Kavanaugh america%20being%20torn%20apart

Gary Dorning/Trumpet, Andrew Caballero-reynolds/AFP/Getty Images

Les auditions de Kavanaugh révèlent l’esprit anarchique de l’Amérique

20/11/2018  •  de latrompette.fr
La bataille épouvantable pour la Cour Suprême américaine montre à quel point cette nation est proche de l'effondrement—et comment Dieu résoudra le problème.
 

Si vous êtes comme la plupart des Américains, vos émotions ont été exacerbées par le processus de confirmation de Brett Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis d’Amérique. La nation a été captivée par ces audiences. Les sentiments se sont échauffés lorsque des accusations d'inconduite sexuelle ont transformé les audiences en un spectacle haineux devant le monde entier !

Tout ceci s’est déroulé à la vue du public. L’attention de la nation se fixa sur des anecdotes comme les mentions dans l'annuaire des étudiants et un argot d’adolescent vulgaire. Beaucoup de personnes furent convaincues que Kavanaugh était un prédateur sexuel qui n’avait pas à siéger à la Cour suprême. D’autres, regardant les mêmes informations, ont constaté qu'un parti Démocrate était prêt à se vautrer dans la fange pour empêcher les conservateurs d'obtenir une majorité à la Cour Suprême. Le Sénat a fait écho à des dénonciations de mauvais goût. Les lieux publics étaient envahis par des protestataires en colère. Des citoyens en colère ont personnellement affronté des élus, en les haranguant publiquement.

Ce fut probablement le spectacle le plus répugnant et le plus embarrassant de la politique moderne américaine.

Plusieurs observateurs ont noté que la division et la haine aux États-Unis avaient atteint leur plus bas niveau. Mais il y a une dimension spirituelle très mal comprise, mais critique, sur ce qui a émergé durant ces auditions. Le danger pour l’Amérique est bien plus mortel que la plupart des gens peuvent le reconnaître !

Un esprit anarchique

J’ai exposé cette réalité spirituelle dans une brochure que j’ai écrite en 2013, intitulée L'Amérique sous attaque. Je vous exhorte fortement à obtenir une copie de cette brochure importante et à l’étudier. (Nous vous l'enverrons volontiers sans frais.)

Le premier chapitre, « La cause cachée du déclin mortel de la société », décrit un événement qui s’est produit en 1986 et qui marqua un point tournant dans l’histoire de l’Amérique. Ce changement est d’abord apparu publiquement en 1987—dans une bataille épique, au sujet de la Cour Suprême.

J'écrivais : « Le 1er juillet 1987, le président Ronald Reagan nomma un juge très respecté, Robert Bork, pour qu’il devienne un juge associé à la Cour suprême américaine. Moins de 45 minutes après la nomination, le démocrate Edward Kennedy du Massachusetts prit la parole au Sénat et le diabolisa. ‘L’Amérique de Robert Bork,’ disait-il, ‘produirait de sordides avortements, de la ségrégation, de la censure et des descentes de police en pleine nuit.’

Bork Getty Images 621743972
(Mark Reinstein/Corbis/Getty Images)

« Ce fut une diffamation choquante et flagrante vis-à-vis d’un homme qui était manifestement qualifié et très respecté, même par beaucoup de libéraux. ‘Il n’y avait rien d’exact dans ce discours,’ a dit M. Bork. Beaucoup de gens étaient d’accord—mais l’attaque continua. Le sénateur Kennedy et d’autres étaient en tête des partisans de l’avortement, des évolutionnistes, des féministes, des défenseurs des droits civils et d’autres libéraux réunis afin de ternir la réputation du juge Bork lors d’une énorme campagne de diffamation. »

Cette honteuse campagne de diffamation empêcha Robert Bork de siéger à la Cour Suprême.

Ne devrions-nous pas être profondément inquiets que des mensonges éhontés puissent être si efficaces ? Beaucoup d'Américains n’apprécient tout simplement pas la vérité comme ils l'appréciaient autrefois, et comme ils le devraient ! Ces opposants de Robert Bork qui utilisèrent des mensonges pour détruire cet homme, devaient être rongés par la honte ! Mais plusieurs ont considéré que l’ostraciser et le remplacer par un juge plus libéral était une grande victoire politique, quel qu'en soit le prix !

