Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Will%20worship

GETTY IMAGES (3), MANDEL NGAN/AFP VIA GETTY IMAGES, REESE ZOELLNER/TRUMPET

Une nouvelle ère dangereuse du « culte de la volonté »

La politique américaine est dans un état d'hystérie. Il y a une raison mortelle pour laquelle tant de gens adoptent des idées folles.

Il est facile d'oublier, étant donné la priorité dévorante sur le coronavirus, mais il y a quelques semaines à peine, l'Amérique lançait la procédure de mise en accusation ( impeachment ) contre son président. Les démocrates, en faisant appel à de faux témoins, en s'appuyant sur des ouï-dire et en criminalisant les intentions, ont ramené les normes de mise en accusation à leur niveau historique le plus bas. Ni l'enquête de l'avocat spécial de Robert Mueller ni le Comité du renseignement de la Chambre n'ont trouvé de preuves irréfutables contre le président Donald Trump, mais ces faits n'avaient pas d'importance. Les radicaux de gauche répètent sans cesse le mensonge selon lequel il était de connivence avec le gouvernement russe pour saper la sécurité des États-Unis—et le mensonge selon lequel il a menacé de refuser l'aide militaire à l'Ukraine si elle n'enquêtait pas sur la famille de Joe Biden. En fin de compte, cette absurdité honteuse a pris fin le 5 février, lorsque le Sénat a acquitté le président.

Le responsable de la mise en accusation, le représentant Adam Schiff, déclara ceci au cours de ses plaidoiries finales au procès pour la destitution : « Vous ne pouvez pas faire confiance à ce président pour faire ce qui est juste—pas pour une minute, pas pour une élection, pas pour le bien de notre pays—vous ne pouvez pas le faire. Il ne changera pas et vous le savez. Un homme sans caractère ni boussole éthique ne trouvera jamais son chemin. »

La définition de la calomnie dans le Merriam-Webster est « le fait de proférer de fausses accusations ou de fausses déclarations, ce qui diffame et nuit à la réputation d'autrui ». Le représentant Schiff a calomnié le président. Pourtant, des millions de personnes l'ont cru. Pourquoi ? Ils sont insensibles à la raison. Ils ne voient pas le monde en termes de logique ou de faits objectifs. Comme je vais l'expliquer, ils utilisent une norme très différente et extrêmement dangereuse pour régir leurs décisions.

Lorsque le Sénat a voté pour ne pas appeler de témoins supplémentaires au procès de destitution en janvier, les manifestants se sont rassemblés devant le Capitole et ont appelé au renversement du système de gouvernement américain. Le groupe Refusez le Fascisme—une coalition entre les démocrates socialistes d'Amérique et le Parti communiste révolutionnaire des États-Unis—a organisé ces manifestations. Un homme utilisait un mégaphone pour dire à la foule : « Vous ne pouvez pas compter sur les élections qu'ils truquent. » Puis il a entonné un chant : « Donald Trump est coupable ; tout le système est coupable. »

Le Parti communiste révolutionnaire des États-Unis est une organisation stalinienne qui souhaite abolir la Constitution américaine et créer une nation appelée « La nouvelle République socialiste en Amérique du Nord ». Ce groupe ne compte que quelques centaines de membres, mais ces révolutionnaires sonnent de façon alarmante comme le représentant Schiff et l'ancien président Barack Obama.

En novembre dernier, M. Obama a conseillé aux politiciens d'être plus sournois dans leurs tentatives de « transformer fondamentalement » l'Amérique, parce que « l'Américain moyen ne pense pas que nous devons démolir complètement le système et le refaire ». (Lisez à ce sujet, mon article de couverture de notre numéro de mars, « L’Amérique a été ‘transformée fondamentalement’  ».

L'Américain moyen ne pense pas que nous devons « démolir complètement le système », mais M. Obama le pense. Et à cause des mensonges flagrants racontés par la gauche radicale, de plus en plus d'Américains commencent à penser comme lui.

