essayer de les réveiller, mais elles ont ignoré ces avertissements. Alors, dit-il, Je les avertirai une dernière fois !

Nous vivons à travers cet avertissement final en ce moment !

Et remarquez : Cet avertissement final se produit à l'époque d'un Jéroboam de la fin des temps. « Les hauts lieux d'Isaac seront ravagés ; les sanctuaires d'Israël seront détruits, et je me lèverai contre la maison de Jéroboam avec l'épée » (verset 9). Quand Dieu dit: « Je ne passerai plus à côté d'eux », Il parle du temps de Jéroboam.

La gauche radicale en Amérique a fait tout ce qui était en son pouvoir au cours des quatre dernières années pour discréditer et détruire le président Donald Trump. Et d'une manière ou d'une autre, le président Trump a résisté à toutes ces tempêtes.


Pour comprendre les événements en Amérique en ce moment, nous devons comprendre l'identité de ce Jéroboam. Cette personne de la fin des temps est tout au long de cette prophétie, du verset 9 au verset 17. Comme je l'ai expliqué depuis plus de quatre ans maintenant, ce Jéroboam de la fin des temps est Donald Trump, le président américain. Et ces prophéties sur Jéroboam ne se sont pas encore complètement réalisées, c'est pourquoi M. Trump doit demeurer président !

Jéroboam I

Plus est révélé sur ce Jéroboam de la fin des temps dans le livre des Rois, qui relate l'histoire de Jéroboam I et de Jéroboam II, deux rois de l'ancien Israël. Souvenez-vous que le livre des Rois fait partie des anciens prophètes ; il contient des prophéties pour aujourd’hui. Et Amos 7 révèle que M. Trump dirige l'Amérique dans le même esprit que ces anciens rois !

À la mort du roi Salomon, la nation d'Israël s'est divisée en deux. Jéroboam I dirigeait le royaume d'Israël, qui était composé des 10 tribus du nord. Le roi Jéroboam était un chef audacieux et talentueux, mais il avait de terribles défauts qui bouleversaient profondément Dieu.

Le péché essentiel de Jéroboam est rapporté dans 1 Rois 12 : « Jéroboam dit en son cœur : Le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David » (verset 26). Il craignait que le peuple ne retourne à la maison de David à Jérusalem. Les 10 tribus venaient de se séparer, et Jéroboam I voulait les garder séparés du trône du roi David. Dieu avait même expliqué l’importance de la maison de David à Jéroboam (lisez 1 Rois 11: 29-39), mais il a rejeté les instructions de Dieu.

Jéroboam a travaillé dur pour empêcher son peuple de regarder à l'héritage de foi et d'obéissance du roi David. Il est allé jusqu'à établir un système religieux entièrement nouveau en Israël—un système religieux orienté autour de lui-même. « Et le roi prit conseil, et fit deux veaux d'or, et dit au peuple : C'est trop pour vous de monter à Jérusalem ; voici tes dieux, Israël ! qui t'ont fait monter du pays d'Égypte » (1 Rois 12 : 28—version Darby). Jéroboam les a ramenés aux faux dieux qu'ils avaient avant de connaître le vrai Dieu !

Jéroboam a alors pollué le sacerdoce en ordonnant des prêtres « parmi tout le peuple et n’appartenant point aux fils de Lévi » (verset 31). Il a changé les dates des jours sacrés de Dieu afin qu’elles diffèrent de celles observées à Jérusalem (versets 32-33). Il a truqué le système pour pouvoir conduire les gens et les éloigner de la maison de David. C'était son grand péché !

Jéroboam I a créé un faux système religieux fondé sur le mépris du trône et de l’héritage du roi David. Cette religion a été perpétuée par tous les rois d’Israël après lui. Aucun des rois d’Israël n’était juste !

Ce même péché est commis aujourd'hui ! La présidence de Donald Trump a une forte dimension religieuse. À bien des égards, sa présidence est étayée par le soutien des chefs religieux et leurs croyants—mais la religion de Jéroboam est une fausse religion !