Pourquoi le juge Bork a-t-il été attaqué si férocement ? Parce qu’il croyait en l’autorité de la Constitution telle qu’elle était écrite. Il rejeta la notion libérale selon laquelle, la Constitution est un document « évolutif » ou « vivant », qui peut être tordu pour signifier tout ce qu’on veut lui faire dire. Aux yeux de la gauche libérale, le respect de Bork pour la règle du droit faisait de lui une menace.

Comme je le prouve dans L’Amérique sous attaque, cet esprit anarchique et la volonté d’utiliser des tromperies et des mensonges pour torpiller le juge Bork, étaient directement inspirés par un être spirituel méchant—l’être le plus anarchique, trompeur, amoral et destructeur dans l’univers !

Croyez-vous au diable ? La Bible a beaucoup à dire à son sujet. Croyez-le ou non, la Bible révèle aussi qu’il travaille actuellement farouchement à détruire l’Amérique. Elle montre pourquoi et comment il s’en prend à l’Amérique si agressivement, particulièrement depuis les trois dernières décennies.

La défaite de Bork en 1987 a exposé le diable à l’œuvre. Il utilise la diffamation, le dénigrement et les mensonges. Il jette la vérité par terre. Il méprise la loi. Il utilise tous les moyens, et plus encore, peu importe combien c’est amoral, hypocrite et vil, pour atteindre ses objectifs.

« Ce qui arriva à Robert Bork marqua le début d’une attaque violente sur la loi du pays, » cite L’Amérique sous attaque. « Au cours des deux décennies qui ont suivi, on a vu une dégradation rapide de la loi et une quantité croissante du poison s’étendant à travers le système politique de l’Amérique. … Satan utilise les individus qu’il peut pour détruire la loi et le gouvernement, ainsi tout craque et s’effondre. »

Pourquoi le contrôle de la Cour Suprême était-il si important pour le diable ? Regardez ce que le remplaçant de Robert Bork, le juge Anthony Kennedy fit. Il détenait le vote décisif dans plusieurs décisions historiques marquantes de la Cour Suprême qui ont plongé les États-Unis plus profondément dans l’immoralité. En 1992, le dossier Planned Parenthood vs Casey a confirmé le « droit » de la femme à l’avortement. En 2003, Lawrence vs Texas a légalisé l’homosexualité à travers l’Amérique. En 2015, Obergefell vs Hodges a légalisé le « mariage » de même sexe. Il s'agissait de décisions qui n’auraient jamais été votées par le Congrès—le corps élu qui devrait légiférer ! Dans bien des cas, au moins à ce point, une majorité d’Américains étaient contre l’agenda libéral. Les libéraux ont donc utilisé les tribunaux avec l’approbation de la plus haute cour en Amérique ! C’est ainsi qu’ils ont imposé la plupart de leurs programmes sur le pays. C’est pourquoi ils se battent si agressivement pour le contrôle des tribunaux, même si cela signifie mentir et calomnier.

Maintenant, 31 années se sont écoulées depuis la débâcle de Bork. Durant ce temps, l’influence néfaste de Satan s'est progressivement renforcée. L’Amérique s'est engagée encore plus loin sur la voie de l’anarchie, de la politique empoisonnée, du gouvernement paralysé et de la division amère.

La procédure de confirmation de Kavanaugh a montré à quel point cette tendance a empiré. Il y a une force en Amérique qui désire le pouvoir à tout prix, et qui est intolérante et irritée par toute voix dissidente. Il existe une force qui hait passionnément la morale biblique, et qui considère l’avortement comme un droit et une vertu plutôt qu’une tragédie. Il existe une force qui vénère le pouvoir politique plus que la vérité, et la permissivité au dessus de la loi. Et durant les auditions de Kavanaugh, nous avons pu observer combien cette force est devenue puissante.

Plus important encore, ce procès nous a donné une image étonnante dans les profondeurs de la pensée de Satan ! En fait, plusieurs événements récents en Amérique exposent Satan.

Malveillance

Les Démocrates au Sénat diabolisèrent le juge Bork en 1987 parce qu’il était un constitutionnaliste. En 1991, ils ont faussement accusé le juge Clarence Thomas d’agression sexuelle pour la même raison. Leurs diffamations contre Brett Kavanaugh sont du même genre.

Les Démocrates se sont opposés à Kavanaugh et ont commencé à le diffamer dès le moment où son nom a été annoncé. Ils ont tenté et ont échoué à trouver des défauts à son casier judiciaire. Ils l’ont ensuite dénigré personnellement. Trois semaines après que le président Donald Trump l’ait nommé, une démocrate de Californie, nommée Christine Blasey Ford, a écrit une lettre à la sénatrice Diane Feinstein, accusant Kavanaugh d’inconduite sexuelle lors d'une fête au lycée il y a 36 ans.