Que se passe-t-il en Amérique ? Une brume de tromperie entoure notre nation. Il est étonnant de voir à quel point les journalistes, les politiciens et d'autres personnalités trompent facilement les gens. Nous devons comprendre l'esprit derrière cette tromperie, car elle est beaucoup plus dangereuse que la plupart des gens ne pensent !

Le culte de la volonté d'Hitler

Adolf Hitler déclencha la Seconde Guerre mondiale, une guerre qui tua 60 millions de personnes et infligea certaines des pires souffrances de l'histoire.

Hitler croyait que si on racontait un gros mensonge et qu'on le répétait suffisamment, les gens finiraient par le croire. Il écrit dans Mein Kampf [Mon Combat] : « Dans un gros mensonge, il y a toujours une certaine force de crédibilité ; parce que les grandes masses d'une nation sont toujours plus facilement corrompues dans les couches les plus profondes de leur nature émotionnelle que consciemment ou volontairement ; et ainsi, dans la simplicité primitive de leur esprit, ils tombent plus facilement victimes du grand mensonge que du petit mensonge, puisqu'ils disent eux-mêmes souvent de petits mensonges dans de petites affaires, mais ils auraient honte de recourir à des mensonges à grande échelle. »

Cela peut sembler étrange, mais c’est déjà arrivé au peuple allemand. Hitler et ses partisans dirent aux gens que l'armée allemande n'avait pas perdu la Première Guerre mondiale sur le champ de bataille, mais qu'elle avait été poignardée dans le dos par les Juifs. Il n'y avait aucune preuve de cette affirmation, mais Hitler la répétait jusqu'à ce que les gens y croyaient. Il blâmait également le Traité de Versailles comme injuste et ruineux et tenait l'Occident responsable des troubles politiques et économiques qui sévissaient dans la République de Weimar. Les Allemands finirent par croire Hitler, l’élurent chancelier et soutenaient ses pogroms contre les Juifs. Les nazis exterminèrent 6 millions de juifs pendant l’Holocauste.

Nous n'avons pas appris de cette histoire comme nous le devrions. Est-ce que quelque chose de semblable pourrait se produire aujourd'hui ? Cela pourrait-il se produire en Amérique ? Quelqu'un pourrait-il provoquer une révolution politique simplement en répétant un mensonge flagrant encore et encore jusqu'à ce que les gens en viennent à le croire ?

Eh bien, cela s'est déjà produit à un degré choquant !

Hermann Rauschning fut président de la ville libre de Dantzig en Allemagne de 1933 à 1934. Il adhéra au mouvement nazi brièvement avant de rompre avec eux. Il eut de nombreux entretien avec Adolf Hitler qu'il écrivit plus tard dans son livre « Hitler parle ».

Il a écrit que durant ces différentes conversations, Hitler parlait beaucoup de la psychologie du mensonge. « Ce que vous dites aux gens rassemblés en foule dans un état réceptif de dévotion fanatique restera. Les mots reçus sous une influence hypnotique sont radicaux et résistant à toute explication raisonnable », se souvient Rauschning en disant à une occasion. À d'autres occasions, Hitler déclarait : « Nous sommes maintenant à la fin de l'ère de la raison » ; « Une nouvelle ère d'interprétation magique du monde arrive, d'interprétation en termes de volonté et non d'intelligence » ; « La vérité n'existe ni au sens moral ni au sens scientifique. »

Hermann Rauschning qualifia Hitler de « maître enchanteur ». Hitler avait une fascination intense pour la magie occulte. Une grande partie de ce qu'il disait à Rauschning au sujet « d’une nouvelle ère d'interprétation magique » venait de l'occultiste allemand Ernst Schertel. Le livre de Schertel sur la magie était l'un des livres les plus annotés de la bibliothèque personnelle d'Hitler.