Jéroboam II

Dans 2 Rois 14, nous découvrons le roi Jéroboam II, qui régna pendant la première moitié du huitième siècle avant J.-C. Sous le règne de ce Jéroboam, Israël a connu une résurgence nationale sensationnelle ; c'était une période de prospérité et de croissance. Cependant, vers la fin de son règne, le royaume a commencé à souffrir. Quelques années après sa mort, Israël a été brutalement conquis par le puissant empire assyrien.

Jéroboam II a gouverné dans le même esprit que Jéroboam I : « Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel ; il ne se détourna d'aucun des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël » (verset 24). Le roi Jéroboam II n'était pas un homme juste. Il a fait du mal et a commis les mêmes péchés contre Dieu et le trône de David que le premier Jéroboam avait fait.

Néanmoins, la Bible rapporte quelque chose de remarquable : Dieu a en fait utilisé ce roi injuste pour aider la nation !

Remarquez attentivement : « Il [Jéroboam II] rétablit les limites d'Israël depuis l'entrée de Hamath jusqu'à la mer de la plaine, selon la parole que l’Éternel, le Dieu d'Israël, avait prononcée par son serviteur Jonas… » (verset 25). Israël était toujours dans un état pécheur. Ce n’est donc pas à cause du repentir ou de la justice des Israélites et de leur roi qu’il a connu cette résurgence.

Pourquoi alors Dieu a-t-il béni la nation d'une manière inédite depuis Salomon ? « Car l'Éternel vit que l'affliction d'Israël était très amère, et qu'il n'y avait plus personne, homme lié ou homme libre, et qu'il n'y avait personne qui secourût Israël ; et l'Éternel n'avait pas dit qu'il effacerait le nom d'Israël de dessous les cieux ; et Il les sauva par la main de Jéroboam, fils de Joas. » (versets 26-27—version Darby).

Israël était dans une affliction amère—au bord de l'effondrement ! On pourrait dire la même chose de l'Amérique (et du reste des nations d'Israël) aujourd'hui : Elle est dans une affliction amère !

Anciennement, si Dieu n’était pas intervenu, le plan du diable pour effacer le nom d’Israël aurait prévalu ! Mais Dieu a accordé la miséricorde alors qu’Israël ne la méritait pas vraiment. Plutôt que d'envoyer Israël en captivité à ce moment-là, Dieu a utilisé ce roi pour sauver Israël et lui donner un dernier âge de prospérité avant la conquête assyrienne. Dieu a sauvé Israël—« par la main » du roi Jéroboam II.

Malgré les malédictions, et malgré la méchanceté personnelle de Jéroboam et les péchés de la nation, Jéroboam a fini par régner 41 ans ! Il était le roi régnant le plus longtemps dans l’histoire du royaume du nord. Alors que la plupart des autres rois sont morts par intrigue ou trahison, Jéroboam n'a pas souffert de telles violences et malédictions. La nation a connu une force et une stabilité relative, et même une prospérité. Cette résurgence n'était pas due à la grandeur personnelle ou aux compétences de leadership de Jéroboam. C'était parce que Dieu avait pitié d'Israël dans son affliction. C'était parce que Dieu ne voulait pas que le nom d'Israël soit effacé. C'était parce que Dieu a sauvé Israël !

2 Rois 14 : 26-27 montrent que Dieu a utilisé Jéroboam II comme « un sauveur ». Ceci est également vrai pour le Jéroboam moderne. C'est un salut temporaire, tout comme ce l'était sous Jéroboam II avant que l'Assyrie ne conquière finalement la nation. Pourtant, Dieu utilise cet homme pour s'assurer que Satan et les hommes qu'il utilise n'effaceront pas le nom d'Israël ! Et ce travail n'est pas encore terminé !

