Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Aa

Trumpet

Le jour du Seigneur de Sophonie (deuxième partie)

La suite provenant de Le jour du Seigneur de Sophonie (première partie)

Silence

Bien que les Laodicéens se détournent de Dieu en ce moment, Dieu a encore un message à leur adresser. “Silence devant le Seigneur, l’Eternel! Car le jour de l’Eternel est proche, car l’Eternel a préparé le sacrifice, Il a choisi ses conviés” (Sophonie 1:7). A qui Dieu parle-t-il? Il parle au peuple qui Le suivait et qui a fait demi-tour—les Laodicéens. Dieu tente encore d’entrer en contact avec ces gens bien qu’ils Lui aient tourné le dos. Dieu leur dit de faire “silence” en Sa présence. En d’autres mots, Dieu attend d’eux qu’ils soient silencieux et qu’ils l’ecoutent.

Veuillez remarquer que ce verset ne peut pas s’adresser aux églises de ce monde. Elles ne se sont jamais trouvées en Sa présence, sauf d’une certaine façon de parler! Le monde a entendu parler de Dieu et ils entendent Son message; mais ils ne le connaissent pas intimement. Dans ce verset, Dieu essaie de faire parvenir un message très sérieux à Sa propre Eglise—c’est-à-dire aux gens qui vivaient en Sa présence.

De qui Dieu se sert-Il pour transmettre Son message? Dieu le publie-t-il Lui-même? Non. Dieu utilise toujours les hommes pour faire Son travail. En quoi consiste ce travail? Dieu donne un avertissement à l’Eglise laodicéenne. Il frappe à leur porte (Apocalypse 3:20). Il faut qu’ils répondent pendant que Dieu est encore là. Bientôt, ce sera trop tard. Mais qui transmet un message disant aux Laodicéens de rester tranquille et d’écouter Dieu? Qui transmet le message indiquant que Dieu est sur le point d’exterminer pratiquement tout le monde sur cette planète?

Nous devons prendre ce message très au sérieux! Dans ce petit livre de Sophonie, Dieu dit que le sang humain va bientôt devenir comme de la poussière. Le sang humain ne vaudra plus rien. C’est pour très bientôt!

Quand vous verrez la propre Eglise de Dieu se détourner de Lui, alors vous devez savoir que la fin est tres proche. Les Laodicéens doivent prêter attention à ce message et se repentir, sinon ils seront détruits à jamais. Quand le jour du Seigneur arrivera, il sera trop tard pour eux pour se repentir. Sur chaque Laodicéen impénitent, Dieu apposera un sceau qui le désignera à la mort éternelle.

Qui exécute ce Travail pour Dieu? Son Eglise philadelphienne! Nous devons tous apprendre à rester tranquille et à écouter Dieu lorsqu’Il parle par Son oeuvre. Nous recevons parfois des lettres de gens contrariés par ce que nous enseignons au sujet des Laodicéens dans notre émission télévisée The Key of David, et dans notre revue La Trompette philadelphienne (The Philadelphia Trumpet en anglais). Certains disent que nous critiquons trop et nous montrons trop sévères. Ils ont le sentiment que nous manquons d’amour à l’égard des Laodicéens. Mais qu’est-ce que Dieu dit aux Laodicéens? Les vies spirituelles des Laodicéens sont à ce point corrompues que Dieu dit catégoriquement qu’Il Se prépare à détruire jusqu’au dernier d’entre eux s’ils ne se repentent pas! Les Laodicéens seront détruits en même temps que les bêtes, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer. Dieu va chatier ces gens severement. Avertir les Laodicéens, c’est leur témoigner un grand amour! C’est leur unique espoir d’échapper à cette catastrophe.

Des vêtements étrangers

C’est dans un but important que Dieu va sacrifier les Laodicéens. “Au jour du sacrifice de l’Eternel, je châtierai les princes et les fils du roi, et tous ceux qui portent des vêtements étrangers” (Sophonie. 1:8). La destruction des Laodicéens n’est pas simplement un carnage insensé. Dieu en a projete et concu le plan. C’est le “jour du sacrifice de l’Eternel.” Pourquoi Dieu fait-il cela? Parce qu’Il veut que le monde entier en arrive à se repentir. Il veut que tous les êtres humains réalisent l’état pitoyable de leurs vies spirituelles.

Le plan de Dieu consiste à punir tous ceux qui portent des “vêtements étrangers.” Qu’est-ce que cela veut dire? Dieu utilise le symbole du vêtement pour illustrer la vie religieuse d’une personne. Dans Apocalypse 19:7-8, nous voyons que le fin lin représente les oeuvres justes des saints. Mais ces gens—les Laodicéens de Dieu—portent des “vêtements étrangers.” Ce symbole des “vêtements étrangers” se réfère à une fausse religion ou à des oeuvres impies. Le monde entier doit en venir à tenir pour vraie la véritable religion de Dieu et ne jamais s’en écarter par la suite!

