Recevez un bulletin de nouvelles gratuit dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable — la Trompette en bref.

Shlomo shalev l u28brnp7g unsplash

ShlomoShalev/Unsplash

Le mystère des anges et des mauvais esprits (neuvième partie)

La suite provenant de Le mystère des anges et des mauvais esprits (huitième partie)

L'origine des démons

Pourtant, cet être supérieur — formé au trône du gouvernement divin universel, et possédant une grande expérience dans l’administration de ce dernier — en était venu à raisonner faussement. Il avait pris une décision perverse et diabolique. Il avait influencé les anges qui étaient sous lui, et qui avaient fini par se rebeller, eux aussi. Cela a pu lui prendre des millions d’années. Selon toute probabilité, il lui fallut commencer par pervertir l’esprit de ses anges un à un. Il a dû provoquer en eux un sentiment d’insatisfaction, de traitement injuste par Dieu, et a fait naître chez eux du ressentiment et de l’amertume.

Lorsque Lucifer permit à des pensées de vanité, de jalousie, d’envie, de convoitise et de cupidité, puis de ressentiment et de rébellion de s’installer dans son esprit, quelque chose se produisit en lui. Son esprit devint perverti, corrompu, malhonnête ! Son raisonnement s’altéra. Dieu lui avait donné, ainsi qu’aux anges, le pouvoir de maîtriser leur esprit. Ils ne pourront plus jamais reprendre le droit chemin — penser, à nouveau, rationnellement, honnêtement et de manière juste.

J’ai eu un certain nombre d’expériences avec des démons, à travers plusieurs personnes possédées. J’ai chassé des démons au nom du Christ, et grâce à la puissance du Saint-Esprit. Certains d’entre eux sont stupides comme des enfants trop gâtés. Il y en a qui sont rusés, cinglants, astucieux, subtiles. D’autres sont belligérants, impertinents, maussades ou moroses. Néanmoins, tous sont pervertis et corrompus.

Satan et ses démons affectent-ils et influencent-ils les êtres humains, aujourd’hui, et même les gouvernements ? Les esprits malfaisants affectent-ils votre propre vie ? Nous répondrons à ces questions au Chapitre 4.

Tandis que Dieu contemplait cette tragédie cataclysmique, Il a dû Se rendre compte que si l’être le plus parfait qu’Il peut créer s’était rebellé, il ne restait que Lui, Dieu, qui ne voudrait et ne pourrait pécher.

Dieu est le Père de la Famille — ou du Royaume — de Dieu.

Veuillez lire Jean 1 : 1-5. La Parole, qui a été « faite chair » (verset 14) a toujours existé — de toute éternité — avec le Père. Dieu le Père a créé toutes choses — l’univers entier — par Celui qui devint Jésus-Christ (Éphésiens 3 : 9 ; Colossiens 1 : 16-17).

Lorsque Jésus était sur terre, Il priait Dieu, Son Père céleste. Le Père a parlé de Jésus comme de « mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection ». Jésus vécut sur la terre en tant qu’être humain ; Il fut tenté en tous points comme nous le sommes, sans toutefois pécher.

Le troisième mot de la Bible est « Dieu » (Genèse 1 : 1). Dans l’original hébreu, il s’agit du mot Elohim — un nom pluriel comme les mots famille, groupe, ou église. La Famille divine, c’est Dieu. Il y a un seul Dieu — une seule famille se composant de plus d’une personne.

Dieu Se rendit compte qu’Il ne pouvait compter que sur la Famille divine qui, elle seule, ne pourra jamais pécher. Afin d’accomplir le dessein magistral qu’Il avait prévu pour le vaste univers, Dieu comprit qu’Il ne pourrait compter sur personne d’autre que sur la Famille divine.

Pourquoi les hommes vont succéder aux anges déchus

C’est alors que Dieu décida de Se reproduire par des êtres humains, faits à Son image et selon Sa ressemblance, mais qui, seraient composés de chair et de sang — sujets à la mort s’ils pèchent sans se repentir. Néanmoins, ces êtres humains auraient la possibilité de naître dans la Famille divine, après avoir été engendrés par Dieu le Père. Dieu vit que cela pourrait s’accomplir grâce au Christ qui S’est offert Lui-même pour exécuter ce dessein.

C’est pour cette raison que Dieu a placé l’homme ici-bas ! C’est cela qui a poussé le Dieu tout-puissant à entreprendre la réalisation la plus colossale, la plus extraordinaire — Sa propre reproduction ! Le chapitre suivant rendra cela incontestablement clair.

Un dernier point important, avant de conclure ce chapitre. Le Dessein général de Dieu, c’est de créer — au point de Se reproduire, et de devoir régner souverainement sur tout ce qu’Il crée. Il semblerait que Dieu ait choisi notre planète pour en faire le siège central de l’univers, l’emplacement de son trône suprême (voir 1 Corinthiens 15 : 24). Satan a rejeté le Gouvernement divin qui administrait cette terre. Dieu va restaurer Son gouvernement ici-bas par l’intermédiaire de l’homme créé à Son image, et appelé à faire partie de Sa Famille. Prêtons donc l’oreille à l’exhortation que nous donne l’apôtre Paul de ne pas ignorer l’existence et les desseins de Satan, et de ne pas lui laisser l’avantage sur nous (2 Corinthiens 2 : 11). Notre fonction, qui est d’une importance suprême, deviendra plus nette dans les chapitres suivants.

Une bonne nouvelle

Vous connaissez sans doute l’expression : « J’ai une bonne nouvelle, et j’en ai aussi une mauvaise à vous annoncer. » La dernière partie du présent chapitre vous a annoncé la mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle, c’est celle du Dessein divin pour l’humanité ; c’est aussi le fait que les deux tiers des anges, qui sont restés saints et intègres, sont bien plus nombreux que les démons. Ils demeurent les serviteurs invisibles de Dieu pour exercer un ministère, et aider au développement du caractère juste des innombrables humains qui deviendront alors fils et héritiers du Dieu suprême, membres de la grande Famille de Dieu. 

La suite sur Le mystère de l’homme (première partie)

Fr Moa