Les annotations de Hitler sur La Magie : Histoire, Théorie et Pratique comprennent des points saillants tels que « la différence entre le ‘vrai’ et le ‘faux’ a disparu » et « beaucoup de choses sont gagnées par [la magie] : c'est à dire la possibilité d'intervenir dans cette structure, c'est-à-dire changer le monde selon notre volonté. Mais c'est magique, et sur cette base, nous sommes capables de créer une réalité là où il n'y en a pas. »

Hitler croyait qu'il n'avait pas besoin de s'appuyer sur la raison, l'intelligence, la réalité, la vérité absolue ou Dieu. Au lieu de cela, il adorait sa propre volonté humaine et croyait qu'il pouvait créer sa propre réalité.

Consciemment ou inconsciemment, beaucoup de gens croient aujourd'hui la même chose. Ils continuent à mentir jusqu'à ce qu'ils se convainquent eux-mêmes et leur entourage qu'ils ont raison.

Attaque de l'intérieur

Nous voyons des mensonges audacieux et flagrants comme la farce de la collusion avec la Russie qui devient de plus en plus important dans le paysage politique actuel. Cette tendance dangereuse commença bien avant le procès de destitution.

Le journaliste Michael Hastings a publié un livre intitulé Panic 2012 : The Sublime and Terrifying Inside Story of Obama Final Campaign [Panic 2012 : La sublime et terrible histoire intérieure de la dernière campagne d’Obama]. Dans ce document, il y décrit l'effet personnel intrigant que le président Obama aurait eu sur les journalistes qui le couvraient pendant la campagne électorale. À la télévision, M. Hastings a déclaré que ces journalistes « perdent parfois la tête. Ils commencent à se comporter de manière juvénile et en amateur et ils s'évanouissent ». Et parce que les médias tombaient en pâmoison du président Obama, il était en mesure d'amasser un énorme pouvoir pour faire taire la dissidence. Les médias ne voulaient tout simplement pas le défier.

Bon nombre d'opinions de M. Obama étaient inconnues avant son élection parce que les médias ne l’avaient pas examiné de près. La presse a beaucoup à répondre sur la manière dont elle a encouragé cet homme et ses ambitions !

Maintenant, un bon nombre des mêmes journalistes en pâmoison de Barack Obama considèrent tout ce que le président Trump fait, comme preuve de corruption et de mal. Les mêmes personnes, qui ont manifestement ignoré les actes répréhensibles de l'administration Obama, inventent maintenant des accusations criminelles contre l'administration Trump. Elles exposent continuellement leur propre parti pris de rang et leur refus de voir.

Nous devons être préoccupés par cela. Sans médias libres et véridiques, une république ne peut pas survivre !

Les démocrates radicaux démontrent qu'il n'y a pratiquement aucune limite à ce qu'ils feront pour attaquer le président et miner les dernières élections—et la prochaine. Le représentant Schiff a même suggéré lors des audiences de destitution que le président Trump pourrait offrir l'Alaska aux Russes en échange d'un soutien lors de la prochaine élection présidentielle. Cela démontre une peur effrayante, dénuée de toute preuve ! De quoi parle cet homme ?

N'est-ce pas exactement ce que Hitler décrivait ? Ces gens croient que s'ils le disent, c'est vrai ! S'ils le veulent, alors tout le monde devrait les croire.

C'est profondément troublant. La prophétie biblique montre que le culte de la volonté entraînera de féroces et intenses souffrances—encore pires que celles de la Seconde Guerre mondiale.

L'avertissement de la Bible

L'apôtre Paul a écrit à propos de ce sujet : « Que personne ne vous séduise de votre récompense dans une humilité volontaire et une adoration des anges [cela devrait lire, démons], s'immisçant dans ces choses qu'il [a] vues [c'est la traduction correcte], vainement gonflées par son esprit charnel… Ils ont, en effet, une apparence de sagesse dans le culte de la volonté… » (Colossiens 2 : 18, 23—traduction selon la version King James).