Le Jéroboam moderne ne sait rien de tout cela, mais la prophétie d’Amos 7 montre que Dieu lui expliquera avant que ce ne soit fini. Nous devons lui faire passer ce message, et nous ne l’avons pas encore fait. C'est une autre raison pour laquelle je suis convaincu que Jéroboam ne disparaîtra pas de la scène !

L’affliction d’Israël

2 Rois 14 : 26 parle de « l'affliction d'Israël, qu'elle était très amère ». Comme jadis, il y a des forces « affligeant » Israël, cherchant à le faire tomber. Ces forces qui attaquent l'Amérique aujourd'hui sont terriblement destructrices—et les pires d'entre elles se trouvent à l'intérieur de la nation. Ils veulent détruire l'Amérique traditionnelle, en particulier son héritage judéo-chrétien et son histoire avec Dieu. (Mon livret gratuit L'Amérique sous attaque explique cela.)

En regardant ce Jéroboam des temps modernes, vous devez admettre que Dieu a donné à Israël un « sauveur »—du moins dans la mesure où Il ne laisserait pas ces ennemis abattre la nation. Donald Trump a bloqué ce mouvement pour « effacer le nom d'Israël [qui comprend l'Amérique] de dessous les cieux ».

Son travail est-il terminé ? Non, ce n’est pas le cas. Donc je ne crois pas du tout qu’il va disparaître de la scène ! Je crois toujours que ces prophéties sont exactes à 100 pour cent.

Cela signifie que cette nation est sur le point d'être choquée. Je crois que vous allez voir des fraudes révélées comme vous ne l’avez jamais imaginé ! Dans un sens, on pourrait dire que la gauche se bat contre Dieu et la prophétie de Dieu ! Qui pensez-vous va gagner cette bataille ?

En fait, la prophétie montre que de nombreux événements bouleversants se produiront certainement dans les prochaines années. Nous allons voir des choses se dérouler qui nous étonneront peut-être chaque semaine !

Je ne sais pas exactement comment cela va se passer, mais je crois que Dieu permet que cela se produise de cette façon pour s’assurer que le mal et la corruption en Amérique soient exposés !

201124 Trump Supporters Trump Supporters 1229463923 Jeff Kowalsky Afp
Les partisans du président Trump se rassemblent à Détroit, Michigan. (Crédit : Jeff Kowalsky/AFP/Getty Images)

Il y a une dimension spirituelle dans ce que fait la gauche radicale, que nous devons comprendre.

La prophétie dans Apocalypse 12 : 7-9 parle d'une guerre dans le ciel au cours de laquelle Satan et ses démons ont été précipités sur Terre. Cela s'est passé au temps de la fin. Maintenant, ils sont tous confinés ici, et vous voyez des preuves de l’influence de Satan en augmentation constante. Dans le verset 9, le diable est décrit comme étant « le grand dragon… qui séduit toute la Terre ». Les tromperies de Satan sont incroyablement puissantes !

Le verset 10 appelle Satan « l'accusateur de nos frères… qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit ». Satan ne cesse d’attiser sa haine continuellement ! Le verset 12 montre que le diable est en colère parce qu'il sait qu’il a peu de temps. De la façon dont il voit les choses, il pense qu’il n'a rien à perdre.

De nombreuses preuves d'irrégularités de vote sont apparues—et cela favorise toujours Joe Biden. Pourtant, beaucoup parlent comme s'il n'y avait rien à se préoccuper.


Le but de Satan est d’effacer le nom d’Israël « de dessous les cieux »—de toute la Terre ! C'est sa passion ! Et l'Amérique est la superpuissance parmi les nations d'Israël du temps de la fin. Il a donc une haine particulière pour l'Amérique et travaille avec acharnement pour la détruire.

En fin de compte, le diable est celui qui est derrière ce qui se passe. Il inspire la gauche radicale. Cette fraude électorale montre à quel point il est déterminé et haineux. Personne ne peut l'arrêter sauf Dieu, et ce monde n'a pas appris cela.