Feinstein, plutôt que d’informer immédiatement le Comité judiciaire du Sénat et le FBI, a attendu que les audiences avec Kavanaugh se terminent. La veille du vote de confirmation, elle a révélé les accusations dans une embuscade de dernière minute.

Mme Ford n’a pas affirmé que Kavanaugh l’avait violée, ni même approchée. Néanmoins les démocrates ont insisté sur le fait que cet incident devrait disqualifier à jamais Kavanaugh de siéger à la Cour Suprême. Après qu’un procureur ait déterminé que le récit de Ford était incohérent, vague et non corroboré par les personnes qu’elle avait dit être à cette réception, les Démocrates ont cherché d’autres accusateurs. Ils ont trouvé trois autres femmes qui l’accusaient de mauvaise conduite sexuelle à l'école secondaire et à l'université, incluant des allégations absurdes qu’il avait été impliqué dans des viols collectifs !

New Kavanaugh 1041986002 Tom Williams Getty
Le juge Kavanaugh (Tom Williams/Getty Images)

Pendant des décennies de service public, le caractère moral de cet homme n’a jamais été remis en question auparavant. Sans aucune preuve que Kavanaugh ait été impliqué dans quelque agression sexuelle, en raison d’accusations infondées, les Démocrates ont exigé que son nom soit retiré. Des sénateurs et des citoyens ont insisté que tout le monde devait simplement « Croire les femmes ». Ils acceptaient tout ce que ces accusatrices avaient dit et présumaient de sa culpabilité—bien que tout le système de la justice américaine soit basé sur la présomption d’innocence jusqu’à preuve de culpabilité. Les Démocrates empilaient sur le dos de Kavanaugh, considérant universellement les explications non-vérifiées de Mme Ford comme preuve d’un crime mettant fin à sa carrière, et brisant cet homme en pièces ! Le journaliste sportif de USA Today, Erik Braddy a écrit que Kavanaugh ne devrait même pas être entraîneur de basket-ball, et encore moins rejoindre la Cour Suprême : « Des gens accusés, de façon crédible, de délinquants sexuels ne devraient pas être entraîneur de basket-ball pour des jeunes, filles ou garçons, sans subir une enquête profonde. Ne pouvons-nous pas tous être d'accord là-dessus ? »

C'était stupéfiant de voir la gauche agir comme des moralistes stricts, scandalisés par le moindre soupçon d’indécence—alors qu’ils ont entraîné la morale de l’Amérique dans le caniveau depuis des générations ! Leur hypocrisie est si monstrueuse, éhontée et audacieuse qu’elle en est choquante !

Les normes sexuelles de l’Amérique sont horribles—et les prédateurs sexuels devraient être arrêtés et jugés. (Et je ne crois pas pour un instant que Brett Kavanaugh soit l’un d’entre eux.) Mais ces politiciens ne se soucient pas vraiment de la justice ! Ils veulent bouleverser la société. Ils veulent responsabiliser plus les femmes que les hommes. Ils veulent exalter leurs sentiments par-dessus la vérité. Ils veulent s’assurer que la Cour Suprême ne leur retire pas leur droit à l’avortement ! Ils veulent continuer à utiliser cette Cour, et toute autre moyens, pour promouvoir leurs intentions anarchiques !

Quand aucune de leurs stratégies d'égout n’a réussi à empêcher la confirmation de Kavanaugh, la gauche est devenue encore plus malveillante.

Regardez comment ils ont traité Susan Collins, une sénatrice républicaine du Maine. L’année dernière le New York Times l’avait qualifiée de républicaine la plus libérale. Les groupes favorables à l’avortement l'ont félicité pour avoir soutenu leur cause. Elle fut la première sénatrice républicaine à être réélue alors qu’elle supportait publiquement les « mariages » de même sexe. La gauche espérait qu’elle voterait contre Kavanaugh. Mais elle a décidé de voter pour lui, et a expliqué sa décision dans un discours logique et motivé de 43 minutes devant le Sénat.

Immédiatement, la gauche radicale s’est retournée farouchement contre elle. Ils l’ont condamnée, menacée et harcelée. Des utilisateurs de Twitter ont dit qu’ils voulaient la frapper au visage. Un tweet disait, « Ne laissez plus jamais Mme Collins avoir un moment de paix en public. » Un autre disait, « J’espère que quelqu’un vous tuera. » La Marche pour les Femmes l’a qualifiée d’être une « apologiste du viol ». Des gens ont lancé un boycott du Maine pour convaincre les habitants de l’État de voter contre elle.