Nous savons que M. Armstrong est mort et qu’il attend la première résurrection au retour du Christ. Mais s’il était vivant aujourd’hui et s’il lui arrivait de passer par l’église que le Christ mit sur pied par son intermédiaire, il verrait beaucoup de vêtements étrangers. Comme nous l’avons mentionné plus haut, plus de 40 changements doctrinaux majeurs ont été faits depuis le décès de M. Armstrong. Ce sont des vêtements étrangers. Un grand nombre de personnes restent encore dans cette église et agissent comme si de rien n’était. Les 40 changements doctrinaux majeurs sont uniques dans l’histoire de l’eudce n’est pas quelque chose de peu d’importance! Dieu condamne Son Eglise pour tous ces changements. Son plan est de les plonger dans la grande Tribulation pour les amener au repentir. S’ils ne se repentent pas, ils seront perdus à jamais!

Sauter par dessus le seuil

Nous devons tous faire face à la réalité au sujet de l’Eglise laodicéenne. Ils sont gravement en danger spirituellement. Malheureusement, Dieu se doit de les condamner pour leurs actions. Au verset neuf, Il continue de leur révéler leurs problèmes en profondeur. “En ce jour-là, je châtierai tous ceux qui sautent par-dessus le seuil. Ceux qui remplissent de violence et de fraude la maison de leur maître” (Sophonie 1:9). Que signifie sauter par-dessus le seuil? C’est une phrase que l’on ne rencontre pas souvent. Mais on peut la comprendre si on laisse la Bible s’interpréter elle-même. Examinons d’autres Ecritures qui mentionnent un seuil.

Les Ecritures suivantes racontent l’histoire des Philistins lorsqu’il capturèrent l’arche de Dieu. “Les Philistins prirent l’arche de Dieu, et ils la transportèrent d’Eben-Ezer à Asdod. Après s’être emparés de l’arche de Dieu, les Philistins la firent entrer dans la maison de Dagon et la placèrent à côté de Dagon” (I Samuel 5:1-2. Si nous connaissons le but de Dieu en ce qui concernait l’arche d’alliance, nous pouvons deviner que la placer dans le temple de Dagon n’était pas une idée très sage de la part des Philistins. Dagon, une idole muette et inerte, n’avait pas conscience de ce que faisaient ces gens. Mais la statue de Dagon se trouva fort endommagée à cause de leurs actions stupides.

“Le lendemain, les Asdodiens, qui s’étaient levés de bon matin, trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Eternel. Ils prirent Dagon et le remirent à sa place” (verset 3). Dieu indiqua très vite aux Philistins qu’ils avaient commis là une sottise. Cela se ramène à dire que Dieu fit s’incliner Dagon devant l’arche. Souvenez-vous, les Dix Commandements et la verge d’Aaron se trouvaient à l’intérieur de l’arche. Le couvercle d’or au-dessus de l’arche soutenait les statues des chérubins dont les ailes déployées couvraient le propitiatoire. Les gens qui vivaient à cette époque savaient que l’arche réprésentait la présence du Dieu d’Israël. Dieu montrait très clairement aux Philistins qu’il n’était pas disposé à accepter la compagnie d’une idole muette, c’est-à-dire une fausse religion.

“Le lendemain encore, s’étant levés de bon matin, ils trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Eternel; la tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, et ils ne lui restait que le tronc. C’est pourquoi, jusqu’à ce jour, les prêtres de Dagon et tous ceux qui entrent dans la maison de Dagon à Asdod ne marchent point sur le seuil” (verset 4-5). Dieu montra aux Philistins que Dagon était un dieu impuissant. Les gens d’aujourd’hui suivent des dieux impuissants. Le grand Dieu d’Israël sectionna les mains et la tête de Dagon sur le seuil du temple de Dagon. Cela produisit de l’effet sur les faux prêtres. Afin de ne pas subir personnellement de préjudices, les prêtres de Dagon sautent par-dessus le seuil depuis ce temps-là, au lieu de marcher dessus.

Lorsqu’ils expliquent Sophonie 1:9, la plupart des commentaires se reportent à ces Ecritures dans 1 Samuel 5:1-5. Il est intéressant de noter que les seules autres Ecritures relatives à l’action de sauter au-dessus d’un seuil se trouvent dans 1 Samuel. Si vous ajoutez cette connaissance venant de 1 Samuel à celle venant de Sophonie 1:9, vous pouvez constater que les prêtres de Dieu observaient des pratiques païennes en présence de Dieu. N’est-ce pas là une parfaite description de ce qui se passe au sein de l’Eglise laodicéenne de Dieu aujourd’hui? 

La suite sur Le jour du Seigneur de Sophonie (troisième partie)

Zeph Fr Bo