Fraude électorale

Les médias dominants insistent qu'il n'y a « aucune preuve » que les démocrates ont tenté de voler cette élection. C'est manifestement faux : il existe de nombreuses preuves. Mais c'est également absurde, quand on pense à ce que la gauche a fait depuis plusieurs années ! Il faudrait être naïf pour ne pas penser qu'ils commettent de grandes fraudes avec cette élection.

Il suffit de regarder la façon dont tout s'est passé : plusieurs des États que le président Trump gagnait le soir des élections ont tout simplement cessé de compter pendant quatre ou cinq heures. Ils étaient tous synchronisés. Je pense que les démocrates commençaient à voir qu’ils n’avaient pas assez de votes—ils ont donc dû trouver un moyen de les obtenir.

Puis, au fur et à mesure que les bulletins de vote par correspondance étaient comptés, tout a changé. Ces États ont tous fini par passer à l'ancien vice-président Biden. N'est-ce pas étonnant ?

Les bulletins de vote par la poste ouvrent la porte à de terribles fraudes. Saviez-vous que parmi les 27 pays de l'Union européenne, 17 interdisent le vote par correspondance sauf dans de très rares cas ? Ils savent à quel point ces bulletins sont susceptibles à la fraude. Pourtant, les démocrates ont utilisé la pandémie du coronavirus comme prétexte pour encourager autant de votes par correspondance que possible—et même pour prolonger les délais après le jour des élections. Je crois vraiment qu'ils ont fait cela pour se permettre de voler cette élection—et je le dis sans excuses ! Ils utilisent depuis longtemps la fraude électorale pour influencer les élections.

De nombreuses preuves inquiétantes d'irrégularités de vote et de fraude ont émergé—et elles sont toujours en faveur de Joe Biden ! Pourtant, de nombreux républicains et journalistes prétendument impartiaux parlent comme s'il n'y avait rien à se préoccuper. Ils disent que tout était honnête et que Donald Trump devrait concéder. Cela montre une naïveté et une illusion choquantes !

Souvenez-vous simplement de ce que ces gens ont fait dans le passé. Le dossier Steele n'était rien d'autre que des mensonges créés par la gauche radicale. Pendant trois ans, ils l'ont utilisé comme « preuve » que Donald Trump était un agent russe—et ils savaient du début à la fin que ce n'était que des mensonges ! Alors, pensez-vous qu’ils ne voleraient pas des votes ? Je serais choqué s'ils ne le faisaient pas ! Ce rapport s'est avéré une trahison. Maintenant, ils sont passés à quelque chose peut-être encore plus traîtreuse ! Ce sont des crimes qui doivent être traduits en justice !

Le but de la gauche

Beaucoup de la gauche veulent une guerre civile. Certains ont déjà déclaré la guerre ! Ils veulent certainement amener la nation au point où ils peuvent se jeter sur leurs adversaires et les détruire. Et ils font tout pour atteindre ce but !

Nous n'avons pas à spéculer sur les objectifs de la gauche. Ils sont assez clairs si vous faites attention ! Par exemple, Mark Zaid était l'avocat de l'employé de la CIA qui « a dénoncé » le président Trump pour son appel téléphonique en Ukraine. Le 30 janvier 2017—à peine 11 jours après le début du mandat du président Trump—Mark Zaid, l'avocat du lanceur d'alerte ukrainien, a tweeté ceci : « #le coup a commencé. Première des nombreuses étapes. #rébellion. #la mise en accusation suivra en fin de compte. #avocats. » Plus tard dans la journée, il a tweeté : « #le coup a commencé. Lorsqu'un tombe, deux autres prendront leur place. #rébellion #mise en accusation. » C’était l’un des avocats hautement qualifiés de la gauche qui parlait ouvertement d’un coup d’État—essayant de renverser le gouvernement !

L'Amérique a changé comme vous ne l'avez jamais vu changer—en seulement quelques mois, ou même quelques semaines—en un pays différent ! Ce n’est pas le pays d’il y a quelques années—ni même au début de 2020 ! Et si vous deviez placer le mauvais chef en charge, les choses empireraient rapidement car il y a des puissances derrière lui qui veulent gouverner cette nation—et la gouverner à leur manière ! Ils ne veulent pas de liberté. Ils vous disent quoi faire, et vous devez le faire, sinon !