C'est exactement ce dont Hitler parlait—le culte de la volonté, mais à un autre niveau—« une interprétation magique… en termes de volonté ». Hitler disait : Voici comment cela fonctionne maintenant : votre logique, vos faits, vos preuves et votre vérité ne nous arrêteront pas. Nous suivons une « interprétation magique aujourd'hui ». Le culte de la volonté est résistant à la vérité ! C'est le nouvel âge qu'Hitler voulait inaugurer. Il n'y a pas de vérité absolue, disait-il. Ne regardez pas la Bible pour obtenir des réponses. Ayez juste une interprétation magique des choses. L'implication est, suivez simplement notre volonté !

Paul révèle ce qui se passe lorsque vous adorez la volonté humaine : Elle conduit à adorer essentiellement des démons ! C'est parce que l'esprit humain est si vulnérable à la diffusion, à la tromperie et à l'influence de Satan, surtout lorsqu'il est plein de vanité. Suivre une volonté humaine signifie vraiment suivre la volonté de Satan !

Dans son livre de 2010 The World Turned Upside Down : The Global Battle Over God, Truth and Power [Le monde à l’envers : la bataille mondiale au sujet de Dieu, la vérité et le pouvoir], la journaliste britannique Melanie Phillips souligne que la capacité de penser rationnellement vient de Dieu. « La science occidentale est née de l'idée originale que l'univers était rationnel ; et que la croyance nous a été donnée par la Genèse, qui a énoncé la proposition révolutionnaire que l'univers avait un Créateur rationnel », écrit-elle. « Sans une telle intelligence délibérée derrière ceci, l'univers n'aurait pas pu être rationnel ; et donc il n'y aurait pas eu de place pour la raison dans le monde parce qu'il n'y aurait pas eu de vérités ou de lois naturelles à découvrir. »

Satan et ses démons rejettent l'autorité de Dieu. Ils ne croient pas à la vérité absolue ; tout est relatif à leur volonté. Le Christ a dit que le diable « ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge » (Jean 8 : 44).

Lorsque les êtres humains rejettent la vérité de Dieu, ils commencent à adorer leurs propres opinions. Ils commencent à penser comme Satan. Lorsque ce type de pensée s'enracine suffisamment, les gens cessent même de se soucier de la différence entre le vrai et le faux. Ils commencent à essayer comme par magie de « créer une réalité là où il n'y a pas de réalité ».

Cette réflexion envahit la scène politique américaine ! Pouvez-vous la reconnaître ?

La gauche radicale rejette la loi fondamentale du pays, nous disant qu'elle ne fait que de se mettre en travers de la route. Nous n'avons pas besoin de cette ancienne loi, insistent-ils. Nous savons ce qu'est la justice. Vous pouvez nous faire confiance !

un tel raisonnement ouvre la voie aux tyrans ! Les tyrans détestent les faits et les vérités qui limitent leur pouvoir. Ils ignorent donc la réalité au profit de leur propre « interprétation magique » du monde. Chaque tyran est un outil que le diable peut utiliser pour jeter la vérité de Dieu par terre (Daniel 8 : 12).

Nous devons reconnaître la force spirituelle maléfique derrière cette poussée pour saper la loi !

Démolir le système

Le regretté Herbert W. Armstrong a souligné que la différence entre le nazisme d'Adolf Hitler et le communisme de Joseph Staline était simplement la différence entre le socialisme national et le socialisme international. Le terme « nazi » est l'abréviation de Parti National-Socialiste des travailleurs Allemands. Bien que les nazis n’aimaient pas les communistes, les deux idéologies sont assez similaires, et Hitler et Staline coopérèrent au début de la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez en apprendre beaucoup sur le fonctionnement de la gauche radicale en étudiant Hitler et Staline.