New Feinstein 1041759996 Tom Williams Getty
La sénatrice Feinstein (Tom Williams/Getty Images)

Les radicaux ont lâché cette vile haine, ce poison violent contre un grand nombre de cibles. Lors du vote final de confirmation, un auteur pour une comédie télévisée d’une station populaire a tweeté, « Quoiqu’il arrive, je suis simplement heureux que nous ayons ruiné la vie de Kavanaugh. » C'est une attitude malade que Satan peut vraiment utiliser. Quand le Sénateur Démocrate Joe Manchin a annoncé qu’il voterait pour Kavanaugh, des protestataires l’ont rencontré hors de son bureau, lui criant, « Honte ! Honte ! Honte ! » Des gauchistes ont affiché publiquement des noms, adresses et numéros de téléphone de sénateurs et des membres de leur famille afin que les gens puissent les harceler. L’un d'eux était le sénateur républicain du Colorado Cory Gardner, dont l'épouse a reçu une vidéo graphique d’une décapitation. Le sénateur du Texas Ted Cruz a été confronté et chassé hors d’un restaurant de Washington D.C., par des brutes qui criaient, « Nous croyons aux survivants ! »

Ceci est de la brutalité pure et de l’intimidation ! La vérité est piétinée au sol, écrasée par la haine et la rage. C’est une calamité ! Nous assistons à l'effondrement complet de la loi et de l’ordre dans ce pays. C’est un exemple terrible pour ce monde.

Regardez cette haine absolue ! Je n’avais jamais rien vu de tel. La gauche radicale est malade. Ils n’acceptent aucune critique, et ils ne sont pas sains d'esprit.

Le pouvoir derrière eux est très dangereux ! Ce qu’ils font est couvert partout des empreintes du diable ! Satan est « l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Éphésiens 2 :2). Il aime susciter de mauvaises émotions incontrôlées.

Les Américains doivent se réveiller ! Satan est à l’œuvre—divisant le pays, nous tournant les uns contre les autres, affaiblissant la force de notre république ! La prophétie biblique montre que ceci mène à une violence destructrice de la nation !

Il semble que la gauche radicale ait virtuellement pris le contrôle du parti Démocrate, à quelques exceptions près. Et ils font pression pour provoquer des conflits ! Ils acclament la vague du mécontentement et de la résistance. Même la presse du grand public ne dénoncera pas un tel comportement aussi grossier. Ils sont impatients de le publier. Ils n’appelleront pas une foule d’émeutiers en colère pour ce qu’elle est—ils la considèrent comme une manifestation légale et démocratique. Les politiciens encouragent des comportements provocants et conflictuels. Ils voient cela comme des cris justifiables pour la justice, et une preuve de l’impopularité et de l’illégitimité du président. Ils jouent avec cette populace et la suscite.

Lors d’un rassemblement en Géorgie en octobre, l’ancien ministre de la Justice Eric Holder a dit, « Il est temps pour nous en tant que démocrates d’être durs comme ils [les Républicains] le sont… » Il s’est référé à l’ancienne première dame Michèle Obama qui disait, « Quand ils nous abaissent, nous nous élevons plus haut. » « Non, non. Quand ils nous abaissent, nous leur donnons un coup de pied », a-t-il dit sous les cris et applaudissements. « C’est ça, le nouveau parti démocratique. Nous sommes super fiers d’être démocrates. Nous allons nous battre pour les idéaux du parti démocrate… » (C’est moi qui souligne tout au long).

Hillary Clinton a défendu cette attitude vicieuse dans une entrevue avec CNN.  « Vous ne pouvez pas être civilisé avec un parti politique qui veut détruire tout ce que vous défendez, ce dont vous vous souciez », disait-elle. « C’est pourquoi je crois, que si nous avons la chance de regagner la Chambre et/ou le Sénat, c’est alors que la civilité peut recommencer. »

Hilary Getty Images 621743972
(Justin Sullivan/Getty Images)

Quelle déclaration révélatrice ! Elle dit que tant que la gauche ne reprendra pas le pouvoir, il ne devrait pas y avoir de civilité en Amérique ! La gauche devrait protester, agiter, accuser, confronter, crier, se battre, frapper du pied—tout ce qu’il faudra pour reprendre le pouvoir !