La gauche ne veut pas d’opposition. Ils veulent la tyrannie ! C'est parce qu'ils suivent Satan le diable, qui a la mainmise sur eux !

De puissantes grandes entreprises et sociétés de technologie sont prêtes à dépenser des milliards de dollars pour obtenir ce qu'elles veulent. Ils ne se soucient pas de la volonté du peuple. Un milliardaire a dépensé 100 millions de dollars en Floride pour battre Donald Trump. 100 millions de dollars ! Ils ont dépensé un total de 7 milliards de dollars dans cette campagne—comparé aux 4 milliards de dollars des républicains, et c’est beaucoup d’argent ! Les médias, l'industrie de hautes technologies, les éducateurs, Hollywood—tous ces gens ont beaucoup d'argent—et ils sont tous ensemble ! Et s'ils peuvent gagner avec de l'argent et en trichant, ou de toute autre manière, ils le feront !

Après l'élection, les entreprises de technologie ont censuré et même supprimé les messages qui remettaient en question les résultats. C'est maintenant la norme ! Quelle affliction pour notre nation !

Ils s'en sortent si facilement aussi. Après tout, aucun d'entre eux ne semble jamais être puni pour leurs transgressions. Après la terrible épreuve de Mueller, quelqu'un a-t-il été envoyé en prison ? Je ne l’ai pas vu—pourtant ils ont commis une trahison ! Il peut y avoir des enquêtes, mais celles-ci s'éternisent et après un certain temps, les gens oublient cela. Ainsi, les crimes restent impunis. Si vous laissez les criminels impunis à plusieurs reprises, ils en viennent à penser qu'ils peuvent tout faire et s'en sortir sans être puni ! Et ils ont à peu près raison !

Mais peut-être que Dieu a quelque chose en réserve pour eux qu'ils ne connaissent pas.

C'est étonnant pour moi de voir combien peu de républicains soutiennent le président Trump. Ceux qui ne le font pas sont vraiment ignorants de ce qui se passe dans cette nation.

Donald Trump a certainement ses problèmes, et Dieu les voit—mais Il l'a choisi comme sauveur, temporairement, pour l’Amérique ! Les gens ne comprennent pas cela et ne reconnaissent pas ce qui se passe réellement !

Je suis également émerveillé que tant de personnes aient voté pour la plate-forme radicale adoptée par le Parti démocrate. Ils veulent encourager les immigrants clandestins, en leur offrant, même gratuitement, les soins de santé, le bien-être social, et l’éducation. Ils veulent ravager l'économie pour lutter contre le « changement climatique ». Ils acceptent des idéaux racistes radicaux et des pratiques sexuelles extrêmes. Ils applaudissent l'anarchie et un esprit d'insurrection. Il n’est pas difficile à comprendre que dans une démocratie, quand tant de gens sont si ignorants, c’est fini. Cette nation est pratiquement perdue.

La Cour suprême

Dans le numéro de janvier 2019 de la revue anglaise The Trumpet, j'ai écrit un article intitulé « La Cour suprême des États-Unis est-elle dans la prophétie biblique ? ». Cet article expliquait comment Amos 7 avait prophétisé que M. Trump aurait un contrôle ferme sur le gouvernement américain et, en particulier, son succès dans la nomination des juges à la Cour suprême des États-Unis.

Amos 7 : 12-13 décrit un homme religieux parlant à Jéroboam et conspirant pour expulser du pays l'homme qui délivre cet avertissement. Qui est cet « Amatsia » du temps de la fin? Il est décrit comme le « prêtre de Béthel » (verset 10). Béthel est un nom pour la maison de Dieu, qui est spirituellement la véritable Église de Dieu. Comme je l'explique dans mon livret Le lion a rugi, c'est un langage prophétique pour un ministre qui vient de l'Église universelle de Dieu (ÉUD). Cette église a complètement changé ses doctrines ces dernières années et s'est transformée en un groupe protestant traditionnel appelé Grace Communion International.