En 1956, M. Armstrong écrivait que la Russie menait une guerre psychologique contre l'Amérique. « Une guerre psychologique de propagande, d'infiltration, de subversion, de démoralisation—c'est une guerre qui attaque nos esprits et nos valeurs morales et spirituelles, plutôt que nos corps et nos biens terrestres… C'est une sorte de guerre que nous ne comprenons pas ou que nous ne savons pas gérer. Elle utilise tous les moyens diaboliques pour nous affaiblir de l'intérieur, sapant nos forces, pervertissant nos mœurs, sabotant notre système éducatif, détruisant notre structure sociale et notre vie spirituelle et religieuse, affaiblissant notre puissance industrielle et économique, démoralisant nos forces armées et finalement, après une telle infiltration, renverser notre gouvernement par la force et la violence ! »

Comme les nazis, les communistes pensaient que la fin justifiait les moyens. En d'autres termes, ils peuvent faire ce qu'ils veulent et les résultats le justifieront. Combien c'est terriblement dangereux et désastreux ! Regardez les résultats : Dans la poursuite d'un objectif tordu, anti-Bible et anti-Dieu, ils ont commis des atrocités épouvantables !

Les communistes en Amérique se sont organisés en deux partis politiques différents, mais le communisme n'est pas vraiment un parti politique. Leur objectif est de détruire la république constitutionnelle de l'Amérique !

Ces manifestants du Parti communiste révolutionnaire à l'extérieur du bâtiment du Capitole étaient tout à fait honnêtes quant à leurs objectifs. Ils scandaient : « Donald Trump est coupable ; le système entier est coupable. » Et ils saluaient une nouvelle constitution stalinienne publiée sur leur site Web, qui dit : « Pour mettre en place ce nouvel État socialiste, il serait nécessaire de vaincre, de démanteler et d'abolir complètement l'État capitaliste-impérialiste des États-Unis ; et ceci à son tour ne deviendrait possible qu'avec le développement d'une crise profonde et aiguë dans la société et l'émergence d'un peuple révolutionnaire, par millions et par millions, qui a la direction d'une avant-garde communiste révolutionnaire et qui sont conscients de la nécessité d'un changement révolutionnaire et sont déterminés à lutter pour ce changement. »

Les politiques que Barack Obama a travaillé à mettre en œuvre avaient beaucoup plus en commun avec ces militants que la plupart des gens ne le réalisent. Mais comme il le déclarait en novembre dernier, « Même en repoussant les limites et en étant audacieux dans notre vision, nous devons également être enracinés dans la réalité. L'Américain moyen ne pense pas que nous devons complètement démolir le système et le refaire. »

La plupart des Américains ne veulent pas une constitution communiste ! M. Obama conseille donc aux démocrates de mentir concernant leurs convictions et de cacher leurs objectifs. Peu de médias couvrent aujourd'hui les efforts inlassables de la gauche radicale pour démolir le système. Au lieu de cela, ils sont obsédés par des mensonges sur la façon dont M. Trump travaille pour Poutine.

Ce mouvement est anarchique au-delà des mots pour le décrire ! Il adore la volonté et inaugure une nouvelle ère dangereuse d 'interprétation magique. Et cette philosophie du culte de la volonté ravage la nation ! Où cela mènera-t-il ? La plupart des gens ne s'en rendent pas compte, mais il deviendra bientôt douloureusement clair que cela conduit à des souffrances sans précédent si nous ne nous réveillons pas !

Nous n'aimons pas y penser, mais nous le devons ! Le type de révolution que la gauche radicale promeut fait généralement couler le sang de millions de personnes !

La guerre civile

L'ancien président de la Chambre, Newt Gingrich, déclarait dans une interview à Fox News en 2017 : « Je pense que nous devrions prendre très au sérieux la menace d'une guerre civile… Ce que vous voyez avec Antifa, ce que vous voyez sur les campus universitaires, ce que vous voyez, dans une certaine mesure, dans la bureaucratie, c'est une véritable division du pays… En tant qu'historien, mon point de vue est assez simple : un côté ou l'autre gagne. »

Pourtant, dans la guerre civile américaine, aucun côté ne gagnera.

Dans un article intitulé « Il n'y aura pas de gagnants dans la Seconde Guerre Civile », Newsmax.com conclut : « Beaucoup de gens voient la guerre non seulement comme imminente, mais comme pratiquement inévitable. Si tel est le cas, nous ferions mieux de nous occuper de nous creuser des bunkers… et des tombes » (25 août 2017).