Cette femme est presque devenue présidente de l’Amérique ! Que serait-il arrivé si elle l’était devenue ? La gauche radicale ne contrôle pas certains des plus grands leviers du pouvoir pour le moment, mais elle réussit toujours à saboter plusieurs aspects de la vie morale, culturelle, intellectuelle et politique américaine ! C’est stupéfiant !

Voyez ce que le président précédent a fait durant son administration. Imaginez combien ils seraient en train de remodeler et de détruire cette nation plus rapidement s’ils détenaient encore la Maison-Blanche, et s’ils contrôlaient le Congrès et la Cour Suprême !

Exposer Satan

Hillary Clinton dit que la gauche recommencera à agir de façon civilisée quand les démocrates prendront le contrôle du Congrès. C’est un mensonge.

Malheureusement, la civilité en Amérique est sur un déclin qu’on ne peut pas arrêter. C’est parce que Satan a pris le contrôle sur cette nation qui ne peut s'en sortir que par la repentance nationale et l’obéissance à Dieu !

Dieu essaie d’amener l’Amérique à se repentir. Il permet aux malédictions de s’intensifier afin de nous châtier et de nous corriger : les malédictions météorologiques, les désastres climatiques et géopolitiques, les fléaux en agriculture, les crises de leadership, les problèmes économiques, les revers militaires, les divisions raciales et sociales.

Comme j’ai écrit dans mon article principal de mai-juin, « Sauver l'Amérique de la gauche radicale—temporairement  », Dieu a aussi commencé à retirer le pouvoir aux radicaux—assez pour ralentir la chute de l’Amérique et de nous donner un peu plus de temps. (Je vous prie de lire cet article important Sauver l'Amérique de la gauche radicale—temporairement.) Dieu permet et orchestre les circonstances pour nous aider à voir notre péché—afin que nous nous en repentions !

Tout comme il y a une puissance spirituelle derrière cette force destructrice en Amérique aujourd’hui, il existe une raison spirituelle pour laquelle cette force est si dramatiquement exposée en ce moment. C’est parce que Dieu veut qu’elle soit exposée, et Il l’expose.

Depuis que Donald Trump est devenu président, l’ampleur de l’anarchie et de la corruption qui imprègne le leadership de l'Amérique, aidé par les médias, est mis à découvert. Comme j’ai écrit dans cet article, « C'est de la corruption à un niveau profond—tellement profond que la plupart des gens ne le croiront même pas ! » Si Hillary Clinton avait remporté la dernière élection, « rien de cette corruption n’aurait été dévoilé au grand jour ! » Mais Dieu veut qu'elle soit exposée ! Il sauve l’Amérique temporairement—et une de ces raisons est d’exposer cette méchanceté.

« Nous examinons de près ce que la gauche radicale est prête à faire dans le but de s'emparer du pouvoir et de rester au pouvoir », ai-je écrit. « Ils n'ont aucun respect pour la primauté du droit ! Ils croient qu'ils sont au-dessus de la loi. Ce n’est pas une exagération de dire qu'un tel mépris pour les principes fondateurs de la nation est une menace pour la république ! »

Dans une interview avec The Hill, publiée le 18 Septembre, le président Trump a fait une remarque très perspicace. S'exprimant au sujet de la corruption révélée au grand jour au FBI, il a dit :« J’espère pouvoir montrer ceci comme l'un de mes accomplissements majeurs, que j’ai pu, grâce à l’aide de nombreuses personnes de valeur … exposer quelque chose qui est vraiment un véritable cancer dans notre pays. »

Dieu voulait voir ce cancer exposé. Nous avons tous besoin de réfléchir au pourquoi—et à la responsabilité qui nous est confiée individuellement !

Accomplir la prophétie

Dieu est bien plus impliqué dans les affaires des nations que la plupart des gens ne le réalisent. C’est parce qu’Il aime l’humanité, et qu'Il a un plan à long terme sur la façon d’atteindre toute l’humanité.

Le diable a séduit « toute la Terre » (Apocalypse 12 : 9)—et il est extrêmement actif dans sa tromperie, sa haine et sa violence aujourd’hui, « sachant qu'il a peu de temps » (verset 12). Son règne sur Terre est presque terminé ! Et Dieu a mis en place un plan magistral pour sauver l’humanité séduite d’elle-même, parce qu’Il « ne veut qu'aucun périsse, mais que tous arrivent à la repentance » (2 Pierre 3 : 9).