201124 Barrett Speaks 1276887175 Chen Mengtong China News Service Getty
Amy Coney Barrett a été nommée et confirmée à la Cour suprême. (Credit: Cheng Mengtong/China News Source/Getty Images)

Amatsia est un homme arrogant qui a jeté la vérité de Dieu par terre après la mort de Herbert W. Armstrong (Daniel 8 : 11-12). C'est un homme qui ment abondamment. Cet esprit menteur sévit aujourd'hui en Amérique. C’est l’esprit qui a conduit ceux qui travaillent contre nous dans une bataille judiciaire de six ans avec l’ÉUD. Et c'est l'esprit qui motivera ceux qui s'opposeront à nous dans le scénario décrit dans Amos 7.

Cette prophétie n’a pas encore été accomplie ; c'est une autre raison pour laquelle M. Trump doit rester président. Cela signifie que nous devrions nous attendre à ce que Amatsia, ce faux prêtre, entre bientôt en scène !

Mais remarquez ce que Amatsia dit au prophète de Dieu, au nom de Jéroboam : « Ô toi voyant, va, enfuis-toi au pays de Juda, et mange là du pain, et prophétise là. Mais ne continue plus de prophétiser à Béthel, car c’est la chapelle du roi, et c’est la cour du roi » (Amos 7 : 12-13—King James française).

Voici ce que j'ai écrit dans cet article de 2019 : « ‘Ne continue pas à prophétiser à Béthel’, dit Amatsia, se référant à la ville capitale—nous pourrions comparer cela à Washington, DC, aujourd'hui—‘car c'est la chapelle du roi, et c'est la cour du roi’. Quand cela dit « la chapelle du roi », il est question d'un lieu de culte qui appartient au roi.’ » Ainsi, la « chapelle du roi » fait référence aux puissants partisans religieux de M. Trump et à la nature « religieuse » de sa présidence en général.

La nomination du juge Barrett pourrait s'avérer décisive dans cette élection, permettant à M. Trump de demeurer président.


Que signifie la « cour du roi » ? Ce même article de 2019 répond. « Le mot ‘roi’ est un mot hébreu différent de celui où il parle de 'la chapelle du roi'. Il signifie royaume. Dans la marge de la version King James il est écrit ceci : 'maison du royaume'. Wycliffe la traduit par 'maison du domaine'. Ce n’est pas une entité religieuse, c’est autre chose : la maison de la nation. Ce n'est pas quelque chose qui suit Jéroboam, pourtant cela le favorise et l'aide d'une certaine manière. De quoi s’agit-il prophétiquement ? Je crois que cette entité non-religieuse, la maison du royaume, fait allusion à la Cour suprême des États-Unis. »

Plus loin dans l'article, j'ai prophétisé : « Je crois que ce récit prophétique dans Amos 7 implique qu’il existe un avantage conservateur à la Cour suprême, un avantage qui favorise Jéroboam. »

Avance rapide jusqu'à aujourd'hui. Moins de deux mois avant l'élection, dans la soirée du 18 septembre 2020, quelque chose de remarquable s'est produite : la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsberg est décédée. Sa mort a choqué la nation et a provoqué une sensation politique et judiciaire. Cela a également créé une opportunité pour le président Trump. En quelques jours, le président a nommé Amy Coney Barrett pour occuper le siège vacant du tribunal. Barrett est une originaliste constitutionnelle et très conservatrice. Le 26 octobre, elle a été confirmée à la Cour suprême des États-Unis.

Quelle tournure des événements remarquable : le juge Barrett était le troisième juge nommé par M. Trump à la Cour suprême des États-Unis ! Sa nomination quelques jours à peine avant les élections a donné aux conservateurs un avantage significatif devant le tribunal. Je crois que cela a également marqué l'accomplissement de la prophétie d'Amos 7 : 13 !