Quelle est la gravité de cette question ? La première guerre civile américaine a coûté presque autant de vies américaines que toutes les autres guerres américaines réunies ! Mais une nouvelle éruption de violence entre Américains serait bien pire.

Et si le pays plonge dans des luttes intestines, de nombreux pays étrangers seront prêts à bondir. L'Amérique est la nation la plus riche de l'histoire. Si elle continue de se détruire, des nations comme la Chine, la Russie, la Corée du Nord, l'Iran et d'autres détruiront tout ce que la guerre civile n’aura pas détruit en se disputant le butin. La superpuissance américaine deviendra de l'histoire, et une Troisième Guerre mondiale impliquant plusieurs puissances nucléaires s’en suivra !

La Trompette et avant nous Herbert W. Armstrong, nous ont averti de la venue d’une Troisième Guerre mondiale depuis plus de 85 ans ! Cette guerre est prophétisée dans votre Bible. La division américaine accélère l'accomplissement de ce que Dieu avait prévu il y a des milliers d'années !

Enraciné en Christ

Pour être protégés de cette calamité à venir, nous devons apprendre de notre histoire. L'apôtre Paul nous avertit de ne laisser personne nous séduire par des paroles séduisantes ; vous devez être enraciné en Christ. « Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus Christ, marchez en lui, étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces. Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. » (Colossiens 2 : 6-8).

La Bible Good News traduit l'expression « rudiments du monde » par « esprits gouvernants l'univers ». Le Lexique de Thayer dit que cela signifie « envahir, des maux qui naissent parmi les hommes et commençant à exercer leur pouvoir ». Qu'est-ce que le culte de la volonté ? Cela signifie être gouverné par le monde des démons ! C'est ce que Paul dit !

Il existe un monde spirituel maléfique, et ces esprits ont du pouvoir ! Les Écritures rendent cette réalité extrêmement claire. Lisez les Évangiles, par exemple, et vous voyez que Jésus-Christ chassait régulièrement les démons ! Où sont passés ces démons ? Ils ne sont pas morts ! Des millions d'entre eux sont abattus et confinés sur cette Terre avec Satan le diable (Apocalypse 12 : 7-12).

Si vous n'êtes pas enraciné en Jésus-Christ et dans la Parole de Dieu telle qu'elle est révélée dans la Bible, vous êtes « facilement corrompus dans les couches profondes de [votre] nature émotionnelle ». Satan, « le prince de la puissance de l'air », diffuse des humeurs, des attitudes et des impulsions qui nous rendent insensibles à la raisonsi nous le permettons (Éphésiens 2 : 2).

Il y a toujours quelqu'un qui veut nous amener à adorer la volonté. Mais la seule façon d'échapper aux catastrophes dévastatrices prophétisées pour engloutir l'Amérique, est d'être enraciné dans la vérité—basée sur la Parole de Dieu.

Même ceux qui voient qu'il y a un vrai problème en Amérique aujourd'hui ne reconnaissent pas toute son ampleur. Il y a une force spirituelle maléfique qui cherche à détruire l'Amérique. Cet esprit travaille dans la gauche radicale pour atteindre cet objectif. Un grand esprit mauvais conduit ces gens à accélérer la mort de cette nation ! Les gens cèdent à une pensée haineuse et mauvaise. Ils pensent qu'ils embrassent le socialisme et le communisme—mais en fait, ils s'alignent avec la volonté satanique !

Si vous voulez le prouver de façon plus approfondie, nous vous enverrons volontiers un exemplaire gratuit de mon livret L'Amérique sous attaque. Cela vous aidera à reconnaître la direction dangereuse de cette nation.

Dieu ne veut pas que les gens souffrent des calamités qui arrivent. Dieu protégera les individus qui répondent et qui écoutent à l'avertissement. Et nous devons tous voir que ces calamités devraient se produire dans les tous derniers jours de l’existence de l’Amérique en tant que puissance mondiale forte—ce qui est en fait juste avant que le Messie ne vienne sur cette Terre pour la gouverner !

Atk Fr