Dieu veille à ce que les événements mondiaux accomplissent les prophéties qu’Il a enregistrées dans la Bible il y a des milliers d’années. Il a enregistré plusieurs prophéties concernant le déclin et la chute de l’Amérique—des prophéties terrifiantes ! Vous devez le prouver vous-mêmes, et vous pouvez le faire en lisant Les Anglo-Saxons selon la prophétie, par Herbert W. Armstrong, (gratuit sur demande). Quand vous voyez comment l’influence de Satan augmente en ce moment, et comment le diable pousse les Américains à attaquer les fondations de cette nation et à déchirer la société, il devient bien plus facile de voir combien nous sommes vulnérables, et combien nous sommes proches de voir ces prophéties s'accomplir.

Dieu surveille et guide les événements en Amérique. S’Il ne le faisait pas, cette nation aurait déjà été détruite ! C’est pourquoi la situation est si sérieuse et précaire !

Cet article de mai-juin montre les parallèles entre ce que le président Trump fait et le règne du roi Jéroboam II dans l'ancien Israël, juste avant la captivité d'Israël. Cette histoire est enregistrée dans 2 Rois, qui fait partie des « anciens prophètes »—et elle est prophétique.

Anciennement, bien que Jéroboam était injuste, Dieu l'utilisa pour sauver la nation temporairement (2 Rois 14 : 23-27). J'ai écrit dans cet article, « Dieu a accordé la miséricorde quand Israël ne le méritait vraiment pas. Plutôt que d'envoyer Israël en captivité à ce moment-là, Dieu utilisa ce roi pour sauver Israël et leur donner un autre âge de prospérité avant la conquête Assyrienne. »

C’est ce qui se passe en ce moment en Amérique. Dieu sauve Israël temporairement. Si l’élection de 2016 avait donné un autre résultat, je suis convaincu que la nation serait déjà tombée ! Et dans cette dernière bataille, si les Républicains n’avaient pas confirmé Kavanaugh, cela aurait indiqué, selon moi, que nous aurions anéanti le dernier vestige de résistance contre la gauche. Sûrement, cela aurait signifié un lien idéologique à la Cour Suprême—quatre juges d'un côté et quatre de l'autre—pour des années à venir, ce qui signifie que les décisions des juridictions inférieures seraient maintenues. Cela aurait joué dans les mains de la gauche, du moins jusqu'à ce qu’ils puissent placer plus de juges militants à la Cour. C’était leur plan. Mais Dieu l’a renversé.

Voyez la folie de la gauche et vous pouvez voir pourquoi Dieu a dû sauver Israël ! Mais encore une fois—ce n’est que temporaire ! Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser cette résurgence temporaire nous faire sentir à l’aise. Une correction bien plus sérieuse approche.

Les Républicains se réjouissaient que Brett Kavanaugh ait été confirmé à la Cour Suprême. Mais quiconque croit que la guerre est gagnée est naïf. À bien des égards, en perdant, Satan a gagné—son emprise sur la gauche s’est accrue. Et la victoire contre le diable est toujours temporaire. Il est implacable. Après une défaite, il se regroupe pour l’assaut suivant. Il peut perdre une bataille, mais il n’abandonne jamais la guerre.

Vous ne pouvez pas comprendre ce qui se passe en Amérique de nos jours, et ou mènent ces événements, sans la compréhension spirituelle que Dieu a rendue disponible dans ma brochure L'Amérique sous attaque, de pair avec l’article Sauver l'Amérique de la gauche radicale—temporairement , (disponible gratuitement sur laTrompette.fr). Ils sont des projecteurs brillants qui exposent ce qui se passe dans les zones ténébreuses de ce pays. Et ils montrent aussi un espoir merveilleux !

Dieu veut que nous reconnaissions l’implication et l’activité de Satan—afin que nous puissions voir le véritable danger, comprendre où il mène la nation, et chercher individuellement la protection de Dieu.

Pensez à Dieu qui met tout en œuvre pour nous aider, pour nous sauver, et pour nous enseigner ! Même les mauvaises nouvelles deviennent exaltantes quand vous les voyez dans cette perspective. Dieu permet que ces événements nous aident à voir nos propres péchés, pour nous tourner vers Lui et en venir à le connaître ! En fin de compte, quand Son plan sera achevé, Dieu sauvera l’Amérique—pas seulement physiquement mais spirituellement aussi—pas temporairement, mais pour l’éternité !

Atk Ad Fr Copy