La nomination du juge Barrett pourrait s'avérer décisive dans cette élection, permettant à M. Trump de demeurer président.

Après les élections, des avocats à travers l'Amérique, y compris les avocats de M. Trump, ont intenté des poursuites dans plusieurs États pour fraude électorale. Il est probable que certaines de ces affaires aboutiront à la Cour suprême. Je ne sais pas, mais je pense que la Cour suprême devra éventuellement se prononcer sur cette élection. Le fait que le juge Barrett soit là lorsque cela se produira augmente les chances que la loi sera maintenue ! Et cela ferait toute la différence pour le président. Je pense que c'est ainsi que Dieu va résoudre cela, mais Il peut avoir d'autres idées.

La prophétie d'Amos 7 indique fortement que M. Trump et l'homme qui remplit le rôle d'Amatsia rejetteront l'avertissement de Dieu et utiliseront ensuite la Cour suprême pour expulser l'Église de Dieu de l’Amérique. Cette prophétie ne s'est pas produite—ce qui est une autre raison pour laquelle M. Trump doit rester président !

Toujours une lampe

Quand Jéroboam I étais sur les lieux, Dieu a envoyé le prophète Achija pour lui dire qu'il dépouillerait le royaume d'Israël de Salomon et donnerait à Jéroboam le pouvoir sur 10 tribus (1 Rois 11 : 29-35). Puis Il a dit à Jéroboam : « Je laisserai une tribu à son fils, afin que David, mon serviteur, ait toujours une lampe devant moi à Jérusalem, la ville que j'ai choisie pour y mettre mon nom » (verset 36).

Partout où vous trouvez le trône du roi David, vous trouvez une lumière ! Partout où vous trouvez quelqu'un qui déclare le message sur le trône de David, vous trouverez la compréhension, la vérité et l'espoir—la lumière ! Quelle bénédiction et miracle de pouvoir comprendre ces prophéties et cette vérité ! Remercions Dieu pour la lumière de cette parole !

Au verset 37, Dieu a promis à Jéroboam d'énormes bénédictions s'il obéissait simplement comme David l'a fait. Autrefois, le roi Jéroboam et Israël auraient été énormément bénis s’ils avaient seulement suivi l’exemple de David ; s'ils avaient maintenu les pratiques religieuses et la loi établies par Dieu par l'intermédiaire du roi David !

Aujourd'hui, Dieu délivre le même message à Donald Trump et à l'Amérique ! Nous devons nous soumettre à Dieu et à Ses lois et à Son message tels qu'ils sont partagés et déclarés par le trône de David ! La lumière du trône de David continue de briller avec éclat !

La question est : Permettrons-nous à la lumière d’illuminer nos défauts et nos péchés afin de nous inciter à la repentance ?

Nous devons tous comprendre qu'aucun homme politique ne peut sauver l'Amérique. Les républicains ne peuvent pas sauver cette nation. Le président Trump ne peut pas. Seulement Dieu peut ! Nous devons Le voir à l'œuvre dans ce qui se passe ici. Il va utiliser ces événements pour exposer le mal et la corruption en Amérique. Et Il veillera à ce que chacune de Ses prophéties s'accomplisse. Vous n’avez qu’à surveiller !

Quelque chose va devoir se produire, et pour que Dieu accomplisse cette prophétie, il faudra que ce soit un miracle. Mais Il est un Dieu de miracles ! Et c'est Lui qui place finalement les dirigeants au pouvoir (Daniel 4 :17, 25 ; Psaume 75 : 6-7 [versets 7-8 dans la Bible Louis Segond] ; Romains 13 : 1).

Ces événements vont choquer une nation qui a déjà tourné la page sur notre président actuel. Mais ils ne devraient pas vous choquer. Observez ce qui se passera, et quand cela arrivera, vous pourrez reconnaître la main directrice de Dieu !

Atk Fr